MANIFS ANTI-WEF CONTRE LE WORLD ECONOMIC FORUM 2004 A DAVOS

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Cette année le programme de contestation contre le Forum Economique Mondiale, le WEF (World Economic Forum) est bien chargé !


Le WEF se tiendra à Davos dans les montagnes reculées du canton des Grisons en Suisse du mercredi 21 au dimanche 25 janvier 2004. Les nouvelles stratégies et alliances entre politiciens, entrepreneurs et armées y seront développées dans la pure idéologie capitaliste afin de poursuivre l'éternelle croissance économique au dédain du respect de être humains.

Samedi 10 Janvier 2004 14h30 Winterthur Place de la gare Manifestation contre le WEF et pour une alternative anticapitaliste

Samedi 17 Janvier 2004 Journée d'actions …
Manifs et actions pour dénoncer le WEF dans différentes villes (voyage en train gratuit !)
Fribourg: 13.00 Place Python
Berne: 14.30 Heiliggeistkirche (devant la gare)
Burgdorf: 16.30 Gare
Langenthal: 18.00 Gare puis concerts


Samedi 17 Janvier 2004 dès 12h00, 13h30 début, 21h30 concerts
Manifestation contre le WEF à Lugano dans le canton du Tessin en Suisse

Doc-819-medium
Pas de titre pour 819


Samedi 10 Janvier 2004 14h30 Winterthur Place de la gare Manifestation contre le WEF et pour une alternative anticapitaliste

Samedi 17 Janvier 2004 Journée d'actions …
Manifs et actions pour dénoncer le WEF dans différentes villes (voyage en train gratuit !)
Fribourg: 13.00 Place Python
Berne: 14.30 Heiliggeistkirche (devant la gare)
Burgdorf: 16.30 Gare
Langenthal: 18.00 Gare puis concerts


Samedi 17 Janvier 2004 dès 12h00, 13h30 début, 21h30 concerts
Manifestation contre le WEF à Lugano dans le canton du Tessin en Suisse

Samedi 17 Janvier 2004 Zurich L'Autre Davos de 10h00 à 22h00
Résistances contre la mondialisation du capital - des alternatives venues d'en bas
Samedi, 17 janvier 2004, Volkshaus de Zurich, Stauffacherstr. 60
Conférence internationale, séminaires, théâtre

Samedi 17 janvier 2004 manifestation à Genève contre le WEF (les quartier généraux du WEF sont à Genève) A CONFIRMER SOUS PEU …

Dimanche, 18 janvier 2004: Workshop à Zurich pour préparer des blocages contre le WEF

Du Dimanche 18 au dimanche 25 Janvier Coire (Chur)
Pour discuter, préparer des actions, désobéissance civile, manifs, fêter etc…
Possibilité de cuisiner et de dormir mais dans des conditions limitées…

Du Dimanche 18 au dimanche 25 Janvier à Davos semaine pour surfeurs, lugeurs et autres glisseurs malicieux …

Mercredi 21. Janvier 2004 Bloquons le WEF ! Grands et petits Blocages décentralisés responsables et non violents pour bloqués les membres du WEF entre Zürich et Davos !!!

Jeudi 22 au vendredi 23 janvier 2004 actions et autres entre autres à Davos, Coire, Zürich …

Samedi 24 janvier 2004 Grande manifestation international 14h, gare de Davos Dorf

Dimanche 25 janvier jeux de neiges sur les sommets de Davos avec les globals leaders












Samedi 10 Janvier 2004 14h30 Winterthur Place de la gare Manifestation contre le WEF et pour une alternative anticapitaliste
Manifestation contre le WEF et le capitalisme

Du 21 au 24 janvier 2004 le World Economic Forum (Forum Economique Mondiale) se réuni à Davos pour son sommet annuel.
C'est une réunion où le représentants de la finance, de la politique, de l'armée se serrent les mains, rient à la face du monde et se bourrent le bide pendant que 24000 personnes meurent chaque jours des conséquences directes du capitalisme.
C'est une rencontre à huis clos sous protection de milliers de soldats et policiers et derrière des barrières et portes fermées. C'est une organisation privé qui ne rends pas de décisions formelles et qui tente d'abuser la société civile
C'est une pure plate-forme des capitalistes où les idées et des plans pour améliorer l'exploitation et maximiser les profits en sacrifiant les droits humains.
Nous rejetons le capitalisme dans son ensemble et le WEF en tant que pièce de cet ensemble.
Guerres, famines, chômage de masse, démantèlement de l'éducation, prolongement du travail, augmentation de l'âge de la retraite, diminutions des retraites et ainsi de suite mais toujours plus de pouvoir et d'argent pour quelques uns . Tous sont des conséquences d'un système qui est basé sur l'exploitation qui ne peut plus durer.
Avec cette manifestation contre le WEF et le capitalisme nous voulons montrer notre désaccord avec ce système.
Nous voulons tirer le parallèle entre les dégradations des conditions d'existence et ce système pourri à sa base; combattons les exploitants !

Jamais plus d'organisations comme le WEF ou le G8-Gipfel !


Jamais plus d'exploitation !


Jamais plus de capitalisme !

WIPE OUT WEF!
SMASH CAPITALISM!

