La libre diffusion de points de vues contradictoires est-elle responsable des conflits sur la Zad ?

Mis a jour : le lundi 16 mars 2020 à 17:58

Mot-clefs: Médias
Lieux:

Publié par le groupe: Groupindymedia nantes

La "liberté de la presse" et la "liberté d'expression" sont des notions galvaudées, souvent défendues par les pouvoirs dit démocratiques pour renforcer leur position et se distinguer d'autres formes de pouvoir étatique. Nous n'avons pas très envie de reprendre ces notions qui servent à légitimer le pouvoir de l’État. Malgré tout, on trouve quand même important que les différentes opinions puissent s'exprimer, et qu'aucun groupes ne détiennent le monopole de l'information. C'est aussi à cela que sert Indymedia et nous trouvons que c'est important. Cela nous a donc questionné de voir deux communiqués de la Zad qui mettent en cause le site Indymedia Nantes.

Autruche-tete-dans-le-sable-medium

Qu'est ce qu'Indymedia ? Indymedia est un réseau de médias autogérés créer en 1999 à l'occasion du sommet de Seattle, à une époque où internet ne permettaient pas aussi facilement qu'aujourd'hui de s'auto-publier. Aujourd'hui, en parallèle du réseau Indymedia, beaucoup d'informations militantes passent par des site web gérés par des collectifs qui développent leur propre ligne politique (ou malheureusement publié en priorité sur des réseaux comme Facebook). Ces sites web enrichissent largement l'information militante et la réflexion révolutionnaire mais ne rendent pas obsolète le réseau Indymedia. Indymedia est un espace d'expression et n'a pas de ligne politique. Enfin, si, bien sûr, mais une ligne très large telle que défini dans sa charte. En gros, contribuer aux mouvements sociaux et luttes révolutionnaires et ne pas relayer des propos sexistes, racistes, homophobes, etc... Indymedia peut donc servir d'espace de débat et de confrontation entre des groupes militants ou individu.e.s qui n'ont pas la même ligne politique.


Nous pensons que notre site a été particulièrement utile à l'expression d'opinions dissidentes concernant la Zad. Par exemple, beaucoup de gens - sur la Zad et en dehors - ont très mal vécu que quelques jours après l'annonce de l'abandon du projet d'aéroport, une partie du mouvement anti-aéroport soit venu détruire les cabanes/barricades sur la D281 contre l'avis des gens qui les utilisaient et de toute une autre partie de ce même mouvement. Les réunions qui se sont tenues sur la Zad n'ont pas permis de discuter, ni même de s'engueuler sur cette question. Le site web zad.nadir.org a continué à publier des communiqués triomphants en masquant les conflits et les voix dissonantes. La plupart des sites web militants ont refusé de publier les textes qui s'écartaient de la "voix officielle de la Zad" parce qu'ils ne voulaient pas prendre parti dans "les embrouilles de la Zad".


Il n'appartient pas au groupe de modération d'Indymedia Nantes d'avoir un avis sur la destruction des cabanes de la D281. En revanche, notre rôle est de fournir un espace pour que les différentes positions puissent s'exprimer, dans le respect de la charte du site. Notre responsabilité est de permettre à des sympathisant.e.s de la Zad qui habitent plus loin, de comprendre les enjeux et de percevoir les conflits qui l'agitent, en particulier quand le site zad.nadir.org ne permet plus cela. L'existence de tels espaces d'expression est une condition indispensable à la possibilité de luttes auto-organisées.


Lorsque le collectif qui animait radio Klaxon depuis des années a décidé d'arrêter son activité, dégoûté par des conflits sur la Zad, le site zad.nadir a non seulement refusé de publier sa dernière déclaration, mais a aussi publié une version altérée qui gommait les conflits. Indymedia Nantes avait alors permis que Radio Klaxon puisse publier son dernier communiqué. Indymedia Nantes a aussi permis la dénonciation d'agressions qui étaient légitimées par les groupes dominants de la Zad.

La politique de zad.nadir d'invisibiliser les conflits et les dissensions n'est pas parvenu à apaiser les conflits. Au contraire, ces conflits se sont gravement envenimés, et il n'est pas étonnant que ceux-ci trouvent d'autres espaces - dont Indymedia Nantes - pour s'exprimer (klaxon comme le Zad news ou encore l'AG des habitant.e.s n'existant plus). Un communiqué d'une partie des habitant.e.s de la Zad, pour réagir contre l'incendie volontaire d'un appentis proche du « hangar de l'avenir » mentionne le site Indymedia. On a cru comprendre que le communiqué nous attribue une part de responsabilité dans les conflits qui les traversent parce que nous laissons un espace d'expression à celles et ceux qui n'en n'ont pas sur le site zad.nadir.


