Camarades, il faut savoir ne pas commencer une grève !

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Victoire sur toute la ligne pour les intermittents mobilisés grace à notre syndicat. Jean-Jacques Aillagon, le ministre de la Culture, va annoncer qu'il cède à toutes nos revendications. Les festivals vont pouvoir commencer. Rentrez chez vous !
Camarades intermittents, Vous avez pris connaissance, tout comme moi, des propositions du ministre de la Culture. Elles améliorent sensiblement le protocle d'accord signé le 26 juin dernier par le MEDEF et les syndicats minoritaires.

Nous avons eu raison de ne pas signer ce texte scélérat, de nous mobiliser et de laisser planer la menace de grève générale à partir du 8 juillet.

Certes, le texte modifié sous la pression d'une menace de grève reconductible, n'est pas parfait. Nous n'avons pas obtenu satisfaction sur tous les points que nous avons soulevés. Mais le résultat est tangible. Notre régime est sauvé et des moyens accrus nous ont été promis par le ministre de la Culture.

Nous avons toujours su prendre nos responsabilités.
 D'abord, en empêchant que le mouvement ne s'étende au delà du cercle des intermittents. Il n'était pas question de participer à la création d'un climat pré-insurectionnel. Notre mouvement a su garder la pureté d'un mouvement syndical de revendications, ayant pour seul but d'améliorer les conditions d'exercice de nos métier.
 Ensuite, alors que nous avons appelé à préparer la grève à partir du 8 juillet, nous avons permis que l'installation du festival d'Avignon puisse se poursuivre, afin que cette manifestation, dont nous percevons l'importance pour la vie économique de la région, puisse démarrer dès demain matin.

Vous l'avez compris, chers et chères camarades, au vu des résultats obtenus, nous levons les préavis de grève et appelons à reprendre le travail. Une grande pétition est à votre disposition, qui pointe les insuffisantes du projet. En la signant massivement, nous maintiendrons la pression nécessaire, comme la confédération CGT, associée à la FSU et l'UNSA, a su le faire à l'occasion du mouvement contre la réforme des retraites.

Fait à Paris, le 7 juillet 2003
PCC Ji Voirien Secrétaire général de la CGT

Commentaire(s)

> > Camarades, il faut savoir ne pas commencer une grève !

la CGT est vraiment une orga syndicale qui veut contrôler les mouvements et toujours avec la volonté d'être plus à gauche mais ne veut pas lier les différents mouvements.. mais qu'est ce que cela veut dire car c"'est sur si on ne lie rien eux pourront faire des mesurettes et faire passeer l'idéologie générale comme lors du débat sur les retraites, sur les lois sarkozy, perben.. il ne faut pas être dupes copains de la CGT vous ne sauvez rien hormis une précarité, une flexibilité, un pouvoir en place, un système d'Etat basé sur la représentation et qui vous maintient en place.

*désolé mais il faudrait que vous voyez que modifier une loi ne fait que renforcer leur pouvoir et leur idéologie et que nous sommes toujours perdants car ce gouvernement comme depuis 20 ans nous montrent qu'ils sont en accord avec les discussions du g8, de l'europe: c'est à dire que ce qui relevait du service public va devenir associatif donc bénévole et que les services auters que sociaux vont devenir privé et voir apparaître une concurrence, une baisse des services comme de nombreux exemples nous le prouvent tous les jours tant dans les pays industrialisés avec les chemeins de feer, les hôpitaux en Angleterre que dans les pays en voie d'industrialisation comme la BOlivie avec l'eau.....

ne nous trompons pas de combat ce ne sont pas que les lois que nous combattons mais aussi l'esprit derrière ainsi que le système étatique qui n'est plus adaptée aux besoins d'aujourd'hui.. il faut que les dépendances des politiques avec l'économie cesse. que le politique n'est pas une vision à court terme de réélection, que le couortier ne voit pas le rendement pour ses actionnaires.

c'est pour cela entre autre que se battre simplement contre les mesures n'est pas suffisant mais aussi la philosophie générale de nos sociétés.....

le mutin