Alternativ-Revolutionäre Kräfte

e-Mail:: ark_winti@bluewin.ch
Homepage:: http://www.ark.ch.vu

Traduit par Zorro sur la base de l'appel en allemand de: Alternativ-Revolutionäre Kräfte

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.indymedia.ch/de/2003/12/16668.shtml

Manifs et actions pour dénoncer le WEF dans différentes villes (voyage en train gratuit !)

Samedi 17 Janvier 2004 Journée d'actions …

Fribourg: 13.00 Place Python
Berne: 14.30 Heiliggeistkirche
Burgdorf: 16.30 Gare
Langenthal: 18.00 Gare

Concert de fin à LAKUZ à Langenthal

Faisons chuter le WEF ! immédiatement !

L'OMC contre le peuple - le peuple contre l'OMC !

Combattons le capital !


Antifa Bern, Anti-WTO Koordination, Autonome GipfelBlockade, Kollifri, Muh-Vie, Nestbau, Repro Burgdorf, RZL
Plus d'infos : zugumzug@immerda.ch



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Samedi 17 Janvier 2004

Manifestation contre le WEF à Lugano dans le canton du Tessin en Suisse
Samedi 17.01.2004
SCACCIA WEF ( CHASSE LE WEF ! armés jusqu'aux dents nous bannissons le puissants ! avec des
mestoli, marmites et scolapasta nous descendons dans la rue pour dire ça suffit) anti-wef carnaval....

12.00 minestrone, musica e scoregge anti-wef
13.30 Début de la manif SCACCIA WEF (CHASSE LE WEF)
15.30 théâtre et jeu de rôle : il frutto del desiderio (le fruit du désir)
21.30 Concerts Zapatistes avec : TRACCIAZERO (punckrock), MERDONALDS (punck-oi),
RADICAL SOUNDS (reggae)

CSA il Molino

e-Mail: molino@inventati.org

Homepage: http://www.ecn.org/molino


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.indymedia.ch/frmix/2003/12/16817.shtml


L'Autre Davos
Résistances contre la mondialisation du capital - des alternatives venues d'en bas
Samedi, 17 janvier 2004, Volkshaus de Zurich, Stauffacherstr. 60
Conférence internationale, séminaires, théâtre
La mondialisation de la violence -
Impérialisme et expropriation globale

Informations: [!]le lien spip suivant n'a pas ete importe correctement dans oscailt: www.otherdavos.net [!]


20h00 - 22h00: Conférence et table ronde
L'impérialisme à l'ère de la mondialisation

Avec la participation de Tariq Ali (écrivain, Angleterre); Florence Carboni (Université de Porto Alegre, Brésil); Lindsey German (Stop the War Coalition, Angleterre); David Harvey (géographe, USA). Présidence: Alessandro Pelizzari (attac suisse)

10h00 - 12h30 et 13h30 - 16h00: Séminaires

1. La guerre en Irak, un an après
1ère partie - Impérialisme américain et impérialisme européen: avec la participation de Christoph Görg (conseil scientifique, attac Allemagne); David Harvey (économiste, USA); Claude Serfati (conseil scientifique, attac France)

2ème partie - Une mobilisation internationale contre l'occupation: avec la participation Lindsey German (Stop the War Coalition, Angleterre); Lars Steinau (Agir contre la guerre, France), Christian Zeller (Revue Debatte), et des militant-e-s du mouvement anti-guerre de Suisse.


2. Mouvement syndical et luttes sociales en Europe
1ère partie - Les syndicats et le mouvement altermondialiste: avec la participation de Christine Goll (Présidente

SSP), Paul Rechsteiner (président USS), un.e représentant-e de la CGIL (Italie) et des militant-e-s de mouvements sociaux.

2ème partie - Vers une journée d'action internationale de défense des retraites: avec la participation de Michela Bovolenta (SSP); Christine Buchholz (Initiative Deutsches Sozialforum), Christiane Marty (attac France), Cécile Pasche (Comédia, Suisse) et une représentante de la FemCo.

3. Mouvements sociaux en Amérique latine et l'emprise des multinationales
1ère partie - Résistances en Amérique latine: avec la participation de Juan Arias (Comité bolivarien, Vénézuela); François Chesnais (attac France), Mario Maestri (Université de Porto Alegre, Brésil); Charles-André Udry (économiste, revue «à l'encontre»). Présidence: Luca Pellegrini (attac suisse).

2ème partie - Profit over People - Coca Cola, Nestlé et Novartis en Amérique latine: discussion ouverte sur les stratégies de campagne avec des représentant-e-s de mouvements, syndicats et ONGs.

4. Touche pas à mon service public!
1ère partie - La marchandisation de l'éducation: avec la participation de Nico Hirtt (Belgique) et de militant-e-s des mouvements étudiants de Suisse, France et Allemagne. Présidence: Michael Gemperle (attac suisse), Sarah Schilliger (attac/MPS).

2ème partie - Quelle campagne pour la défense du service public? avec la participation de Urs Zuppinger (syndicaliste, Lausanne), Ariane Bailat (SSP), Marco Feistmann (MPS), Alessandro Pelizzari (attac suisse) et des militant-e-s du Tessin et de Zurich.

17h00 - 19h30: Théâtre et résistance
Discussion avec Stefan Wetzel, Schauspielhaus Zürich; Samuel Schwarz, 400asa; Pawel Wodzinski, Teatr Polski Poznan; Caroline Odoz, intermittents du spectacle Paris. Présidence: Isabelle Jacobi, DRS2; Représentation du groupe 400asa: Expedition ins Gebirge


Block the WEF!

