Alerte explusion au Rosier Sud

Mis a jour : le lundi 24 février 2020 à 13:12

Mot-clefs: contrôle social
Lieux:

Suite à une première tentative d'expulsion dimanche 16/02/20, une nouvelle alerte circule de la part des habitants des Rosiers ce matin dimanche 23/02 :

"Alerte ! A faire tourner ! Depuis une demi-heure au Rosier à Notre Dame des Landes, au moins 15 personnes sont chez Amalia et Vincent. Un d'eux a menacé Jean de le virer. Nous appelons à un soutien d'urgence. Merci à ceux qui y répondront ! Ils ont commencé à virer le free Shop. Ils embarquent des outils !"

Commentaire(s)

> aux citoyennistes, un peu de courage !

c'est sur qu'ils n'allait pas s’arrêter là
Est-ce que les citoyennistes qui ont cru ou voulu faire croire qu'il n'avait pas été décider de les viré et de detruire les cabane peuvent aller maintenant regler leur merde avec leur tres chere signataire de baux
allez un peu de courage
et dans la foulé filmer les ils n'aime pas ça

sinon oui on savait deja que V. était un voleur
mais surement un commentaire sur zad nadir va nous apprendre qu'A. et V. ont juste debarasser le free chope parce qu'il y avait une épidemie de gale chez leurs voisins ah ah !

> Rosier - Et une fake news de plus sur indymedia !

Comme la semaine dernière, des personnes mal intentionnées tentent d’affoler la bulle virtuelle en racontant de gros bobards. Dans le monde réel, des personnes se sont rendues au rosier, ont pique-niqué, rangé l’atelier collectif contigu au hangar sème ta zad et nettoyé des poubelles. Contrairement à ce que les habituels conspirationnistes du net tentent encore de colporter, il ne s’agissait pas de venir procéder à une quelconque expulsion, pas plus aujourd’hui que la semaine dernière. Il par contre bien été rappelé aux personnes concernées que les comportements répétés de menaces, parfois armées et de harcèlement divers sur v, a, leur nouveau né et leurs brebis n’étaient toujours pas acceptables.
Comme les commentaires qui vont suivre vont encore probablement s’employer à déployer diverses fictions nauséabondes, nous ne pouvons que vous inviter à sortir du monde de la fake news et à venir se rendre compte sur place de ce qu’il en est - dans ce à quoi on peut encore se référer comme la réalité matérielle.

> autres version

au Rosier ZAD NDDL -

Milice sur place. 15 personnes sont là pour virer quelqu'un, qui n'a pas de chien, mais qui leur pose problème politiquement...

ils commencent à vider/voler le freeshop et des outils et affaires dans l'atelier collectif du Rosier...

> **

Edit 15h30: Les legalistes ont vidé l'atelier collectif, ils veulent y faire un atelier mécanique... Certains d'eux affirment qu'ils vont virer tout le monde du Rosier (toutes les personnes qui ne se légalisent pas...)

> Ragots, mensonges, propagandes, calomnies et fake news

/.....Un joyeuse troupe de gentils habitants est venu en ballade pour gentiment distribuer de joyeux bombons et des pacifique arcs-en-ciel sur des nuages de douceurs .....

Le reste, ou tout autre discours n'est que calomnies et fake news virtuelles !

> https://infokiosques.net/spip.php?article1586

https://infokiosques.net/spip.php?article1586

> .

À noter que l'argument soulevé en réunion il y quelques jours pour ne pas avoir recours à la force et expulser les gens (c-a-d les mettre dans des coffres et les tabasser ) n'est pas :

" c'est de la merde" mais "ça provoque des poursuites judiciaires "

> ressentiment

Le ressentiment est devenu à propos de la zad un genre littéraire à part entière dans une petite niche qui prétend à la « radicalité ». ça occupe l'entre-soi et ça donne une consistance identitaire. Souvent à défaut de s'organiser un peu conséquemment dans les révoltes sociales et pour tenir réellement dans la durée des espaces où faire exister tendanciellement autre chose que le règne du monde marchand et des appareils gouvernementaux. C'est bien ce pari des luttes et du commun dans la durée que continue à tenir la très grande majorité des personnes qui ont fait le choix de rester vivre sur la zad, plutôt que d'accepter que tout soit détruit par la répression d'État. Et ce sans prétendre à la pureté et à l'autonomie définitive que nous n'avons jamais connu à la zad, avant ou après les expulsions.

La grande force des réseaux sociaux est que d'autres peuvent tenter de s'abstraire, à propos de la zad comme du reste, de tout ce qui a un quelconque lien avec la vérité factuelle et avec la complexité des rapports de force concrets. Cela se manifeste dans une certaine passion immodérée pour les petites guerres de milieux, la délation et la propagande crapuleuse, pour tout ce qui donc tue les luttes réelles mais entretient à merveille un certain folklore radical. On veux bien laisser tout ça aux auteurs de ces divers pamphlets et commentaires.

Mais pour toutes les personnes néanmoins curieuses de lire autre chose
que la suite des expressions conspirationnistes qui tentent de faire passer, dans la petite bulle virtuelle, une grande fiction haineuse pour la réalité et de désigner des coupables chez ses ex-voisins plutôt que d'analyser honnêtement ses propres échecs, il y aussi un tas d'autres textes. Certains analysent et racontent les choix et enjeux récents sur la zad de manière un tant soit peu sérieuse et constructive. En voici 3 :

- Considérations sur la victoire et ses conséquences depuis la zad de notre-dame-des-landes : https://expansive.info/Considerations-sur-la-victoire-et-ses-consequences-1779

- Prise de terre(s) : https://lundi.am/ZAD

- Réponse à ceux qui voudraient fermer le champ des possibles sur la zad de NDDL
https://expansive.info/Reponse-a-ceux-qui-voudraient-fermer-le-champ-des-possibles-sur-la-zad-de-NDDL-1672

Et puis le mieux sinon reste de venir sur la zad et de se faire son avis. Un tas gens de le font chaque semaine, pour des mobilisations, débats, chantiers, repas et fêtes. Sans prétendre faire l'unanimité, ce serait inquiétant, beaucoup s'en trouvent fort contents.

> La ZAD de NDDL est le monde que l'on combat, un Etat dans l'Etat !

Puisqu'on parle de nous, autant l'assumer, oui via le compte facebook @zaplavague, avec d'autres copains et copines anars dont @lesinvendusdelazad on relaie les appels à soutien et heureusement car sinon cela fait bien longtemps que l'expulsion aurait eu lieu !

