Interné en HP parce qu'anar ...

Mis a jour : le mardi 29 janvier 2019 à 01:02

Mot-clefs: contrôle social / prisons centres de rétention
Lieux:

à diffuser largement

Josselin, lycéen sympathisant de la FA, region rennaise, et représentant syndicaliste de UNL-SD35 vient d’être interné ce samedi 26 à l’hôpital psychatrique Guillaume Regnier à Rennes : suite à sa participation au mouvement lycéen (contre parcoursup, contre la réforme du bac et du lycée, contre le Service National Universel,etc), il a été viré définitivement de son lycée, le proviseur a également porté plainte contre lui pour "incitation à la violence". Josselin, black, bisexuel, fiché S (un haut placé dans la police habite dans son quartier, donc repérable plus facilement) a été interné suite à l’autorisation de ses parents (il a 17ans) qui n’acceptent pas ses idées politiques. Il demande d’urgence un soutien pour sortir de cette "prison".

Source : Le monde libertaire

Commentaire(s)

> https://www.monde-libertaire.fr/?article=Interne_en_HP_parce_quanar

https://www.monde-libertaire.fr/?article=Interne_en_HP_parce_quanar

> 1 chaine téléphonique

http://www.ch-guillaumeregnier.fr/

ACCUEIL USAGERS
Rue moulin de Joué à Rennes
STANDARD : 02.99.33.39.00
Fax général : 02.99.33.39.93

ACCUEIL ADMINISTRATIF
108, avenue du Général Leclerc
BP 60321 - 35703 RENNES Cédex 7

CONTACT PRESSE
DIRECTION COMMUNICATION - Anaïs JEHANNO
02.99.33.39.69 OU 07.77.86.27.96
Courriel : dircom@ch-guillaumeregnier.fr

CONTACT RESSOURCES HUMAINES
DIRECTION Des RESSOURCES HUMAINES - David POTIER
02.99.33.39.02
Courriel : drh@ch-guillaumeregnier.fr

DIRECTION DES AFFAIRES MEDICALES - David POTIER
02 99 33 39 96
courriel : dam@ch-guillaumeregnier.fr

DIRECTION Des SOINS - Geneviève BUSSMANN
02 99 33 39 59
Courriel : directiondessoins@ch-guillaumeregnier.fr

> ?

des nouvelles ?

> -

Une mobilisation se prépare

-

Les parents ont des appuis

-

> Surveiller ,punir

Internement abusif commandité par les parents "qui ont des appuis"....
"Formidable" en matière de regression sociale !
Les opposants ,les dissidents direct à l'HP .
Ca eu fonctionné dans les pays de l'Est mais ça fonctionne encore et ailleurs,la preuve!
Des parents qui font enfermer leur enfant de la sorte sont d'une toxicité particulièrement élaborée .
Voir le livre de S Forward Parents toxiques comment s'en préserver.
Il a besoin d'un avocat .
Les mineurs aussi ont le droit à un avocat .
Là c'est un cas d'internement abusif .
Sachez que ça peut arriver "vite fait ".il suffit de se prendre la tête avec le maire par exemple
Dans le temps il ya avait les maisons de correction et les bagnes pour enfants .C'est pas si vieux et comme ça régresse un max les crevards au pouvoir reviennent aux "bonnes vieilles méthodes"

Courage et soutient à toi petit frère

> malheur

un avocat ne peut rien contre les avis des docteur-E-s ...

La famille comme l'hopital comme les juges vont se couvrir ainsi

> oui

L'internement par un tiers (en plus si c'est les parents), c'est le pire, c'est la situation ou c'est le plus compliqué d'arriver à sortir, vu que contrairement à un internement volontaire, la personne n'a rien à dire.

Mais en faisant pression sur le personnel médical par sa présence, ca aide à ce que la personne sorte plus vite. Courage !

> des nouvelles?

L'article source a été "retiré":

"Un article vient d’être retiré...

