1er mai : Les Gilets jaunes prennent la tête de cortège

Mis a jour : le mercredi 24 avril 2019 à 17:46

Mot-clefs: gilets_jaunes
Lieux:

Depuis 130 ans, partout dans le monde, les travailleurs et classes populaires font du 1er mai un moment de lutte et de revendications sociales.

Le 1er mai représente la force collective des masses populaires lorsqu’elles s’unissent face à leurs patrons / bourreaux.

En ce sens, le mouvement des GJ a toute sa place dans cette journée de lutte. Aux côtés des syndicats, ou plutôt devant les syndicats. Puisque depuis quatre mois ce sont ces Gilets jaunes anonymes qui portent la lutte sociale et qui l’ont pour beaucoup payé au prix fort.

Pour ce 1er mai 2019, nous appelons donc tous les citoyens qui veulent combattre réellement le pouvoir politique, économique et financier, à prendre la tête du cortège parisien, munis d’un gilet jaune.

Montrons notre détermination et notre sagesse à ce président des riches. Et montrons que nous pouvons être solidaires entre toutes les forces sociales réellement décidées à lutter.

1er mai 2019 : Tête jaune et colère noire.

Cerveaux non disponibles

Commentaire(s)

> Tu t'es vu quand t'as bu ?

"nous appelons tous les citoyens", "montrons notre sagesse", "masses populaires"...

citoyen est le nom du prolétaire une fois qu'il a été domestiqué par l'Etat ; la sagesse est l'art de la modération, contre les aspects sauvages, ingouvernables et incontrôlables des révoltés ; quant au mythique "1er mai comme force collective des masses populaires unies", ce n'est depuis d'innombrables décennies qu'une mise en scène syndicale de l'aliénation salariée pour affirmer dans l'espace public leur pouvoir de pacification et de cogestion avec les bourreaux/patron.

tout processus de libération collective ne pourra que passer sur (et pas juste devant) le cadavre des syndicats et de leur idéologie.