sexisme à la FA

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 
Le mouvement anarchiste peut-il continuer à tolérer le sexisme en son sein ? Que ce soit les propos sexistes, voire la violence contre les militantes ?

J'ai eu des échos du dernier congrès de la Fédération Anarchiste (Rennes fin mai). Des compagnons m'ont rapporté quelques éléments qui font réfléchir. Notamment comment tolérer une agression sexiste (violence physique) en plein congrès, dans l'indifférence la plus totale des militants ? enfin, presque totale puisqu'une poignée a démissionné collectivement de la FA pour protester.

C'était l'aboutissement logique du harcèlement continu qu'ont subies les militantes de la commission antipatriarcat de la FA pendant plusieurs mois.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de choses se produit à la FA, mais cette organisation n'est pas la seule. La librairie anarchiste La Gryffe, à Lyon, a également eu son lot de conduites inadmissibles il y a cinq ans.

Je mets en lien ici trois texte qu'une amie a écrit récemment, plus d'actualité que jamais, sur la façon dont elle a vécu l'antiféminisme à la FA il y a quelques années. L'histoire s'était finie par une démission et deux exclusions.

************

J'ai milité à la fédération anarchiste (FA) pendant 5 ans, à Lyon, et puis je suis devenue féministe, ça s'est mal passé avec le groupe, et j'ai dû démissionner.

Cette histoire là n'est pas seulement la mienne : les mêmes conflits se sont régulièrement produits avant ça, et depuis, à la Fédération Anarchiste.

Je suis celle qui raconte cette histoire, mais je ne la raconterais pas si d'autres femmes n'avaient eu à subir la même chose dans la FA : je n'aurais pas eu le courage si elles n'avaient pas été là pour me tenir la main, maintenant et à l'époque, et ça n'aurait pas le même sens si j'avais été la seule à le vivre.

J'ai essayé de dépétrer les fatras de souvenir le plus honnêtement possible, c'est subjectif, c'est ma version, ce sont mes souvenirs seulement. (Lire le premier texte: "Ce qui s'est passé…").
http://www.antipatriarcat.org/hcp/html/passe.html

Qu'il soit quasiment impossible de rester dans une organisation libertaire tout en étant féministe questionne les organisations libertaires : sur leur fonctionnement, et aussi sur la manière dont elles mettent en œuvre la lutte contre le patriarcat.

J'ai écrit ce texte avant le dernier congrès de la FA, et j'ai toutes les raisons de penser que ce n'est pas parce que cette histoire s'est passée il y a 8 ans qu'elle n'a pas, encore aujourd'hui, toute son actualité…

J'ai quelques bribes de réponses à la question du « pourquoi ça se passe si mal ? ».

Mais je suis toujours les mains vides sur le « quoi faire » pour que cette situation change… (Lire le second texte: "Quelques bribes d'explication à la question du pourquoi")
http://www.antipatriarcat.org/hcp/html/bribes.html

Si vous avez des questions ou des commentaires à adresser vous pouvez écrire à Anne-Laure (alaure@bust.com).

Commentaire(s)

> > sexisme à la FA

tellements de tabous a casser dans ce bas monde.mais la lutte continue .go people go!!!!!!!

et une link

http://defatwas.tk/

juste des copines,pour toi cassandre