...parce que nous préférons en vérifier le contenu tout simplement.
Il parlait de l’internement d’un jeune.
Merci à qui l’aurait relayé de faire de même.
Bernard pour le CRML"

source: https://monde-libertaire.net/?article=Un_article_vient_detre_retire

des nouvelles depuis?

> Verifiez vos sources

Cet article est repris du Monde Libertaire.
Qui vient de le retirer.
Fausses informations. Diffamation.

Le titre de votre journal est "Solidarity".
Faites en preuve, ne rajoutez pas de la souffrance à une famille dont l'enfant est hospitalisé.

Avez-vous pris la peine de vérifier ce que vous publiez ?
Je vous demande, comme au Monde Libertaire, de retirer cet article et de préciser que vos infos n'étaient pas vérifiées.

> Fausses informations

Plusieurs informations sont fausses, ne relier pas cette informations qui n'ont pas été vérifiée par des vrais journalistes

> -

https://nantes.indymedia.org/articles/44357

> /

voici la famille qui débarque

> Fausse info

Quels journalistes !

Copier-coller, tissu de mensonges, et on clique !

Bravo !

> basta

L'hospitalisation / internement à la demande de tiers (en plus si c'est les parents d'un enfant mineur) est appuyé par des personnels médicaux ...

> Quelles informations sont fausses?

il faudrait être plus précis. Le commentaires peuvent au moins servir à les rectifier et les dénoncer.

> vérité ?

La vérité de la famille (qui souffre surement) n'est pas supérieure à la vérité de Josselin (qui souffre surement ET est enfermé de force )

> Commentaire caché

On a caché un commentaire déjà publié en article ici : https://nantes.indymedia.org/articles/44357

On est pas un journal, on a pas de sources qu'on vérifie ou pas. Cette vérification se fait collectivement par toutes les personnes qui fréquentent le site, notamment par les commentaires.

> Fausse info

Vous n'êtes pas un journal, vous vous contentez de relayer un article -qui a été retiré.
Vous êtes un "media", vous avez une rubrique "news", il doit y avoir une nuance, que je ne saisis pas.

En tout cas, vous m'accusez, moi sa mère d'avoir fait hospitaliser mon enfant parce que je ne partageais pas ses opinions politiques.
Est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous diffusez par ce copier-coller ?

Je ne souhaite à personne de vivre ce que nous avons vécu ces derniers temps.
De voir son enfant qui va mal.
D'attendre l'ambulance qui n'arrive pas assez vite.
De le voir partir à l'hôpital.

Je vais vous dire, dans ces moments là, on n'en a rien à faire des opinions politiques.
On souffre.

De quel droit quelqu'un que je n'ai jamais vu peut-il écrire ce genre de choses ?
Il y a plusieurs infos qui sont fausses dans ce texte.
Ce qui est écrit à notre sujet s'appelle de la diffamation.
Je vous demande de vérifier ce qui est écrit et de retirer ce qui n'est pas vrai.

A la douleur s'ajoute encore depuis hier de la douleur.
De la colère aussi.
J'ai l'impression d'avoir des rapaces qui se délectent de notre pauvre situation.

Où étiez-vous, messieurs les donneurs de leçon, quand notre enfant allait si mal ?????????
Il fallait peut-être que je ne fasse rien ??????????

Un dernier mot : je ne vous souhaite pas de vivre ce que je vis.

> Fausses informations

Bravo !

Ha comment c'est facile de publier des choses sur un journal, sans savoir ce qu'il s'est vraiment passé. Vous n'avez qu'une version des choses et les raisons cités sont fausse.
Mais vous préférez croire sans savoir la vérité. Il est si facile d'embobiner les gens.

Mettez vous à la place de sa famille.
Tout ce qu'ils ont vécu
Cette décision difficile.
Essayer de creuser plus au lieu de vous faire avoir par des simples mots.
Comme s'ils n'avaient pas assez de peine, il faut qu'en plus de ces publications, que vous les poignardez le cœur encore et encore avec vos commentaires.

> Crédibilité

Sachez qu'il faut toujours vérifier ses sources, écouter plusieurs versions. Car le fameux Josselin est malade psychologiquement, suivit par plusieurs médecins . Si tous vos articles sont publiés ainsi je doute de leur véracité et de votre crédibilité .

