A Rouen, comme ailleurs, ne laissons pas les fachos dans nos quartiers

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

A Rouen, comme ailleurs, ne laissons pas les fachos dans nos quartiers

A ROUEN COMME AILLEURS FACHOS HORS DE NOS QUARTIERS

Témoignage sur l’activisme et les agressions comises par des racistes en normandie et la préfecture qui les couvre

A Rouen, comme ailleurs, ne laissons pas les fachos recouvrire nos murs !!!!!! identitaires, racistes et autres fachos hos de nos quartiers !!!!!!


Un concert de musique identitaire.a lieu a rouen en fait il s’agit d’une campagne identitaire sous le nom Autre Jeunesse (enracinée offensive fière....) vous trouverez facilement le lien internet d’une ’autre jeunesse’. Enfin, le mieux c’est d’en parler aux minots, qui ne se laissent pas embrigader là-dedans, car malheureusement, beaucoup de gens sont naifs et ne savent peut être pas qu’il s’agit d’une campagne organisé par les identitaires.

Toutes les affiches et tous les autocollants des fascistes de tout poil doivent être recouverts immédiatement dans notre région.

Cet autocollant est à votre disposition, vous pouvez le commander (au prix de 2 Euros les 50 exemplaires) aux adresses suivantes : rouen.antifa gmail.com ou infos rlfrouen.lautre.net

Petites informations sur les Identitaires rouennais de la "Vague normande"

21-01-2010

Le 11 janvier dernier, était organisé à la Préfecture de Rouen, un de ces débats nauséabonds sur l’Identité nationale qui ne servent finalement, qu’à servir de tribunes à l’extrême droite et aux réactionnaires de tout-poil.

De nombreuses associations, organisations et partis se sont à juste titre indignés de ces pseudos-débats organisés sur invitation dans les préfectures.

Paris-Normandie signalait dans ses différentes éditions qu’une protestation allait se tenir, à la même heure et au même endroit, à l’appel d’un "cercle de silence".

Les "cercles de silence" sont des regroupements de protestation (silencieux) organisés par des chrétiens progressistes notamment pour protester contre les politiques menées par le pouvoir à l’encontre des sans papiers et des immigrés.

Dans de nombreuses villes de France ces cercles de silence sont souvent perturbés par les "petites frappes" de l’extrême droite radicale : les Identitaires.

Paris-Normandie ne signalait pas que le rassemblement de Rouen était aussi organisé , en plus du cercle de silence, par le Collectif de Défense des Libertés Fondamentales (CDLF), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et le Réseau Education sans Frontières (RESF) et qu’il rassembla aux alentours de 150 manifestants.

Nos Identitaires locaux, la "Vague Normande", se sont donc invités à une quinzaine avec banderole et mégaphone, à ce rassemblement pensant n’avoir qu’à faire à une dizaine de chrétiens.

Quelle ne fut pas leur surprise de voir face à eux des militants antifascistes déterminés, dont les mots d’ordre couvraient leur sono, et qui étaient bien décidés à les empêcher d’approcher.

Dépités, ce qui n’était plus une "Vague" mais un "ressac" , et leur petite opération tournant en eau-de-boudin, ils se sont donc décidés à déguerpir. Il est vrai que le rapport de forces ne leur était guère favorable, même un néo-fasciste aviné peut encore comprendre cela.

Bien entendu, il fallait rebondir, et pour se consoler nos Identitaires sous l’appellation de " Autre Jeunesse ", mais qui n’en sont pas moins des mélomanes, ont donc décidé d’organiser un concert le 23 janvier, à 20h, à Rouen.

Dans quelle cave ou sous-sol ? nous ne savons pas encore.

Par contre la programmation ne nous a pas laissé indifférents.

Il y a tout d’abord un italien "Sköll" sur lequel nous savons peu de choses, mais dont on peut penser qu’il s’accompagne à la guitare, est catalogué rock identitaire italien, mais qui serait plutôt folk. Il doit s’agir, à leurs yeux, d’une musique représentative de la civilisation européenne... Pour ce qu’on en a entendu, c’est plutôt de la daube.

"Fluctuat Nec Mergitur" dont il semble que ce soit le premier concert, nous laisse de marbre. Souhaitons que ce soit le premier et le dernier...

Par contre nous connaissons bien la guest-star : Dr Merlin ! "Docteur Merlin" de son vrai nom Christophe Lespagnon fut longtemps militant au FN.

Ses premiers albums portaient les doux noms évocateurs de Païen, Persiste et signe, Europe et Ahmed... puis ensuite... Y’a bon la sécu, Budapest, La gégène....

Il démissionnera du FN pour suivre Mégret en 1999 et se situerait dorénavant dans la mouvance ethno-identitaire Comme on le voit ce n’est donc pas un perdreau de l’année...

Enfin bref que du beau monde... RASL’FRONT ROUEN

http://www.raslfrontrouen.com/

Commentaire(s)

> paganisme et groupe identitaire

Il est certain que la musique qui se tourne vers les pratiques ancestrales, le paganisme est un retour en arrière pour certaines civilisations, a de temps en temps des liens vers l'extrême droite.Ayant travaillé longtemps dans l'industrie musicale je peux dire avec énervement que la liste de cons s'est rallongée en 15 ans!!Le satanisme, il y a réellement des pratiques, des écoles satanistes aujourd'hui( sont exclus bien sûr les satanistes rigolos, clownesques!) traine son lot de pratiques ancestrales: antiféminisme, rituels expiatoires -dans le sang si possible gloups!, et bien sûr identitaire...Par ailleurs satan est aussi engoncé dans les rituels qu'un dieu!

Boyd Rice n'a jamais été pro féministe et a toujours versé dans l'extrême droite.Sol invictus ect...de même.Pas étonnant que cela se soit développé "en silence" car les quelques personnes au courant ont dû fermer leur gueule à cause de pressions psychologiques propres au marché musical: toute création artistique a le droit d'exister et null n'a le droit, depuis 7 ans environ surtout, de nuire à la réputation politique d'un chansonnier un peu réputé!