[Nantes] Réunion prépa marche non mixte

Mot-clefs: -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux: Nantes

le jeudi 24 janvier 2019 à 19:00

Salle C à Egalité, rez de chaussée au 6 boulevard léon jouhaux, Nantes

Nous sommes quelques militantes féministes engagées dans des organisations/associations/collectifs (Féministes plurielles, Commission non mixte de l'Université Populaire de Nantes, Alternative libertaire et Solidaires Etudiant-es syndicat de luttes) à avoir échangé à l'issue de la journée contre les violences faites aux femmes.
Si cette journée a été un succès par le nombres de femmes qui sont descendues dans la rue, à Nantes le constat est aussi celui de division importante entre les organisations féministes, allant jusqu'à la publication de deux rdv de manifs (qui ne se rejoindront pas).

Suite à cette journée, nous souhaitons organiser un événement marquant pour la journée du 8 mars prochain. Un événement qui prouve que malgré les divergences, nous sommes capables d'être unies et solidaires pour reprendre la rue. Nous avons donc pensé à l'organisation d'une marche nocturne non mixte - femmes cis, trans et non binaires.

Pour organiser cet événement et en discuter toutes ensemble, nous vous invitons à une réunion le jeudi 24 janvier de 19h à 21h à la salle C à Egalité, rez de chaussée au 6 boulevard léon jouhaux. Vous êtes toutes les bienvenues, membres d'une organisation ou non. L'idée est également d'être informées des différents événements prévus par d'autres organisations sur cette journée pour que nous nous coordonnions toutes ensemble. 
Nous espérons que vous viendrez nombreuses. N'hésitez pas à transférer cette invitation !

Des militantes féministes.

Commentaires

> Que des baltringues Nantes

Encore une marche avec des mecs, en invisibilisant et effaçant les lesbiennes,

Que des baltringues, la honte Nantes!,

10 ans de retard encore

Pour le 08 mars je serai ailleurs à une vrai marche non-mixte,

> politisons mon com

Alors Plus exactement Nantes est la ville ou s'exprime ouvertemetn un tabou sur le mot lesbienne qui veut dire les femmes sans les hommmes, ou l'autonomie des femmes hors du patriarcat.

Nantes est aussi la ville du paternalisme le plus abjecte envers les femmes et les personnes noires pour ne citer que ce racisme.

Enfin, cette ville est celle du copinage, de l'entre-soi dans tous les milieux, avec toutes formes de violences pychologiques , c'est la honte, allez promis! bientôt je pars, lol