[Guide de survie] Discutter des exilé.e.s en milieu hostile...

Mis a jour : le mercredi 27 décembre 2017 à 14:47

Mot-clefs: / squat lutte logement étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement immigration sans-papieres frontieres
Lieux:

Avec les fêtes de fin d'année les repas de famille peuvent s'avérer être des milieux hostiles. Il y a de fortes chances malheureusement qu'une discussion avinée vous entraine sur la question des exilé.e.s. Alors que la fin d'année révèle une véritable violence aux frontières, les discours ordinaires de haine et de rejet s'immiscent dans les pensées de certain.e.s de nos contemporain.e.s. Voici quelques arguments pour mettre fin aux fantasmes fascisants.

24958916_978544048964330_5625824972066822235_o-medium

 

  • " Les réfugié.e.s je suis pour hein, mais on ne peut pas accueillir toute la misère du monde!"

Ce Poncif rocardien connu, souvent amputé de sa fin, se base sur une série d'approximations. Dans les termes les réfugié.e.s correspondent à une partie des exilé,e.s qui ont obtenu la protection de l'État.

46% des demandes d'asile ont été acceptées en Europe cette et la France est loin d'être un pays d'accueil (31,3% des demandes). ||= Eurostat

La misère mise en avant joue sur la tenace peur du pauvre, orchestrée dans les sociétés capitalistes. Le mythe de l'indigent, vagabond adossé à celui et celle qui migre est un repoussoir.

En réalité les personnes qui choisissent les chemins de l'exil appartiennent davantage aux classes moyennes des pays de départ.

D'ailleurs 63% des personnes migrantes entrées en France depuis 2012 sont au moins titulaires d'un niveau Baccalauréat ou équivalent. ||= INSEE

 

  • "Les Migrants sont des hommes célibataires dangereux pour les femmes"

Phrase flirtant avec la théorie du grand remplacement elle ne correspond en rien à la réalité. 48% des exilé.e.s sont des femmes. || INSEE-INED

 

  • " Moi ce qui me dégoute c'est de voir que les migrants sont logés et touchent nos aides alors que nos SDF dorment à la Rue."

Mauvaise foi caractéristique des droitard.e.s qui défendent subitement les personnes précaires, qu'ils et elles maudissent habituellement.

Les migrant.e.s logé.e.s sont bien plus souvent enfermé.e.s. On oublie vite que le camp est redevenu en 20 ans un instrument "de gestion" des populations migrantes. Centre de rétention, camps humanitaires: prédominent partout l'enferment et l'exclusion, à l'accueil et au logement.

En France 43 centres permanents de rétention pour environ 48 000 personnes enfermées, chiffre qui augmente sans fin depuis l'arrivée de Macron.
A Mayotte 4300 enfants enfermé.e.s et expulsé.e.s.en 2015 ||= Ministère de l'intérieur.

Il faut se le dire une bonne fois pour toute, les exilé.e.s "en situation irrégulière" n'ont le droit qu'à l'Aide Médicale d'État.

Pour celles et ceux qui ont une autorisation de séjour, il faut attendre au minimum 5 ans de résidence en France pour demander le RSA, 10 ans pour le minimum vieillesse.

 

  • "Ils arrivent par grandes vagues, se sont des nouvelles invasions barbares qui vont détruire notre civilisation comme par le passé".

Premièrement il n'est pas évident qu'il faille maintenir le modèle de notre civilisation qui engendre depuis plusieurs siècles des affres terribles au monde.

Ensuite la comparaison historique ne tient pas et dans ces termes est absurde. Le terme barbare décrivait une population dont la langue était inconnue. Or aujourd'hui les déplacements internationaux se font entre anciennes colonies et métropoles. Quand tu vis dans un pays où plus de 80% des infrastructures portuaires appartiennent à Monsieur Bolloré [Cameroun], la France n'est pas un pays qui semble étranger.

Enfin il faut rappeler que 9 personnes réfugiées sur 10 sont accueillies dans des pays limitrophes, reste 10% que se partagent les 7 pays les plus puissants du monde.

1,2 millions de nouvelles demandes d'asile à l'UE en 2015, chiffre record dans l'histoire. Sur une population de 508 millions de citoyen.ne.s européen.ne.s, cela représente 0,2% de la population. C'est une vagounette. ||= Eurostat

Link_go source FB

Link_go automedia de l'occupation : https://nantes.aveclesexiles.info

Commentaire(s)

> moderation

Selon la charte, un commentaire anti-migrants a été invisibilisé.

> changer le regard de la bourgeoisie

"En réalité les personnes qui choisissent les chemins de l'exil appartiennent davantage aux classes moyennes des pays de départ.

D'ailleurs 63% des personnes migrantes entrées en France depuis 2012 sont au moins titulaires d'un niveau Baccalauréat ou équivalent. ||= INSEE"

Merci pour ces stats, la bourgeoisie nantaise est rassurée!

> moderation

un autre commentaire de préférence nationnale a été invisibilisé et comme on va pas se répéter à chaque fois, il en ira de même pour tout autre commentaire du même registre. vous avez largement de quoi vous exprimer ailleurs si la charte du site ne vous convient pas.