Invitation à nous rejoindre

Mis a jour : le jeudi 14 mars 2019 à 13:20

Mot-clefs: Resistances aéroport notre-dame-des-landes / squat logement
Lieux: Notre-Dame-des-Landes ZAD

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Pour un jour ou pour toujours, sur la ZAD de Notre Dame des Landes !

Nous vous invitons dès à présent à nous rejoindre sur place entre l'Est, La Grée, le Rosier, la Wardine et Bellevue,  puis particulièrement à partir du 6 avril, pour lancer des chantiers de constructions, plantations, discussions et bien plus...

54398969_1956137551161281_4068968981627666432_n-medium

Invitation-nous-rejoindre-medium

       Ce mardi 12 mars 2019 vers 7h, les milices du capital sont revenues à plusieurs centaines sur la ZAD NDDL pour démolir les reconstructions de Lama Traqué (anciennement fâché puis sacré) et de Youpi II. L'hélico de la gendarmerie est revenu pendant la nuit comme lors des dernières expulsions, pour mettre la pression, et ce matin du mercredi 13 mars, c'est avec un bateau qu'ils sont venus expulser et détruire le Port et la Cabane sur l'eau.

Les journalistes ont été refoulés par les gendarmes mardi, et semblent ne même pas avoir tenté de passer mercredi.

Pas un mot sur cette journée ordinaire de persécution policière dans les médias...

En 2012, une douzaine de maisons "en dur" avaient été détruites en vue de construire l'aéroport.

Depuis 1 an, alors qu'une partie du mouvement de lutte contre l'aéroport avait, non sans violents fracas internes, « stratégiquement » cédé et nettoyer la D281, le pouvoir s'efforce encore d'effacer toute trace de résistance aux abords de cette « route des chicanes » après avoir employé tant de moyens ( 2500 gendarmes, des milliers de GLIF4 et de balles de LBD40, sans parler des lacrymos) pour éradiquer cabanes collectives et potagers historiques des occupant-e-s, dans un climat de violences physiques et psychologiques traumatisant... 

Nos modes de vie, nomadisme, autogestion et habitats légers, sont légitimes. Nous construisons à base de récup d'invendus, de dons, de terre, de paille, de fer et de verre. C'est pourquoi nous avons construit, reconstruit, et nous reconstruirons encore jusqu'à ce que l'État mortifère n'ait plus un sous pour endoctriner et donner les quelques miettes qui motivent ses milices, ou qu'il admette que notre manière de vivre est bien plus respectueuse de la planète que toutes ses normes environnementales, ornementales et bien juteuses... 

Nous redoutons de nouvelles « opérations policières » dans les jours qui viennent.

Nous vous invitons dès à présent à nous rejoindre sur place entre l'Est, La Grée, le Rosier, la Wardine et Bellevue,  puis particulièrement à partir du 6 avril, pour lancer des chantiers de constructions, plantations, discussions et bien plus... 

A vous qui vivez dans les quartiers de Nantes, en ville ou dans les environs, qui n'avez ni jardin ni potager, sachez que nous occupons plusieurs hectares de « terres communes » qui appartiennent à

« la collectivité » et que vous pouvez venir y planter ce que vous voulez, comme dans des « jardins ouvriers », quand vous voulez... (mais cela ne rentre pas dans leur case « projet agricole » ...)

Nous tenons à l'accueille inconditionnel de toute personne et nous souhaitons que ces terres et ces idées, pour lesquelles nous avons risqué nos vies et nos libertés, restent celles de possibles infinis et d'expériences de vies, sociales et politiques, librement choisies. 

Nous manquons de bras, de bois (pour construire), de clous et de véhicules « en règles »...

Si vous n'aimez pas nos cabanes, dit-e-s vous que c'est du bocage'art très utile quand il pleut !

                                                                                    Des Gilles & John de la ZAD – NDDL

Commentaire(s)

> image

l'image n'est pas passée. C'est sans doute celle qui est ici : https://twitter.com/Kschka/status/1105963201299206145

> lien

Est-ce que c'est la même bande que là : https://giletsjaunesintergalactiques.home.blog ?

Si non, ça prête à confusion, c'est d'ailleurs dommage cet appel du pied, même si ça se comprend, ça fait un peu bizarre.

> Pas grave pour la tof

Gildas et Josette, non rien à voir avec ces gilets jaunes. Nous aurions tout aussi bien pu signer "Les dernier-e-s Camilles"...

La photo était censé être celle de la nouvelle cabane de Lama détruite sur laquelle était inscrit "C'est rien, c'est les invendus ????"

> c'est un appel des occupants !

ouba ya faillu avoir grosse confus !!!

faut faire attention, les gens sont aux taquets de pas (re)tomber sur des autoritaires a deux sous comme les gilles et john de l'appel intergalactique

camille un jour camille toujours

> une autre précision ?

dans l'appel bellevue est cité, je suis pas venu depuis long mais pas sur d'être bienvenu en débarquand en soutien comme ça a la ferme ??
en plus ya risque de se faire détourner, comme l'an dernier pour la carnavalesque reconstruction du enieme gourbi, non ?

> Une vérité qui dérange

Que les choses soient bien claires, afin que les fakenews ne demeurent pas des vérités.

Ce ne sont pas vos modes de vie, nomadisme, autogestion et habitats légers, qui sont illégitimes. Vous construisez à base de récup d'invendus, de dons, de terre, de paille, de fer et de verre, c'est votre problème.

Quoique, la encore, vous serez bien contents de pouvoir bénéficier des services publics : hopitaux, médicaments, CMU, pompiers, .... quand vos habitations vous créront des problèmes techniques graves, sanitaires et de santés.

