Lutter contre le racisme avec des misogynes et des homophobes ? C’est quoi le plan ?

Mis a jour : le jeudi 28 janvier 2016 à 22:20

Mot-clefs: Genre/sexualités
Lieux:

Le 6 mars prochain se tiendra un meeting contre l’islamophobie et les dérives sécuritaires. Mon premier réflexe ? "Intéressant, j’irais bien faire un tour". D’ailleurs, ce meeting est annoncé dans l’édition « Les Invités de Médiapart », une valeur sûre d’habitude.

Le 6 mars prochain se tiendra un meeting contre l’islamophobie et les dérives sécuritaires. Mon premier réflexe ? "Intéressant, j’irais bien faire un tour". D’ailleurs, ce meeting est annoncé dans l’édition « Les Invités de Médiapart », une valeur sûre d’habitude.

Depuis que j’anime des formations sur l’égalité et la lutte contre les discriminations, j’entends toutes les semaines des histoires de racisme, de sexisme ou d’homophobie au travail. Des histoires qui n’ont presque l’air de rien mais qui font perdurer années après années un système de domination invisible. Et donc les inégalités. Le soir, si on allume la télé ou la radio, on en reprend une couche (voir Pujadas ici ou un article sur le sexisme à la télé ici).

A en avoir la nausée.

Bref, j’avais plutôt envie d’y aller à ce meeting.

Puis j’ai jeté un œil à la liste des organisations appelant à la réunion. Et là, bug. Parce qu’à côté d’ATTAC, de la Fondation Copernic, d’Ensemble ou du Parti Communiste Français, on trouve des organisations sexistes et homophobes. Deux en particulier : l’UOIF, qui a soutenu la Manif pour tous et refuse le droit à l’avortement* et PSM qui organise des réunions communes avec Alliance Vita, organisation d’extrême-droite, anti-avortement.

J’ai vraiment hésité à écrire ce billet. Une militante féministe blanche, issu d’un milieu bourgeois, qui critique un meeting contre l’islamophobie, je vois bien l'écueil. Mais je tente quand même le coup et je pose la question : se battre contre l'islamophobie et le racisme avec des anti-féministes et des homophobes, c’est quoi le plan ?

Un peu comme si demain des féministes s’alliaient à des racistes pour essayer de lutter contre le sexisme. Ah oui, c’est vrai, il y en a déjà quelques unes qui ont fait ça. Et ça a été terminé pour nous. S’allier avec des racistes, c’est expliquer que le racisme n’est pas si grave. S’allier avec des anti-avortement et des homophobes, c’est sous-entendre que ce n’est pas si grave.

Parce que, franchement, si on commence à créer des alliances de circonstances avec des personnes qui portent des projets de société avec lesquels nous sommes en radical désaccord, uniquement parce que nous aurions un point commun, alors allons-y gaiement.

Allions-nous avec Laurence Parisot pour dénoncer l’absence de femmes dans les lieux de pouvoir, vu qu’elle est d’accord. Et puis on parlera des femmes précaires et de l’augmentation du SMIC un autre jour.

Pour lutter contre l’antisémitisme, on a qu’à s’allier avec le CRIF et puis on parlera par exemple de leurs positions sur le mariage pour tous un autre jour.

Ah, c’est pas pareil ?

Mais qu’est-ce qui n’est pas pareil ? C’est parce qu’on parle des femmes, des lesbiennes et des homosexuels ? C’est moins grave ? C’est moins important ?

Deux possibilités. Soit les orgagnisations n’ont pas vu les signataires soit les orgagnisations ont bien vu les signataires mais leurs membres ont décidé qu’on pouvait lutter contre l’islamophobie avec des misogynes et des homophobes. Donc lutter contre le racisme avec des racistes.

J’entends bien les arguments avancés pour essayer de justifier l’appel commun. On m’a expliqué qu’il n’y avait pas d’autre cadre pour lutter contre le racisme et l’islamophobie. Et bien créons-le. Avec les organisations anti-racistes ET féministes, il en existe.