Nous nous serions "employés [...] à relayer divers appels et commentaires invitant à « brûler la zad » et ses habitant.e.s", rien que ça! S'il est arrivé que quelques commentaires de ce genre soit postés (mais finalement extrêmement peu par rapport au nombre d'écrits publiés sur le sujet, et en tout cas jamais à "brûler des habitant.e.s"), ils ont toujours été modéré, à moins d'erreurs (rectifiées lorsqu'elles étaient pointées) de notre part. Nous nous demandons donc bien où les quelques auteurs de ce communiqué peuvent prétendre trouver des appels de ce type sur le site. Tout cela relève plutôt d'un récit diabolisant, caricatural (parce que bien d'autres choses sont dites à propos de la ZAD sans pour autant recevoir de réponses) et victimisant. Rappelons le donc encore une fois : nous n'écrivons pas les contributions, celles-ci sont postées par qui le souhaite et nous ne faisons que les modérer en fonction de la charte, et ce malgré nos différentes positions individuelles par rapport à la ZAD. Nous ne nous somme donc pas "employés" nous même à quoi que ce soit d'autre.


Les incendies volontaires ne sont pas nouveaux sur la Zad. On se souvient de l'incendie de la cabane Bison Futé quelques semaines avant que le mouvement vienne détruire les cabanes de la route. Difficiles d'accuser Indymedia. Un autre communiqué, qui émane du site zad.nadir parle du "travail dégueu d'indymédia nantes". Encore une fois, on se demande bien quel "travail" nous ferions, hormis permettre un espace d'expressions diverses. Ces deux communiqués se rajoutent à des menaces qu'on a déjà reçu en commentaire anonyme de la part de quelqu'un qui prétendait connaître l'identité de certain.e.s membres de notre collectif.


Modérer un site comme celui d'Indymedia Nantes nous demande énormément de temps et d'énergie. Nous pensons que notre site est utile aux luttes sociales. Nous avons l'habitude de recevoir beaucoup de commentaires acides sur notre façon de modérer. C'est moins souvent que des groupes constitués nous désignent comme ennemies dans des communiqués publics. D'éventuelles critiques d'Indymedia Nantes mériteraient d'être plus étoffées que « le travail dégueu d'Indymedia Nantes ». Ça ne dit pas en quoi notre travail est dégueulasse, ça fait juste comme une évidence qu'il n'y a pas besoin d'expliquer.


En tant que collectif media, nous n'avons pas participé à la lutte de la Zad autrement qu'en permettant la circulation de l'information. De quoi nous accuse-t-on ? De mal "contrôler" l'information ? De ne pas faire un travail de censure qui serait attendu de nous ? S'il y a des conflits graves sur la Zad, ce n'est pourtant pas parce que des espaces d'expressions permettent à ces conflits de s'exprimer. Au contraire même, la pratique systématique de les censurer et ne jamais les discuter tendrait plutôt à donner raison à celles et ceux qui ne voient qu'un groupe autoritaire dans ce qu'il reste de la ZAD.


Le collectif de modération d'Indymedia Nantes.



Le communiqué d'habitant.e.s de la Zad

Le communiqué du site zad.nadir

Commentaire(s)

> ..

Disons que "rumeurs" et "informations" sont deux choses bien différentes dans ce monde et que l'autonomie a une fâcheuse tendance, en règle générale, à distiller des infos incomplètes, mensongères, ou volontairement manipulatoires. A raconter des faits biaisés par une vision parcellaire de l'histoire ou en occultant volontairement certains

Et que nombre de gens, et pas seulement les "méchants autoritaires" se sont employés à répandre scrupuleusement des mensonges avérés pour justifier leurs positionnements politiques

Dans ce cadre là, oui, Indymedia, vous avez une responsabilité, que vous refusez de prendre et que vous étendez comme une bannière idéologique

Dommage que dans cette histoire, pas grand monde ne se remette en question dès qu'on sort du cadre privé et amical

> Open publishing

C'est vrai que "rumeurs" et "informations" sont deux choses différentes. Qui doit être chargé de faire la distinction entre les unes et les autres ?

Le principe d'Indymedia, c'est que c'est aux lecteurices de juger et pas aux modos de déterminer qu'est ce que La Vérité.

Extrait de la charte d'Indy :

"# Puis-je croire ce que je lis sur Indymedia ?

Croyez-vous à ce que vous lisez sur le site de CNN ? Tous les journalistes ont leurs partis pris. Les médias des gouvernements et des grosses sociétés à but lucratif ont aussi leurs partis pris qui s'imposent par l'intervention directe des employeurs sur leurs journalistes ou par autocensure des journalistes eux-mêmes. Vous devriez regarder ce que vous lisez sur Indymedia avec un œil critique, comme vous devriez le faire avec les autres médias, avec discernement."

Pleins de contributeurices d'Indy font sans doute de la manipulation, mais pas plus que les contributeurices officiel.le.s de zad.nadir, et surement moins que nous si Indy était chargé de séparer ce qui est vrai de ce qui est faux. C'est précisément pour ces raisons qu'on défend l'open publishing.

> Une question

C'est qui ou quoi "l'autonomie", celle qui ment, répand des rumeurs et manipule? Franchement je vois pas trop c'est un peu flou. Et du coup je me demande "mais alors, tout les autres qui ne sont pas "l'autonomie" disent la vérité?" Mais ça fait beaucoup de monde, même les anarchistes! Ce serait qui alors dans la tête de l'auteur, les gens qui disent l'info-véritable-pas-la-rumeur? Je suis un peu perdu... Ce serait pourtant bien de savoir pour me protéger des rumeurs qui me manipulent.