Informations sur les actions de blocage non-violents contre le WEF du 21 janvier 2004 avec la Anti-WTO-Koordination (Berne)

Organisation: attac suisse; infos: www.otherdavos.net
Contact et inscriptions: suisse@attac.org; attac suisse, Rue des Savoises 15, 1205 Genève

Une crèche sera à disposition à l'Autre Davos.

Avec le soutien de (15.12.): Union syndicale suisse (USS), Syndicat des services publics (SSP), Syndicat Industrie et Bâtiment (SIB), Comedia, Solifonds, FemCo, Coalition nationale contre la guerre, Groupe pour une Suisse sans Armée, No War, «Campagne pour les droits humains» (attac, syndicats, Groupe de travail Suisse-Colombie, Nunca Mas - grua Suiza, Jugend gegen Krieg), groupes de solidarité avec l'Amérique latine, Mouvement pour le socialisme, Les Verts Suisse, solidaritéS, Déclaration de Berne, Focus on the Global South, Amis suisses du Monde Diplomatique, Aktionsgruppe Bologna (Bâle), Aktionskomitee gegen Bildungsabbau (Zurich)Š



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pour une manifestation à Genève le 17 janvier 2004
Convergence des luttes anti-autoritaires et anticapitalistes Claaac/CH

Lors de sa réunion à Bienne le 13 décembre 2003, la Claaac/CH a pris acte avec regrets de l'échec de la mise sur pied d'une manifestation large le samedi 17 janvier 2004 contre le WEF. Les groupes libertaires réunis au sein de la Claaac/CH estiment qu'une telle manifestation de masse, forte, plurielle, pacifique et internationale, reste absolument indispensable. Y renoncer reviendrait à capituler face à l'hystérie répressive du pouvoir et à l'aveuglement politique de certainEs "révolutionnaires".

En conséquence la Claaac/CH appelle toutes les forces sociales, syndicales, associatives et politiques à s'engager immédiatement et de toutes leurs forces en faveur d'une manifestation de masse le 17 janvier 2004 à Genève, ville qui a le triste privilège d'accueillir le siège du WEF et où la liberté de manifestation subit une attaque sans précédent des milieux de droite. Dans un contexte de virage à droite de la politique institutionnelle fédérale et de multiplication des résistances syndicales, une telle manifestation est plus nécessaire que jamais. Il est cependant évident pour nous que l'organisation d'une telle manifestation ne peut reposer que sur une large coalition genevoise les autres villes apportant leur appui en termes de mobilisation.

Merci de nous signaler votre éventuel soutien à ce projet.

Claaac/CH

e-Mail:: info@rebellion.ch
Homepage:: http://www.rebellion.ch


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche, 18 janvier 2004: Workshop à Zurich pour préparer des blocages contre le WEF le mercredi 21 Janvier 2004 !!! et toutes la durée du WEF … (voir http://www.blockadenetz.ch)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du 18 au 25 Janvier Coire (Chur)

De nombreuses activités et autres anti-wef à Coire (Chur) dans le canton de Grisons en Suisse (pas très loin de Davos)


Du 18 au 25 Janvier Coire (Chur)
Pour préparer des actions, désobéissance civile, discuter, manifs, fêter etc…
Possibilité de cuisiner et de dormir mais dans des conditions limitées…
Un minimum de frais de participation est bienvenue
Si vous cherchez un camp de vacance allez voir ailleurs

Entre autres au programme:

Workshops pour la manif, Dimanche 18.01.04, dès 10h00 , Kartraum, Sägenstr. 32-34 Coire
Pour une manif ANTI-WEF colorée et pleine de fantaisies nous préparons des bannières, drapeaux, masques, costumes et des trucs en papiers mâchés
Viens et ammènes tes idées et autres.


Ciné du Lundi, 19.01.04, 20h30, Werkstatt Coire, entrée Fr. 10.-:

The Big One
film documentaire , USA 1997, 87 min
Film de Michael Moore critiquant la société de consommation américaine
Avant le film „Schein und Sein der Firma Nestlé" (paraître et être de la société Nestlé )(Suisse 2003, 15 min)

JOURNEES D'ACTIONS CONTRE LE WORLD ECONOMIC FORUM
A Davos, Coire et partout du 19.-25.01.04

Infos et discussions organisées par un groupe de soutient au Chiapas, Mercredi 21.01.03, 19h30, Werkstatt Coire:

Du Chiapas à Davos - 10 ans de Résistance Zapatiste
Retour sur ces dernières années, bilan, films courts, présentations et discussions

Party Vendredi 23.1.04 de 21-04 Uhr, Werkstatt Coire Entrée Fr. 5.- + don libre soutien
Sonic Guerilla (DJ Sub feat. Greis)
La Warm-Up-Party pour la manif de samedi: Dj Sub avec Hip-Hop, Agit-Prop et Crossover, live soutenu par les Berner Rapper Greis . Visuals de B.S.E. sur les manifs Anti-WEF passées

"RECLAIM THE WORLD - CRACK THE WEF"
Manif contre le World Economic Forum
24.01.04, 13h00, Place de la gare Coire

Pourquoi une manif à Coire (Chur) dans le canton des Grisons en Suisse ?
Car les années passées l'on montré, une manifestation de masse à Davos est difficilement réalisable a cause de la police et des politicienNEs.
Pour donner un signal fort dans le canton des Grisons, à Coire centre politique et économique des Grisons.
Car nous ne sommes pas prêts à se laisser entraîner dans la logique de militarisation.
Pour une manifestation puissante et pacifique !