Voici un commentaire qu'on a fait à quelqu'un-e qui nous répondait sur l'appel à soutien d'aujourd'hui à un de nos posts "Voici un autre point de vue" en relayant la soi-disant explication de la ZAD dominante de la tentative d'expulsion de dimanche dernier :

" Quel autre point de vue ?! C'est le point de vue majoritaire relayé par la ZAD via sa mailing list et ses nombreux réseaux mails, sans relayer l'autre version (ce que faisait le site zadnadir et le listing mail quand la ZAD était gérée par un groupe véritablement pluriel et non par un seul groupe autoritaire !). Et imaginons une seconde que la version des faits soit vrai (ce qui n'est pas le cas si tu vas voir une seconde les gens des rosiers et recoupe avec toutes les nombreuses histoires d'exactions, de coffrage, etc qu'on vécu nombre de gens dont des potes à nous parfois tout simplement parce qu'ils/elles ouvraient trop leurs gueules ! Lis un peu les brochures sur indymedia à ce propos !). Donc imaginons que la version du groupe dominant de la ZAD soit la vraie, cela justifie-t-il pour autant des expulsions que l'on dénonce dans nos propres milieux, des méthodes dignes de milices d'extrème droite ou de groupes de villageois d'europe de l'est qui font leur justice eux-mêmes et sur lesquels tous les militant-e-s sont alors unanimes dans leur opposition à ce genre de pratiques ?! Cautionner ce genre de pratiques, c'est cautionner que l'on peut accepter des jugements expéditifs sans droit de se défendre, des expéditions punitives, des coups de pression. La ZAD a maintenant son propre Etat, le même que celui que l'on dénonce mais en pire ! Jugement sans avocats, groupe majoritaire qui décide d'expulser avec du coup aucune séparation entre le pouvoir exécutif et la justice, un véritable tribunal populaire exerçant sa propre justice comme au Far West ! Mais le milieu militant alternatif trouve la ZAD tellement cool !l Et puis on a des copains et copines concernées dans les opérations d'expulsion et d'intimidation, alors bon faut entendre tous les points de vue... A gerber ! Ouvrez les yeux, ou alors ne dites rien quand vous voyez des précaires se faire expulser en ville et crachez leur dessus comme vous allez l'air de le faire en relayant ce soi-disant "autre point de vue"(sic) ! "

Au passage, on a plusieurs fois eu Mauricette au tél, elle qui n'était pas incriminée à la base est maintenant considéré comme expulsable par le groupe qui voulait expulser les trois camarades des Rosiers ! Tout simplement parce qu'elle les soutenait et qu'elle a appelé à les soutenir sur facebook ! C'est Paul Blinot qui l'a prévenu en ne lui disant pas cependant quel groupe avait décidé de cela, mais on se doute que c'est un groupe affilié au Comité D'expulsion des Opprimés ! Elle avait la voix serré et n'était pas bien du tout, ils/elles craignent pour elles/eux ! Aujourd'hui, les "illégaux" (selon les dires de plusieurs personnes aujourd'hui... sic!) n'ont rien pu faire malgré certains soutiens venu-e-s sur place, le bâtiment collectif soi-disant rangé a été vidé de tout le matériel par un groupe de près de 20 personnes et ils/elles leur ont déclaré que ce bâtiment qui était autrefois partagé serait maintenant un bâtiment géré par ce groupe avec Amalia et Vincent pour en faire un atelier de mécanique. L'appropriation violente des Rosiers a commencé et la prochaine fois ils/elles ne s'arrêterons surement pas là ou auront les camarades à l'usure par de multiples coups de pression !

Cette affaire ne concerne pas que la ZAD, elle concerne toutes nos luttes ! A bas l'autoritarisme et les milices !

Et maintenant que comme Mauricette, vous savez que l'on soutient les gens des Rosiers vous allez également nous expulser ou nous foutre des coups de pression en faisant une expédition punitive hors ZAD?...

Pauvre ZAD morte de milles compromissions avec le monde qu'elle dit combattre !

> Rappel

Je dis "on" pour les gens qui sont venus ces deux dimanches, et plus largement pour la majorité des gens avec lesquelles je sens que je peux un minimum m'organiser sur la zad ; je ne suis pas toujours d'accord avec les positions ou les actes de chacun, par contre quand je vois à quel point ça plane et ment ici, je me dis que oui, je partage nettement plus de choses avec les gens avec qui j'ai fait ces "actions" qu'avec ceux qui s'en déclarent ennemis

Rappel
- On demande à deux personnes qui ne retiennent pas leurs chiens que ce n'est pas possible de le faire à côté d'un élevage et d'un bébé
- on demande à une personne qui a déjà pourri de son complotisme et de sa manipulation des squats en région parisienne et deux lieux sur la zad d'aller voir ailleurs
- on en veut à une personne de publier qu'on coupe l'elec à des gens en plein hiver alors qu'en fait les personnes incriminées leur ont pr?té des outils pour la réparer, ne pouvant finir le taf elles-même car étant en plein accouchement

Rappel
- pour se faire, on est venus le dire aux personnes concernées la semaine dernière, après on a pique-niqué
- ce midi, on est venus le redire aux personnes concernées, on a pique-niqué, après on a rangé un atelier qui semblait à l'abandon, dans le but qu'il serve d'atelier à bois

Rappel
- pour ça, on nous traite de milice fasciste
- pour ça il y a des appels à nous brûler sur indymedia et FB

Rappel
- on n'a jamais dénoncé personne aux flics, et on ne compte toujours pas le faire, par contre des gens nous le font.
- il y a eu une COP puis un bail de signés sur le Rosier pour protéger le hangar de matériel agricole collectif ; sur la même parcelle se trouvent des gens qui n'étaient pas forcément d'accord. Bah oui, mais ce n'est pas divisible, c'est une seule parcelle : c'était ou tout signer ou rien. On a choisi de protéger quand même le matériel collectif.
- A l'époque on était donc des pourris pour ne pas prendre en compte la volonté des habitants du Rosier sud ; désormais les habitants du Rosier sud veulent signer un permis de construire sur la parcelle signée

