[Rennes] Soirée de soutien avec les travailleurs Chronopost Sans-Papiers

Mot-clefs: luttes salariales immigration
Lieux:

le jeudi 7 novembre 2019 à 20:00

Maison de Quartier Villejean (2, rue de Bourgogne / metro Kennedy)

Depuis le 11 juin, les Chrono d’Alfortville sont en grève pour leur régularisation et leurs conditions de travail !

SOIREE ET REPAS DE SOUTIEN

  • Avec une délégation des Chronopost en lutte d’Alfortville (94)
  • Des membres du Collectif des Sans Papiers du 20ème arrondissement (CSP 20)

Travailler en étant privé de papiers français, c’est synonyme de surexploitation, de peur des contrôles de police, de difficultés à défendre ses droits au travail comme dans la vie quotidienne, c’est devenir invisible….. Sans-papiers c’est faire face au racisme, aux accusations de « voler le travail des français » et aux humiliations.

A Rennes la situation doit nous faire réagir :

  • 33 personnes qui ont fui la Géorgie expulsées de force et dans l’humiliation depuis l’aéroport de St Jacques de la Lande ;
  • Des centaines d’exilés survivent dans des conditions indignes, dans des parcs, des hangars, des parkings….
  • Les personnes sans papiers sont poussées à travailler pour des salaires infâmes, comme des entreprises les embauchant pour 5 euros de l’heure !

La Poste et sa filiale Chronopost participent pleinement à la précarité des salariés en multipliant les statuts : CDD, intérim, sous-traitants, sans-papiers et sans contrats ! L’objectif de ces esclavagistes des temps modernes est bien de casser les solidarités en accentuant la pression au travail et les inégalités.

En tant que travailleuses et travailleurs, précaires, intérimaires, sans-papiers de Rennes, postières et postiers, nous vous invitons à rencontrer les délégués de cette lutte exemplaire ainsi que les membres de CSP 20 mobilisés sur Paris. Nous échangerons sur les modalités de lutte et comment organiser nos solidarités concrètes.

Un repas à prix libre sera préparé par le Syndicat des Travailleurs-ses Sans Papiers de Rennes, récemment crée. Les bénéfices de cette soirée iront directement dans la caisse de grève !

SOLIDARITE AVEC TOU-TES LES TRAVAILLEURS-SES, AVEC OU SANS PAPIERS !

Commentaires