Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Mot-clefs: Archives
Lieux:

L'itinéraire du drapeau breton "gwenn-ha-du", créé en 1923 par le groupuscule breton Breiz Atao, matrice du mouvement breton actuel et vivier de futurs collaborationnistes avec les nazis. Rejeté par la population après guerre, le "gwenn-ha-du" n'en est pas moins devenu, pour les esprits à la mémoire courte, l'un des éléments du folklore breton.

Image001-2-medium
Pas de titre pour 2130






Dans Le Peuple Breton de juillet-août 2004 (revue de l'UDB, Union Démocratique Bretonne), organisation qui compte depuis les élections de 2004 des élus au Conseil Régional de Bretagne), on trouve une ardente défense du drapeau dit "gwenn-ha-du", et tout à la fois une évocation des résistances qu'il a provoquées. La revue de l'UDB évoque : « les années de cendres, dans l'après-guerre des années 50 (…) Et plus tard quand le gwenn-ha-du n'était pas toujours le bienvenu, dans les manifestations pour le Joint français, ou d'autres encore. » (1)

L'origine du "drapeau breton" dit "gwenn-ha-du" (noir et blanc) mérite donc examen.

Après la Libération, il est effectivement interdit comme symbole de la collaboration avec l'occupant nazi. Avant 1939, on le trouve qualifié de « drapeau fasciste » (2), à l'occasion d'une intervention polémique d'un futur collaborateur des nazis, le barde Jaffrenou dit Taldir. Il faut savoir qu'en violation de sa condamnation à la Libération, Jaffrenou a été publiquement honoré en 2004 pour avoir créé, à partir d'un hymne gallois, l' "hymne national breton", appelé "Bro Goz" et « proclamé Chant national » (3) par les maurrassiens de l'Union Régionaliste Bretonne, à leur congrès de 1904.

Le drapeau national "breton", complément de cet hymne, fut créé par Breiz Atao (Bretagne toujours), l'organisation qui doit être considérée comme la matrice de l'actuel "mouvement breton". Au moment de la création de ce drapeau en 1923, nous verrons que les militants de Breiz Atao se rapprochent du réseau pangermaniste dont ils adoptent l'idéologie nordiste, ce qui permet de comprendre qu'ils adoptent la croix gammée en cette même année 1923. Après une éclipse, ils remettent la croix gammée dans leur journal Breiz Atao, le 29 janvier 1933, la veille de la prise du pouvoir de Hitler (préparée depuis début janvier) ; et ils se qualifient de « nationaux-socialistes » (4) avant 1939. « Ce drapeau, né de la plume de Morvan Marchal, premier directeur de Breiz Atao, a été présenté par un tour de passe-passe, à un public ignorant tout de la Bretagne, comme le drapeau breton traditionnel. » (5)

C'est ce que déclare en 1975 Olivier Mordrelle, dit "Olier Mordrel", un des principaux organisateurs de Breiz Atao, l'organisation qu'a fondé Morvan Marchal, et pour laquelle ce dernier a créé le drapeau "gwenn-ha-du".

Sommes-nous en face d'un drapeau "démocratique", "anti-impérialiste", de la bannière d'un "peuple opprimé", ayant droit à "une réparation historique" ? Ou sommes-nous en face du drapeau de Breiz Atao, créé par un groupe raciste en fonction d'un projet nationaliste ?

Si le "gwenn-ha-du" est bien un « drapeau fasciste », comment ne pas en conclure que le « public ignorant tout de la Bretagne » chez qui il a été répandu a été cyniquement abusé. Pourquoi ?


--------------------------------------------------------------------------------

1) Le Peuple Breton, juillet-août 2004, p. 32, « Kenavo Louis Moreau », Pierre Morvan 2) War Du ar Pal, n° 3, Printemps / Eté 1939, p. 214 3) Dalc'homp Soñj, n° 1, « L'origine de l'hymne breton » par Taldir-Jaffrenou 4) La Bretagne Fédérale, « A Saint-Aubin-du-Cormier, sur la tombe volontairement ignorée », 1935, n°21, p. 2 5) « La Voie Bretonne », Olier Mordrel, p. 14)

[http://membres.lycos.fr/leguenne/etudes/gwenn_ha_du/]

Email Email de contact: pierrik.leguennec_AT_wanadoo.fr

Commentaire(s)

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

1/. C’est à travers le chantage et l’émotionalité que Le Guennec s’adresse à nous. Je vais quant à moi proposer un débat qui s’oriente à partir de la rationalité.

