Feux d'artifice contre les prisons !

Mis a jour : le mardi 2 janvier 2018 à 14:07

Mot-clefs: / prisons centres de rétention précarité loi loitravail anti-repression travail loi_travail exclusion chômage limogesprison
Lieux: Limoges

A celles et ceux qui peuplent toutes les bastilles de ce foutu pays,

Hier soir, alors que le premier de la classe enfumait en flagrant déni la masse hypnotisée par la télé, à grandes lâchées de "collectif" et de "fraternité".

Nous, mutiné.e.s de cette sociétée euthanasiée, avons lancé au ciel de nouveaux feux d'artifice en direction des condamnés de la Maison d'Arrêt de Limoges, des enfermé.e.s et toutes les personnes dont la mise  l'ombre enrichit les exploiteurs et donne bonne conscience à la majorité.
On vous souhaite force et courage.

Et puis il y a vous :  Sodexo, Legrand, SIGES, Pocheco, GEPSO, Labeyrie, Polyfacon, la RIEP, et tous ceux qui sous couvert d'"insertion" vivent et abusent du travail sous-payé, sans droits, sans moyens de se défendre collectivement.
On sait bien que l'exploitation ne commence pas en prison et que ceux qui s'enrichissent sur le dos des exploité.e.s, bousillent aussi les vies des "travailleur.se.s libres".
Mais sur le dos des 70 000 détenu.e.s de France,  ils prétendent avec le sourire vous aider à "préparer votre libération".
Qu'ils ne trompent plus personne. A eux la honte, aux prisons la ruine. A vous la liberté. A nous de construire des solidarités.

LPPF

P.S :  Et sinon, le Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris, ça va tranquille la fabrication de 200 lits de CHRS par le SEP, qui vend la force de travail des prisonniers au plus offrant ?
P.S. 2 : Aux deux personnes qui sont esclamées,
P.S. 3 : A tous ceux qui auraient pu prolonger notre liste d'exploiteurs : mangez vos morts !

Commentaire(s)

> 91 c'est la Champion's League

Y a aussi un un feu d'articifice le 1er janvier 2018 devant la taule de Fleury-Mérogis.