On m’a aussi expliqué qu’on peut faire des alliances provisoires sur des sujets qui nous rassemblent. Sans doute, mais pas à n’importe quel prix. Je ne signerai jamais un texte avec le CRIF ou la Conférence des évêques de France. Même concernant un sujet sur lequel je suis d’accord avec eux. Parce qu’apposer mon nom ou celui de mon organisation à leurs côtés, c’est leur apporter une validation, un soutien. Et soutenir des misogynes ou des homophobes, ce n’est pas possible. Pas plus possible que de soutenir des racistes (ce qui, de fait, revient au même).

Donc je repose la question : c’est quoi le plan ?

Et si quelqu'un en a un (de plan), je suis preneuse. Parce que j'en ai bien conscience, critiquer une initiative sans rien proposer d'autre ne fait pas grandement avancer le schmilblick.

*****

Pour aller plus loin sur ce sujet, voir le billet d’Ornella Guyet, militante antifa sur StreetPress.

Ca me rappelle quelque chose cette histoire : en 2005, Ni Putes ni Soumises avaient appelé à une manifestation « féministe » avec des dizaines d’organisations dont l’UMP. Une grande partie des associations féministes n’avaient pas voulu manifester, refusant de marcher avec une organisation qui s’en prenait aux centres IVG et aux droits sociaux.

*****

* Voir sur leur site la « Charte de l’enfant », illustrée par le logo de la Manif pour tous, qui explique à son article 5 que l’avortement est interdit, sauf en cas de danger pour la mère.

Commentaire(s)

> Ouais, c'est ça

Personne n’a pris ses sources sur Le Grand Soir, mais quand on accuse les gens d'homophobie et de misogynie, rien que ça, on accepte au minimum un droit de réponse. Et quand on se réfère à Ornella Guyet, qui a porté des accusations graves contre Le Grand Soir qui se sont révélées fausses, on accepte aussi qu'il y ait une réponse. Et c'est pareil pour le PIR ou LMSI que de toute façon vous mettez dans le même panier, ainsi que la totalité des anti-islamophobes, j'en ai encore jamais vu un seul qui ait échappé à vos condamnations.

Personne ne fait la pub pour Le Grand Soir, ni pour le PIR, d'ailleurs, et si vous leur foutiez la paix, il n'y aurait pas besoin de répondre. Ne croyez pas que les gens vont vous croire sur parole chaque fois que vous calomniez quelqu'un. Et c'est pareil pour les autres liens, si vous arrêtiez 5 minutes d'attaquer les antiracistes sous le moindre prétexte, il n'y aurait pas besoin de les ressortir. En tout cas, ils existent, et censurés ou pas personne ne peut les nier.

Ceux qui se discréditent, c'est ceux qui traitent les antiracistes de "theophiles" et d'"islamophiles", ça montre bien à quel niveau ils prétendent hisser le débat. Dans ce cas, c'est bien irréconciliable, et si on peut pas répondre à ça c'est la fin d'Indymedia.

> Diversion

Il semblerait qu’il y ait alternance d’attaques sur le sujet obsessionnel pour certains de l’islamophobie.

Ici, on a la position soft, qui consiste à dire j’irais bien à un meeting ou une manif contre l’islamophobie, MAIS… Suit l’énumération des gens peut fréquentables qui risquent d’y participer.

Mais c’est passer hypocritement sur ce qui se passerait si ces gens-là n‘y participaient pas. Puisque l’essentiel des spams qui ont envahi Indymedia sur ce sujet REFUSENT le terme même d’islamophobie et dénoncent tous ceux et celles qui oseraient entreprendre la moindre action anti-islamophobe.

Ça ne sert à rien de chercher une ou deux orgas contestables comme alibi alors même que de toute façon d’autres encore plus contestables sur le plan de l’antiracisme non seulement n’y participeront pas mais même essaieront de les saboter par tous les moyens. On a vu ça pour la Marche de la Dignité, qu’on peut difficilement qualifier d’anti-féministe ou d’homophobe.

Y’en a un peu marre des attaques style Ornella Guyet qui sont dans ce deuxième cas de figure, mais qui n’osent pas le dire et se trouvent des prétextes pour justifier l’islamophobie. Il n’y aura jamais d’action islamophobe avec ces gens-là puisqu’ils sont contre par principe, quels que soient les participants.

