Luttes et information: RESEAU SOCIAL TOI-MEME!

Mis a jour : le mardi 3 mai 2016 à 18:17

Mot-clefs: Informatique Archives Médias Répression Resistances contrôle social aéroport notre-dame-des-landes luttes étudiantes/lycéennes salariales bouffe / mal -ismes en tout genres (anarch-fémin…) prisons centres de rétention indymedia actions directes antifascisme libérations nationales quartiers populaires transports gratuits retraites mslc21
Lieux: / Nantes ouest partout

Bon alors, on va faire simple. On part du principe que tout le monde sait désormais que les réseaux sociaux, comme les médias marchands, c'est maaaaal....! et que les medias libres c'est bien mieux. 

Vous y êtes pourtant bien moins nombreux-ses sur les seconds que les premiers, c'est donc qu'il y a encore des trucs à transmettre et améliorer. Voici donc un article afin de vous aider à lutter et informer de manière plus autonome et sécurisée.

Indymedia-affiche-medium

On sait que c'est pas toujours simple de s'emparer d'un outil qu'on ne connait pas et donc que vous n'avez pas forcément le réflexe de publier ici. Pourtant, prendre soin des sources et outils de diffusions de l'info, faire attention à la sécurité des gens qui milittent, ça fait partie intégrante de la lutte. Annoncer un évènement anonymement ici avant de le diffuser sur facebook serait une bonne base déjà. Eviter que des gens se grillent sur les réseaux sociaux par envie de faire le commentaire le plus "révolutionnaire" serait encore plus mieux... Et faire des compte-rendus collectifs avant de les diffuser pour plus d'horizontalité et visibiliser ce qui se passe, ce serait vraiment l'idéal ! 


Pour vous protéger autour des manif, on a mis en avant un article qui a été posté ici et qui fait pas mal de rappels.
Pour vous protéger en tant que source d'info y'a pas mal d'outils aussi, dont certains réflexes plutôt simples Et on ne reviendra jamais assez sur l'importance de se poser quelques questions autour des photos / videos AVANT LA CAPTATION même si les métadonnées (localisation, identité d'appareil,...) des documents postés sur indymedia nantes sont supprimées d'office. 

Maintenant parlons du sujet principal de cet article : la diffusion des informations. 

Le seul moyen d'être sûr-e-s que votre message passe sans vous mettre ni en danger ni vous mettre en avant en tant qu'individu-e (et donc de penser bien commun) c'est de le faire passer avant tout sur un support horizontal et vraiment libre (et critique) du systeme opressif/normatif/capitaliste : ni publicité, ni salaire, ni rendement, ni chefferie : aucune des chaines qui pourraient vous (auto)censurer, déformer vos propos ou vous monétiser.

Entre blog ou site, parfois long/complexe à mettre en place de manière sécure (en dehors de noblog y'a pas trop d'alternatives) et l'affichage de journaux muraux (on rêve trop trop d'en revoir!), il y a nous, les medias libres, qui vous offrons des espaces de publication et qui en prennons soin (et par moments, c'est pas rien :p )

VOICI UNE LISTE, NON-EXHAUSTIVE, DE MEDIAS LIBRES dont certains participatifs

A indymedia nantes, nous avons une base anti-autoritaire et émancipatrice, antichefferie, antisexiste, antiraciste... et nous avons bien bichoné l'outil de manière à ce qu'il n'ait pas de mémoire pour que vous l'utilisiez en toute confiance... à partir du moment où vous vous êtes sécurisé-e-s de votre côté bien sûr! Bon d'accord il y a quelques bugs, on le reconnait, et parfois des instabilités qui le mettent quelques heures hors-ligne. Mais le principal est que vous pouvez vous y connecter à l'occasion ou régulièrement pour y publier un article, pour annoncer un évènement, pour voir ce que font / disent les camarades, pour compléter les informations, pour argumenter quand vous n'êtes pas d'accord (attention cependant, nous refusons de perdre notre temps à administrer des querelles de bac à sable non argumentées politiquement !). Bien entendu, ce n'est pas ici qu'il faut parler de trucs secrets, la police étant sans nul doute une fidèle abonnée.