Ce que vous refusez de comprendre et que vous avez décidé d'imposer à tout le monde, c'est de pouvoir vous installer n'importe où, n'importe comment.

Doit on vous rappeler que pour protégér la nature, les terres agricoles, les zones humides, il est interdit de construire dessus des batiments à vocation d'habitations.
Afin justement que dans le temps, ces pratiques ne soient légitimes avec le temps passant et ainsi mettre en danger ces zones.

Vous aurez donc à chaque fois la visite des forces de l'ordre dans un premier temps, et quand ces terrains trouveront propriétaires légitimes, c'est à eux que vous aurez à faire.
Et ces propriétaires légitimes ne respectent pas leurs obligations, alors ils répondront pour vous de vos abus.

A n'en pas douter les problèmes vont se succéder, jusqu'au jour ou !!!

> *crachat dans l'ecran du precedent commentariste*

Mais depuis quand la préf écrit sur Indy?
Mais deguerpissez messieur/dame, sinon va vous salir!

> quand on est...

bof il donne son avis
il est pour la propriété légitime, bon quoi lui répondre ?
rien peut être

par contre il souleve un vrai probleme quand les proprietaires légitime c'est a dire en partie ceux qui vont acheter avec le por commun et les sousou des citoyennistes bourgeois bah oui faudra qu'ils fassent appliquer leurs contrats

d'ailleurs c'est deja le cas et les signataires de la cop du rosier (qu'ils ont signé alors qu'ils habita pas là mais a coté!!!) sont deja en train d'appliquer la clause qui les oblige a viré les ""parasites de leurs lieux

heureusement cela ne se passe pas si facilement
si vous aller sur place aller donc soutenir aussi les épines du rosier qui ont bien du courage de garder ce lieu !

> Réponse à "j'ai la galle motherfucker"

Ha Ha Ha

Et oui il faut regarder la vérité en face.

Donc vous seriez contre le principe de proriété, ok

Demain avec des potes on vient squatter ta cabane, il n'y aura plus de place pour toi, on verra comment tu vas réagir !

On fera pareil avec ta bagnole, ton téléphone portable, tes fringues, .......
Et tu seras prié de ne rien dire, puisqu'il n'y a pas de principe de propriété

Tout ce qui est à toi est à nous, et tout ce qui est à nous n'est pas à toi, c'est comme ça dans ton monde.

Et comme tu es super honnête et logique, tu vas le respecter sans aucun problème .....

> l'unique et sa propriété

D'abord, *arrrgh*
*spuuh*
*splatsh*
Après, oui, j'aurait aucun problème, et quelques autres aussi je crois, de ce qui est a toi (une parcelle de la zad si c'est le cas) est à tou.te.s et ce qui est a tou.te.s ..eh ben , dégage d'ici!!! *arrrgh* *spu[...]

> les cabanes jaunes aussi

Merci pour les précisions sur la signature et NON ce n'est pas de la giletsjaunes phobie.
Pour être plus compréhensible il aurait peut-etre fallu évoquer un soutien à la Cabane de Commercy qui a été détruite le même jour par exemple ( https://blogs.mediapart.fr/francois-bonnet/blog/130319/commercy-le-maire-fait-detruire-la-cabane-des-gilets-jaunes ) ou évoquer l'acharnement de l'état a détruire TOUS les habitats precaires, toutes les solidarités,
de Calais à La Roya, de Nantes à Kolbsheim...
Mais écrire un texte entre destruction, douleur et espoirs, c'est toujours compliqué de penser à tout ce qu'interpreteront les autres.
Bon courage les copaines !

> Réponse à "l'unique et sa propriété"

Décidément vous confondez tout, et je vais fait grace de votre intolérance à comprendre les autres.

Comment pouvez vous opposer la préservation d'espace naturel, de zones agricoles, de zones humides fragiles à votre obsession de croire que tout vous appartient ?

Oui cette planête terre appartient à tout le monde, bien qu'elle n'ai pas besoin de nous pour vivre et nous d'elle pour survivre en ces moments troubles.

Si on veut protéger le vivant, les vivants, ça demande des règles communes que nous devons toutes et tous respecter.

Hélas, à vous lire c'est impossible et donc l'issue ne pourra pas être favorable à un autre monde meilleur, puisque vous refusez toutes organisations communes.

Si, nous, nous faisons partie du problème de ce monde et de cette société, alors dites vous bien une chose, vos façons extrèmes de penser font aussi partie du problème et y contribuent aussi.

C'est bien dommage que des extrêmes puissent continuer de penser qu'ils sont la solution alors qu'ils contribuent à maintenir le problème.

La terre vous survivra, alors que nous, et vous aussi, non.

> Attention je charge le gros sel

Sortez de mon champs avec vos moutons qui s'en prennent à nos chiens sinon, la prochaine fois...aïeaïe!!!

[Allusion sarcastique au grand debat entre les 100noms et la zone non mot suite à un non-incident avec animaux au sud de la parcelle de lama faché, Décembre 2017, peu avant les chantiers de nettoyage radicale de la d281 et l'enlevement par la milice d'un de ses occupants]

*lama te crache*

> Malgré tout

Ben malgré toute les explications en commentaires, ça fait gros enfumage cet appel. Depuis quand les zadistes ont besoin de se cacher derrière un mouvement de gros beauf racistes pour faire des appel à occup' ? Y en a plus qu'assez de ces plans à trois sous du genre je me planque dans le dos des gentils pour pas assumer ce que je fais. Après les gens comprennent rien comme par hasard !!! Si t'es pas gilet jaune, tu signes pas quelque chose qui ressemble à ça sinon tout le monde croit que c'est la même chose pauv'tache ! Après c'est gentil de dire "je voulais pas dire ça" ben fallait pas l'écrire si tu voulais pas faire ton appeliste à trois sous. En tout cas gros soutien à tous ceux qui se méfie et qui lève les lièvres.
On se fera plus prendre.