J'en ai d'autres des rappels, mais j'attends de voir déjà

> @ ressentiments

je ne connait pas sur la zad de "niche qui pretend a la radicalité" c'est des trucs que vous inventez pour vous excuser votre manque de radicalité mais que que quand même vous ecrivez dans vos livres

alors oui "Le ressentiment" existe face a toutes le crasses que vous avez faites sur la zad et ya vraiment de quoi. vous croyez qu'on peut detruire des cabanes enlever des gens commettre des actes de barbarie (rien que ça!) et signer des baux sur le terrain de ses voisins, enlever des barricades en plein pendant les expulsions etc...
et faire croire que ce qu'on est des centaines a avoir vu sont des racontars de radicaux sur le net ???

j'ai l'impressions que ceux qui vous detestes sont legion et tres divers et plutot pas vraiment "un groupe affinitaire" et que "l'entre-soi" ça vous défini plutot bien vous les légalistes du cmdo et leurs amis

pensez si vous voulez que n'est pas organisé ceux qui ne s'organise pas comme vous, on s'est quand même organisé pour recevoir les flics malgres tous les batons dans les roues que vous nous mettiez (nettoyage de la route, pas d'appel sur nadir, pas de relai ni d'attention aux personnes arreter, requisition des soutien pour construire vos gourbi qui n'ont servit que vos images et votre folklore etc...) la gréé est la seule a s'être vraiment organisé pour recevoir les expulsés des cabanes detruites, faire vivre une cantine, un sleeping, une regis radio etc etc vous vous etiez a recevoir les journaflics ou tondre vos moutons ou boire des coups avec avec la prefete, ou parler de vos vacances en espagnes... bref

ainsi si les gens "ne tiennent pas dans la durée" au rosier c'est qu'A.et V at quelques autres (qui se font tout petits là tiens ) sont des voisins redoutables, tellement chiant et leurs amis tellement degeu c'est pas facile de rester !

quant a "faire exister tendanciellement autre chose que le règne du monde marchand et des appareils gouvernementaux" ça veut dire quoi puisque tout vos projets déposé et acceptés par l'etat sont marchand !! . et vous rentrer plutot avec zele dans les fifiches demandées par l'etat ça c'est clair inutile de vouloir faire croire different
d'ailleurs n'avez vous pas signé de fiche qui vous engageaiant a denoncer tous habitats illégaux sur vos beau et déclarait enlever caravane et cabanes (d'ou le vol de caravane par V. ?)

donc plutot que tous soit detruit j'achete et j'aide l'etat a virer les indesirables en racontant partout sur le net combien oh ils sont mechants et oh indésirables
et ça traite tout les autre de de poucav' ??

la "realité factuel" comme vous dites c'est quand vous avez ouvert les barricades a st jean et au rosier pour laisser passer les flics, c'est quannd vous avez ecrit des textes pourri sur comment vous etiez bien legaux pour montrer du doigts tous les autres c'est comment vous avez enlevez tous ce qui servait aux barricades en les emmenant tres loin puisque c'est vous qui aviez des tracteurs (oui oui on sait ça n'aurait pas empecher l'etat blablabla
la realité factuelle elle est dans les nombreux textes et brochures a plusieurs voix (et non dans les texte appello que tu cite dans ton commentaire

alors "la complexité des rapports de force concrets"c'est votre loi du plus fort c'est a dire du plus riche du plus légal du mieux organisé du plus valide du plus ...c'est je m'associe avec le plus fort c'est a dire avec l'etat la bonne blague !!!

quant a "la délation" ont l'a vu a l’oeuvre quand le dernier encoffrer c'est retrouver au comicaux parce que vous l'aviez deposez dans un état pitoyable pres d'un hopital et vos texte degeu pour faire croire que c'etait un terroristes ou un simple histoire de voisinage ou encore un fou dangereux qui attaque un bon pere de famille comme si ce bon pere de famille n'avait pas la barre de fer facile et le sentiment de propriété sur un lieu autrefois collectif !!

et "la propagande crapuleuse, pour tout ce qui donc tue les luttes réelles mais entretient à merveille un certain folklore radical" ben c'est exactement la definition de mauvaise troupe et autre écrivains a la petite semaine (sans parler des films)

bref j'invite les gens qui sont encore sceptique a aller lire par exemple le texte de ce paysan boulangé soutien de l'ex zad plutot que la reponse appellistes sus-citées
expenssive ( celleux de la maison de la greve qui sont venu detruire lama faché a coup de pied de biche?)et lundi matin(les potes de saint jean autoproclamé chef et têtes pensantes du cmdo et donc de la zad ?) rien que ça !
https://nantes.indymedia.org/articles/45879
et facile de trouver sur indy beaucoup d'autres textes et brochures !

> @rappel "on est un con !

"on" ne devait pas etre a la réu de bellevue ou il a été decider de virer les gens et detruire les cabanne mais d'autre "on " y etait ...
les chiens aboie comme les moutons bêle soit mais il n'y a eu aucun probleme avec les chiens et arreter de mettre le mot bébé a chaque tournure de phrase merde personnes ne veux du mal a un bébé le grand chef paysan est aller jusqu'a vouloir faire croire qu'il aurait été victime d'une tentative de coup de hache (sans trop y croire lui même cepenant ??)
celui qui met des coup de hache au roiser vous le connaissez c'est "on" qui l'a installer là en plein milieu de plein de gens qu'il deteste et a l'emplacement d'une caravane que "on" a voler !!!

le coup de reparer l'elec des voisins qu'on deteste le soir de l'accouchement est digne des meilleur conte de fée mais là c'est un peu to much non ?

ah oui le coup du gars qui est indesirable sur la zad chez vos pote de la wardine et "des squatt" de la region parisienne RIEN que ça !!! ben vos potes appello vous savez de combien de lieux en france ils sont pas les bienvenue ?

tu veux qu'on rappel ce qu'elle contenait de degeulasserie la cop ?

sinon, une seul personne est tenter pour deposer un permis de construire et seulement pour contrer le votre !!!

et des rappels moi et j'imagine "on" en a plein plein plein

mais comme on dit "on"est un con

> Bien vu!