Si vous publiez occasionnellement, soyez prévenu-e-s, c'est là que vous rencontrerez notre bug principal : un robot anti-robots très très, mais alors très tatillon, limite désagréable par moments: s'il vous bloque, recalculez la page (F5) et hop, il se débloque (normallement) (sinon, contactez-nous avant de nous bouder parce que ça fonctionnerait moin bien que les réseaux sociaux : chez nous ce sont des humain-e-s qui répondent !)


Vous pouvez aussi vous créer un compte dans l'idée de publier  / commenter un peu plus régulièrement et ainsi éviter le robot, et  surtout participer à la construction d'une réflexion locale critique hors... "réseaux sociaux" justement. 

Vous pouvez ensuite, pour une utilisation collective, faire un groupe à plusieurs compte... oui oui, comme sur face... heu bref, c'est trop trop bien : vous pouvez faire des publications qui se rassembleront sous une même page commune, et vous pouvez écrire à plusieurs. 

Il est aussi possible de publier une alerte depuis un portable. Cette section manque cependant de visibilité pour le moment parce qu'on savait pas trop comment ça allait se développer. Ca fait partie des choses qu'on souhaite améliorer... dès qu'on aura plus de temps et de doigts ! 


Donc en en résumé : PUBLIEZ LIBRES !!!

N'hésitez pas à nous faire un retour de votre expérience, bonne ou mauvaise sur le mail imcnantesSPAM@riseup.net (il faut enlever 'SPAM' de l'adresse: c'est là pour éviter les... spam!).

N'hésitez pas non plus à nous dire si vous aimeriez donner un coup de main pour nous aider à faire tourner un si bel outil collectivement : on aurait bien besoin d'un coup de main (et de doigts et de neurones)

On peut aussi imaginer des moments de publication à plusieurs (après les manifs c'est top pour faire un compte-rendu), faire des rencontres sur le thème de la transmission d'infos, des medias, de la secu en ligne... 


EN CONCLUSION : RESEAU SOCIAL TOI-MEME !!! 

CADEAU en illustration : une affichette toute simple à télécharger, imprimer (voire colorier) et coller par tou-te-s, partout. N'hésitez pas à en faire plein à vôtre façon aussi ;p

Commentaire(s)

> ben carrément

j ai découvert votre blog après avoir commencé mes bêtises sur un blog lu par des (comment dire) barbouzes d hémicycle
et franchement j adore ( a part la sécu anti-bot qui m a boudé le vache)
mais avant de me sentir comme a la maison et que je pose mes pieds sur la table basse
me faut me familiarisé avec vos habitudes et que je dépasse la honte mon écriture de cm2 pour y poster un article complet(ouais je suis le genre d élève de fond de classe du siècle dernier)
mais j ai accrocher et avec le temps ,si je peux vous aider,
j essayerais d y apporter mon humble contribution

> Tu parles !

Publiez libre - mais ne dites que ce qui est dans la ligne politique du mouvement (activisme décervelé, fascination pour toutes les vieilles daubes virilistes et réactionnaires...); Sans quoi, censurés. Vous êtes carrément des bouffons religieux et staliniens. Et vous vous demandez pourquoi vos média .org souffrent de désaffection ?! C'est tout simplement que bien des gens des milieux ne veulent pas ou plus suivre cette glissade, ni se taire au sujet de ses initiateurs et de ses conséquences.

> petit traité de manipulation

"Puisque tu es libre, tu devrais penser cela". L'invocation à la liberté a toujours été la plus grosse arnaque possible dans la fabrication du consentement, inventée par des curés, reprise par les prêcheurs de toute obédience. Tu es libre, choisis le bien. Même les commerciaux les plus pitoyables savent qu'il faut rappeler au client sa toute puissante liberté, c'est comme ça qu'il s'engage le mieux.

> merci !

