Suivi de la lutte contre la réforme des retraites (février)

Mis a jour : le lundi 24 février 2020 à 20:33

Mot-clefs: luttes salariales mouvement réforme_retraites_2019
Lieux:

Publié par le groupe: GroupAutoMedias44

Le groupe auto-média 44, tente ici un suivi complet et à jour du mouvement contre la réforme des retraites à Nantes et ailleurs, n'hésitez pas à compléter en commentaires.

Le groupe Automedia44 a besoin de votre aide pour tenir les infos à jour. Quand vous allez à une action, un piquet de grève, une manif, une AG, pensez à nous transmettre les informations publiques auquels vous aurez accès. (Seulement celles qui ont vocations à être rendues publiques)

Vous pouvez compléter en laissant des commentaires en bas de l'article.

6-medium

Numéros de téléphone utiles :

- Légal Team : 06 75 30 95 45 /!\ pas de nom au téléphone, ne donne aucune info sur les infractions commises /!\

- Garderies Populaires : 07 53 34 48 24

------------------------------------------------------

Les prochains rendez-vous

Infos anti-répression

Suivi des journée précédentes : Décembre / Janvier

Les caissses de grève

------------------------------------------------------

Vendredi 7 février

Nantes : des personnes ont continué à se relayer devant le commissariat pour soutenir les personnes arrêtées ces derniers jours dans le cadre du mouvement. Les 2 personnes interpellées à Atlantis sont sorties vers 15h, après plus de 43 heures de garde à vue !

 

Jeudi 6 février

Le mouvement continue ! Les étudiant.e.s et Lycéen.ne.s sont de plus en plus mobilisé.e.s . Différentes mobilisations ont permises d'annuler les examens E3C dans plusieurs Lycées. Aucun E3C n'a pus se tenir en Outre Mer, malgré l'intervention de la gendarmerie à Mayote. En Guadeloupe, la grève des enseignant.e.s empêche les cours depuis plusieurs semaines. Au Lycée Montgrand de Marseille, les élèves sont resté.e.s faire un sitting dans la cour : annulation des E3C. Annulation également aux lycées Balzac, Ferry et Voltaire à Paris et au lycée la Martinière Monplaisir à Lyon. Ce ne sont que quelques exemples, de très nombreux lycée sont bloqués dans de nombreuses villes.

Le dépôt de carburant de Saint-Baussant (54), a été bloqué mardi 4 février. Une action revendiquée par des collectifs interprofessionnels, interluttes et GiletsJaunes, dans le cadre de la lutte contre la reformes des retraites.

A la Pitié-Salpêtrière, déjà meurtrie par les mensonges de Castaner et agonisante comme tous les hôpitaux de France, 32 chefs de service ont présenté leur démission.

La grève des éboueur/euses s'intensifie. A Marseille, les éboueur/euses suspendent la grève après 2 semaines très suivies.

A Nantes, manif encore très encadrée par les flics, ce qui n'a pas empêché quelques personnes d'aller redécorer le local LREM ! Revendication à lire ici

 

Mercredi 5 février

Une action "Les sans le sous font leurs courses" était prévue à Atlantis. L'objectif était de ralentir les caisses du Leclerc en allant remplir son caddy et une fois arrivé·e au moment de payer dire qu'on avait oublié ses moyens de paiement. Rien de bien méchant quoi. Sauf que Leclerc Atlantis avait prévu des renforts de vigiles et invité les keufs à se joindre à la fête. Des personnes ont été amenées au PC sécurité du magos, contrôlées et fouillées et 2 personnes ont été placées en garde à vue pendant 43 heures pour des motifs mensongers (qui ne seront d'ailleurs pas ceux retenus contre elles finalement). Brève à lire ici

Du mercredi 5 février au vendredi 7 (jour de la sortie de garde à vue), des personnes se sont relayées devant le commissariat pour soutenir les personnes en garde à vue. Les jours suivants il y a eu d'autres GAV : 2 lycé·en·es des Bourdonnières et une personne interpellée lors de la manif du jeudi 6.

 

Lundi 3 février

Tout le monde étant bien occupé, on a pas fait le suivi de ces derniers jours. Le mouvement lui ne s'est pas arrêté et on arrive bientôt à 2 mois de grève contre la réforme des retraites. Beaucoup de secteurs continuent la lutte même si la grève est moins dure dans certains comme les transports. Dans chaque secteur en grève, on se bat contre la réforme des retraites mais aussi contre les condiditions de travail, pour plus de moyens...

Dans plusieurs ville des rassemblements/manifs ont lieu aujourd'hui contre la réforme et retraites et contre la précarité.

Aujourd'hui c'est aussi une journée d'action nationale pour les avocat·e·s.

Les lycéen·ne·s, profs et parents continuent à mener des actions contre la réforme du bac en perturbant les épreuves communes de contrôle continu (E3C). Ce mouvement a pris de l'ampleur et dans de nombreux lycées les épreuves sont annulées ou reportées. Le gouvernement campe sur ses positions et préfère envoyer ses flics violenter les lycéen·ne·s pour débloquer les lycées. A Paris, 4 élèves du Lycée Maurice Ravel se sont retrouvé·e·s plus de 24h en garde à vue pour avoir alimenté un feu de poubelle ! Mais ça n'entamme pas leur détermination : ce matin le lycée était à nouveau bloquer pour dénoncer la répression. A Nantes la jeudi dernier des flics cagoulés et casqués de la CDI  sont venus s'en prendre violemment aux bloqueureuses de Guist'hau : gazages et coups de matraques. Vendredi ils s'en sont pris aux bloquereuses de Clémenceau (article Nantes Révoltée)

La grève du ramassage et traitement des déchets prend de l'ampleur, notamment à Paris : incinérateurs à l'arrêt, blocage des dépôts de véhicules de ramassage, blocage des sites de stockages, grève partielle du ramassage. Les grévistes ont lancé un #PoubelleChallenge pour les soutenir : renverser les poubelles, les lier entre elles, les déplacer... Explications ici  : https://acta.zone/poubellechallenge-soutenir-la-greve-des-eboueurs.

La direction de la RATP continue à faire de la répression. Un membre de la coordination SNCF/RATP passe ce midi en conseil de discipline. Un rassemblement est en cours au dépôt de Pantin pour le soutenir. Un autre rassemblement à lieu au dépôt de Vitry pour une autre personne visée par une procédure disciplinaire.

Dans le secteur de la santé, la grève continue aussi dans le public (qui, rappelons-le, connaît un mouvement depuis plusieurs mois contre le manque de moyens et les conditions de travail)  et prend de l'ampleur dans le privé avec de nouveaux appels à la grève des médecins libéraux.

Commentaire(s)

> Contact

Salut,

Je cherche à vous contacter mais votre adresse mail discutautomedia arobase riseup.net n'a pas l'air de fonctionner. Comment vous contacter du coup ? Merci d'avance !