> Bellevue pas au courant

Bonsoir !

A Bellevue, on n'a pas été consulté.e.s, et on n'a pas spécialement besoin de reconstruction ou de plantation pour le moment.
Si des gens ont besoin d'être hébergés pour un chantier, c'est probablement possible la veille et la nuit même, à condition de nous prévenir et dans la limite des places disponibles.

Merci.

>  pour "gilet jaune phobique"

Beaucoup d'entre nous soutiennent une partie des gilets jaunes, notamment ceux de Commercy et ceux qui refusent des listes aux Européennes ou des représentants.

Ce qui fait la force de ce mouvement est précisément le fait qu'il est resté horizontale aussi longtemps.
Un peu comme nous autres "radis-co" mal organisés mais déterminés et profondément anti-autoritaires...

Alors prend notre signature comme un clin d’œil aux gilets jaunes qui se reconnaissent dans nos luttes, et à celles et ceux qui veulent profondément changer les choses...

> @bellevue

et sinon vous étiez au courant quand même pour les destructions??

> @mais voila

bon mais voila il y a toute une éducation a faire...

tu as deja entendu parler du droit d'usage. bon renseigne toi...ça vaux qu'on s'y pense l'humanité a semble t'il fonctionner bien plus longtemps avec ça qu'avec ta sacro sainte propriete...

et venez pas me piquer mon jean bordel, c'est le mien, mais si tu en as plus besoin que moi on en discut et probablement tu l'aura!!
et d'ailleurs que pense tu de locataires peut etre bientot proprietaires d'une parcelle qu'ils n'habitaient pas et pour cause c'étais celle habité par leurs voisins!!! (cf la riotiere / les rosiers... ou comment devenir proprio a moindre frais en enfumant tous le monde avec de beau discours...

et sinon avoir des regles communes ça veux pas dire appliquer les regles décidées de manieres autoritaires par... les autoritaires justement! t'es con ou quoi?

"si un autre monde est possible" ou même souhaitable?!! j'en sais rien moi mais... je dirais ya qu'un monde c'est celui là et c'est pas a coup de reformes bobiocitoyennes qu'on va le rende plus juste.parce que ton rapport a la proprieté là bah elles laissent des milliard de pauvres sur la carreau non ?

Mais bon t'a l'air hermetique là, ou étriquer, enfin bref

> @az

Sinon, oui, les gens autour de Bellevue on été au courant plus ou moins tard dans la matinée les deux jours.

> 03:00am , 15/03 - Le mouvement est mort; Vive la zad pirate!!

zad-pirate
nous avons actuellement un probleme, comme vous pourrez peut etre le constater, certaines personnes se sont permises de détourner l’adresse du site vers une autre page (des camarades d’indymedia ) renvoyant vers un appel à venir rejoindre la zad ( ici : https://nantes.indymedia.org/articles/44891 ) . il est vrai que malheureuseùment ces derniers jours, peu d’informations sont passées sur les destructions auxquelles ont procédé les flics. si on ne peut que soutenir un "appel à soutien de la zad, on se pose des questions sur les intentions reelles de personnes qui procèdent comme cela. (foutre la merde quoi, on comprend rien, on est trop con, on fait tache) de plus nous n’avons plus non plus accès à la boite mail, (oh mince, on peut plus mentir au citoyens et mépriser no ex-camarades qu’on a foutu dans des coffres ou qui sont encore sur zone, ou qu’on a bien eu avec notre négociation tout pourris qui nous a servi a rien du tout appart une petit propriété privé pour notre gueule et nos pots appelos-coco-intello bourgeois) donc toute communication qui serait passé de 18H jeudi à ...on ne sait pas quand, ne vient pas de collabos qui gèrent habituellement cette boite mail, mais des zadiennes qui en ont marre de la ré-écriture et censure sur se site

> Commentaire caché

On a caché un commentaire d'un flic de la pref, qui veut expliquer un tas de poncifs réactionnaires sur la propriété (oubliant apparement que c'est du vol comme on dit) qui n'ont pas grand chose à faire ici. Il a déjà eu l'occasion de poster quelques commentaires qui ont eu des réponses. On lui suggère de retourner commenter sur le site du figaro avec ses amis.

> beau discour

"Et d'ailleurs le respect de la propriété c'est aussi et surtout respecter l'autre.le premier respect c'est de ne pas dépouiller plus celles et ceux qui n'ont pas grand chose ou rien, en respectant le peu qu'ils et elles ont, et ainsi respecter leur dignité ou le peu qu'il leurs reste."

heu tu regarde un peu les choses en face avant de parler...
les personnes qui vivaient dans les cabanes detruites n'etaient pas les plus riche hein ! les plus favorisés sont encore là plutot grosso modo dans les grosses cabannes et les maisons en dur... les shlags heu s'entassent dans 3 ou 4 lieux qui resiste aux "enfichages" et cest encore eux qui ont subit ses jours ci les destructions par les flics sans soutien ne serais que sur le site par les autoritaires fossoyeur de luttes.

ensuite quand tu parles de majorité heu tu connaissais un peu la zad avant ? tu sais combien de lieu, a part ceux du pomps, du cmdoet consort casi tous les autres était de differentes manieres contre la légalisation, tu parles d'une minorité!! tu te souvient de combien de cabanes detruites et combien de gens y habitais???
mais bon de toute façon l'ecrassement des "minorités" par la démocratie, le vote, les majorités bien pensante, moi ça me fais vomir
quand au droit d'usage je parlais pas du terme juridique tu sais ce que je pense de cette justice ou tu veux aussi des details ? je parlais de l'usage que les gens avait des terres et des lieux et qui surement ne plaisait pas aux puissants

bref continue de vivre dans ton monde étriqué de privilégiés a donner des leçons aux pauvres sclagh anarchistes pas bien calibrés.
et tiens explique moi donc par exemple sur la zad mais aussi partout dans le monde,
comment tu respecte les plus pauvres en defendant la propriété ???