Nous ne décourageons personne à rejoindre Davos pour la manifestation contre le WEF Samedi 24 janvier 2004 à 14h, gare de Davos Dorf !


e-Mail:: dadavos@gmx.ch
Homepage:: http://www.dadavos.ch.vu


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------








http://www.indymedia.ch/fr/2003/12/16238.shtml


Coordination anti-OMC de Suisse, 08.12.2003 15:23
Blocage et appel à la résistance contre le WEF

Coordination anti-OMC de Suisse
Appel à la résistance contre le WEF

Du 21 au 25 janvier 2004 le Forum économique mondial (WEF) se réunira une fois de plus pour sa rencontre annuelle à Davos.
Mais cette rencontre ne se déroulera pas aussi tranquillement que le souhaitent les grands pontes du WEF : ces dernières années, de plus en plus de personnes ont commencé à résister contre le WEF et à ses structures de pouvoir. Ces protestations vont se poursuivre en janvier 2004.

Le WEF ­ comme la totalité de la politique néolibérale ­ est entré en crise. Le WEF essaie de la surmonter en intégrant des Organisations non gouvernementales (ONG) et en proposant des forums de discussions publics pour se conférer ainsi une légitimité. En parallèle, les protestations sont rendues plus difficiles et criminalisées par le biais de mobilisations policières et militaires massives. Le Conseil fédéral prend sans réserve le parti du WEF et diffame toute personne critique en la qualifiant de « casseur violent ». Par ce biais ? outre l'immense déploiement des forces policières de tous les cantons et d'Allemagne - l'intervention de soldats toujours plus nombreux contre la population est légitimée. Nous rejetons la militarisation des conflits imposée par les puissants, autant que nous rejetons le WEF lui-même.
Il est légitime et nécessaire de s'opposer à la rencontre annuelle élitaire des plus puissants et influents dans l'arrière-pays davosien. Et il est possible d'empêcher les exploiteurs de cette planète de faire main basse sur l'ensemble des ressources et leur distribution. Ces dernières années, les milieux libertaires, communistes, féministes et autonomes, mais également de nombreux mouvements oecuméniques, écologiques, syndicaux et de défense des droits humains en Suisse et dans les pays voisins, se sont organisés pour empêcher la tenue du WEF et s'opposer à la politique qu'il propage.

Malgré les interdictions et la criminalisation des mouvements, il y a toujours eu au cours de ces dix dernières années des manifestations réussies à Davos. En janvier 2002, nous avons chassé le WEF à New York. En janvier 2003, malgré une pression énorme, nous avons prouvé notre solidarité en refusant les contrôles d'identité dans les couloirs de Fideris.
Le samedi 24 janvier il y aura de nouveau une manifestation à Davos. Comme les autorités n'ont pas l'intention d'autoriser une contestation sans que des obligations absurdes soient respectées, une grande manifestation accessible à tou-te-s à Davos est de fait rendue impossible. C'est pourquoi en janvier 04 différentes manifestations contre le WEF auront également lieu en dehors de Davos, notamment à Coire.

Bloquons le WEF ! (Mercredi, 21. Janvier 2004)


Nous pensons que des manifestations contre le WEF sont importantes et méritent notre soutien même si elles ont lieu loin du rendez-vous des « global leaders » autoproclamés. Il ne nous suffit pourtant pas d'exprimer ainsi notre dédain envers les entreprises transnationales membres du WEF, qui sont de plus en plus impliquées dans toutes les décisions prises dans les sphères politiques, géographiques et sociales de la planète.

Pour faire un pas supplémentaire et déranger durablement le WEF, nous appelons également à des actions de blocages. Nous faisons ceci en tant que membre du « réseau de blocages Mafalda » qui rassemble de nombreux groupes différents avec une base d'action commune. Le mercredi 21 janvier ? jour d'ouverture de la rencontre du WEF ? nous voulons bloquer les routes utilisées par les participant-e-s du WEF et retarder aussi longtemps que possible leur arrivée à Davos. La majorité des 3000 participant-e-s au WEF va se rendre à Davos via l'aéroport de Zurich-Kloten. De là, la plupart d'entre eux/elles continuent leur chemin en limousines, cars, et en hélicoptères pour les personnages les plus « importants ».

Nous sommes d'avis que des blocages décentralisés constituent une réponse politique adéquate et mobilisatrice dans ce contexte. De nombreuses personnes peuvent ainsi montrer leur opposition au WEF de manières différentes, avec leurs propres créativité et idées. Si de nombreuses actions de blocages ont lieu, le dispositif de sécurité de la police et de l'armée peut se retrouver dépassé.

Des blocages dans le cadre d'une mobilisation publique sont plutôt inhabituels pour la Suisse. Nous appelons à réaliser cette forme de résistance d'une manière impertinente, diverse, consciente et pleine de joie en se moquant des pantins au pouvoir! Nous ne voulons en aucun cas risquer que des personnes soient blessées ou qu'un accident soit provoqué. Pour cela, les actions de blocages doivent être soigneusement préparées, réfléchies, et menées de manière responsable.

