Pour un mouvement sur brulis

Mis a jour : le mardi 12 septembre 2017 à 02:13

Mot-clefs: Resistances luttes salariales / loi loitravail anti-repression travail loi_travail
Lieux:

Texte introductif d'une série d'hypothèses sur la place que pourrait prendre le mouvement dans nos luttes.


Il nous faudrait arrêter d'attendre du mouvement social une « victoire », et le voir comme ce qu'il pourrait être : un instrument parmi d'autres, nous permettant d'avancer dans nos objectifs : nous rendre visibles et rejoignables, augmenter notre nombre, changer nos quotidiens et, en dernier lieu, libérer des territoires.

Bolivie25082010-1-medium

Acte 1 : Rentrée 2017

Après un été macronien qui a été au-dessus de nos craintes et plus d'un an après le mouvement contre la loi travail qui ne cesse d'ouvrir les possibles, on pourrait presque croire que pour la saison 2017-2018 c'est la révolte qui part favorite. Nous sommes à présent à la veille du lancement d'un nouveau mouvement social dont personne n'est réellement capable de dire la forme qu'il prendra.

Quand le mouvement éclate, que ce soit par colère ou par enthousiasme, difficile de ne pas s'y laisser emporter. Dans ces moments, on se sent fort, on exulte ! On jubile en voyant la rue qui se remplit, les facultés enfin agitées et les raffineries bloquées. On voit dans ces moments que l'on n'est pas si seul, que l'inertie apparente n'était qu'un écran de fumée. Derrière, les corps attendaient. Mieux, ils trépignaient.

Si nous voulons profiter de ce moment pour nous renforcer et propager nos idées, il va nous falloir être rusés et habiles, car en face, s'ils se permettent tant de mépris et d'audace, c'est sans doute que la machine répressive est prête.

À se demander si ce n'est pas une sorte de piège que l'on nous tend, un peu comme une immense nasse, à l'échelle d'un mouvement cette fois.

Pour lire la suite : Retour ligne automatique
https://sortirdelanasse.wordpress.com/2017/09/11/pour-un-mouvement-sur-brulis/