[Nantes] Un an après, où en est le mouvement indépendantiste catalan?

Mot-clefs: Répression Resistances / libérations nationales immigration sans-papieres frontieres
Lieux: Nantes

le jeudi 6 décembre 2018 à 20:00

B17
17 rue Paul Bellamy Nantes 2ème cour à gauche (au dessus de
l'Atelier)
Pour s'y rendre :
Bus 12, 23 ou C2 arrêt "Tallensac" / Tram 2 arrêt "50 otages".

Affiche-cup-medium
Affiche-CUP

Le jeudi 6 décembre à 20h aura lieu à Nantes / Naoned un débat avec Aina Tella, en charge des relations internationales de la CUP (Candidature d'Unité Populaire ) à B17 (17 rue Paul Bellamy).

Plus d'an un an après le référendum auto-organisé sur l'indépendance de la Catalogne et la grève générale qui l'a suivi, quel bilan font les militant·e·s anticapitalistes et indépendantistes catalans de la situation ?

Quelles sont les perspectives de rupture radicale avec la monarchie
espagnole ? Quelle place pour la classe ouvrière dans la mobilisation indépendantiste ? Quelles leçons pour les luttes en faveur de l'autodétermination en Bretagne et ailleurs ?

Organisé par :
- La Gauche Indépendantiste Bretonne (Breizhistance)
- L'Organisation Communiste Libertaire (OCL)

Cette invitation en Bretagne se fait dans le cadre de la participation
de la CUP à la manifestation de Rennes / Roazhon le 08 décembre en faveur de l'unité territoriale de la Bretagne et du droit à l'autodétermination.
https://44breizh.com/2018/11/08/rdv-dans-1-mois-a-rennes-pour-la-manif-retour-pour-la-reunification-de-la-bretagne-et-le-droit-de-decider-allez-y-en-car/

Commentaires

> Encore ...

... des anarcho-nationalistes!

> anar..tichaud

C'est vrai que VOX, ça c'est un parti qui donne envie. L'Espagne t'appelle, "nique le peuple", avec son drapeau "sang et or", ses corridas, sa guardia civil, et les manes de Franco, un sacré bonhomme comme on en fait plus. C'est simple, files en Andalousie et engage toi. Le monde vire à l'extrême droite, de la Pologne au Brésil, les catalans n'ont qu'à rentrer dans le rang, et si les chapelles de gauche et d'extrême-gauche ont mis la clé sous la porte, hé ben faut surtout pas créer d'

> suite

embrouilles, et pa