> obsession et autoritarisme

Le terme même d’islamophobie peut être discuté, oui ou non ? On peut accepter le terme mais pas sa récupération politicienne-citoyenniste-républicaine (LMSI,PIR ) ou son utilisation extensive et mensongère (CCIF, cfcm ), des fréquentations plus que douteuses (UOIF, PSM ). On peut ne pas kiffer ce petit milieu qui en plus de faire du lobby impose une vision autoritariste dogmatique et racialiste ?!?!

Peut on ne pas avoir envie de participer à des actions chouettes (contre les flics, contre le p.s etc ...) sans vouloir le faire avec des fachos comme les diverses positions sur les bonnets rouges, ou le PIR/MAFED par exemple

> obsession et autoritarisme (bien vu !)

Trop drôle ces procureurs qui réclament le droit de « discuter », mais qui veulent empêcher les autres de le faire. Et avec qui vous allez « discuter » puisque vous excluez tout le monde a priori ? En réalité, ce qui vous emmerde, c’est que tout le monde est dans ces actions SAUF VOUS.

Et vous avez l’indécence de vous dévoiler sans vergogne :

« Peut on ne pas avoir envie de participer à des actions chouettes (contre les flics, contre le p.s etc...) sans vouloir le faire avec des fachos comme les diverses positions sur les bonnets rouges, ou le PIR/MAFED par exemple »

Mais oui, t’as le droit de « pas avoir envie », mais t’as pas le droit d’empêcher les autres de le faire. Trop minable, ce genre d’argument : j’ai vachement envie de faire des actions « chouettes », mais comme tous les autres sont pas bien, alors je fais RIEN. Ou plutôt si : je consacre tout mon temps à insulter ceux qui ont fait quelque chose. Le pouvoir se frotte les mains, merci pour lui. On comprend pourquoi vous n’avez jamais fait d’action « chouette » malgré votre si grande « envie », c’est parce que PERSONNE n’irait le faire avec des gens qui ont de telles pratiques, et vous seriez seuls.

Vous n’êtes absolument pas crédibles quand vous vous permettez des accusations comme « facho », « récupération politicienne-citoyenniste-républicaine », « utilisation mensongère », « fréquentations plus que douteuses », « faire du lobby », « vision autoritariste dogmatique et racialiste », etc., et que vous essayez d’empêcher les intéressés de vous répondre. En fait, c’est plutôt minable.

> comentaires cachés

Ont été cachés les commentaires qui sont des copiés/collés sous tous les articles du même sujet, ceux dont le ton n'invitait qu'à l'insulte et au trollage (quand bien même le fond aurai sa place, on est tellement fatigué de passer autant de temps a modérer les commentaires que ceux qui ne sont que dans l'insulte seront virés, peut etre ça ne durera qu'un temps ou peut etre pas).

> limites de nos envies versus VOUS

« discuter » de l'islmophobie est interdit par VOUS.

L’indécence VOUS l'avez eu en vous alliant avec toute la gôche dégueulasse que VOUS faites semblant de critiquer par ailleirs. Sans vergogne "collaborer" avec des municipalités PC ou PS (saint-denis et nantes) pour avoir des salles, des subventions, pour inviter une autoritariste médiatique

« pas envie » n' empêcher personne.

Pas envie de traîner ou défiler avec des racistes.
Pas envie de traîner ou défiler avec des racialistes.
Pas envie de traîner ou défiler avec des islamistes.
Pas envie de fréquenter des gauchistes allié-e-s des précédent-e-s.
Pas envie qu'on nous impose le silence sur ou hors internet.
Pas envie qu'on nous empêche de faire autre chose (qualifié de "rien" ou "d'insulte", de "minable" - ainsi on aurait jamais fait d'action chouette).

pas envie de ces faux débats rempli de mauvaise foi.

Pas envie d'être avec pleins de gens douteux pour mener nos actions contre les flics, le système, les vinci, les banques, les agences immobilières, les prisons, les asiles, la justice...

Comme VOUS nous répondez depuis des années, nous n'avons pas l'impression de vous empêchez de parler ...