> Vive la critique

Ben moi je crois pas que c'est en parlant des embrouille qu'on cré les embrouilles...
c'est une vieille réthorique ça, même si tout le monde ravale sa bile le conflit existe, autant que ça sorte !

Je dirais plutôt merci d'exister !
Comme pas mal de gens c'est sur Nantes indy que je viens quand je veux avoir "d'autres sons de cloche" , donc ça marche!

Je crois que celles et ceux que ça chatouilles sont visés par la crtique qui existe sur ce site.

MAis bon... illes ont gagné pas mal d'hectares de terres, pas mal de biens matériels, pas mal de frics sur un fond de dotation, beaucoup de soutien, une image de résistant jusqu'à la fin du monde... alors on peu pas avoir gagner tout ça ET ne pas se faire critiquer..
Soyez bons gagnant merde

> chapeau les modos

Continuer à faire de la pédagogie quand d'autres utilisent la ficelle vieille comme le monde de faire passer le support du message comme responsable des guerres, c'est balaise ! Et, hélas, encore nécessaire. Parce que bon, que le site zad.nadir oublie de quoi il est né, à savoir de la culture du libre et de l'expression différente, ça fait un peu mal au... aux yeux ! Mais en fait ce processus était à l’œuvre bien avant l'abandon du projet d'aéroport, tant le besoin de contrôler de certains est quasi maladif. Ce qui est dommage c'est que ces personnes aient fini par en gangrener d'autres avec leur vision, quoi qu'ils en disent, élitiste.
En tout cas, depuis, ça se répand grave sur facebook, et ça, c'est bien pire que sur indymedia, mais bien sûr, ils n'en parleront pas.

> Faut qu'on m'esplique

"Dans ce cadre là, oui, Indymedia, vous avez une responsabilité, que vous refusez de prendre et que vous étendez comme une bannière idéologique"
Heu là je comprends pas bien... de quelle responsabilité tu parles??? L'open publishing? Si c'est ça, tu suggères donc que faudrait fermer ce site ou chacun chacune a toute liberté de dire le fond de ses pensées? Ou bien modérer en fonction de ce que toi tu penses être bon à entendre?
Tu veux bien répondre s'il te plait (avec des exemples concrets hein, pour que je comprenne...)?
Merci...

> ..

Je ne sais pas, c'est en questionnement, mais visiblement c'est difficile de se remettre en question par ici aussi.

En tout cas, d'autres Indymedia ont fermé pour précisément ces raisons, et en premier lieu celui de Paris.

> Indymédia paris

D'après ce que j'ai compris Indymédia Paris a surtout fermé faute de fric et de personnes pour s'en occuper?
Parce que qui Indymédia Nantes doit censurer? Les gagnants de l'histoire parce que les plus forts ont toujours raison? Je comprends bien que les collabos aient envie de convaincre Indymédia Nantes de devenir Zad nadir bis quitte à brandirla menace "si vous laissez n'importe qui - mais nous on n'est pas n'importe qui, on a des projets sérieux, sinon l'état ne nous aurait pas laissé rester s'pas? s'exprimer vous allez crever?"

> fickdk

de toute façons ils ont gagné dans la tête d'autres gens donc qu'ils n'aient pas cette niche ci ça change quoi?

> *

ça ( les appellistes etc ) rappelle l'appropriation verticale des moyens de communication par les autoritaristes de toutes les époques

> Caricature

Ce qui est bien avec ce fil de commentaires comme tant d'autres sur la ZAD, c'est la proportion des réponses dès qu'on ose écorcher un tout petit peu le récit de la défaite à cause des méchants qui venaient de l'intérieur

Sincèrement, vu que c'est la même rhétorique que vous utilisez contre ceux qui sont restés là bas, essayez de comprendre qu'une censure morale ne vaut pas mieux qu'une censure effective

Sinon Indymedia Paris était un foutoir notable où le milieu se donnait rendez-vous pour se taper dessus (virtuellement). Oui, quand on tient des lieux publics, on est responsable de ce qu'il s'y passe. Quand tu organises une soirée, tu es responsable de la sécurité de ses participantes, histoire d'éviter que l'une d'entre elle se fasse violer, par exemple. Ben là, c'est pareil, quand on tient Indymedia, on est responsable de ce qu'il s'y joue. Comment mettre ça en place sans avoir une autorité supérieure qui décide de ce qui est bien et de ce qui est mal ? J'en ai foutrement aucune idée. Mais ce serait pas mal de considérer un tant soit peu la question plutôt que de se cacher derrière une idéologie qui a pourtant fait fermer tous les autres sites similaires en Europe ces dix dernières années.

> responsable ? t'es sûr ?

Du coup si j'en crois la personne qui commente ci-dessus, quand on va à des soirées chez elle, elle se mèle de toutes les conversations, vérifie que tout le monde ne dise pas de gros mots ou de secret AVANT qu'ils ne sortent même des bouches, etc.

Pfffff. Moi aussi j'en peux plus de celleux qui confondent modération et police de la pensée.

> Pas mal dans le genre caricature

"J'en ai foutrement aucune idée". Ben quand on sait pas on se tait non?

Quoi, t'as trouvé une nouvelle excuse pour faire exercer la censure comme sur zad.nadir?