> et sinon ? @bellevue

et sinon bellevue vous en avez pensé quoi de ces nouvelles expulsions ?
vaut vous tirez les vers du nez on dirais...

attention, avant de repondre a la va vite, n'oubliez pas qu'on vous vois dans le documentaire nddl la reconquete et autres vidéos ou textes, affirmer : "nous reconstruirons toutes les cabanes detruites"

et a ce propos l'acceuil est donc conditioné a la participation a un chantier maintenant? marre de cette racaille qui profite du dortoir sans payé son du !
de toute façon votre "dortoir d'hôtes labellisé zad" faudra bien le faire payer d'ici peu. vos amis de la prefecture et de la chambre d'agriculture on dit RENTABLE !
la cabane sur l'eau s'aurais été bien quand même pour les zadfarie...mais bon, il vous reste surement des cartes postales!

> Plus belle la vue forever

Franchement, je suis censé répondre quoi à ça ?
Y a qqn sur ce site qui veut sincèrement savoir où ça en est, plutôt que d'attendre qu'on dise qqc, quoi que ce soit, comme prétexte à déverser toujours la même insulte ?

> Appel à mobilisation

Après en avoir discuté entre nous, nous avons pris la décision d'organiser l'acceuil de l'ensemble des reconstructions.

Tenez vous prêt-e-s, dans quelques jours nous allons publier l'organisation et les dates de reconstruction de l'ensemble des reconstructions, reconstructions des fermetures des routes, protégeons la ZAD.

Préparez vos tentes, vos sacs de couchages, vos outils, vos bottes, de quoi resister aux keufs, ça va être chaud.

Reprenons la ZAD, Libérons la ZAD !

Vive la ZAD

> Au collectif de reconstruction

Vous êtes un vrai collectif de gens qui vivent sur la Zad ?

Parce que juste dit comme ça, on pourait croire que c'est une personne seule qui vit dans le sud loire et qui a inventée un nom de collectif pour se donner une légitimité.

En tout cas, bonne idée et bon courage !

> radicule

Ce texte est bien sûr bidon dans le sens où certains des lieux cités, où vivent, cultivent et s'organisent des personnes au quotidien, rappellent ici même qu'ils n'ont pas été consultés.

En fait la finalité de ce texte ambigu pourrait clairement être de foutre la merde, foutre des gens dans la merde et après la merde? Encore la merde. Pour quoi?...On peut aussi se le demander.

De procéder avec cette seule intention, ça semble être une spécialité de certaines personnes depuis un moment maintenant. Et elles ne semblent pas trop souffrir d'inspirer, en étalant généreusement leur bile sur ce site, les sinistres plumes de breizh info ou les petites fifiches des flics. C'est quand même très affligeant, non?

On croirait parfois assister à du travail de professionnel, mais la bêtise humaine pousse à croire que ce n'est pas forcément le cas, surtout quand on connaît l'égotisme exacerbé qui motive ce genre de postures.

Et au passage, ce qui s'est mis collectivement en forme sur la zad durant toutes ces années, à la faveur d'un contexte particulier qui a brutalement changé l'an passé, mérite un peu mieux que cet épilogue binaire qu'on nous vend régulièrement sur indymédia. Et qui n'a pas grand chose à voir avec le réel, de ce qui s'y est vécu et de ce qui s'y construit encore.

> Foutre la merde, tout un art

Et alors, sur le foutage de merde contre la zad institutionnelle, peut etre ce texte te clarifiera encore le pourquoi et le comment, dans le contexte de la "trève"-armistice achevé entre tes potes et l'état (qui est encore d'actualité):
https://nantes.indymedia.org/articles/41187

J'espère que tu comprennes la reflexion suivante pour ne pas continuer figé dans cette attitude d'auto-justification pernicieuse au point de humilier encore ici publiquement ton "parti"(suis la de la legalisation\COP\collaboration):

-L'Etat a appuyé sur les contradictions du mouvement contre l'aeroport pour "vous forcer" à choisir entre la trahison et conséquents agissements contre les incontrolables dans la zad et les soutiens internationaux.
- Se sont suivis des expulsions 'autogérées' janvier-fevrier 2018, maintien de l'ordre 'autogéré' (mars, pour que rien ne sorte des rails de la negociation),
- Dissociation pratique, légale et publique (commençant sur la levée des barricades coté ouest le 14-15 avril, en suite les fiches, bon la reconquete france 3 te l'explique, surtout la scéne de la prefete à la Riotière juste aprés les images des enfichés qui enlevaient des barricades),
- Refus de ravitailler ou appuyer logistiquement / politiquement les soutiens et initiatives de reoccupation (le cas le plus flagrant est aux Domaines Re-libérés, fin mai, avec des rassemblements de "ras-la-bol" et des invectives à Abbandoner la re-occupation et laisser faire la delegation) et reconstruction (tentatives de reoccupation de l'est fin avril, la Noë Verte et la Bellich', par example, refusent d'entreposer du matos et servir de points d'appui).
- Flagrant "délit de non-assistance", cette dernière semaine lors des dernières expulsions. Vu la relation de certains enfiché.e.s avec la prefecture, c'est justifié de suspecter de la collaboration dans les faits aussi.

