L'ignoble utilisation de Guy Mocquet

Mot-clefs: Resistances
Lieux:

Il y a des jours ou l'hillarité dispute à la nausée.

L'utilisation de la lettre du jeune Guy Mocquet mort d'un fusillé par les nazi en est un exemple particulièrement frappant.

Je suis pas content de l'utilisation que l'on fait de l'histoire de Guy Mocquet.

Je dirai que cela me rend furieux et m'écoeure.

Pour tous ceux qui vivraient sur une autre planète depuis l'élection de S. Guy Mocquet est un jeune militant communiste qui est le plus jeune français de son époque a avoir été fusillé par les Nazis.

Il a laissé une lettre magnifique et très émouvante à sa famille qui depuis fait pleurer dans les chaumières.

Guy Mocquet, c'est un peu notre Pocahontas à nous : il est le héros involontaire d'une histoire vraiment ignoble que l'on raconte à la sauce Disney au gré des intérets des puissants du moments.

Guy Mocquet a été d'abors cité en exemple par les premiers groupes de résistants (en raison de son jeune âge)

Ce qui est paradoxal, car ce n'était pas du tout un résistant lui même.

Hé non. Militant communiste, Guy Mocquet a été arrèté alors qu'il distribuait des tracts réflètant la ligne du Parti Communiste de l'époque, fruit des accords Molotov Ribbentrop

Rappelons pour les gens nul en histoire que ce pacte consistait en un accors historique entre l'URSS de Staline et l'Allemangne d'Hitler, pacte qui a permis aux forces Nazies d'envahir l'Europe tranquilement pendant que Staline avait le temps de purger son armée (massacre de Katine) et d'occuper une partie de la pologne.

On cite beaucoup sa lettre finale. Beaucoup moins les tracts qu'il distribuait au moment de son arrestation. Alors que la France était déja occupée, on y fustige " Des magnats d'industrie (Schneider, De Wendel, Michelin, Mercier [...]), tous, qu'ils soient juifs, catholiques, protestants ou francs-maçons, par esprit de lucre, par haine de la classe ouvrière...".

Après guerre, l'histoire de Guy Mocquet a été mis en avant par le PC français (et célébré sur ordre par le brave Aragon) pour faire oublier sa quasi inaction face aux Nazis jusqu'à l'attaque de l'URSS en 1941.

Guy Mocquet serait sans doute devenu un résistant au nazisme s'il avait vécu, comme son camarade de chambrée René Sémat (dévenu après son évasion chef des FFI).

Mais Guy Mocquet n'était pas un résistant. Juste un jeune courageux luttant contre l'ennemi de classe conformément aux ordres plutot que contre l'envahisseur...

Là ou l'histoire déja pas très jolie devient carrément sordide (surtout si l'on est un ancien ministre de l'intérieur adepte du sécuritarisme) c'est que Guy Mocquet a été arrèté par la police Française, torturé par elle avant d'être refilé aux Allemands qui le fusilleront en représaille de l'exécution de Karl Hotz, chef de l'armée d'occupation (exécuté sur ordre du PC APRèS le déclenchement de l'opération Barbarossa visant à envahir la Russie Soviétique).

Alors, son histoire, un exemple ?

Pas vraiment un exemple de clairevoyance en tout cas. Alors qu'il "suivait la ligne du Parti", d'autres jeunes militants communistes comme mon grand père était déja dans les maquis.

Pas vraiment un exemple d'ordre public en l'honneur de la police française.

Pas vraiment un exemple valorisant pour la politique du PCF, mais plutôt une façon une façon d'utiliser un nom connu pour faire oublier son incurie jusqu'en 41.

Et vraiment pas un exemple pour l'UMP (sur laquelle Guy Mocquet historique vomirait de toutes ses forces).

Bref, tout cela est VRAIMENT puant.

Pour aller plus loin

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_M%C3%B4quet

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/co [...] stance.htm

Commentaire(s)

> Du vent, toujours du vent!

J'adhère à cette analyse.

Je voudrais néammoins souligner une énorme contradiction dans la démarche du (malheureusement) président:

En faisant la difficile hypothèse qu'il a effectivement été pris aux tripes par la lecture de la désormais fameuse lettre du jeune Guy à sa famille, faire l'éloge d'un tel texte ne va pas avec la position Sarkozienne de vouloir arrêter "l'auto-flagellation" de la France (oui, c'est comme ça que le célibataire le plus célèbre de France appelle l'autocritique de la France vis à vis des heures sombres de son histoire).

Or, si le jeune Guy est mort, c'est parce qu'il a été arrêté par la police francaise dans le cadre du décret-loi Daladier du 26 septembre 1939

--> conséquence de la politique du gouvernement de Vichy, du gouvernement français.

Enfin, Monsieur le fils d'immigré hongrois, défenseur de l'ultralibéralisme primaire, veuillez trouver ces quelques vers écrit par Guy Môquet avant de mourir:

« Les traîtres de notre pays

Ces agents du capitalisme

Nous les chasserons hors d’ici

Pour instaurer le socialisme. »

Etonnant, non? A l'avenir, avant de parler d'un sujet, il serait bien que vous et vos conseillers vous documentiez! Et dire que vous aviez jugé Madame Royale inapte au poste suprême pour moins que cela!

Mais au final, c'est bien vous le vainqueur: on parle encore de vous dans tous les médias à longueur d'onde, pour du vent, comme d'habitude!

Des faits, monsieurs Sarkozy, des faits!