C'est pas une "idéologie" qui a mené à la fermeture de "tous les autres sites similaires", tu ré-écris pas mal l'histoire. Fatigue des modératrices et modérateurs, peu de roulement dans ce rôle, changement de l'internet avec l'arrivée de facebook et des smartphones, tendance au trollage et incapacité des milieux révolutionnaires à discuter quand une critique est émise... Y'a pleins de raisons. Et en plus, il en reste des "sites similaires", tous n'ont pas fermé, loin de là.

Ce qui est surtout fatiguant c'est la proportion des réponses et de mauvais foi dès qu'on ose écorcher un tout petit peu le récit de la "victoire". Quoi, vous êtes vraiment fier d'avoir participer à expulser des gens pour garder "vos" jardins pour votre usage commun entre vous, alors qu'on était des milliers à les défendre? Ben faut pas s'étonner après.

> ...

Dites, ça fait trois fois mais écorcher le récit de la défaite ça a l'air difficile aussi, visiblement, tout autant qu'entendre un point de vue critique sur le rôle que peut jouer Indymedia

Quand on reproche des choses à des gens, on se l'applique aussi, ça s'appelle l'éthique

> roger

Ca se voit pas, mais je suis en train de tenir un mirroir.

Voilà voilà la boucle est re-re-re-bouclée, fin de la conversation. Si maintenant tu veux bien nous laisser tranquille et publier ta vérité sur ton site si bien modéré, on te sera grée.

> OKLM

Attendez, y'a un mec qui est en train
- de comparer les articles et commentaires ici à un viol (du coup c'est forcément un mec)
- de parler des autres sites similaires qui sont tombés partout alors que la bannière ici indique clairement comment certains tombent... (donc vu son récit c'est un parisien qui a des comptes à régler)
... ça pue bien salement le coup de pression, et je serai à la place des modos je m'inquiéterai de ses intension (parce que la pire poukaverie n'est pas celle qu'on voit)

> pour la censure, contre la collaboration

Ayant vu que nos mouvements sont irresponsables dans ce qu'ielles interpretent comme "free speach" je pense que le open-posting est mort. c.à.d. indymédia est mort, parcequ'il -y-a collaboration lorsqu'il n'y a pas censure.

je dis bien que je suis pour ne pas faire des medias autonomes des poubelles à conflits sur la place publique juste au nom de la liberté d'expression. nous avons vu les dossiers se remplir de délations de soit disant camarades, qui pensaient que chier sur les autre en publique était utile à la révolte. aux us, en allemagne...

il ne s'agit pas d'invisibiliser les conflits mais de les mener de manière fertile dans un cadre approprié. votre texte est une visibilisation tres forte, qui aide pas grand monde mais la flicaille.

relayer des infos qui nuisent, discréditent ou appelent a attaquer des camarades – ca s'appelle de la collaboration. désolé indy nantes, mais vous avez très mal interpreté votre mission.

faire du media autonome open-publishing, c'est pas juste entretenir un site, c'est censurer ceux·elles qui font le travail de l'ennemi. ne pas faire ce travail – c'est faire le travail de l'ennemi aussi.

> On l'attendait

Le bon vieux prétexte des flics pour justifier de pas émettre des critiques et les censurer. T'as bien appris le catéchisme du parti.

Si tu trouve que le texte de cet article remplit des dossiers chez les flics, ça montre que ta limite de possibilité d'expression est tellement basse qu'il n'est plus possible d'exprimer quoi que ce soit à part des récits apologisants.

A te lire c'est même pas possible de "nuire" ou "discréditer" "des camarades". Encore faut-il qu'on se mette d'accord sur qui est camarade non?

Et puis pour les "mener de manière fertile dans un cadre approprié" ces conflits, encore faut-il que cet endroit existe. Mais quand on en est au coups de pression à répétition, aux menaces et à la répression physique, tu fais comment? En fait c'est juste que ce conflit est pas sovable dans des conditions pareilles, c'est trop tard. Il s'agit de deux récits qui s'affrontent, point. Et ça continuera tant que les "vainqueurs" feront leur propagande. Si c'est pas sur indy ce sera ailleurs.

> Snobisme et jacobisme des avant-gardes parisiennes

Un petit rappel:

Indymedia Paris n'a pas été un foutoir mais l'objet d'enjeux de pouvoir de la part de bourgeois déclassés s'autoproclamant avant garde éclairée de Menilmontant-Montreuil-Bagnolet et cherchant "un marché de niches" pour ensuite parader dans les soirées de soutien (quand elles/ils ne sont pas dans le business de l'info ou du numérique :journalistes, cameraman,etc). Ca a été la même chose pour les radios (années 80)puis la tv/video (années 90). Dans d'autres pays (Italie par exemple), le maximalisme supposé de certains courants a provoqué l'implosion des "tv de rues"
ou du réseau italien Indymedia.
Il y a donc des similitudes avec la situation actuelle de la ZAD.