> ...

si lutter avec tout ce qui est écrit dans le tititre c'est nul, lutter avec la petite-bourgeoisie intellectuelle et le petit patronat de l'édition militante libertaire et d'extrême gauche (sous-classe de l'encadrement capitaliste) ne vaut pas mieux, ajoutons-y profs, éducs, infirmiers et autres matons de la psychiatrie qui nous font toujours vomir comme tous les fonctionnaires...

> Enfumage

On voit tout de suite le niveau de réflexion où on est arrivé :

« discuter » de l'islamophobie est interdit par VOUS ».

Ha, ha, en réalité, on ne « discute » que de ça, ici, et c’est VOUS qui interdisez à vos contradicteurs de « discuter » en étalant votre mauvaise foi abyssale avec une énumération à la Prévert de vos « envies » et « pas envies », comme si on devrait accepter tel quel vos accusations de misogynie et homophobie.

Personne ne vous interdit de réaliser vos « envies », mais vous le ferez jamais, puisque vous êtes seuls, alors vous préférez emmerder ceux qui luttent. Parlez-nous de ce que vous avez FAIT, et ce que vous allez FAIRE, ça sera plus constructif que dénigrer les autres.

« Comme VOUS nous répondez depuis des années ».

Encore heureux, et c’est bien ce qui vous emmerde, mais c’est en train de changer sous l’avalanche d’attaques non pas contre la religion, mais pour régler vos comptes avec ceux qui ont l’audace de ne pas le faire comme VOUS.

> encore plus fort : le niveau égal (à bulle )

le niveau monte

« discuter » de l'islamophobie est interdit par VOUS ».

Nos accusations de misogynie et homophobie sont elles fausses ? Avez vous pris connaissances et lectures des textes concernés apportant des preuves et des faits ?

Vous êtes moins que moins et vous vous croyez "plein" ou "nombreu-se-s-x ? Nous avons rompu avec cette illusion majoritariste de la masse/ du nombre/ de la foule qui a ou aurait toujours raison. Et Vous ?

Vos pathétiques actions "en plein jour" à la remorque de la gôche sont ou seraient incritiquables ? ("vous préférez emmerder ceux qui luttent" + " dénigrer les autres") en parlant et en agissant de nos façons de nos cotés on vous emmerde et on vous dénigre ? Mais que faites Vous comme leçon en nous dénigrant et en nous emmerdant nous ou d'autres ? Seul "vous" avez le droit de critique ?

Ce qui Vous emmerde, c'est que vos tactiques et stratégies politiciennes autoritaristes ne marchent pas. Vous vouliez tout le monde d'accord avec Vous derrière vos bannières car vous ne comprenez, ni ne tolérez les points de vue différents aux Vôtres ? Vous ne nous forcerez pas à marcher/traîner/défiler avec vos allié-e-s islamistes et fascistes.

> dans le texte

on trouve des organisations sexistes et homophobes. Deux en particulier : l’UOIF, qui a soutenu la Manif pour tous et refuse le droit à l’avortement* et PSM qui organise des réunions communes avec Alliance Vita, organisation d’extrême-droite, anti-avortement.

> C'était pas la peine de répéter deux fois, on avait compris à la première

Pour une fois une parole sensée :

« Nous avons rompu avec cette illusion majoritariste de la masse/ du nombre/ de la foule »

C’est sûr que les élites ne se mélangent pas avec « la masse, le nombre, la foule », c’est bien pour ça qu’elles n’ont d’autre rôle que celui de procureurs, de juges et de contrôleurs de la pureté idéologique. Vous ne nous avez toujours pas dit avec QUI vous daigneriez faire la moindre action de solidarité. Mais c’est parce qu’il n’y a PERSONNE.
Vous ne vous êtes jamais demandé du haut de votre suffisance pourquoi des gens arrivent à faire des actions et pas vous ? Pourquoi des gens qui sont aussi « révolutionnaires » ou « libertaires » que vous peuvent manifester avec d’autres personnes qui ne sont pas forcément sur la même ligne politique ? Vos accusations de misogynie, de sexisme, d’homophobie, et même de fascisme ne servent qu’à masquer le fait qu’AUCUNE des organisations participantes n’est assez bien pour vous, et pas seulement les deux ou trois que vous avez sélectionnées. Ce sont des organisations ou des personnalités ANTIRACISTES, donc incompatibles avec votre tolérance à l’islamophobie.