DONC,
- Maintenant qu'on a été eloigné.e.s, ils veulent vous faire la peau de la meme maniere que ils nous l'ont fait à nous: en utilisant ces mêmes contradictions pour en finir d'une bonne fois pour toutes avec ce qui a été l'experience d'une zone de non-droit à 30km de la metropole.
- Mais pas de n'importe quelle manière, ils veulent plus se salir les mains. Ils veulent que nous on vous crame dans vos baraques, comme vous vous nous avez cramé y'a un an, pour en suite ballayer les cendres. Parce que, logiquement, on a plein de choses à vous reprocher. Choses très, très graves.
Mais, pour la plus part, on est anarchistes. Du coup si vous descendez de votre pedestale d'arrogance, et gagnez un peu de modestie, peut etre le pire peut etre évité, pour tout le monde.

"Rome ne paye pas les traîtres", comme aurait dit le gouverneur romain aux assassins d'un leader tribal qui resistait en peninsule iberique.
Ne collaborez pas avec le pouvoir (de la zad et de lcetat français), au moins tant qu'on est la. Et la zad pourra être libérée, un jour.
Plupart, en arrivant à ces lieux "non-consentants" de l'accueil, voudront juste du pain, un loeu de repos, des planches en bois et, peut etre, un sourir. Ça ça sert pour Bellevue et Wardine. Et il n'aura pas de méfiance ni possible renversement de votre normalité du jour à jour d'enfiché.e.

> @nouche

"Et au passage, ce qui s'est mis collectivement en forme sur la zad durant toutes ces années, à la faveur d'un contexte particulier qui a brutalement changé l'an passé, mérite un peu mieux que cet épilogue binaire qu'on nous vend régulièrement sur indymédia. Et qui n'a pas grand chose à voir avec le réel, de ce qui s'y est vécu et de ce qui s'y construit encore."

ne pas prendre partie par rapport aux oppressions parce que "nan mais c'est plus compliqué que ça" le texte ne dit pas qu'il n'y a pas eu et qu'il y a encore des trucs chouettes sur la zad, l'un n’empêche pas l'autre!!

tu parles d'égotisme exacerber mais t'as vue tes camarades sur zad nadir, zadidodio et autres médias a leurs bottes ?
sérieux !

arrête de minimiser sous pretexte que toi tu t'y retrouve.
si t'es bien l'aise là où tant d'autre n'y sont plus, pose toi juste un peu de questions

quand au reél de se qui s'y est démolie et pas que par les keufs (lama faché, barricades pendant les expulsions...)
tu ferais pas des impasses pour garder ton quand a soi ?

breizh info reprend aussi bien vos ecrit que ceux là tu attends quoi des connards?

et toi tu utilises les même mots que tous les enfifichés

et un peu de précision de grace, un seul lieu pour le moment dit ne pas en faire partie (a quel titre d'ailleurs? facile apres avoir viré les personnes qui avec qui ils etant en désaccord)

allez on te vois

> @ radicule

Tu accuses ce texte d'avoir été fait dans la seule intention de foutre la merde.

Pourtant, ce texte semble être écrit dans l'intention de lancer une reconstruction collective de la Zad, et plus particulièrement de la partie qui reste encore hors-norme. C'est ce que tu appelles "foutre la merde" ?

Si tu penses que les gens qui vivent dehors ou entassé.e.s dans quelques lieux appellent à reconstruire juste pour vous emmerder, c'est toi qui fait preuve d'un "égotisme exacerbé".

C'est même pas sûr que ça nuise vraiment à celle et ceux qui veulent négocier avec la préfecture.

Tu sembles ressentir une volonté de nuire de certaines personnes, mais tu ne pousses pas l'analyse pour donner des hypothèses sur cette haine (qui est sans doute bien réelle)

Est-ce que tu penses que l'hostilité que tu ressens viens de quelques fous, folles, associables ou autres perché.e.s qui agissent juste de manière irrationnelle et qu'il faut juste les éloigner de la Zad en les mettant dans des coffres et ce, pour protéger tout le monde ?

Ou alors c'est des jalou.se.x, des puristes doctrinaires, ou autres sectaires ? Et alors ? Qu'est ce qu'il faut faire ? Les écraser proprement sous une chaussure en espérant que ça les fasse taire. Si elles et ils avaient été moins puristes et avaient accepté de négocier, tu crois que la préfecture les aurait laisser vivre tranquillement dans leur petites cabanes, et que toute la Zad aurait pu vivre heureuse jusqu'à la fin des temps ? Personnellement, je pense pas. Du coup, je pense pas non plus que c'est des gens idiot.e.s qui auraient juste du vous écouter et vous suivre depuis le début.

Pourquoi penses tu que des gens viennent sur Indymedia publier un texte qui appelle à reconstruire la Zad. Tu penses qu'il y a des espaces de discussion qui permette ça sur la Zad. Tu penses qu'il y a eu des assemblées pour essayer de comprendre et dépasser les conflits ? Tu penses que le site zad.nadir permet la pluralité d'opinions ? Indymedia le permet.

Il y a des gens qui viennent se plaindre sur Indy qu'une partie du mouvement détruit leurs maisons et barricades, qu'ielles ont peur de finir dans un coffre s'iels ouvrent trop leurs gueules, que les outils de communications construit collectivement pendant la lutte sont confisqués par la faction pro-négociation, que les agressions sont minimisés et invisibiliser par les récits officiels du mouvement. Et toi, tu penses que se sont les personnes qui se plaigne de ça qui sont responsables d'alimenter les fiches de breizh info et des flics. Selon toi, elles devraient se taire ? Selon moi, la responsabilité des divisions échoue plutôt sur les gens qui ont fait ces choses et les gens qui les ont soutenues ou passées sous silence que sur les gens qui s'en plaigne et essaient de briser l'omerta.