> -

josselin a droit d'avoir sa version ici

Version non attaquée par sa "famille"

> Un peu d'intelligence?

Et les andouilles qui relayent des textes et calent des commentaires pourraient peut-être être un peu intelligents et réfléchir avant de causer.
On a l'impression que vous vous délectez de ce genre de situation: plus c'est trash plus ça vous plait ou quoi?
Par ailleurs, il serait peut-être intéressant de ne pas parler à la place de la personne concernée.
Bref, se précipiter sur ce style de situation pour avoir la nouvelle la plus trash, c'est vraiment pas la lutte à mon sens. L'article source a été retiré, indy devrait faire de même, ou au moins le suspendre en attendant plus de certitude (ce serait quand même vraiment très bête de subir une fermeture judiciaire parce que vous aurez accepté un texte diffamatoire, non?)

> Open publishing

Indymedia est juste un espace de libre expression. Personne ne vérifie les informations qui y figurent. A part bien sûr les lectrices/eurs qui ont la possibilité de rajouter des commentaires pour des compléments d'information et des démentis.

Pour cette article, on peut voir que des personnes qui se présentent comme étant de la famille de Joselin sont en desaccord avec la version présenté dans l'article. Celà permet de s'interoger et de mettre en doute l'article (ou les commentaires).

Si ce fonctionnement ne vous plait pas, vous n'êtes pas obligé.e.s de lire ce site.

> -

Josselin L est en contact avec le monde extérieur (hors de l'institution totalitaire hp, hors de l'institution famille)

Il se considère ENFERMé contre son gré

> contre l'idéologie

Je ne connais pas cette histoire, sauf par le texte et ses commentaires. Ce que j'en lis est très inquiétant de confusion entre l'idéologie et la vie. La vie c'est compliqué. L'internement abusif, ça existe. En tant que révolutionnaire, on peut même penser que l'internement est en soi abusif. La souffrance psychique ça existe aussi. Il y a peu (ou pas) d'autres solutions proposées dans ce monde à certaines formes de souffrance psychique que l'internement, parfois même dans sa forme la plus abusive, donc par un tiers ou par l'Etat. Donc des proches bienveillants de personnes qui souffrent peuvent être amenés à faire interner quelqu'un, sans pour autant être de sales geôliers ou tortionnaires. Cette procédure peut aussi évidemment être utilisée de manière malveillante (elle a tout pour !). Il y a donc nécessité absolue, avant d'alerter sur un cas précis, de comprendre finement et intelligemment la situation, et pour cela les théories du ressenti ne sont que de peu d'utilité. La quasi totalité des personnes qui se retrouvent en HP considèrent qu'elles devraient être ailleurs, et on les comprend. Résoudre ces questions par de l'idéologie radicale, nier la nécessité du soin, c'est prendre un risque important de faire plus de mal que de bien. Et de nos jours, qui peut faire réellement confiance aux milieux militants pour avoir la finesse de compréhension nécessaire à ce genre de situation ? Pas moi en tous les cas ! D'autres époques ont su développer cette intelligence des situations, et lutter contre les institutions psychiatriques sans nier la souffrance psychique et la nécessité d'y faire quelque chose. L'anti-psychiatrie n'a jamais été contre le soin, bien au contraire !
Cette histoire donne envie d'en comprendre davantage, comment rendre ça possible ?

> La vie est belle comme un prisonnier qui s'évade

Ce serait vraiment plaisant que les procréateurs nous épargnent leur pseudo-peine. Le soin oui, mais va falloir m'expliquer à quel moment enfermer quelqu'un peut l'aider à aller mieux (si tenté qu'il soit vraiment à soigner). La douleur que peut ressentir une personne incarcérée n'est QUE DALLE par rapport à ceux qui voient ça de l'extérieur. Je ne connais pas l'histoire, ni les protagonistes, mais est-ce que Josselin a CHOISI cette internement? Au vu des nombreuses personnes internées de force, et j'en ai fait moi-même partie il y a de ça peu de temps, permettez moi d'en douter! Les parents et les fliciatres qui font subir le pire, "pour leur bien", je connais merci ! Qui nous dit, quand en plus l'information le clame, que les parents ne nous la foutent pas à l'envers??? Que dit Josselin???

