à mort le foot !

Mot-clefs: Contrôle social
Lieux:

devant le consensus bêlant qui de l'extreme droite à l'extreme gauche rassemble foules et " intellectuels" à plat ventre devant ce facisme de masse incarné par le foot, le tres regretté pierre desproges exécute brillament le foot

alors que la tribune auteuil du PSG se la joue " antifasciste", il faut lire et relire pierre desproges

Voici bientôt quatre longues semaines que les gens normaux, j'entends les gens issus de la norme, avec deux bras et deux jambes pour signifier qu'ils existent, subissent à longueur d'antenne les dégradantes contorsions manchotes des hordes encaleçonnées sudoripares qui se disputent sur le gazon l'honneur minuscule d'être champions de la balle au pied. Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s'abaisser à jouer au football. Le football. Quel sport est plus laid, plus balourd et moins gracieux que le football ? Quelle harmonie, quelle élégance l'esthète de base pourrait-il bien découvrir dans les trottinements patauds de vingt-deux handicapés velus qui poussent des balles comme on pousse un étron, en ahanant des râles vulgaires de boeufs éteints. Quel bâtard en rut de quel corniaud branlé oserait manifester sa libido en s'enlaçant frénétiquement comme ils le font par paquets de huit, à grand coups de pattes grasses et mouillées, en ululant des gutturalités simiesques à choquer un rocker d'usine ? Quelle brute glacée, quel monstre décérébré de quel ordre noir oserait rire sur des cadavres comme nous le vîmes en vérité, certain soir du Heysel où vos idoles, calamiteux goalistes extatiques, ont exulté de joie folle au milieu de quarante morts piétinés, tout ça parce que la baballe était dans les bois ?
Je vous hais, footballeurs. Vous ne m'avez fait vibrer qu'une fois : le jour où j'ai appris que vous aviez attrapé la chiasse mexicaine en suçant des frites aztèques. J'eusse aimé que les amibes vous coupassent les pattes jusqu'à la fin du tournoi. Mais Dieu n'a pas voulu. Ca ne m'a pas surpris de sa part. Il est des vôtres. Il est comme vous. Il est partout, tout le temps, quoi qu'on fasse et où qu'on se planque, on ne peut y échapper.

Quand j'étais petit garçon, je me suis cru longtemps anormal parce que je vous repoussais déjà. Je refusais systématiquement de jouer au foot, à l'école ou dans la rue. On me disait : «Ah, la fille !» ou bien : «Tiens, il est malade», tellement l'idée d'anormalité est solidement solidaire de la non-footabilité. Je vous emmerde. Je n'ai jamais été malade. Quant à la féminité que vous subodoriez, elle est toujours en moi. Et me pousse aux temps chauds à rechercher la compagnie des femmes. Y compris celles des vôtres que je ne rechigne pas à culbuter quand vous vibrez aux stades.

Pouf, pouf.

Pierre Desproges, 16 juin 1986. Extrait de "Chroniques de la haine ordinaire" aux éditions Points Virgule, pages 163-164.

http://www.youtube.com/watch?v=4LrR2Kjvtpg&feature=play...edded

posté par ahad haam

Commentaire(s)

> Beauferie sexiste

"Et me pousse aux temps chauds à rechercher la compagnie des femmes. Y compris celles des vôtres que je ne rechigne pas à culbuter quand vous vibrez aux stades."

On voit le niveau !

> sur la fin du texte....

j'ai failli couper la fin du texte, de tres mauvais gout ( desproges n'a jamais été réputé pour son " bon gout" )

j'ai finalement décidé que ce serait malhonnete de le tronquer...

> Oui

C'est mieux d'être honnête. Pourquoi ne pas écrire ton propre article anti-foot ?

> Le problème...

Le problème, c'est pas le foot,

le problème, c'est le fric et le spectacle:

http://infokiosques.net/spip.php?article183

P'tit texte contre le "football spectaculaire-marchand".

> cloaque

Les médiats ont ORDRE de ne parler QUE de foot et surtout les week-end ...

C'est un bruit de fond puissant censé couvrir toute expression un peu censée.

Les coulisses de cette société de spectacle qui enthousiasme des dizaines de millions de personnes ne sont, au plus haut niveau, qu’un cloaque mafieux.

http://debord-encore.blogspot.com/search/label/cloaque%20mafieux%20du%20footbal