Merci Indymédia Nantes, le collectif de modératrices/eurs n'a pas baissé les bras malgré les difficultés liés à la modération et au procès persistant sur l'innocuité supposée de l'open publishing pour diffuser autrement l'information selon l'aristocratie "radicale".

ps: Indymedia Paris était trop Paris pas assez "banlieue" ou "Ile de France"

> Précision

JACOBINISME

> parti pris

faut pas se moquer du monde et faire comme si le collectif de modération d'indymedia n'avait pas de parti pris dans les embrouilles de la zad, et se contentait de relayer toutes les voix.
Il y a au moins un domaine où vous devez assumer un parti pris, c'est celui des choix de Une. Depuis 2 ans on y trouve systématiquement les appels provenant des prétendus "invendus", et absolument jamais ceux qui proviennent du reste de la zad.
Par ailleurs vous ne vous gêner pas pour censurer des commentaires qui ne vont pas dans votre sens, sous des prétexte souvent fallacieux et expéditifs (j'en sais quelque chose).
Enfin, quant aux appels à "brûler la zad", je vous rappelle que ça fait plus d'un mois que vous êtes en train de "débattre" de la publication d'un article qui appelle à " des actions diffuses à l'encontre des noms et adresses du para-État zadiste et ses relais". C'est donc pas si évident pour vois que ce genre de truc n'a pas sa place sur indymedia...

> On est pas trop parti

Dans notre texte on ne nie pas que nous avons individuellement un parti pris sur la ZAD. Mais entre nous il n'est pas uniforme, et en tout cas collectivement on essaye de rester plutôt neutre.

Tes "preuves" de notre parti pris sont un peu légères : pour ce qui est de l'article en débat dont tu parle (probablement https://nantes.indymedia.org/articles/48927), au moins deux modos ont exprimé leur désaccord quand à sa publication. On est simplement pas revenu sur cet article depuis. En tout cas cet article parle d'actions diffuses, et certainement pas de « brûler les habitant.e.s » ni même « la ZAD ».

Pour ce qui est des colonnes centrales, depuis les expulsions il n'y en a que très peu à propos de la ZAD. Il faut dire que les habitant.e.s n'ont pas non plus beaucoup communiqué. Comme beaucoup de gens nous avons perdu l'habitude d'aller consulter le site de la zad, comme il n'est plus beaucoup alimenté. Et si nous ne les publions pas nous même sur indy, les habitant.e.s ne le font pas non plus.
Les colonnes centrales qu'on peut retrouver concernent la semaine des rencontres inter-terreauriste à la Grée, un article sur les destructions de cabanes début 2019, et un appel à rassemblement à lama faché. 3 en plus d'une année. C'est donc pas non plus un relai systématique de tous les articles des invendus.

Autrement dit tes affirmations sont quand même plutôt exagérées.

> C'est mon vrai nom

Je m'excuse d'avoir cité indymédia dans un coup de gueule sur facebook contre la piraterie à roulettes. Si y'a que moi en cause je me couche. Je savais pas que ça risquait de contribuer à provoquer la fermeture du site. J'obéïs désormais à mon père et renonce à toute entrave de la zad et de l'ecologie en général. S'il est encore temps de faire "amende honorable".J'accepte d'admettre que tout celà ne me regarde pas et de rester en dehors.

> ah pardon

J'avais pas vu qu'un truc avait brûlé. C'est pas moi.

> @célie

On est pas sur facebook alors on sait pas trop de quoi tu parle. En tout cas rassure toi, de ce qu'on sache ce site n'est pas menacé de fermeture.

> la zad se charge toute seule de sa destruction, les medias ne sont que des relais

En pleine pandemie, alors qu'on est plein à faire un boulot de relai d'infos et d'entraide comme on l'a fait pour la zad, apprendre qu'une personne vient de se faite expulser, ça fait quel effet d'après vous ?
Moi là, je suis effondrée.
Quoi qu'ait fait cette personne, on ne renvoie pas quelqu'un en zone contaminée en ce moment. Et tant que je verrai pas un texte clair sur la violence de ce type d'action sur le site zad.nadir je lui ferait bien moins confiance qu'au gros bordel sur indymedia qui est le même que partout ailleurs, des réseaux sociaux aux comptoirs de bistrots, et sans doute déjà autour des feux de bois...
L'expulsion est annoncée ici https://twitter.com/Kschka/status/1241344018493177858 et Keru n'est pas connu pour raconter des faits qui ne sont pas (merci à lui au passage)

> Confinement

Valk, lorsqu'une personne arrive de Nantes, à priori porteuse du virus, dans un lieu où l'accueil est fermé, puisque des personnes fragiles face à la pandémie y vivent, et qu'on lui demande de partir, est ce une expulsion, ou une mesure de protection médicale sensée?
Devrait-on l'accueillir, et ainsi lui enlever toute chance de survie face au Covid-19, faute de respirateur et matériel médical adapté, où doit-on lui conseiller de se rendre à l'hôpital et de prendre les mesures de non-propagation du virus ?

> N'imp

AU lieu de simplement la foutre à la rue, pourquoi pas plutôt lui proposer un hébergement ailleurs, pour que cette personne puisse se confiner ? Parce que l'hopital prend pas les gens sur des "à priori", ça sert clairement à rien d'y aller tant que t'as pas des symptôme graves. Sinon la meure c'est de rester confiné.

Est-ce que la personne était en train d'étouffer d'une infection pulmonaire?

Alors c'est ça la super excuse ?

Bravo, même macron a renoncer à foutre les gens à la rue pour un moment. C'est vraiment à vomir comme prétexte.

