AMNISTIE GÉNÉRALE !

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 


Untitled Document




14 avril 2006


AMNISTIE
GÉNÉRALE !


http://mai68.org/ag/980.htm

http://kalachnikov.org/ag/980.htm

http://www.chez.com/vlr/ag/980.htm

http://www.monhebergement.fr/do/ag/980.htm


        Bonjour
à toutes et à tous,



    Je propose de mettre en tête de notre "plate-forme
de revendications" notre SOLIDARITÉ avec les 4000 inculpés
du mouvement.



    Je propose que ce mouvement ne s'arrête pas tant
qu'il n'y aura pas une amnistie totale pour les émeutiers de novembre
2005, pour Sébastien Shiffres, pour les lycéens ayant eu des problèmes
de justice à cause de la loi Fillon et pour tous les inculpés
du mouvement actuel.



    Je propose que ce mouvement ne s'arrête pas tant
que le fichier des "meilleurs activistes", établi par la police
lors du mouvement actuel et fabriqué grâce à quantité
d'arrestations arbitraires d'à peu près n'importe qui, n'aura
pas été totalement détruit et avec des garanties suffisantes
que cela a été effectivement fait. Nous ne nous contenterons pas
d'une vague promesse ! :



    http://mai68.org/ag/977.htm



    Je ne propose pas de rejeter les autres revendications
transitoires, mais de mettre désormais celles énoncées
ci-dessus en tête de toute la liste afin de les classer comme la priorité
des priorités, comme l'urgence absolue :



    http://mai68.org/ag/957.htm



    Je crois qu'il est urgent que dans toutes les AG de
France les points que je viens d'aborder soient discutés en priorité.
Il serait bon, me semble-t-il, qu'ils fassent ensuite l'objet de prises de positions
officielles de la part du mouvement.



    Désormais, à mon avis, ces points doivent
être la partie essentielle de notre argumentation pour continuer à
mobiliser ou à remobiliser. Nous n'avons pas le droit d'abandonner les
meilleurs d'entre les nôtres à la justice de classe ! Tout
le monde comprendra cela facilement. Il faut donc l'expliquer dans toutes les
AG du pays et d'ailleurs à tout le monde.



    D'après ce que j'ai pu constater, la population
dans son ensemble ignore la brutalité de la répression que notre
mouvement a subi et subit encore. Il y a quelques pages d'indymédia qui,
à ce sujet, devraient être tirées en tracts à des
centaines de milliers d'exemplaires, voire à des millions d'exemplaires.



    Je suis intimement persuadé que si nous parvenons
à faire savoir à la population la réalité de la
répression que nous subissons [les arrestations dans les bistrots après
les fins de manifs alors que nous sommes simplement en train de boire un café ;
les menottes en plastique volontairement trop serrées (torture moderne) ;
les insultes et les humiliations ; les coups et les menaces ; les
arrestations arbitraires de personnes non-manifestantes mais descendues dans
la rue depuis leurs appartements pour s'interposer afin que des matraqueurs
assermentés arrêtent de massacrer des gosses de 15 ans parce
que sinon ils vont les tuer ; des arrestations de simples passants ;
la constitution
d'un fichier de toutes les personnes susceptibles d'intéresser un État
policier,
etc.], si la population prend connaissance de tous
ces faits, elle se remettra très certainement à descendre massivement
dans la rue pour nous aider à abattre l'État
policier
qui désormais dirige ce pays.




Merci pour
votre attention,

Meilleures salutations,

do

http://mai68.org




Consolider
nos bases et reconquérir celles que nous avons perdues :


http://mai68.org/journal/N107/8avril2006.htm


FAIRE
CIRCULER CE TEXTE PARTOUT OÙ CE SERA POSSIBLE, NOTAMMENT DANS LES AG !



Email Email de contact: ano_AT_numo.us