Moi et ma communauté de voisins sommes admiratifs des compétences en matière de techniques de refoulements de tous ces branleurs et parasites, que vous avez su développer pendant toutes ces années sur la ZAD. Invoquer le bébé et les moutons pour virer ces "punks à chiens", c'est quand même bien vu! J'avoue qu'au début nous avions de mauvais a priori sur les zadistes en général mais nous avons appris au fur et à mesure, par des amis de gauche, que la situation était plus complexe que çà.
Nous ne demandons qu'à partager vos réflexions et travaux sur la question et vous envoyons un formulaire pour participer à notre grande communauté: https://www.voisinsvigilants.org/appsignup/etape01a01

En espérant avoir très vite de vos nouvelles et que vous pourrez nettoyer cette ZAD de toute cette vermine, nous vous adressons nos salutations citoyennes et vigilantes

> versions divergentes zut

arf vous n'avez pas tous la même version pour l'atelier certain en on fait un atelier meca, d'autre un atelier a bois vous faites plus de reunion avant de mentir sur la toile !

et sinon quand " un atelier semble à l'abandon,bn la moindre des chose c'est de demander.

> On maintient, mais je parle dans le vent je crois

-j'étais à la réu à bellevue, on a bien décidé que les gens devaient partir, pas de détruire les cabanes

-la personne qui a accouché ensuite a bien essayé de réparer l'élec et même d'expliquer comment faire pour finir le taf avant de filer à l'hôpital

- la COP contenait bien des clauses de merde, dont on se disait dès le début qu'on ne les appliquerait pas, et c'est ce qui a été fait

- une seule personne était opé pour poser son nom sur un permis de construire, mais en accord avec trois autres au moins du Rosier sud, et si c'était pour bloquer celui du Rosier Nord elle a mal gambergé parce que c'aurait été assez vite empêché en commission ou en AG dans ce cas

Le reste je vais pas essayer de te convaincre

> r appel effectivement

Le rappel est sympa, mais d'un côté c'est sûr qu'on peut se targuer de ne pas aller voire la police quand on la fait soit même. Mettre une personne dans coffre, rouée de coup et déposer devant un HP pour un trou dans la route parce qu'on est pas capable de remettre en question sa stratégie de légalisation qui ne fait pas l'unanimité. En virer une autre d'un lieu collectif sous la menace de barre de fer et s'attendre à ce que la personne ne se défende pas, mais finalement le fait, alors la pourchasser puis rebelotte le kidnaping.

Franchement après se la jouer on est trop classe dans notre façon de gérer les conflits de propriété, c'est grave abusé. Je sais pas qui vous croyez tromper.

Mais sinon demander d'aller voire ailleurs à 50 apparement c'est pas une tentative d'expulsion. C'est quoi alors? Le passage des huissiers? Et si la personne ne le fait pas, il se passe quoi après?

> rien que ça

Pour réaliser ses objectifs, "on" dit disposer des moyens suivants :

Les rosiers ZD 0077 :
1 hangar agricole d'environ 250 m² pour le stockage des engins agricoles et des légumes de conservation
1 hangar agricole utilisé comme bergerie et de foin
1 hangar de stockage pour le matériel apicole et d'extraction de miel

Parcelle agricole ZD 0028 :
un local administratif
un local de stockage du petit outillage pour le maraîchage
un logement de fonction

> mythologie des expulsions et binarisme primaire

Franchement toute votre grandes mythologie des expulsions de 2018 et des « invendus résistants » est juste une somme de légendes urbaines et de binarismes grotesques.
Non saint-jean n’a jamais ouvert de barricades pour laisser passer la police chez leur voisins. Et vu qu’on atteint des sommets dans la légende urbaine semaine après semaine à chaque fois qu’il vient une nouvelle idée farfelue sur le net à on ne sait quel esprit dérangé :  non, les soit disant "légalistes" n’ont pas tiré au fusil à pompe sur les barricadiers. Non, ce n'était pas les chicanes sur la route qui nous protégeait mais la capacité de faire de vaies barricades et de les défendre à plein en cas d'attaque. Pour ça il fallait garder le soutien local, donc laisser la route circulante après l'abandon en dehors des moments d'attaque. En réalité, tous ceux que vous traitez de collabos et qui ont fait le choix de rester ici ont fait plus de barricades et les ont tenu plus conséquemment pour défendre la zad au cours des dix dernières années que l’extrême majorité de ceux qui racontent n’importe quoi à leur propos sur internet. On parle de les tenir vraiment quand les flics attaquent et d’avoir vraiment du monde derrière, pas de poser à 3 devant une chicane pour le folklore en bloquant les routes dehors des moments d’expulsion. C’est généralement eux qui dans les années avant l’abandon ont fait en sorte d’organiser le tas de manifs et actions qui ont fait que l’État ne s’est pas senti à revenir expulser et démarrer les travaux pendant des années, jusqu'à l'abandon. C’est très notamment eux qui ont construit pendant des années le soutien extrêmement large et hétérogène sans quoi ça n’aurait jamais été possible. Vous savez le soutien massif de tous ces gens qui se sont bougés années après années, que vous méprisez tant et que vous traitez à longueur de texte de cons de citoyens, d’agris productivistes, de gogos des comités de soutiens, de touristes, de syndicalistes collabos.... En 2018 et contrairement à ce que vous racontez ces habitants de la zad n’ont pas choisi entre la négociation et le combat sur le terrain. Ils ont combattu sur le terrain quand les flics attaquaient, se sont fait blessés comme d’autres, ont perdu des maisons comme d’autres. Ils se sont appuyé sur leur combat sur le terrain, sur le soutien et effectivement aussi sur la négociation pour obtenir l’arrêt des expulsions et pour que l’ensemble de la zad ne se fasse pas raser. Pendant ce temps les gens qui les traitaient de traître et qui continuent à la faire aujourd’hui n’ont souvent pas été foutu d’organiser de quelconque résistance un peu conséquente autour de leur propres choix et de leur propres lieux de vie quand les flics débarquaient et les ont fuit. A plus d’une reprise ce sont ceux qu’ils traitaient de traître qui continuaient à ce moment là à se battre sur le terrain. Sauf que les « traîtres » en question avaient autre chose à foutre à ce moment là qu’en d’envoyer leur cv de valeureux combattants sur indymedia pour se justifier de quoi que ce soit et faire les guignols en mode « si si c’est moi qu’ait balancé ce caillou ». Il n’y a jamais eu les négociateurs d’un côté et les résistants de l’autre à part dans les récit binaires les plus caricaturaux dont vous essayez de peupler le net. D’ailleurs les « traîtres » ont continué à combattre jusqu’à aujourd’hui – parfois dans des bureaux mais beaucoup aussi en dehors - pour les terres, la forêt, les habitats de la zad et pour toutes les marges de liberté et d’autonomie qui se maintiennent ici face à l’État. Et vous pouvez continuer à essayer de recouvrir tout ça d’un énorme tas de mensonges pour éponger votre infinie rancoeur, on sait ce qu’on a vécu et ce que les gens dont vous causez ont fait pour résister.