Notre but n'est pas seulement de bloquer Davos même, qui est fortement militarisé et en état de siège durant le sommet, mais d'étendre cette tactique partout sur la route qui relie Zurich-Kloten à Davos. Nous avons la volonté d'impliquer, sous le plus de formes possibles, le plus de personnes possible. Prenez contact avec vos ami-e-s, voisin-e-s, collègues de travail ou copain-copine et formez des groupes affinitaires afin de bloquer le voyage des participant-e-s du WEF et les empêcher ainsi de rejoindre la grande messe du capitalisme.

Il est important que chaque groupe discute collectivement de son but et des moyens qu'il a envie de mettre en oeuvre pour l'atteindre. Des cadres de références sont à respecter et à ne pas dépasser. Pour que le blocage soit efficace et éviter des incidents, il est important de savoir ce que les gens font à l'intérieur du groupe. Pour la réussite de votre plan, il est important que chaque participant-e prenne une attitude responsable envers les autres membres, ceci également pour éviter des situations où les gens seraient isolés ou blessés. Si le groupe est bien préparé, la sécurité personnelle est bien mieux assurée. Il peut être d'une importance vitale de préparer une trousse de secours et de prévoir des moyens de se sécuriser pour certaines actions, par exemple lorsqu'une personne veut se suspendre à un pont. De même, il faut éviter le plus possible de se mettre en situation où sa vie serait totalement entre les mains de la police.
C'est à vous de décider ce que vous voulez faire et ce que vous pouvez prendre en charge. Beaucoup de choses sont réalisables mais réfléchissez à l'avance aux développements et conséquences possibles. Soyez conscient-e-s de ce que vous voulez faire et des moyens dont vous avez besoin. Sécurisez-vous. Cette année aussi il y aura des structures anti-répression et de solidarité en soutien si nécessaire. Mais vous êtes seul-e-s responsables et aptes à décider de vos actions. Si vous faites des blocages en petit groupe, avertissez une personne de confiance à l'extérieur, qui en cas de difficulté pourra avertir une structure anti-répression.
Organisez-vous localement et/ou participez aux réunions de préparation qui auront lieu un peu partout en Suisse. Devenez active/f et rassemblez-vous avec d'autres personnes pour créer ou rejoindre des blocages.

Exemples de blocages

Une résistance active et diverse permet une multitude de blocages qui n'entraînent pas nécessairement un danger, une arrestation ou une blessure. Des groupes peuvent se revendiquer de la désobéissance civile, qui ne table pas sur l'offensivité, par exemple. Il est possible de participer à des blocages annoncés publiquement ou de faire des petits blocages auto-organisés et pas annoncés.
- il est possible, par exemple, de traverser sans interruption, l'un-e après l'autre, un passage à piéton-ne-s. Quoi de plus légitime?
- une chose très sympathique, et qui allie la lutte contre la pollution, est d'appeler à une critical mass à vélo, en trottinette, ou roller. Promenez-vous dans votre ville, votre campagne, votre région (ou quelque part entre Zurich et Davos) et respirez le bon air frais sans voiture! ([!]le lien spip suivant n'a pas ete importe correctement dans oscailt: www.criticalmass.ch [!])
- il est également possible de coller des autocollants sur tous les feux aux carrefours: un autocollant rouge sur le feu rouge, 2 noirs sur les autres couleurs. Intéressant, non?
- vous pouvez faire un sit-in sur une route importante qui mène à Davos. Si le groupe est mobile, le ralentissement peut être très efficace.
- l'exemple des blocages « Castor », mouvement qui résiste aux transports des déchets nucléaires en Allemagne, peut être repris.
- vous pouvez bloquer les communications d'une institution ou d'une personne participant au WEF en leur téléphonant sans arrêt. Vous pouvez aussi vous donner une tranche horaire et tout-e-s vous rendre sur le site internet du WEF pour le bloquer, ou envoyer des centaines de courriers électroniques à des entreprises participant au WEF. ([!]le lien spip suivant n'a pas ete importe correctement dans oscailt: www.no-wef.ch.vu/ [!])
- il est possible de bloquer la police et l'armée quand ils quittent nos cantons pour aller protéger les leaders autoproclamés à Davos.

Ce ne sont que quelques exemples pour des actions efficaces, il y en a encore beaucoup d'autres. Dans différents endroits il y aura des réunions et des ateliers pour préparer les blocages. Renseignez-vous et participez-y !
La communication entre les différents groupes est extrêmement importante. Utilisez vos contacts pour diffuser ou obtenir des informations! Préparez maintenant déjà des possibilités de contacts pour que les personnes intéressées puissent s'informer. Désignez des gens à l'intérieur de vos groupes afin qu'ils s'en occupent. Organisez-vous localement et prenez part aux réunions de préparation. Participez à la construction d'un réseau de coordination et de communication. Plus il y aura d'actions liées, plus nos blocages seront forts et divers.

World Exploitation Forum

Le WEF est une fondation dont le siège est à Genève. En sont membres les 1000 plus grosses multinationales du monde. Le WEF est ainsi le lobby des entreprises les plus puissantes, dont le but suprême est le profit maximum.
Fin janvier le WEF se réunit à Davos depuis 1971. En plus des membres des conseils d'administration et des topmanagers des entreprises membres, une sélection triée sur le volet de chefs d'Etat, de scientifiques, rédacteurs/trices en chef, artistes et quelques représentant-e-s d'ONG y est également invitée. En tout, 3000 participants et très peu de participantes se réunissent fin janvier, tou-te-s honoré-e-s du titre de « global leaders » par l'invitation personnelle du fondateur et grand gourou du WEF, Klaus Schwab. Ils sont accompagné-e-s par des milliers de gens en armes de tout acabit.