Je serai tranquille face à cette histoire seulement s'il décide ( et je comprendrai qu'il n'en ai pas envie ) de s'exprimer.

Néanmoins, et ce même si ça n'enlève rien au désir d'en finir avec la psychiatrie, si effectivement cette histoire se trouve être fausse, si Josselin a véritablement choisi cet enfermement, que la personne qui est à l'origine de cette diffamation (si elle s'avère l'être) se taise à jamais. C'est dégueulasse, pas pour ses parents ( ça je m'en branle), mais surtout pour Josselin.
Quoiqu'il en soit, qu'il ait choisi ou non cet enfermement ou pas, ses jours doivent pas être joyeux, et en ça je lui donne tout mon soutien. Courage Josselin.

> aux dernières nouvelles

Le compa serait sorti (mercredi 30 janvier)

> ça suffit maintenant

Bonjour, c'est moi qui ai publié le communiqué dans le Monde libertaire en ligne. Ce communiqué n'a pas été vérifié comme nous ne vérifions pas les articles émanant de groupes, liaison ou individuel.le.s de la Fédération anarchiste. Ça s'appelle la confiance associée à la responsabilité de qui écrit. Très vite nous avons été alertés du côté "fake new" de l'info propagée. Nous avons donc retiré le communiqué demandant à qui l'aurait relayé d'en faire autant. Alors merci à indymedia de bien vouloir fermer cet article ainsi que les commentaires liés. Ce n'est pas très "révolutionnaire" ce qu'on peut y lire. Plutôt limite conspirationniste... Vais-je être traité de "traitre à la cause" si je présente mes excuses aux proches de Josselin ? Comme je m'en fous un peu je le fais donc...

> -

Le monde Libertaire a retiré sous pression des proches et de la famille de Jo qui a harcelé téléphoniquement le milieu libertaire parisien

Josselin reste sur la même position : enfermé par ses parents car Anar

> Fausse info

Une diffamation est l'allégation ou l'imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne. (…)
Les propos tenus sur un réseau social peuvent aussi être considérés comme une diffamation publique. Selon le verrouillage choisi par le détenteur du compte, les propos tenus peuvent être accessibles à tout internaute ou à un cercle plus ou moins restreint d'amis.
Si les propos tenus sont diffusés sur un compte accessible à tous, il s'agit d'une diffamation publique.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32079

> Je connais un autre jeune enfermé à Rennes

T. un jeune ami doux et hyper-chrétien exalté doit aussi faire régulièrement des séjours à l'HP de Rennes et absorber des médicaments alors qu'ils ne le souhaite pas vraiment, mais il est obligé par ses parents athées et les psychiatres. Il adore aller à la messe catholique et prier.
Il se plie à ces internements et à ces médicaments, mais c'est triste car je suis persuadé qu'il n'est pas malade, juste un peu trop exalté et passionné comme beaucoup de jeunes. J'ignore son dossier médical mais je suis en contact avec lui et il est chouette. Il me semble juste exalté par un sentiment chrétien. Il est un jeune mystique chrétien qui refuse l'argent, et fait des jeûnes mystiques régulièrement et du bénévolat pour aider les gens en difficulté. Il persiste à vouloir convertir les infirmières psychiatriques à l'amour chrétien, alors que je lui ai dit de taire ou atténuer son message, pour avoir moins de problèmes.
Ses parents comprennent et tolèrent maintenant un peu mieux son goût du jeûne mystique, mais en ce moment il est encore de retour à l'HP de Rennes et me contacte régulièrement par texto.
S'il ne souffre d'aucune réelle maladie c'est scandaleux.
Ce qui est triste c'est que le DSM-IV, répertoire des maladies psychiatriques, évolue lentement, en fonction des progrès sociétaux, notamment grâce aux militant(e)s libertaires.