> Puisque vous parlez de vous

@Abaslesautoritairesetlesmilices ! Alors on effectivement, "puisque vous parlez de vous", tout le monde ou presque vous connaît bien. Le duo infernal, le papa et le fiston !

Pour les autres on va pas refaire votre cv, on est pas là pour ça. Mais on sait bien que votre sport de combat depuis plus de 20 ans est de traiter de vendus en hurlant tous les gens qui vous entourent dans des luttes  : associations, paysans, zadistes, militants...(et puis parfois parait-il de partir avec la caisse). Les vieux résistants du carnet crachent encore par terre quand ils entendent votre nom, à peu près tous les paysans en lutte du coin aussi. Vous avez toujours animé un jeu de division sordide et profondément malveillant dans les luttes et notamment dans le mouvement anti-aéroport. Au point que plus personne ne vous y faisait confiance pour quoi que ce soit. Y compris un paquet de gens que vous avez pourtant essayé minutieusement de monter contre leur cohabitants sur la zad. Même vos protégés. Au point qu’on vous a plus vu pendant quelques années. Tout le monde était content. Ça faisait des vacances. Vous êtes allez voir ailleurs, grand bien vous fasse ! On peut malheureusement pas en dire autant aux nouveaux à qui vous allez essayer de siphonner les cerveau.

Aujourd’hui vous essayez de surfez de nouveau sur la vague (oups désolé) zad et de relancer artificiellement (oups redésolé) un flot de haine contre les soit disant hordes de collaborateurs fascistes de l’État qui sont restés vivre ici. En instrumentalisant jusqu’à la lie les tensions de voisinage au rosier. Vous êtes prêt à tous les procédés de chantage et de pression auprès des associations qui soutiennent la zad pour arracher des dissociations que vous n’obtiendrez pas. Leurs membres nous connaissent, savent ce qui se passe sur zone et nous font confiance, pas à vous. Vous faites de grandes gesticulations un peu ridicules et immanquablement les gens que vous avez réussi à illusionner un temps vont s’en rendre compte. Comme d’hab’ quoi. Triste monde.

Allez pour vous consoler, on vous remet la médaille des plus grands mythomanes et créateurs d’embrouilles dans les luttes de la région ! Vous l’aurez pas volé. Y'avait un belle file d'autres candidats mais vous l'avez arraché à l'endurance. Longue et belle carrière à vous. Chapeau bas.

> j'en profite que vous êtes là!

il paraitrait qu'il y est "un homme du milieu" dans l'équipe de modération
hier j'ai publié un zine qui parle d'antisémitisme "juif de schrodinger" et aujourd'hui il n'apparait dans ... rien!
ni dans la rubrique zine ni aucune autres; en débat, attente refus!!!

c'est pour cela que je me permet de couper votre jolie conversation.
c'est un zine qui est publié sur IAATA alors ne vous privez pas d'aller le lire, télécharger, diffuser...

en attendant que les modos fassent le ménage chez elleux!

POUR REVENIR À NOS MOUTONS!!!
l'installation de troupeaux au rosier a toujours posé problème... d'un point de vue idéologique, c'est à dire qu'un tel projet impliquait un positionnement réac d'acceptation de l'exploitation animale jusqu'à sa morbidité puisque illes sont destinées à la mort pour manger sans complexe du cadavre... ce que les gens du rosier et la grande majorité des personnes de la zad refusaient jusque là... ah maintenant pareil sauf que la pression à la normativité a été plus forte.
de plus le coup des chiens quoi... genre "nous on débarque sur la zad avec un projet qui fait chier tout le monde et qui en plus oblige les gens qui y vivent ou ont l'habitude d'y passer de se plier à des pratiques imposées par d'autres... ) c'est pas trés autogestionnaire tout ça mais bon tant que les gens y croient et continuent d'envoyer leur fric, hein... on est pas à une exploitation prés des personnes qui croivent que le monde peut changer ( illes sont tellemnt con.nes celleux-là, ppfff!!!)

> réponse à @

à mon avis ton (re)post de la brochure "le juif de schrödinger" a été balayée car il s'agit d'un doublon, tout simplement.

regarde:
https://nantes.indymedia.org/zines/46159

perso je trouve ça saoulant les gens qui spamment indymedia avec des vieux textes déjà publiés ici-même... mais bon, t'as peut-être pas fait exprès.

en tout cas je vois vraiment pas le rapport avec les embrouilles à la (feu) zad de nddl.

> ?

où sont "parties" les affaires du free-shop qui n'ont rien à voir avec les pseudo-justifications et enfumages des fachos de la zad ?

> Pas de feu sans enfumage , fumée dans les yeux

à force de répéter les mêmes commentaires offensifs, les autoritaires ne supportent pas d'être les seul-e-s à parler ...

Vous savez les autoritaires n'aiment pas l'information qu'iels ne contrôlent pas (comme indymedia).

Iels aiment bien laisser passer n'importe quelle connerie, sans évidemment se donner la peine de vérifier quoi que ce soit, quand il s'agit de propager la merde de la merde qu'iels ont décidé de faire sous le mot trempeurs de "stratégie" ou de "commun" qui est le cœur de cible de toute leur manœuvre politique.

Iels veulent balancer toute la merde (dans le ventilo) mais ne pas s'en prendre ... ? !

> Parce qu'on est accusés, réponses toutes simples à l'accusation

Allez on crache sur nous personnellement maintenant !

Je vais te répondre simplement en tant que "fils" puisque c'est comme ça à chaque fois que vous me désignez, comme si je ne pouvais pas penser par moi-même (je m'en souviens encore de vos approches pour me dire qu'il fallait que je m'éloigne du "père" et que je m'installe comme paysan sur la ZAD parce que vous m'aimiez bien mais que le père lui c'était un fauteur de trouble... Au passage, ça ne vous ai jamais arrivé de penser qu'on avait aussi nos désaccords mais que par contre on partageait une aversion pour l'injustice (notamment entre soi-disant camarades) et pour les compromissions politiques visant à s'approprier une lutte quitte à écraser d'autres personnes ?!).