Le WEF est l'un des « think tanks » de la globalisation néolibérale. Lors de la rencontre annuelle à Davos, grande messe du capitalisme, les participant-e-s abordent d'une part toute une série de thèmes lors des sessions, d'autre part les politicien-ne-s et les représentants de l'économie les plus influents, et de plus en plus fréquemment avec des stars de l'industrie du divertissement, ont l'occasion de se pâmer dans la lumière des flash des médias. Mais ce qui fait le succès et la signification du WEF, ce ne sont pas les rencontres devant les caméras ou les discussions lors des sessions, mais les rencontres informelles des partenaires de business dans les arrières-salles, les bars et - pourquoi pas ? dans les saunas des hôtels. Là, des stratégies et des plans de gouvernance et d'exploitation du monde sont concoctés et des accords passés quant aux marchés les plus rentables. Ainsi sont créées les conditions préalables pour des plans d'action qui seront plus tard repris par les institutions de Bretton Woods (FMI, Banque Mondial), de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ou des gouvernements.

Le WEF regroupe en son sein un pouvoir structurel énorme qui garantit les intérêts des « global leaders » à tous les niveaux: l'appropriation des moyens de production pour les plus nantis, l'exploitation des ressources naturelles dans l'intérêt des directions des multinationales sans égard pour les conséquences écologiques, la reconstruction des économies et infrastructures détruites par les guerres impérialistes, l'élimination d'« obstacles commerciaux » comme l'organisation syndicale, et l'appropriation du travail des femmes. Patriarcat et capitalisme étant fortement liés, on comprend mieux pourquoi les femmes sont si peu représentées au WEF. Il leur reste le nettoyage des chambres d'hôtel ou la prostitution de luxe au service de ces messieurs du WEF.

Quelques exemples de thèmes qui seront ou ont été traités dans le cadre du WEF:

- lancement de l'"Uruguay Round" du GATT (The General Agreement on Tariffs and Trade), qui a abouti à la création de l'OMC (Organisation mondiale du commerce).
- le WEF a rendu possible les discussions préliminaires en vue de créer l'ALENA (Accord de libre-échange Nord-américain) qui est la pierre angulaire dans le processus global de libéralisation en Amérique du Nord. C'est lors de son introduction que se sont soulevé-e-s les zapatistes le 1er janvier 1994 et qui fêtent en janvier les 10 ans de leur insurrection contre le néolibéralisme et pour l'humanité
- des discussions quant à la réalisation (jusqu'à présent tenue en échec) de l'AMI (Accord multilatéral sur l'investissement).
- la privatisation de l'eau, respectivement la répartition des droits de son utilisation. Des sources jusqu'alors publiques sont privatisées. De grandes multinationales comme Nestlé, dont le siège est à Vevey, sont en train de s'assurer leurs parts de sources d'eau au niveau mondial (comme ça s'est passé à Cochabamba en Bolivie, mais le peuple s'est soulevé et la gouvernement a dû reculer).
- la privatisation de l'éducation et de la formation: voilà deux secteurs économiques aux mains de collectivités (Etat, ville, quartier...) qui ne dégagent aucun profit économique. Passée entre les mains de l'économie concurrentielle, la gestion de ces deux secteurs sera soumise au critère principal de notre époque: la rentabilité maximale, des économies sur la qualité des services et une inégalité d'accès au savoir de plus en plus marquée (par exemple, le processus de Bologne).
- le lancement et la consolidation des plans « Plan Colombia » et « Plan Puebla Panama » qui contiennent entre autres la libéralisation continue de l'économie, la militarisation de la société et simultanément la destruction de la prévoyance sociale au Mexique, en Amérique centrale et en Colombie.
- différents projets de barrages immenses comme GAP (en Turkie), Narmada (en Inde), Bio Bio (au Chili) signifiant le déplacement de milliers de personnes et une intervention massive sur l'environnement (le profit de toutes ces affaires ne revenant évidemment pas à l'économie locale, mais retournent dans les pays riches).
- les acquis sociaux sont un frein à la rentabilité. Nous voyons depuis quelques années les résultats des luttes du début du siècle remis en cause: hausse de l'âge de la retraite, réduction des allocations de chômage.

Good Bye, Mister Schwab

Depuis dix ans le WEF à Davos est confronté à des manifestations et une critique croissantes. Le mouvement de protestation internationale qui s'est développé durant cette période ne peut plus être ignoré. Acculés à se légitimer et confrontés à la revendication de la dissolution de leur club, les dirigeants genevois du WEF ont réagi avec une stratégie d'intégration. La nouvelle formule magique s'appelle « Dialogue » et se matérialise dans l'« Open Forum » mis sur pied par les relations publiques du WEF. Parallèlement à la rencontre annuelle dans le bunker du centre de congrès de Davos, quelques « Global Leaders » de l'économie dialoguent maintenant dans l'Aula de l'école secondaire avec des milieux prétendument critiques provenant des ONG et de l'église. La population de Davos et les journalistes des médias bourgeois ont le droit de servir de public. Pour la première fois le WEF a organisé l'«Open Forum» lors de la rencontre de l'année passée, sous le nom prometteur de « Building Trust » (bâtir la confiance). L'« Open Forum » veut suggérer que seront exclusivement prises au sérieux les ONG qui se plient à toutes les conditions du WEF, à savoir jouer au faire-valoir et être prêtes à devenir des partenaires de dialogue pour rétablir l'image mise à mal du WEF.