> commentaire caché

un commentaire insultant et plein de condescendance a été effacé

> possibilité de point de vue contradictoire sur indy ?

dites plutôt que vous ne voulez aucun point de vue contradictoire sur la fiabilité de l'informateur de valk. Et puis indy va encore chercher à faire croire qu'il un point de vue neutre.... les modos considèrent que c'est "insultant" et "condescendant" seulement quand ça concerne les gens qu'ils soutiennent !

> pas finnement du tout

Donc la zad est en train d'expliquer qu'il faut virer les gens de chez eux quand ils sont porteur du virus ?
On est à quel niveau de dégueulasserie malhonnête là ?

> Non

Le commentaire insultait directement et nomément quelqu'un, ce que les autres ne font pas. A part ça il ne contredisait pas grand chose. Plutôt que d'essayer de divertir la discussion en crachant sur le site, c'est possible de plutôt répondre aux commentaires sur le fond.

> remettre les pendules à l'heure

Non, c'est valk qui nomme directement keru comme informateur fiable, ce qu'il n'est assurément pas. c'est important de le mentionner quant on sait le nombre d'histoires déformées à des fins partisanes qu'il a essayé de faire courir par le passé. Est-ce que critiquer le parti pris mensonger d'un "informateur" alors que valk cherche à nous faire croire à sa fiabilité est insultant ? c'est juste remettre les pendules à l'heure.

> sur le fond

sur le fond quand les modos d'indy essaient de faire croire
1. que lemouvement des collectifs et personnes qui se sont battus pour rester vivre sur la zad n'a presque pas communiqué depuis deux ans.
2. et que ce serait pour ça qu'indy n'a pu relayer en une que des textes qui attaquaient ces personnes à base d'infos erronées, de sales procédés et d'ambiance de réglement de compte...mais que dans le fond indy est un peu neutre.
alors bon là, c'est dur de savoir s'il faut commenter tellement c'est gros, surtout quand on sait le nombre de textes, appels, mobilisations, fêtes qui ont été produit par ailleurs depuis la zad ces deux dernières années en vue de poursuivre la lutte pour l'avenir de ce territoire.
Dites les modos, quant on veux mener une guerre, on peut juste l'assumer franchement et pas se cacher derrière son petit doigt et mettre sous le tapis les avis qui vont dans l'autre sens sous prétexte qu'ils seraient insultants. On voit très bien le niveau d'insultes, de calomnies et de condescendance que vous avez essayé de diffuser sur le dos des habitantes de la zad ces dernières années.

> du coup

on attend toujours la preuve que personne n'a été expulsé de son domicile au Rosier et que tout le monde est bien confiné plutôt que jouer aux milices pseudo sanitaires (qui semblent avoir un niveau d'information sur le coronavirus bien flippant pour l'ensemble des habitant-e-s...)

> sur le fond

apparemment certain-e-s semblent encore (volontairement?) oublier ce qu'est l'open publishing : C'EST PAS INDUYMEDIA QUI PUBLIE MAIS VOUS ! Si vous le faites pas, ou vos allié-e-s, bah ... c'est pas là ! Mais comme vous crachez sur indymedia partout, oh quelle surprise, personne ne publie vos appels à fêter votre victoire bien à vous mais pour laquelle faut encore qu'on vous donne des sous ...

Le niveau des commentaires de défenses de la zad est totalement affligeant.

> La ZAD milicienne...plus abjecte que l'ETAT car soi-disant camarades !

Extrait d'un texte publié sur la page FB les invendus de la ZAD :
https://www.facebook.com/Lezinvendusdelazad/posts/689931361546211

J ....est sommé de dégager ..ils (?) en ont marre .;;on les discréditerait ...même si les faits parlent d eux mêmes....mais Christiane ,tout est affinitaire ,rien de personnel me dit un affinitaire ami du club des vainqueurs mais bon ..salamandre et biens acquis obligeaient ..(oui oui madame la préfète etc ...tellement addictif oui oui que moi aussi suis allée voir si le maire ..;;ah ces bénits gouvernants )

donc J doit dégager ailleurs ..même si J n a aucun chien aucune autre menace qu une divergence d opinion sur le vivre ensemble ..et sa passion pour les potagers sauvages...
J passe des heures à t expliquer les rythmes naturels ..à partager les enseignements acquis aux 4 coins du globe..
Comme il y a un bout de temps qu il lutte pour l épanouissement du vivant ...son verbe dépasse les us et coutumes ....ce qui déplaît aux affinitaires ...ne les nommons pas tyrans ..si ?
La cabane ou dort J est vidée du peu de bagage intime que l on emporte dans une vie de zadiste (d ailleurs ils sont ou les zadistes ?)
et donc ...ces miliciens du capital (fermes ,terres élevages ,champs) crachant leur venin de bonne conscience ...fixe RDV à J en matinée pour lui restituer ses biens et exige de lui qu il se pose ailleurs ....J refuse le chantage ..il veut une rencontre ..en débattre
J ne va pas au RDV
Les biens de J sont déposé à 15 kms sur une aire d autoroute...
et donc ....entre autres urgences ...nous les radis -co sommes peu sur zone ....mais chez les invendus ...ni peurs mais beaucoup de rancœurs ..;plus que jamais sommes déterminés à rendre un monde ouvert :possible.