Concernant la lutte anti-nucléaire du Carnet, je devais faire un sacré gang avec mon père puisque j'avais 9 ans quand la lutte s'est terminé... ah ah !
Ce que j'en sais c'est que le père a organisé un marché de producteurs paysans lors de la fête du Carnet, marché qui s'est retrouvé en retrait d'un accueil où était vendu des frites et autre malbouffe par celles et ceux qui crachent sur le père. Il n'avait pas la gestion de la caisse, et il a du s'expliquer et a eu plein de problèmes après auprès des collègues paysans et paysannes qui ont eu très mal tourné ce jour là !
Mais c'est plus facile de désigner un bouc émissaire quand il y a un problème surtout quand il est isolé et de modifier l'histoire quand on est soi-même louche dans l'histoire (tiens ça rappel la ZAD de NDDL ça et ce qui se passe actuellement...).

Concernant la lutte de NDDL, quand on a été pas mal actifs de 2009 à 2012 (en tout cas me concernant, dégoûté par la lutte je suis parti de la lutte en 2012 et la suite m'a confirmé que j'avais bien fait...), on a été écoeuré par mal de compromissions, de choses tues qui n'auraient pas due l'être, et oui désolé on a ouvert nos gueules à notre détriment ! On recherche ni la gloire, ni les embrouilles, on est juste écoeurés quand il y a des magouilles et on a pas peur d'être isolés en les dénonçant même si on les premiers à en subir les conséquences !
Concernant la ZAD de NDDL donc, oui les paysans nous crachent dessus car on a dénoncé le fait que plusieurs paysans soi-disant résistants sur NDDL étaient en train de négocier à cette époque de meilleurs indemnisations tout en se disant résistants, que des baux précaires étaient signés avec Vinci pour empêcher d'autres occupations de terrains par des zadistes, que des haies centenaires étaient arrachés par ces derniers pour récupérer le plus de bois possible car ils pensaient que de toute manière il y a avait peu de chance de gagner la lutte, etc... tandis que la conf faisait le parallèle de NDDL avec la lutte du Larzac... sic !

On aurait pu se taire, ne rien dire mais on pouvait pas tout simplement car on pense que ce genre de choses doivent être dites pour avoir de vraies réflexions de fond sur qu'est ce qu'on veut de la lutte, où on veut aller ensemble (au nom de l'unité, combien on a pu voir de choses dégueulasses se faire sur la ZAD et on aurait même pas imaginé une seconde tout ce qui a pu se faire de dégueulasse par la suite...).

Dans le Pays de Retz, on aurait également pu ne rien faire par rapport à l'urbanisation et la concentration des terres aux mains de l'agri industrie (au passage on s'est aussi fait des ennemis au niveau de la FNSEA et d'habitant-e-s du coin avec menaces de morts, intimidations,..., mais comme "on cherche les embrouilles" vous allez nous dire qu'on aurait du rien faire !).
Mais non révoltés par ce qui se passait autour de nous on s'est organisé pour lancer les luttes, et depuis pas mal de collectifs se bougent dans le Pays de Retz contre les projets qu'on a dénoncé. Mais bon on est que des fauteurs de troubles, on aime passer notre temps juste à faire des embrouilles !
http://terres-communes.zici.fr/surfpark-stopcarnet-projet-de-leclerc-usine-a-bitume-multiples-projets-destructeurs-dans-le-pays-de-retz-44-dernieres-infos-et-appel-a-soutien/

De mon côté, après avoir fait une grosse pause sur la lutte après une dépression dû à ce que j'ai vu et vécu entre autre sur la ZAD entre 2009 et 2012, j'aurai pu tout simplement me retirer définitivement des luttes et faire tranquillement mon petit projet paysan, mais non j'ai choisi de prendre des risques à nouveau car je peux pas faire autrement que de me battre en voyant tout ce qui se passe comme d'ailleurs pas mal de copains et copines anars !

Mais c'est vrai qu'on cherche que les embrouilles et à diviser les luttes, surtout quand on sait qu'on est à l'initiative de la convergence des luttes qui est en train de se faire dans le grand ouest contre la bétonnisation et les projets inutiles et que le 29 va être une belle manif de convergence !
Non mais sérieux, vous vous écoutez quand vous écrivez?!

Et concernant l'histoire en ce moment sur NDDL, j'aurai pu également ne rien faire, ne rien dire, laisser les personnes expulsables se démmerder en me disant que c'était le problème de la ZAD et ne pas créer d'embrouilles avec des ami-e-s actuellement sur Nantes en dénoncant vos pratiques de miliciens et d'autoritaires qu'on a suivi de près ou de loin depuis 2012 !

On se connait pour certains et certaines d'entre vous, y'en a quelqu'un-e-s parmi vous qui étaient des amis, mais je me souviens justement de discussions où vous disiez que pour gagner la lutte les moyens justifiaient parfois la fin, que vous étiez prêt à manipuler l'ACIPA et d'autres composantes de la lutte pour mieux les éjecter par la suite afin de contrôler la ZAD et vous disiez tout cela en disant que c'était pour le bien de la lutte... SIC !

Vous me rappelez simplement les communistes avec les anarchistes, les mêmes méthodes, les mêmes modes de pensées qui ont amené à détruire les espoirs de révolution ou de luttes. Alors oui les anars on est parfois désorganisés, bordéliques, on va nous accuser d'ouvrir nos gueules là où il faudrait pas, mais au moins on sait qui on est, on sait où on veut aller et ce qu'on ne veut pas (manipulations, méthodes miliciennes, autoritaires, etc...) car tout simplement de votre monde on n'en veut pas, qu'il ressemble énormèment à celui que l'on combat et que vous dites combattre !

Et c'est parce qu'on sait que ce genre de méthodes peut s'exporter dans d'autres luttes si on ne les dénonce pas qu'on a pris du temps pour les dénoncer !

Sinon, comme je le disais vous allez comme pour Mauricette nous mettre des coups de pression maintenant, parce qu'on a soutenu les gens des Rosiers expulsables (au passage sur tous les commentaires, vous répondez pas à cette situation d'ailleurs ?!) ?

> courage aux resitant-es de rosiet

je vous admire et j ai aussi à une epoque resister et lutter contre ces gent e s qui tentent de vous expulser.
je suis parti car même si nos valeurs voalent la pzine de tenir bon...je ne voulais plus vivre dans une zone aussi hostile. prenez tres soin de vous

> Mythologie de qui au fait?