2/. Les symboles, tels que les drapeaux, n’ont pas de valeur par eux-mêmes; ils n’ont de sens que à travers les réalités qu’ils incarnent. Pour les nationalistes qui le dessinèrent, il s’agissait de doter la Bretagne d’un drapeau pour la représenter. Parfois réprimé et sans bénéficier de soutien institutionnel, il a été librement adopté par la société bretonne toutes tendances confondues comme nous pouvons l’observer tous les jours autour de nous. Des Bretons unionistes l’arborent à côté du drapeau tricolore français par exemple. Cela peut être considéré comme une contradiction venant d’une perspective nationaliste, mais ils en ont tout à fait le droit car ce drapeau est le leur autant que celui de leurs compatriotes nationalistes. Il représente tout simplement le pays en pleine neutralité et dans toute sa pluralité culturelle et politique.

3/. Sans s’en rendre compte, c’est certainement cela qui dérange le plus le nationaliste français extrémiste auquel nous avons à faire. Ce n’est pas le symbole lui-même que Le Guennec et ses coreligionnaires haïssent, mais l’identité collective qu’il représente et que celle-ci échappe au contrôle de l’Etat Français, sinon peut être proposerait-il une alternative au Gwenn-ha-Du.

4/. Le drapeau tricolore français – l’un des plus sanguinaires de la planète - occupe probablement une meilleure place dans le cœur de notre premier intervenant. Aveuglé par le fanatisme, il n’a pas pensé que l’on peut lui appliquer ses propres raisonnements? Le bleu et le rouge y représentent la ville de Paris, et le blanc la Monarchie. Nous voilà donc en face d’un royaliste parisien?

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Non mais je rêve! Le Guennec, le fanatique de la secte Libre Pensée vient faire sa propagande ici à présent!

Après les ultras nationalistes chauvins d'adsav c'est au tour des ultras nationalistes de la Libre Pensée de vomir leur fiel.

Ah c'est du beau tiens! :(

Tout ça dans le même sac, allez zou!

Er maez!

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Seul le Kroaz Du est le vrai drapeau Breton !!!

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Le Gwenn ha du = drapeau nazi et tant qu'à faire tous les militants bretons même de gauche. Et les petits gars, le gwenn ha du date de 1923 et les nazis sont arrivés au pouvoir en Allemagne en 1933 ! Relisez votre histoire...

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Ce n'est pas parce que 3 ploucs ont collaboré en Bretagne que tous le Bretons (même ceux né après le guerre) sont des nazis. L'État français était un état collaborateur avec ses préfets, ses fonctionnaires et sa police (euh milice). Alors laissez les indépendantistes bretons en paix et faites le ménage devant votre porte !

Que le drapeau breton flotte à jamais sur la Bretagne de Nantes à Brest et sur les mers du globe !!!

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

mr le guennec ce ci est pour vous : Les organisations pratiquant l’entrisme sont les partis et associations trotskistes en général (LO à FO, le PT à la Libre Pensée…), ainsi que le FN (à FO depuis que ce parti s’est vu interdire de créer ses propres syndicats).

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Il est tout simplement scandaleux et dangereux d'assimiler le Gwenn Ha Du à un drapeau fasciste. Dans ce cas que penser des croix celtiques brandies par des imbéciles qui ne savent même pas ce qu'elle représente, ni même quels peuples elle concerne? Cela voudrait-il dire que tous les peuples celtes regorgent de racistes qui ne verraient que l'homme à la moustache ridicule comme idole?

Très sincèrement je ne pense pas. Je pense plutôt que le débat n'a pas lieu d'être, puisque ce n'est pas un drapeau qui va guider notre conduite à suivre. Personnellement j'ai un Gwenn Ha Du au dessus de mon lit, et je ne vois en lui que ma fièrté d'être Breton.

Ces affirmations sont dangereuses car des gens ont l'amalgame facile.

Non les Bretons ne sont pas des nazis, et se serait faire injure à nos aïeux qui se sont battus pour la résistance que de dire le contraire!!

A bon entendeur, kenavo

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Mr Le Guennec a manifestement besoin de s'interesser a l'Histoire de la Bretagne ....

> > Le gwenn-ha-du : un drapeau fasciste mis au goût du jour ?

Ah ! la crasse ignorance des petits bourges trostskystes ....