> monde à l'envers

Plutôt que virer des "gens" fragiles les zadistes feraient mieux d'aller foutre la pression à Grandchamps pour savoir pourquoi des masques sont confinés : https://nantes.indymedia.org/articles/49327 !

> Intox

Peut-on se calmer sur les intoxs, de tous les côtés ? La personne qui a voulu s'installer sans le consentement des habitant.e.s ne présentait aucun signe du Covid-19, et n'a nullement dit en être porteur.

> imprécision

sans le consentement de quels habitant.e.s?

> imprécision - réponse

Unanimité -1 de tout.e.s les habitant.e.s (Nord-Sud-Est)

> chelou

"L'unanimité -1" c'est bizarre comme formulation. Si une personne est opposée, c'est pas de l'unanimité, du coup ça veut rien dire.

En plus tu veux dire que tou.te.s (absolument tou.te.s) les habitant.e.s se sont vu pour décider ça ? Quand tu dis "1" tu parle de lieu ou de personne ? C'est passé au vote ou bien ? Dans quels conditions de débat, parce que bon on a vu des AGs de la ZAD ou un débat contradictoire était pas vraiment possible.

Bref tout ça est bien flou...

> flou?

Normal que ce soit flou puisque ça fait parti de leurs "STATEGIES" à ces propriétaires natiozadistes (et zadistes quand ça les arrangent d'ailleurs,voir la lettre dans un zad news de 2017 titré "ne m'appelez plus zadiste" moulin de Rohan et qui à paru sur indy et d'autres réseaux public.

Public,comme les noms,prénoms et pseudo de ces mêmes proprios,que l'on voit et entend sur,ouest France, France 3,canal+france5...en compagnie de madame la préfète...
Ces personnes sont donc,des personnalités public, aux mêmes titres que :
macron, soral,lepen, coupât,ayoub, Sarkozy,morano,buzyn...

Tiens!c'est drôle,les mêmes qui s'évertuent aux méthodes de stratégies PNL(programmation neuro-linguistiques) et certain maîtrise plutôt très bien cette discipline, de par leur lien familial médico-social... (Cet personne se reconnaitra vous pouvez en être sûr)
Dans le seul et unique but de semer par stratégie, doute,confusion et division,pour mieux régner bien entendu.

Donc une des raisons pour laquelle, quelques personnages en particuliers s'acharne sur indymedia,parce-que vous modos-es vous ne prenez pas,uniquement leurs parties,ce qui fait donc de vous leurs ennemies,dans LEURS GUERRE.

Content d'entendre les modos-es, après lecture de votre lettre,que vous ne bouffez pas à tous les râteliers,comme ces salopards-des qui ont souillé l'intégrité de beaucoup de personnes qui le vivent très mal encore aujourd'hui.
Pour certaines d'entre elles détruite moralement et jusqu'à psychologiquement (la face sombre de l'activisme enfermée dans la politique du silence) à coups d'accusations mensongères comme prétexte de leurs nobles actions:
Sexisme (qui reviens le plus souvent),
Deale...
Viole (au détriment des vrais victimes et grand bonheur des vrais violeurs protégé par ce que boulanger de bellevue ferme...)
pouckave (alors qu'il donne aux flics T.fugitif,à cause de ses pulsions et ses trop gros bras)
Homophobe
Fascite (alors qu'ils-elles se constituent en milices sous les prétextes site précédemment)
Etc, etc, etc...
Toutes et tous ce qu'ils-elles sont,le vrai miroir.

Alors,pourquoi ne pas les appeler par leurs vrai noms,puisqu'ils sont public comme ceux des politicards,lobbyistes...et que vous les trouverez sur le net,photos à l'appui ?
Pour entretenir la politique du silence ?
Parce qu'ils-elles s'habillent comme des pauvres ?
Pour cacher que ce sont bel et bien des bourgeois-ses?
Ou bien parce-que ce sont des MILITANTES-TS?
Ou encore parcequ'ils jouent de menace sérieuse ?

Alors,qu'eux-elles bouffent à tout les râteliers, pour leurs stratégies dégueulasses !
Comme ça aiment bouffer n'importe quoi n'importe ou,un jour ils-elles s'etoufferont avec Lagren de l'ivraie

Un ancien occupant qui a quitté la zone à défendre, pour s'être pris certains des vomis site plus haut et surtout l'abandon de soutiens sous l'oeuvre de la stratégie de la divisions (il fait pas bon être contestataire chez les militants anarchistes qui cache le drapeau rouge derrière le noir),mais mon intégrité est toujours là et mieux vaut pour eux qu'ils ne me croisent pas.

Vous savez qu'elle est la différence entre le nazisme et le communisme ?
Bah y en a pas vraiment,c'est juste une affaire de moustache,et l'un des deux dit en se la tripotant :
"c'est moi qu'a la plus grosse camarade !"
MDR tout seul pppfff!

NI OUBLI, NI PARDON
NI DIEU,NI MAÎTRE, NI MARX

PS:indy continuez comme ça changez rien,
sauf pour les NATIOZADISTES

> à "..."