"Non saint-jean n’a jamais ouvert de barricades pour laisser passer la police chez leur voisins."

Y'a quand meme plusieurs récits de ces évènements, publiés dans les zadissidences. Y'a même un passage dans le documentaire caricatural "La reconquête" où on voit les habitant.e.s de la riotière virer des barricades en pleine période d'expulsion... Mais certes ces dernières images concernent pas St Jean du traitre. Ca montre juste qu'ils n'étaient pas les seuls.

"Non, ce n'était pas les chicanes sur la route qui nous protégeait mais la capacité de faire de vaies barricades et de les défendre à plein en cas d'attaque. Pour ça il fallait garder le soutien local, donc laisser la route circulante après l'abandon en dehors des moments d'attaque."

T'a raison c'est aussi la végétation, qui avait repris la moitié de la D281 et aurait sacrément empéché les expulsions de la route, mais qui a été nettoyé grâce à cette réouverture de la route main dans la main avec l'état. Et tout ça pour quel soutien des locaux finalement? Nada. La réalité c'est qu'ensuite cette route devenait indéfendable pour les opposant.e.s, tellement elle avait été réaménagée pour permettre les opérations militaires. Alors que depuis 2012 on savait qu'elle était un point stratégique.

> et ça c'est pas dans la charte non plus ?

Non mais t’hallucine, c’est pas la végétation, ni les chicanes mal défendues qu’allaient empêcher les tanks et les troupes de passer, mais du monde déter à monter des barricades en cas d’attaque, à se battre au bon moment et vraiment de plein de façons différentes.. c’est bien ce qu’on fait les personnes que vous voudriez faire passer pour des vendus.

Les soutiens locaux s’ils étaient pas nombreux le premier jour des expulsions c’est parce certains les avaient juste complètement épuisés après l’abandon, à force d’insulter les soutiens en question, de repéter la route en dehors des moments d’expulsion et de ramener les flics pour rien. En réalité c’est bien cette position là qui a aidé à ce moment là l’État à légitimer son opération d’expulsion, la destruction d’un paquet de maisons et à faire chuter le rapport de force qui avaient permis d’aller jusqu’à l’abandon.

> !

Celleux qui ne sont monté-e-s au contact des G.M et en barricade lutte direct, qu'après l'épisode des cent-s noms (batiments détruits de ce projet agricole d’élevage mais qui avait pourtant une de vos fiches légaliste ) ! ! ! ! !

ON VOUS VOIT, on oublie pas ! !

> foire au mérite

Entre celleux qui décrètent qui mérite ou pas de rester, qui mérite ou pas de s'exprimer, qui mérite ou pas ses décorations de guerre, qui mérite ou pas le respect, une seule chose est sûre, c'est bien plus "macron partout" que "zad partout"...

En fait, les pires, c'est celleux qui prétendent défendre les expulseurs : les mensonges et arrangements avec la vérité sont partout, mais la dégueulasserie de virer des gens en hiver pour des problemes de voisinage, c'est illégal en dehors de la zad tellement ça se fait pas, en fait ! Du coup un conseil : lachez la grappe aux gens qui vivent différemment et fermez vos bouches, vous êtes les pires avocats de proprios qui soient, là !

> C'est dégueulasse!

C'est dégueulasse de voir comment c'est toujours la même hisstoire que se répète!
Les gens raisonables qui se cachent derrière la paix sociale et qui sont ok pour toutes les compromissions avec les plus forts, auront toujours raison aux yeux du grand publique car ce grand publique c'est elleux!
Parceque c'est plus facile, tout simplement. C'est toujours plus facile de tapper sur les plus précaires, les plus faibles... C'est toujours plus facile de ne pas croire ces dernier.e.s quand ils relèvent la tête, c'est toujours plus facile de croire les plus forts: ça protège des coups les plus violents!
Aujourd'hui, on se sert de l'argument des fake news de tous les cotés. On se sert des descriptions orwelliennes comme arguments qu'on retourne autant qu'on veut! C'est une technique politicienne de base d'ailleurs...
C'est dégueulasse!
Que tous ces bien pensant.e.s, ces gens propres sur elleux, qui se rangent toujours du coté des plus forts osent un jour se regarder en face!
Mais illles ne le feront jamais, ou très vite et s'empresseront d'oublier, la plupart du temps en allant encore plus loin dans la dégueulasserie...!
C'EST DEGUEULASSE, mais c'est comme ça... On a beau se battre, de toute façon, si on en est arrivé.e.s là aujourd'hui, avec un monde ou la vie s'effondre, c'est parceque les opprimé.e.s on tellement peur de perdre le peu qu'illes ont qu'illes se rangent toujours majoritairement derrière les opprosseurs... Et les fake news de oppresseurs seront toujours perçues après coups comme des vérités. Leurs retournements des situations, tout comme leurs salopperie seront finalement toujours acceptées par la majorité du troupeau et c'est elles qui seront finalement écrites dans les livres d'hisstoire!!!
Qualifier de fake news les textes qui dénoncent la normalisation de la zad, ceux qui dénoncent le noyautage des collectifs par le cmdo, ceux qui portent un regard critique sur les petites et grandes traitrises des plus fort.e.s et sans conteste les mieux organisé.e.s, C'EST JUSTE DEGUEULASSE!!! Les personnes qui ont écrit ces textes portant un regard critique ont vécu ces situations! Elles en ont personnellement souffert et ont du trouver au plus profond d'elle m'ême le courage de les écrire! Ensuite, certaines avaient peur des représailles et on peut les comprendre. Traiter leurs écrits de fake news et elles et eux de radicaux jusqu'au boutistes qui se la pète, tenter de les dénigrer de toutes les façons possible, de les trainer dans la merde, c'est dégueulasse! C'est comme ça que l'hisstoire s'écrit, car ce sont toujours les plus fort.e.s qui gagnent au final! Et c'est presque toujours les biens pensant.e.s, parfois, souvent, presque toujours des exploité.e.s, qui se rangent bien sagement derrière, c'est juste plus facile de faire comme ça...!
C'est très déprimant...
C'est ce qui se passe sous nos yeux, même si on a du mal à y croire...
beurk!

> éh beurk

si déprimant cela soit il effectivement, ton texte fait du bien :)

> !!!

c'est chiant !!! La zad est morte! et ca fait 2 ans maintenant! on passe a autre chose et voila!

