Répression 3 Mai Turin : la moitié restent dedans, l'autre moitié en assignation à résidence

Mis a jour : le dimanche 21 mai 2017 à 12:38

Mot-clefs: / prisons centres de rétention anti-repression
Lieux:

Résultats des audiences de ré-examen pour les 6 compagnon-nes emprisonné-es depuis le 3 Mai à Turin.

Semiliberation-medium

Vendredi les tribunaux ont rendu leur décisions à travers la sale bouche de la juge Loretta Bianco. Sans en connaître les motifs, les juges ont décidé de garder en prison Anto, Antonio et Fran, et de mettre sous assignation à résidence avec interdiction de communication Fabiola, Kam et Giada.

Les compagnonnes sortent donc ce vendredi soir de prison, mais elles ne pourront recevoir ni visites, lettres, coups de téléphone de la part des ami-es et compagnon-nes, hormis par les membres résident-es dans la même habitation qu'elle.

En ce qui concerne la re-définition des chefs d'inculpation, l'accusation de séquestration de personnes est tombées, par contre la rebellion aggravées est maintenue.

On invite celleux qui veulent à écrire aux trois compagnons encore emprisonnés pour rendre palpable la solidarité.

Antonio Pittalis

Antonio Rizzo

Francisco Esteban Tosina

c/o casa circondariale Lorusso e Cutugno

via Maria Adelaide Aglietta 35

10151 Torino