Mais pourquoi des gens s'acharnent comme ça contre vous ??? Peut-être que vous êtes victimes d'une sorte d'oppression systémique, mais je vois pas trop laquelle. Ou alors c'est un complot ? Vous avez peut-être fait quelque chose qui a déplus aux francs maçon, ou a chaipas qui, et boum, vous subissez l'injuste injustice. Ou autrement je sais pas, je suis à court d'hypothèse ...

> Boom!

Castaner dit que c'est a prendre au serieux!
Delpuech replacé au 44, ce n'est plus hihi-haha et promenade dans la prairie avec tata Klein, oh

> ??

Je ne vois pas c'est quoi cette histoire de castaner et delpuech

> soutien grec

un article de soutien depuis la grece
ici : https://nantes.indymedia.org/articles/44942

> -

à quoi sert la trêve hivernale ?

L'état viole ses propres lois

> Le jardin de la zad

Eh, oh, si quelqu'un s'installe dans ton jardin et construit une cabane il n'y a pas de treve hivernale ni rien qui le protège!
Maintenant à savoir si ce jardin en question c'est à l'etat, à poursuivre ensemble ou à la zad tel comme on l'a aimé...libre et sauvage

> jamais...

la zad n'a jamais été "libre et sauvage", à part dans les rêves envapés de certain-e-s. Il y a toujours eu des agriculteurs qui bossaient là.

Cette terre a toujours fait partie d'un des plus vieux états-nations du monde, capable de contrôler au moindre coût politique) ses territoires sur toute la planète (souvenons-nous de la grotte d'Ouvéa, et de la liquidation du "problème" kanak...), à fortiori en Loire-Atlantique...

Ces terres sont défrichées depuis des siècles, ont appartenu à des générations de crève-la-faim qui en extirpaient péniblement de quoi vivre, d'où le nom "..des Landes" (suffit de regarder les photos de paysans des années 60, opposés déjà au projet).

La situation issue de 2012, enjolivée et fantasmée par des glands (qui prennent leurs désirs pour des réalités "libres et sauvages") ou des raconteurs de belles histoires de constellations (histoire de fouetter l'imagination et le romantisme latent de chacun, pour les enrôler..)cette situation de 2012 obtenue avec beaucoup d'efforts et de générosité par un vrai mouvement social, n'était acquise que par la faiblesse d'un Hollande, président mal élu (après la défection forcée de DSK), qui n'avait pas grand chose à faire du projet d'Ayrault, et qui s'est calmé après le 22 février 2014 nantais.

Bref, aujourd'hui la lutte contre l'aéroport céde la place à la lutte contre l'agro-business, pour un autre modèle de production plus maîtrisable par le collectif, mais là il faut être précis.

Ne pas prendre l'avion, c'est une chose. Ne plus pouvoir bouffer , c'en est une autre. Les gens n'adhèreront pas à cette lutte-bis à partir d'un sentiment d'appartenance qui a joué à plein contre l'installation de Vinci et la militarisation étatique du bocage. La lutte sur la ZAD aujourd'hui contre le remembrement de fait, voulu par lagrobusiness, demande une adhésion à un projet de société, ce qui n'était pas le cas dans le refus d'aéroport. Même si "contre l'aéroport et son monde"...était un bon mot d'ordre!

Donc tous les rêveurs qui veulent reconstruire leur cabane à l'est ou ailleurs, n'auront pas le soutien qui prévalait contre l'aéroport. Il n'y aura pas de manif de réoccupation bis comme pour la construction de la Châteigne en novembre 2012. Et ce n'est pas les "enffifichés" qui en seront responsables. Simplement que personne n'en a rien à foutre de soutenir des emmerdeurs qui n'obtiendront rien de plus que quelques signaux condescendants de bonnes âmes hypocrites au fond d'elles-mêmes... D'ailleurs, la préfecture devrait regarder ça avec intérêt, n'est-ce pas Darcourt?... La guerre entre pauvres et un peu moins pauvres, c'est bon pour toi, hein! C'est là-dessus que tient tout le système, après tout!

> wesh wesh qu'est-ce qui se passe

bon, super l'appel à réoccuper les terres expulsées par l'Etat car on ne voulait pas se plier à ses règles, sa vision de l'agriculture productivistes, et, parce que lutter a plus de valeur que chialer auprès de ses ex-potes pour dire qu'il n'avait d'autre choix que de signer pour sauver leurs cabanes. En tout cas, cool, que le Rosier soit encore un lieu camarade (malgré les attaques racistes et fascistes d'un groupe de gens qui ne penser qu'à leur expansion économique d'une agriculture productiviste...) ; par contre, Bellevue, je le déconseille, à plusieurs reprises des comportements racistes et sociophobes ont eu lieu et on ne voit pas ce qu'on pourrait y faire à part squatter ce qui nous a été volé et enfin user d'un outil collectif, le hangar, pour faire ce qu'on a à faire. Moi, plus la foi et plus la force de combattre deux ennemis, l'Etat et des privilégiés. Si des agriculteurs ne comprennent pas ce qu'on fait, je vais leur expliquer car il faut qu'il sache qu'au Mozambique, au Guadeloupe, en Guyane, d'autres paysans se battent pour leur terre parce que l'agriculture vivrière est plus ancrée et plus importante qu'une lutte entre producteurs. Je vous donne toute ma force pour continuer le combat et affronter la contre-insurrection en place sur la ZAD et les milices racistes qui s'y sont installés. N'oubliez pas que pour eux on écrit sur 'indy merdia", et oui, le mépris ne manque de la part de gens qui invitent la préfecture à prendre le thé pour sauver leurs privilèges....Vive les territoires colonisés en révolte, les quartiers qui luttent malgré plus de 20 assassinant par ans, les gens qui passent les frontières malgré les morts en mediterranée et dans les frontières internes de l'Etat, et à toutes celles et ceux qui détestent ce monde qui les déteste et qui voit l'avenir de l'humanité à très très long terme, c'est-à-dire au delà de 5, 10 ou 15 ans.
rage et tendresse d'un colonisé en lutte fatigué des violences physiques et psychologistes des privilégiés Blanc-he-s de la ZAD qui voient la lutte sans nous, pas pour nous et surtout pas avec nous

