[Nantes] Rassemblement : aux côtés des grecs contre la BCE !

Mot-clefs: Elections Economie Resistances
Lieux: Nantes

le samedi 7 février 2015 à 15:00

 

Place Royale à Nantes

 

10835287_10153045201021112_553778389817307112_o-medium

10440272_10153045084816112_2448167316836050916_n-medium

 

En annonçant qu'elle allait priver les banques Grecques de leur source de financement, la Banque centrale européenne (BCE) tente le coup de force pour faire plier le gouvernement d’Alexis Tsipras.

Dans ce bras de fer nous soutenons le gouvernement grec !

Le peuple grec nous a envoyé un signal d'espoir et de résistance le 25 janvier, en votant pour la coalition de la gauche radicale SYRIZA.

Face à l'échec cuisant de la politique d'austérité menée pendant 6 ans, le gouvernement d’Alexis Tsipras veut aller vite : augmentation du salaire minimum - réembauche de fonctionnaires - coup de boost au système éducatif et sanitaire.

La victoire de Syriza c'est celle de toutes celles et ceux qui se battent pour une autre Europe !

Nous ne laisserons pas la BCE nous voler cette victoire!

 

Commentaires

> ça vient d'là

Hier soir, au cinéma le Concorde, a eu lieu la projection du documentaire "Un espoir sur le fil", documentaire sur Syriza: https://nantes.indymedia.org/events/30995

Dans le débat, l'idée est née dans l'audience de manifester notre solidarité avec la Grèce et d'affirmer que ce combat menée par le Gouvernement Tsipras était celui de toutes celles et ceux qui veulent un autre Europe!

Nous y voilà, cette initiative spontanée peut être rejoint par tout-es celles et ceux qui le souhaitent. Chacun-e peut s'en emparer, diffuser l'information, venir avec sa pancarte!

> I support no governements!

Soutenir le gouvernement grec et ses alliances nationalistes, on aura tout vu. Comme s'il allait être autre chose qu'un gouvernement avec ses marges de manoeuvres limitées, et ses flics.

Ils sont déjà en train de se mettre d'accord avec l'Europe pour hypothéquer la Grêce, trop bien la résistance!

On verra ce qui va changer pour les sans-pap la bas aussi tiens.