« Vous ne nous forcerez pas à marcher/traîner/défiler avec vos allié-e-s islamistes et fascistes. » :-)))))

Ne craignez rien, personne ne vous FORCE à rien, on n’a pas besoin de vous, c’est pas NOUS qui passons notre vie à dénoncer ceux qui ne viennent pas, c’est VOUS qui n’arrivez à convaincre personne de ne pas venir, vous n’êtes d’aucune utilité, vous avez juste un pouvoir de nuisance en postant ici cet article VIEUX D’UN AN pour alimenter la polémique et pourrir le site.

La liste des organisations appelant au meeting : aucune n’a eu besoin de vous, et aucune n’a même remarqué votre absence.

http://www.ujfp.org/spip.php?article3907

> illusion

« Nous nous avons rompu avec cette illusion majoritariste »

apparemment vos illusions et vos croyances d'être majoritaires sont vivaces. Les majorités n'ont pas toujours raison ...

Nous revendiquons le fait d'assumer des positions aussi minoritaires que les vôtres mais pas élitistes (dur trop dur à comprendre pour Vous qui maniez le manichéisme crasse ).

Votre "suffisance" (on Vous retourne vos qualificatifs) à Vous croire les seul-e-s, les vrai-e-s dégoûte du monde et vous vous étonnez de vous faire prendre dans des débats ? Nous accuser de tolérance à l’islamophobie, mais où ça ? mais où sont vos preuves ?

Vous qui vous croyez et vous considérez sûrement de bonne "foi" comme antiracistes allié-e-s de racistes et de racialistes (factuel )

Vous antiracistes allié-e-s d'homophobes (factuel )

Vous antiracistes allié-e-s de réactionnaires (factuel )

Vous antiracistes allié-e-s de sexistes (factuel)

Effectivement vos "organisations participantes" sont nos ennemies

Brisons le vieux monde !

Brisons ses agences bancaires, ses agences immobilières, ses centres de recrutement des armées, ses vinci et aussi ses partis politiques !

> bla-bla-bla

Tout est dit, pas la peine de polémiquer sans fin.

"Effectivement vos "organisations participantes" sont nos ennemies"

Beaucoup plus que l'Etat et ses institutions, visiblement ! Alors restez de votre côté, vous ne risquez rien avec de telles protections. Les antiracistes d'un côté et les islamophobes de l'autre, et les vaches seront bien gardées.

> à propos de misogynie

islamophobie au nom du féminisme : non !
http://lmsi.net/Islamophobie-au-nom-du-feminisme

« Le dimanche 20 mars de 15h30 à 19h30 à la Maison des Associations du dixième arrondissement, 206 quai de Valmy, Paris 10ème (Métro Jaurès) aura lieu une rencontre-débat sur – et contre – l’instrumentalisation raciste des luttes féministes et LGBT, co-organisée par Les Indivisibles, Les Mots Sont Importants, Les Panthères roses et Les TumulTueuses. Le texte qui suit en précise l’enjeu. »

féministes contre l’islamophobie
http://lmsi.net/Feministes-contre-l-islamophobie

« Après environ 7 ans d’existence, les Tumultueuses se mettent en veille pour une durée indéterminée. L’expérience fut riche et pleine de choses fortes, mais toute bonne chose a une fin. Merci à tou.tes de nous avoir accompagné.es. Nos chemins continueront surement à se croiser dans la lutte, qui ne s’arrête jamais. En guise d’hommage aux combats menés par les TumulTueuses, notamment pour construire un féminisme inclusif, anti-raciste et anti-sécuritaire, engagé dans la réflexion comme dans la lutte, nous republions un de leurs communiqués. Celui-ci revient sur les ressorts de la loi sur le voile intégral de septembre de 2010, et propose, en réponse aux députés, quelques mesures très simples, et véritablement féministes. Quatre ans plus tard, il reste d’actualité... »