> Des tensions tendant à la liberté

Il y Avait une tension qui faisait certains aspects d'une zone libre et sauvage être realité sur nddl. Juste la domestication de la bête par le même "projet de société" que bob semble défendre ont écarté ces formes de vie. En détriment de celles carrèment plus sages.

Les agris sont une excuse , on a tous et toutes de voisin.e.s plus ou moins proches, lointains, qui reglent eux memes leurs soucis ou qui balancent à des troisièmes ...instances.

Il n'aura pas de guerre entre pauvres et moins pauvres tant que la legimité ou la volonté des uns ne se surposera sur les autres. Principe de base pour que tout aille bien.

Et un peu du sixieme point bienveillance ça viendrait bien dans le procès et ses aboutissements aussi.

> Dont act

Merci backa, car je ressens les mêmes choses...ne leur lâchons rien , et si les faire tomber c’est lutter ailleurs...aussi, sur plusieurs fronts à la fois, nous irons!!
Force dignité et alternatives

> Vue de l'extérieur

Bonjour, vue de l'extérieur, le matin des dernières destruction seul une dizaine de personnes s'opposaient aux forces de l'ordre. Pas de grand mouvement de soutien ni des lieux à fiche ni de la gree, ni du rosiers quand on sait que pour les 2 derniers lieux vous pouvez arriver à 50 quand il s'agit de tout faire pour empêcher le déroulement d'une réunion ou d'une AG. Donc ou vous étiez vous aussi ? Pourquoi vouloir profiter du sleeping de bellevue quand on lit tous les textes sur ce lieu qui pour vous représente le pire du pire ? Lieu d'élevage avec fiche et sur lequel s'est produit un événement qui a conduit 3 personnes en taule et 2 avec interdiction de zad. Vous vous dites contre l'état, contre sa police pourtant, votre stratégie maintenant en cas de conflit c'est de dire "si tu me menace je porte plainte et j'appel les keufs " ça me pose question. il y a tout un groupe qui bosse pour faire accepter l'habitat léger et mobile ainsi que les cabanes, c'est une autre façon de lutter et soutenir les constructions mais vous ne voyez que par votre stratégie de je me pose ou je veux et je fais ce que je veux. C'est la pluralité des façons de lutter qui nous ont conduit à la victoire. En jouant la division, le rejet des autres stratégies, le refus du collectif que vous faire le jeu de l'état et lui rendez bien service. Ne soyez pas surpris de ne pas avoir l appuis des gens sur zad et hors zad sur lesquels vous crachez à longueur de texte pour vous soutenir.

> Le sens et l'abondance du crachat...

Et qui a craché d'abord sur des gens dans la zone et hors zone venus soutenir au cout de sang et liberté?

La c'est le test, si on est capable de lutter de plusieurs façons, meme en se criticant mutuellement, ou juste se faufiler dans les insterstices institutionnels et mettant des batons dans les roues de qui considere ça une defaite en soi..vu les resultats presents.

Et quant au porter plainte, je ne sais pas comment tu generalises l'acte (aussi infame que celui de ses torsionnaires)d'une personne à tout le reste des antagonistes a la legalisation, en tennant en compte aussi que ça s'est passé plusieurs fois..ça demontre qu'une seule chose: le retour de l etat de droit a la zad, des tous les cotés.

> Position de zad.nadir

"[...]Et sur le fond..

En ce qui concerne l’article publié sur indymedia et vers lequel a été détourné zad.nadir. Si celui-ci nous avait été transmis pour publication, nous ne l’aurions pas refusé mais nous aurions probablement demandé des modifications factuelles, tout en l’accompagnant de précisions car l’appel large qu’il porte n’est pas sans implications et conséquences. Ce texte souligne la possibilité d’un accueil "inconditionnel", qui plus est dans des lieux qui n’ont meme pas été concertés prealablement et n’ont donc pas donné leurs accords de principe.

Au delà de la question de la publication de ce texte et donc de son respect de la charte, celui-ci nous pose un certain nombre de questions qui auraient pu être évoquées dans un texte de réponse : nous ne partageons pas l’idée qu’il est possible de s’installer et de construire n’importe où, sans prendre en compte l’existant avec un minimum d’attention sur l’historique de la lutte ou tout simplement de prendre le temps de discuter avec ses potentiels futurs voisins. De la même manière, il ne nous parait pas souhaitable d’affirmer qu’il est possible de planter/semer au bon vouloir individuel de chacun.e, sans prendre en compte les structures collectives existantes qui participent à rendre la vie collective possible. Ce qui s’expérimente ici demande encore du travail, et d’autres conflits entre des positions divergentes nous attendent certainement ; mais une perspective où l’on tente de réfléchir collectivement aux questions d’installations et d’accueil en se coordonnant au possible nous semble toujours plus désirable qu’une vision libérale et individualiste ou "chacun fait ce qu’il lui plait, où bon lui semble".