"quant on sait le nombre d'histoires déformées à des fins partisanes qu'il a essayé de faire courir par le passé"

Donnes moi au moins un exemple, histoire que je me marre...

C'est drôle d'inverser les rôles à se point car depuis l'action de Sautron en 2015 (qui consistait à enfermer gaiement les bleus chez eux suite à la mort de R. Fraisse), à laquelle vous (appelos) m'aviez convié la veille au soir pour avoir des images, vous faites circuler toutes sortes de rumeurs sur mon compte... Effectivement, ma caméra s'est faite choper dans le dernier véhicule du convoi de retour, lorsqu'il s'est fait coincer par un tête à queue des gendarmes... alors vous en avez profité pour rejeter la faute sur moi. J'étais soudain responsable du fait que des gens risquaient la prison suite à cette action (pour laquelle il n'y avait pas eu de briefing au départ). Pourtant les gendarmes disposaient de plusieurs sources vidéo qu'ils avaient eux-même tourné pendant les évènements.

Depuis ce jour, vous avez tenté de me faire passer pour un flic, pour un gars dangereux avec lequel on ne doit pas s'organiser, cela a même été un argument pour me faire taire ou tenter de me discréditer lors de certaines assemblées...

Mais les gens dangereux c'est vous, qui manipulez de la chair à canon, lors d'actions que vous organisez en petit groupes sous l'emprise de quelques chefs, sans l'avis des premiers concernés qui finissent en taule ou à l'hosto, quand ça n'est pas à la morgue comme Rémi.

> ah...

J' te rejoins tout à fait keru,j'y étais aussi ce jour là !
Action très mal organisé, pas de voiture de tête pour guider le convoi au retour, pas de voiture de queue conséquente pour le fermer. Du coup dans la confusion d'un demi tour, imprévu,beaucoup plus de gens auraient pu être arrêté.

Hé, les rouges bruns,vous crachez sur indy et nous autres en vous servants de nos maladresses,pour vous décharger de vos comportements mal sain et mal veillant, balayé devant votre porte,ça sent le caca aux hémorroïdes.
Car si des gens ont été embarqué par les condés ce jour là ainsi que des données numérique c'est bien de votre responsabilité première. Quand on sait pas mettre en place un protocole d'action directe, on ferme sa gueule, on reste chez soi et on assume son incapacité.
Keru, je t'en ai voulu aussi pour ce jour là et t'ai craché dessus de la même manière que ces cons,car t'as été maladroit et à plusieurs reprises, d'où mon désaccord avec toi. Mais c'est de la maladresse, non de la malveillance et je reconnais mon abus.
Les malveillants ce sont bien eux,oeuvrant pour foutre le bordel sur indymedia, se déchargent de leurs actes sur les modos-es aujourd'hui.
Eh les appelos,si ce média vous convient pas, ben allez publier vos événements sur les agendas de ouest-torche-cul,ce sont vos amis, ce comité bien visible!

PS : keru j'te demande pas de m'excuser, chacun-e mérite sa peine. (Sauf la prison,le viole...). C'est ça l'humilité.

> ce qu'il se passe ?

Est-ce que c'est vrai que la cabane sleeping collectif du Rosier est partie hier en fumée il y a deux jours ?

> Commentaire caché

On a caché un commentaire : ce sont bien les gendarmes qui ont assassiné Rémy Fraisse. En fait porter la responsabilité à des gens qui l'auraient poussés à aller sur le front c'est aller un peu loin.

> Oui

Même le site de la ZAD le reconnait : https://zad.nadir.org/spip.php?article6703#info2020-03-22-17-30

> Mais bon

Un petit communiqué ça coute rien. Je suis pret à parier que l'auteur de ce feu, qui est connu, ne se fera pas dégager lui. La "justice" à deux vitesses y'a pas que l'état qui pratique...

> Merci

Moi keru je voulais te dire merci
je me souviens de ces nombreuses fois où t'as été discrédité, je me souviens de G qui dit qu'il va te péter la geuele dans le gourbi après l'action de sautron, et que ces menaces se sont repétés
On est loin maintenant mais sérieux tu as toujours été un allié dans la tempête. Combien de fois en AG, devant un système bien rodé, tu as osé parler et dire "mais ce n'est pas vrai, il y a des gens pas d'accord" , "ça ne s'est pas passé comme ça".. Leur dire de face à ces foutus politiciens qu'on les voyait leur magouilles, leurs décisions à quelques uns pour faire "avancer" la lutte.
Merci, merci, merci
d'avoir tenté tellement de fois ce que les appelo écrivent à longueur de textes : faire une lutte ensemble, lutter contre les oppressions, accueillir
J'ai appris beaucoup sur ce qu'est la "diversité" en écoutant tes analyses et en regardant la vie qui se développait à la grée. Quel espace incroyable !!
longue vie à nous !! longue vie à Indy

> très bien le droit de réponse des modérateur.trice.s !!!

Je ne comprends pas toutes les références faites par les commentateur.trice.s ici car je n'ai jamais fait que des incursions, des excursions sur la ZAD en soutien aux luttes. Je suis tout ceci de loin mais je suis...
Je suis heureuse qu'Indy Nantes existe. Merci à tou.tes celles et ceux qui font vivre le site et le modèrent. Beau boulot, entreprise d'utilité publique !