> Zad – Réaction suite à l'incendie au hangar de l'avenir

communiqué d'habitant.es de la zad suite à l'incendie du hangar de l'avenir à la ferme de Bellevue.

Au cours de la nuit du 26 au 27 février un incendie allumé volontairement a détruit partiellement un appentis dans le « hangar de l'avenir » sur la ferme de Bellevue. Heureusement, une personne a vu le départ de feu. Les pompiers sont intervenus mais il s'en est fallu de très peu que la charpente principale prenne entièrement feu et que l'ensemble du bâtiment soit détruit. Des personnes vivent et dorment juste à côté dans les espaces contigus et auraient pu se trouver pris dans l'incendie.

Le « hangar de l'avenir » a été construit à la main par des dizaines de charpentières et charpentiers. Il a été levé comme un défi le 8 octobre 2016, au moment où le gouvernement menaçait de venir raser la zad quelques semaines plus tard. Des dizaines de milliers de personnes l'entouraient alors en affirmant qu'elles le protégeraient. Des centaines de main se sont relayées depuis 4 ans au cours de « chantiers écoles » réguliers pour achever petit à petit sa construction. Le « hangar de l'avenir » est un espace qui sert aujourd'hui entre autres à construire des habitats et infrastructures pour les différents habitant.e.s et activités de la zad. Grâce à cet espace, le mouvement maintient aussi une prise en charge collective de la forêt de Rohanne, empêchant ainsi que cette dernière soit réintégrée dans une planification forestière classique.

Alors que nous avons arraché ces lieux aux menaces d'expulsion, ce n'est pas l'État qui a tenté cette fois-ci de détruire les infrastructures communes mais fort probablement des individus animés par de mauvaises fables politiques. Il y a un an, le tractopelle qui servait à réaliser les travaux sur les différents lieux de vie a été incendié. Plus récemment, des véhicules l'ont aussi été juste devant des maisons alors que leurs habitants dormaient. Ce nouvel incendie survient alors que des réseaux sociaux vecteurs de haine diffusent de manière incessante des récits calomnieux sur la zad post-abandon. Depuis quinze jours, les réactions suite aux conflits d'usages (causé par des chiens non tenus, menaces avec arme...) au Rosier sont déformées et montées en épingle en ce sens.

Des espaces comme le site Nantes Indymedia, se sont employés, au cours des dernières années et encore très récemment, à relayer divers appels et commentaires invitant à « brûler la zad » et ses habitant.e.s. Ces « médias » (1) colportent avec un zèle de procureur un récit diabolisant et des mensonges factuels sur de soit-disant « traîtres » et « collabos ». Ceci à propos de personnes qui ont résisté durement sur le terrain face à la répression d'État et ont opté entre les expulsions du printemps 2018 pour une négociation collective - alimentée par un rapport de force constant - afin d'obtenir des baux stables sur les terres, plutôt que de se résoudre à la destruction de l'ensemble des lieux de vie de la zad. Ces personnes ont tout fait pour que le plus de lieux habités soient préservés et pour maintenir une communauté large et hétérogène. Elles ne sont en tout état de cause pas responsables des choix tactiques différents qui n'ont malheureusement pas permis - face aux tanks - de faire réellement obstacle à l'expulsion de certains lieux de vie.

Nous sommes conscient.e.s que la zad est un espace qui a incarné une telle somme d'espoir qu'elle a aussi engendré des déceptions et des douleurs. Mais il est temps aujourd'hui de sortir du binarisme stérile des catégories fantasmées de "légalistes" ou d'"invendus". Les personnes et lieux de vie que des pamphlets appellent à lyncher, attaquant par là tout le mouvement pour l'avenir de la zad, résistent encore aujourd'hui pour continuer à faire de ce territoire un espace de mise en commun face aux destructions du vivant, de solidarité face au monde marchand, d'habitats collectifs autoconstruits et une base de soutien aux luttes. Ce territoire est toujours sous pression mais sans cesser pour autant de déborder des normes dans lesquelles les institutions voudraient l'enserrer. Il suffit de passer un peu de temps sur place pour s'en rendre compte.

Pourtant il apparaît une fois de trop aujourd'hui que certains individus sont animées par un désir de dégradation vengeur et sortent parfois des
méandres des réseaux sociaux pour le concrétiser lâchement, en se trompant d'ennemis. Nous sommes profondément affligés, après avoir défendu la zad pendant des années face à Vinci et à l'État, d'avoir à le faire aujourd'hui face au nihilisme de certains individus. Nous sommes atterrés par la complaisance de certains à alimenter de loin des fictions haineuses, avec toutes les conséquences dramatiques que cela peut avoir ici comme dans d'autres combats. Nous voulons pouvoir nous consacrer à nous battre contre les institutions et corporations qui bousillent la terre et enchaînent les vies plutôt que de devoir se protéger de personnes qui s'emploient à saboter les rares possibilités de communauté de vie et de lutte durables.

Nous appelons les multiples personnes et collectifs avec qui nous nous sommes liés dans ce combat et pour qui l'avenir de la zad a toujours un sens à la plus grande attention et au soutien. Nous appelons à continuer à construire un monde désirable sur la zad face à ces nouvelles attaques.

{Des habitant.e.s de la zad réuni.e.s suite à l'incendie au hangar de l'avenir.}

(1) Il est nécessaire de clarifier à ce sujet le rôle joué par le compte facebook « nonaeroportNotreDamedesLandes / zone à défendre de Notre Dame des Landes». Ce compte qui cherche à maintenir l'apparence d'un compte « officiel » du mouvement et de la zad est actuellement tenu par une/des personnes qui n'y habitent absolument pas, qui se targuent d'une forme d'impartialité, mais dont le parti-pris malveillant ainsi que la propension à relayer sans aucune vérification mensonges et appels haineux est largement avérée.

> Sans contradiction

Les zadibao écrivent : "Nous voulons pouvoir nous consacrer à nous battre contre les institutions et corporations qui bousillent la terre et enchaînent les vies"

Et, en même temps les zadibao signent des C.O.P. et des baux avec l'État. Et les zadibao créent un fonds de dotation.

Sans contradiction.

> Si, au moins

Si au moins, les personnes disaient : "nous voulons pouvoir nous consacrer à nos vies paisibles et rurales".
Libres à elles !
Mais, au moins, ne plus raconter l'histoire qu'on se bat contre, qu'on a un ennemi commun, l'État, toussa.
Par décence.