derniéres nouvelles des toits du medef

Mot-clefs: Archives
Lieux:

dialogue de sourds avec un conseiller de boorlo
Des nouvelles des Toits du medef


On en reviens depuis pas longtemps

20 h 30 - 21 h Après de longues et harassantes négociations les répressifs nous ont laissés approcher du siége du baron pour que nous puissions parler et dialoguer par mégaphones , avec nos camarades chômeur(ses) , intermittent(es) et précaires qui occupent depuis vendredi 16 h les toits du Medef , avenue Bosquet a paris

Plusieurs mois de luttes d'actions ont étés nécessaires avant qu'un sbire et conseiller de Borloo , accompagné d'un sous fifre du ministère de la culture , vous savez le ministre de la fumeuse " cohésion sociale des chiraffsark " daigne " parler et fasse semblant de " dialoguer " avec nos camarades précaires et intermittent(es) et encore en essayant de gagner du temps , et en refusant a nos camarades qui occupent les toits du medef depuis vendredi 16 h , que nous leur donnions de l'eau et de la nourriture


Dans sa grande grâce et " bonté " soit disant " sociale " mr Boorlo n'a même pas daigné se déplacer , comme le demandait nos camarades qui occupent les toits du Medef , dans sa même grande bonté " sociale " celui-ci a donc concédé cette tache a l'un de ces " conseiller " mr Benayoun

manifestement , ce mr Benayoun ne nous a rien dit de plus que ce que le gouverne-ment , le medef aidé du " syndicat " Jaune la cfdt aillaigon en son temps et le donnedieu de vabres nous baratinent depuis des mois , ce monsieur voulant surtout absolument qu'avec de vagues promesses , nous essayons convaincre nos camarades de descendre des toits du medef

Dialogue de sourds , promesses qui ne seront jamais tenues , menaces a peine voilées d'interpellations et de répression Voila la conception du " dialogue social " selon le chouchou des médiarques Borloo et ses sbires et " conseillers "

A l'heure ou je finis ce petit communiqué




Nos camarades qui occupaient toujours le toit quand nous sommes partis vers 21 h 30 demandent toujours
que le MEDEF retire sa signature du protocole de l'UNEDIC.
Que les associations et coordinations des chômeur(ses) précaires , intermittent(es) et recalculé(es) soient enfin présentes a la table lors de futures négociations , et que cela se fasse sans la présence de " syndicats " Jaunes et minoritaires

une entrevue et une déclaration pubique avec le Ministre Borloo Ce Soir et pas un autre jour. ce que celui-ci ne semblait pas vouloir , la repoussant via le portable de son " conseiller " et sbire Benayoun au 1 er ou au 8 juillet via la voix de son " conseiller "

un couloir sanitaire pour leur faire parvenir à manger. Ce qui a été de nouveau refusé par la préfecture

Dernières nouvelles que nous avons reçues vers 22 heures

Des répressifs sont à l'intérieur du bâtiment mais ont décidé de ne pas évacuer pour l'instant les occupants à cause du danger d'accident.
Une 40aine de personne sont toujours en bas,
Nous vous appelons a la plus grande vigilance , et a venir soutenir cette Nuit nos camarades devant l'avenue Bosquet ou dans ses alentours
Il y a de grande chance que sur ordres du baron de Medef , et de leurs sous fiffres villepin et Boorlo ceux-ci tentent un coup de force cette nuit , pour évacuer nos Camarades les allusions et les menaces de mr le " conseiller " Benayoun ont étés faites par lui , de manières ont me peut plus claire et a peine voilées

Chômeur(es) , intermittent(es) , précaires , recalculé(es) de paris

Derniéres nouvelles parues sur indy paris

Malgré leurs promesses les troupes villepistes commencent a faire des leurs

11 personnes interpellées ce soir devant le medef

11 personnes viennent d'être interpellées devant le medef, des ocupants descendus du toit et des personnes faisant partie du comité de soutien en bas.

à cette heure, l'occupation continue.

http://paris.indymedia.org/article_propose.php3?id_article=22773