Merci beaucoup tybreizh ! Et n'hésite pas à écrire, ici on se moque de l'orthographe, de la grammaire et même de la forme, bon tant que c'est pas écrit en language sms, hein, par contre :p On s'attache plus au sens et au fond, du coup il y a des gens qui ne supportent pas qu'on refuse leurs croisades, comme les deux commentaires qui te suivent, dont on reconnait la prose : des personnes qui souhaitent absolument prouver que des groupes racisés qui prennent la parole de manière virulante pour qu'on cesse d'être aveuglé-e-s par notre habitude de domination blanche seraient ... des racistes anti-blanc-he-s ! Ca pique un peu le syeux de lire ces trucs mais on s'y fait à force :D
Du coup un petit rappel : si quelqu'un-e a un souci avec la modération, pour le bureau des plaintes c'est par mail : imcnantesSPAM@riseup.net (il faut enlever 'SPAM' de l'adresse: c'est là pour éviter les... spam!)

> Un peu les mêmes

Le pire, c'est que ce sont les mêmes qui, une fois que les idéologies qu'ils défendent comme "la voie et le chemin" auront provoqué quelques catastrophes incontestables, pontifieront avec autant d'autoritarisme sur le nécessaire retour au "commun humain" vaguement de droite, comme leurs prédécesseurs des années 50 à 70. L'important pour ces gens là est d'avoir quelque chose à imposer, de se sentir indispensables en gardiens de n'importe quel temple. Et sont prêts à défendre n’importe quoi qui leur donnera l’occasion d’exercer ce genre de pouvoir qui a cet avantage qu'on s'y sent à moitié responsable, donc justifié si ça tourne mal (on a obéi aux ordres, quoi, comme diraient d'autres).

> que de haine

au-delà de ce défouler sur des commentaires qui semble plus vouloir être insultant que de vouloir être réellement constructif
quel est ce besoin de ne jamais vouloir apporter son aide pour faire changer les choses?
il ne semble pas qu on m impose quoique ce soit pour l instant
les temps n est il pas venu de ce rassembler pour enfin que nos vies évolues?
y a t il un intérêt dans tout ceci? et si oui lequel?
n avons nous pas un intérêt commun en temps que "citoyen"
ne devons nous pas nous entraider?
la misère et les problèmes ne sont il pas l affaire de tous?
pourquoi toujours vouloir la confrontation?
perso je pense qu il faut soutenir toutes initiatives permettant au peuple de pouvoir s exprimer sans pour autant
ce cracher desus

> merci L

moi aussi je connais de bonne blague
rien que le slogan du nouveau parti de monsieur macron "ni gauche ni droite" n est pas tombé du ciel
je me suis fait censuré un lien musical que je partage sur un autre blog avec un député (qui ce trouve justement être dans l équipe de " en marche" ) la complainte des ouvriers n ayant pas été retiré je me suis dit que ce n était pas a cause du punk mais que le morceaux devait être hors sujet pourtant je ne trouve pas moi mais en écoutant le refrain (attention c est la la chute) ça donne " ni gauche ni droite ni casque a pointe" je n ai pas pu résister d exploser de rire et depuis je comprend mieux pourquoi ce lien a était retiré bien sur si je me met a l affirmer on va surement me prendre pour un paranoniak :D
alors je dit rien ;)
quoi je l ai dit? ah mince pardon j ai vendu la meche:D
macron serait il un punk? :D

> bon je te le donne

bon je ne vais pas te laisser chercher chuis pas vache
le morceau c était politichiens des molodoi
et je pense que la récupération est une habitude en politique
bien sur quand les gens grondent après des politiques soit on s annonce avant de venir soit on évite la naiveté sinon oui ça peut être perçu comme de la provocation

> moderation

deux commentaires porteurs de mensonge et donc de confusion par généralisation ont été retirés. Ca rend les réponses un peu incompréhensibles.
à la perosnne qui pense nous faire passer pour des dominant-e-s censeureuses, on rappelle que tous les articles refusés sur son sujet favori sont toujours lisibles avec des explications claires sur les motifs de refus, contrairement à beaucoup d'autres site, et que si certain-e-s ne se comportaient pas en troll sous pretexte de ne pas supporter qu'on ne soit pas d'accord pour valider des textes / commentaires qui vont à l'encontre de la recherche d'émancipation, nous n'en serions pas à prendre des mesures drastiques comme la modération à priori des commentaires, mesure qui risque bien de se mettre en place ici aussi si cette personne continue... On rappelle donc que les choix incompris de modération se discutent mieux par mail que dans une volonté d'utiliser un public ne connaissant pas l'histoire afin de se faire passer pour un-e martyr...