Photos de la manif de droite

Mot-clefs: Luttes étudiantes/lycéennes
Lieux:

Un bon millier à défilé en cet après midi ensoleillé du 26 février.

Manif_droite26-medium
Pas de titre pour 8743

Manif_droite25-medium
Pas de titre pour 8742

Manif_droite24-medium
Pas de titre pour 8741

Manif_droite23-medium
Pas de titre pour 8740

Manif_droite22-medium
Pas de titre pour 8739

Manif_droite21-medium
Pas de titre pour 8738

Manif_droite20-medium
Pas de titre pour 8737

Manif_droite19-medium
Pas de titre pour 8736

Manif_droite18-medium
Pas de titre pour 8735

Manif_droite17-medium
Pas de titre pour 8734

Manif_droite16-medium
Pas de titre pour 8733

Manif_droite15-medium
Pas de titre pour 8732

Manif_droite14-medium
Pas de titre pour 8731

Manif_droite13-medium
Pas de titre pour 8730

Manif_droite12-medium
Pas de titre pour 8729

Manif_droite11-medium
Pas de titre pour 8728

Manif_droite10-medium
Pas de titre pour 8727

Manif_droite9-medium
Pas de titre pour 8726

Manif_droite8-medium
Pas de titre pour 8725

Manif_droite7-medium
Pas de titre pour 8724

Manif_droite6-medium
Pas de titre pour 8723

Manif_droite5-medium
Pas de titre pour 8722

Manif_droite4-medium
Pas de titre pour 8721

Manif_droite3-medium
Pas de titre pour 8720

Manif_droite2-medium
Pas de titre pour 8719

Manif_droite1-medium
Pas de titre pour 8718

Dans une ambiance joviale le cortège est parti de la place Graslin pour défiler dans les rues bourgeoises du quartier Guist'hau avant de rejoindre la place Royale.

On a pu entendre les désormais classiques slogans des manifs de droite, plus si originale que ça mais qui font toujours sourire et interloque les passants : des "ça c'est de la caisse" au vu de grosse voiture, "pas d'allocs pour les dreadlocks", "les garçons devant les filles derrière",...

Arrivé place Royale, une altercation qui semblait organisé par le comité d'action s'est déroulé devant la Société Générale. Une bataille rangé entre gauchiste et bourgeois, avec les 2 blocs qui se rentrent dedans bien joyeusement.

Visiblement ça a suffit à détourner l'attention des flics qui ont été bien surpris ensuite. Car pendant cette scène d'affrontement de la peinture a été projeté sur la vitrine de la banque et des tags ont été apposés. Il était assez drôle de les observer ensuite, l'air de se dire putain on s'est fait baiseeeeeeeer !!!

Commentaire(s)

> commentaires masqués

2 commentaires ont été refusés, et donc cachés, non pas censurés puisqu'ils sont disponibles sur la liste de modération du site (et sur demande).

La raison du refus est inscrite dans le texte préalable à la publication de commentaires :

"La fonction commentaire n’a pas pour but de transformer le site en forum. Elle sert à compléter ou rectifier une info, ou à pousser une analyse plus loin. Les commentaires sans rapport avec l’article ou utilisant des formules insultantes ou diffamatoires seront retirés.

Soyez conscient-e-s que l’humour, les généralisations, les approximations passent difficilement et provoquent souvent des polémiques inutiles… "

Les deux commentaires étaient globalement une série d'onomatopées moqueuses où il est difficile de distinguer contre qui va la moquerie et sans apporter un nouvel angle de vision... D'où les refus.