5 avril : le s.o de la LCR face aux Totos

Mot-clefs: Prisons / Centres de rétention
Lieux:

trouvé sur indymedia grenoble

deux récits sur la manifestation du 5 avril sur paris .

affrontements entre le service d'ordre de la ligue communiste révolutionnaire et les "autonomes" .
Bonjour,
juste pour témoigner de ce que j'ai vu lors de la manif du samedi 5 avril, a Paris contre l'immigration jetable.
d'abord un cortège d'environ 10 000 personnes avec drapeau, autocollants et tout et tout.

puis vers la fin de la manif et en queue de cortège des fumigènes allumés de façon consante avec distribution de tract expliquant la présence des fumigènes: entre autres des personnes se sont récemment fait arrêter avec des fumigènes et des pétards dans leur sacs et une enquête est ouverte pour "association de malfaiteur, détention et transport d'engins incendiaires ou explosifs en vue de détruire des biens ou de commettre des atteintes aux personnes"...
puis, je me trompe peut-être dans l'ordre, quand la fin du cortège passe devant un très riche hotel, trois grosses voitures sont incendiées, dont une porsche. le cortège dévie un peu...

au loin on voit deux trois bouteille voller dans le cortège et une bousculade, on a l'impression que ce sont des autonomes qui se prennent un peu la tête avec la LCR ou le contraire mais ça se calme vite. On sent un peu de lacrimo. personnes ne sait vraiment ce qu'il s'est passé.

les "autonomes" (je ne sais que dire a part qu'ils n'avaient pas de drapeau ni d'autocollants et que la plus part avait pris soin de se couvrir le visage) ont laissé passer le cortège et attendu la dispersion de la manif pour se retrouver seuls face aux CRS qui bloquaient l'avenue ainsi qu'une rue parallèle, genre on va vous prend en tenaille.

là deux bouteilles ont volé, pas plus, puis un peu de temps après une poubelle sur roulette est sortie en fumée de la foule pour de poser contre les barrières devant les CRS. Elle à fini de brûler tranquillement. quand je suis parti il n'y avait plus grand monde.
ce que je peux dire c'est que de mon point de vue, il n'y a eu aucun mouvement de foule pouvant amener la panique, que je ne me suis jamais senti en danger et que j'ai l'impression que les manifestants ont réagis sereinement.
évidemment "des gens" ont critiqué l'acte de brûler les voitures, certains se sont plain des fumigènes, mais l'acte était pour moi très clair.

à ma connaissance les media n'ont rien dit là dessus...
bises
.Mani.

--> Merci pour ton témoignage. J'étais aussi à la manif et l'altercation entre LCR et "autonomes" s'explique: vers la fin de la manif, le service d'ordre de la LCR a voulu empêcher le cortège "autonome" de continuer de manifester, plusieurs gros bras attrapant violemment la banderole de tête et bousculant les manifestant-e-s présent-e-s en première ligne en les insultant.

La plupart des "autonomes" ont calmé le jeu mais la réaction spontanée de défense active est carrément compréhensible: ce qui explique que quelques coups soient partis et quelques bouteilles balancées.

Plusieurs gazeuses dites "familiales" ont été sorties côté LCR et ils ont gazé dans le tas, incommodant manifestant-e-s et passant-e-s, c'était assez étrange à vivre...

Enfin y'avait plus intéressant à faire que de se bastonner avec la LCR donc effectivement ça a fini par se calmer (le cortège de la LCR s'esquivant assez rapidement...).

Autrement, ton témoignage n'explique peut-être pas assez certaines choses sur les histoires des fumis:
les "fumigènes allumés de façon constante avec distribution de tracts" étaient là pour informer sur l'emprisonnement depuis le 18 janvier 2008 de deux camarades parisiens qui ont été interpellés un jour de manif' contre les centres de rétention en possession de fumigènes artisanaux.
Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'affaire est prise en charge par un juge "anti-terroriste", ce qui laisse penser qu'ils risquent de croupir un moment en taule... ils sont en effet accusés d'"association de malfaiteurs, détention et transport d'engins incendiaires ou explosifs en vue de détruire des biens ou de commettre des atteintes aux personnes"...

Link_go Lien relatif

Commentaire(s)