Nous continuerons à placer notre confiance dans les luttes sociales et dans les structures auto-organisées. La répartition des richesses ne sera pas atteinte par un dialogue avec les messieurs les plus riches et puissants du monde en les priant de laisser quelques miettes supplémentaires pour les plus pauvres.

Le WEF est un club élitaire qui n'a aucune légitimité démocratique ou sociale et qui doit être anéanti! C'est pour cela que nous refusons le dialogue avec le WEF et appelons toutes les organisations d'entraide, de solidarité, de femmes, écologistes, oecuméniques et les syndicats à refuser les offres de dialogue de la part des responsables du WEF et à boycotter l'« Open Forum ». Participons plutôt aux actions de protestations diverses qui ont comme but un autre monde !

Coordination anti-OMC de Suisse novembre 2003






















----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


http://switzerland.indymedia.org/fr/2003/12/16235.shtml


A DAVOS SAMEDI 24 JANVIER !

Alliance Révolutionnaire contre le WEF

Appel contre le WEF 2004. Comme chaque années les élites de l'économie, de la politique et de la culture se retrouvent dans les montagnes Suisses à Davos pour le Forum Economique Mondiale (WEF)
Samedi 24 janvier 2004 à 14h00, gare de Davos Dorf !


DAVOS 2004 ANTI-WEF

Comme chaque années ils chercheront un début de solution afin de guider le capital hors de la crise.

Comme chaque année, dans ce but, ils développent des stratégies, qui pour nous, une fois de plus, deviennent perceptibles dans les comportements aggravés de la société. Les mesures de licenciement et les attaques contre les acquis sociaux des travailleur(se)s comme l'assurance sociale, les diminutions de salaires et la suppression des crèches pour enfants en sont des exemples. Il en résulte des problèmes existentiels et une insécurité sociale.

Comme chaque année ils cherchent à établir l'exploitation dans d'importantes nouvelles régions stratégiques. Cela est devenu particulièrement visible au vue de la guerre impérialiste au Proche Orient.

Le WEF n'est pas à séparer de ces comportements d'exploitations capitalistes. C'est pourquoi il est clair pour nous qu'il n'est pas question d'un dialogue! Et cela, ni avec le WEF, ni avec les sbires du capital, l'état ou les autorités, qui eux, garantissent le cadre pour leurs projets d'exploitation. C'est aussi pourquoi il n'est pas question pour nous d'exiger la démocratisation du WEF. Nous voulons bien mieux éliminer le WEF en tant qu'outil du capital international. Nous concevons une attaque contre le WEF comme une attaque contre le système capitaliste.

Dans ce sens, nous appelons à la manifestation contre le World Economic Forum de Davos, car nous voulons reconquérir cet espace politique.

Rendez-vous: 24 janvier 2004 à 14h, gare de Davos Dorf.

Eclater le WEF signifie fracasser le capitalisme !
Guerre au Capital !
Pour une société sans exploitation ni oppression !


Revolutionäres Bündnis gegen das WEF (Alliance Révolutionnaire contre le WEF)
Antifa Basel, Antifa Schopfheim (D), BesetzerInnen (BS), BFF, DHKC, GRA (Gruppe roter Autonomer), Infoladen Sowieso, MLKP, ReBeL (Revolutionäre Bewegung Luzern), Revolutionäre Aktion Stuttgart, Revolutionärer Aufbau Schweiz, RoJak (Rote Jugendaktion), Rot Schwarzes Dreieck, RHI (Rote Hilfe International) GARG (Groupe Autonome Révolutionnaire Genève) und Einzelpersonen.
(UnterstützerInnen werden laufend hinzugefügt.)


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 25 Janvier 2004 journée programme libre prends des skis, surfs, luges et autres et viens t'amuser sur les pistes des sommets enneigés de Davos pour partager les joies des sports divers au côtés des global leaders autoproclamés.
Au programme: bataille de boules de neiges, compétitions Anar-surfeurs VS. Global-leaders, sculptures de neige, face à face en cabine, encore un tour en télé-siège ?, animations d'hivers !
Ammènes ta bonne humeur et ta malice !

Pour les malins, rigolos et autres animateurs qui n'ont pas peur de subir plusieurs contrôles d'identités dans la journée (3 à 6 en moyenne), il y a la possibilité de roder et profiter des pistes et autres plaisirs qu'offre la station militarisée de Davos durant ces quelques jours de suspens de droits usuels.

Vous aurez entre autres l'occasion de découvrir à quoi ressemble la sphère du pouvoir mondiale ainsi que le bras droit de l'état dans toute sa splendeur.
Vous ressentirez l'étonnement que procure la transformation d'une station de ski en camp retranché hyper-sécurisé pour global leaders autoproclamés.
Vous vivrez l'expérience palpitante et effrayante d'être une honnête personne que l'on persécute, vous vivrez l'exclusion et l'harcelement.

Conseils pour accéder à la station de Davos:

Si vous venez à Davos, vous n'échapperez pas aux différents contrôles qui seront sur votre route. Plutôt vous tentrez d'accéder à Davos, moins il y aura de contrôles.