Les discussions sont ouvertes, les désaccords peuvent être discutés et les luttes continuent

L’équipe de la Comm Externe"

https://zad.nadir.org/spip.php?article6426

> Hypocrisie

"nous ne partageons pas l’idée qu’il est possible de s’installer et de construire n’importe où, sans prendre en compte l’existant avec un minimum d’attention sur l’historique de la lutte ou tout simplement de prendre le temps de discuter avec ses potentiels futurs voisins."

Deux poids deux mesures : quand les ancien.ne.s des cents noms prennent une maison sans consulter les voisin.e.s, alors qu'iels en ont déjà une autre à l'extérieur de la zone, et que d'autres n'en ont plus, là par contre y'a personne qui râle. Elles sont ou les super "structures collectives" dans ces cas là ? Ils sont où les communiqués de l'équipe du site ?

Y'a une différences entre être libéral et ne pas reconnaitre des "structures collectives" où la parole est vérouillée dès qu'elle sort du cadre du petit consensus admis entre chefs. Tout le monde ne kiffe pas les "communs" mode stalinien.

> J'irai cracher...

@moi : Et en français ça donne quoi ?

> cette fois ci jai mis des bip

BONJOUR !

"À l'arrache, le bordélique collectif des invendu-e-s turbulent-e-s de la ZAD #NDDL , vous invite aux premières rencontres INTER-TERREAURISTES EN ZONE DE NON DROIT sur une terre bocagère pleine de caractère, peuplée de chiens et de poules barricadières, à partir du 6 avril à 13h12 !"

Et au passage vous etes bienvenus toutes les ptites crapules tetues les autres qui nous prenne de haut, continuez de vous "bip" sucer(lecher discours inclusif) vous entre vous lol

> mytho va mytho la on pourra pas te contredire

"Bonjour, vue de l'extérieur, le matin des dernières destruction seul une dizaine de personnes s'opposaient aux forces de l'ordre. Pas de grand mouvement de soutien ni des lieux à fiche ni de la gree, ni du rosiers quand on sait que pour les 2 derniers lieux vous pouvez arriver à 50 quand il s'agit de tout faire pour empêcher le déroulement d'une réunion ou d'une AG. Donc ou vous étiez vous aussi ?"
Si j'avais vu la gueule sur le terrain d'un trimard comme toi jmen rappellerai va raconter tes mythos à ton AG de faux-culs

> Moi me myself ich-ich

En français ça donne: si tu ne veux pas comprendre, il n y aura pas de communication possible, donc allez vous faire foutre toi et ton académie de universitaires gauchistes.

> étrange

Je trouve assez étonnante ces commentaires provok à la suite les uns des autres ici. Genre je sème la merde et pousse le bouchon pour voir quand ça va suffisemment énerver pour réagir... et faire parler. Ca peut faire penser à des gens du coin sur l'initiave mais pas tant que ça en fait, parce qu'à ma connaissance, iels sont trop occupé-e-s pour venir sans arrêt mater et déblatérer sur indymedia

> boucave

wesh mouton noir,

tout d'abord, je ne vois ce qu'il y a de "noir" en toi lorsqu'on observe les stratégies de communication pour faire passer ses petites cops pour protéger ces petits intérêts, et encore moins quand je vois la blancheur de ta peau et de ta pensée lorsque justement celleeux qui revendiquent leur "négritude" ou leur "noirceur", tu n'hésites pas à les écraser. Il est aussi facile de balancer (un petite boucave), que des personnes ont dit "si tu me menaces je porte plainte" sans présenter le contexte. Ce n'était pas "si tu me menaces, je porte plainte", c'était plutôt "si tu continue à m'empoigner et vouloir me taper, je risque de porter plainte". Quant à l'Etat et la police, je crois que tu n'as qu'une vision formelle et limitée de ce qui est l'Etat et la police. L'Etat est une structure autoritaire et organisée en vue de faire passer ses lois, sa morale et ses intérêts. je pense qu'à la ZAD, il y a en effet une structure étatique qui imposer ses lois, sa morale, pour défendre ses intérêts, notamment au nom du "commun" ou du "collectif", un peu comme l'Etat avec ses notions de "Nation" et "d'intérêt général". Bref, c'est bien des comportements identiques à l'Etat et à sa police qui fait qu'une division s'est installée à la ZAD. et c'est bien parce que des gent-e-s s'assimilent à l'Etat et croit aussi avoir la même puissance (ce qui est à mon goût totalement mégalomane de se croire aussi puissant qu'un Etat impérialiste, grande puissance militaire et surtout qu'il a le génie de continuer à coloniser le monde sans le dire à travers la françafrique) et utiliser les mêmes pratiques qui a permis à l'Etat et ses milices de rentrer à nouveau à la ZAD et de jouer la division. En participant à ses pratiques contre-insurrectionnelle, notamment en cherchant à freiner tout mouvement insurrectionnel, en voulant taire les voix révolutionnaires, vous vous êtes fait agent de l'Etat et vous en faîtes partie, malgré que vous pensiez, en tout schizophrénie, ne pas en faire partie et continuer à lutter contre lui. c'est comme les accusations de boucaves. qui nous empêchais de passer visage masqué sur ses terrains sous cop, ou encore, nous demandais d'enlever nos masques à gaz alors qu'au dessus de nos têtes volait drones et hélicoptères. comment avez-vous fait pour parler avec le chef des keufs et dire dans un texto "ne vous inquietez, seuls ces lieux seront détruits selon le commandant lizuray"? comment faites-vous pour prendre le thé avec le représentant de l'Etat français? En tout cas, je pense que les personnes qui utilisent tous les jours le langage d'oû est tiré le mot "boucave", dirait en effet QUE VOUS ETES DES GROSSES BOUCAVES.

Allez, tu me fatigues, retourne à tes moutons