La base : confectionner une garde robe "bon chic bon genre" soit global leader (costume, tailleur, chemises, manteau, mocassins etc.) soit sportif (mais attention ca doit être ou paraître neuf !!! pas du retro 60's, marché au puces ! ) soit normal classique (donc pas de cagoules et autres indices)

Soyez sur de vous, vous n'avez rien à vous reproché, propre sur soit …
Les dreads, cheveux colorés, piercing, crêtes, look alternatif sont des éléments qui n'échapperons pas à la police qui vous contrôlera alors cachés les.

Plus on s'approchera du sommet, plus la sécurité sera renforcée.
Ayez une pièce d'identité valable et soyez en mesure de fournir l'adresse où vous logez (les adresses d'hôtels semble plus facilement vérifiable) soyez malins… regardez dans l'annuaire pour une adresse à Davos.

On vous interrogera sur votre venue à Davos.
Dites que vous venez pour le public eye on Davos ( http://www.evb.ch/ ) ou que vous venez à Davos pour vous sentir en sécurité (hihih), que vous avez toujours voulu aller à Davos et que vous venez durant le sommet car vous savez qu'il y particulièrement peu de gens sur les pistes ces jours. Soyez inventifs et cohérents !

Des fouilles sont courantes, la police cherche des indices tendent à prouver que vous êtes un contestataire (tracts, sprays, habits sombres…) vous trouverez presque tout ce dont vous avez besoin à Davos.

On vous demandera aussi si vous n'êtes pas venus pour la manifestation ??? Répondez non ! vous aurez plus de chances d'accéder à Davos.

Il est également classique que des policiers vous disent que vous ne pouvez pas accéder à Davos pour diverses raisons pour le moins fumeuses. C'est souvent un feinte ! Insistez dites que vous avez des droits dont celui du libre mouvement et donc d'accéder à Davos.Ne vous laissez pas intimider ! Le policier ne veut pas entrer en matière arguant qu'il applique les ordres, qu'il n'y a pas a discuter et c'est tout ! Demandez lui son matricule et exigez de parler à son supérieur. Attendez.
Puis demander le motifs empêchant votre accès à Davos. Attention vérifier que ce soit bien le supérieur du policier et non un de ces collègues. Si le supérieur vous refuse l'accès à Davos (ce qui est illégal) exigez une preuve écrite de cette interdiction et signifier en au structures anti-répression.

Refusez prises de photos et d'empreintes ! c'est absolument illégal !

Scrutez si il n'y a pas de gens de la presse. Insistez. Soyez polis, déterminer, basé votre argumentation sur vos droits (libre circulation). Ne craquez pas ! Vous avez le droit d'aller à Davos ! Une fois là haut, amusez vous bien ! Pensez a prendre des habits chauds et des chaussures pour la haute neige ainsi que des gants et bonnets. Si vous venez en train réserver vous une carte journalière à l'Association transports et environnement (http://www.ate.ch/) sous produits carte journalière ATE (ou autres.) Le train en suisse coute très cher. Des voyages collectifs gratuits sont réalisbles.

Vous voulez dormir pas cher à Davos pendant le sommet ?

C'est possible, voici 2 adresse

60.- Francs/ nuit / personne mais possible de magouiller ….
Jugend Hostel (YouthPalace) Davos Horlauberstrasse 27, 7260, Davos, Switzerland
Phone: ++41 81 4101920 Fax: ++41 81 4101021
http://www.youthhostel.ch/e/home.cfm Tres central !!!! 5min à pied du centre des congrès

Ou de 17.- francs par pers. Par nuits . avec ton sac de couchage dans dortoir 6-12 pers jusqu'à 37.- dans un bon lit dans une chambre seul !
Possible de cuisiner ! proprios sympas ; ) mais pas central ! 10 min bus jusqu'au centre des congrès ou 30 bonne min marche!
Herberge Reception de 9 à 12 et de 19 à 22h
Fam,Olaf Kreuzen/Stroo
Höhwald
CH 7265 Davos Wolfgang
Schweiz, Swiss, Switzerland
Tel. 0041-81-4162040 Fax. 0041-81-4130936 Handy 078-7483078 (004178 from out of swiss)
Homepage [!]le lien spip suivant n'a pas ete importe correctement dans oscailt: www.herberge.net [!] E-mail davosolaf@freesurf.ch


Les sites d'infos sur DAVOS 2004 :

-http://www.bermuda.ch/reitschule/anti-wto/

-http://www.smashwef.ch/

-http://www.ark.ch.vu

-http://www.otherdavos.net

-http://www.rebellion.ch

-http://www.aufbau.org/

-http://www.blockadenetz.ch

-http://www.dadavos.ch.vu

-[http://www.a-g-o.ch/ ->
http://www.a-g-o.ch/]

-http://www.antiwto.ch/reitschule/anti-wto/index.shtml

-http://squat.net/contre-attaque/index2.htm

- http://www.evb.ch/

-http://www.antirep.ch

-http://wef.linkgroup.org/

-http://www.perspektivennachdavos.ch/

-http://www.no-wef.ch.vu/

-Cartes en suisse: http://www.swissgeo.ch/

-Horaires de train: http://www.cff.ch

-le site de Davos: http://www.davos.ch

-le site du WEF : http://www.weforum.org

-les photos de la manif de l'année dernière:
http://www.nadir.org/nadir/initiativ/agp/free/wef/images/wef2003.htm