[Valls kyste my ass] Joyeux Noël Manuel !

Mis a jour : le lundi 22 décembre 2014 à 19:13

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Notre-Dame-des-Landes ZAD

Cher Manuel Valls,

Nous avons bien lu tes déclarations dans la presse et te remercions chaleureusement d’avoir décidé, comme tant d’autres, de venir construire sur la ZAD© de Notre-­Dame-des-­Landes. Pour te témoigner notre reconnaissance, nous avons la joie de t’offrir, un peu en avance, ce superbe cadeau : une truelle !

011-medium

021-medium

En effet, nous avons besoin d’énergies indomptées comme les tiennes. Le printemps approchant, la campagne 2015 “Construire en dur sur la ZAD” va débuter. Tu pourras donc participer à nos côtés à la création de l’auberge du Liminbout, à l’édification d’une bergerie, d’une salle polyvalente, d’une nouvelle laiterie, ou encore à la rénovation des halles du non-­marché. Enfin, tu apprendras à apprécier les charmes bucoliques de nos communs forestiers, en entretenant avec nous les bois et les haies du bocage.

En outre, tu pourras mettre toute ta créativité au service de la poursuite des travaux de défense de la zone, par exemple en soudant de nouvelles barricades mobiles, ou encore en améliorant nos fameux “lance­-pierres géants”, dont tes services de renseignements, jamais avares de flatteries, ont révélé l’existence. Le futur est entre nos mains Manuel !

Et saches qu’ici, tu pourras enfin quitter ce costume ringard de premier ministre. Laisse tomber ces antiquités mon vieux ! Avec nous, pas besoin de chefs, de représentants, pas besoin de soigner ton image de marque. Fini tout ça : tu pourras enfin passer du spectacle de la politique à une existence politique. Laisse tomber les indices économiques, les cotes de popularité, les évaluations et les crédits : reprends ton destin en main Manuel !

Pour ne rien te cacher, nous avons plus important à faire que de créer une « cellule d’assistance psychologique aux prochains premiers ministres vaincus par la ZAD ». Des mondes ici se tissent, que nous entendons bien défendre, et voir proliférer. Il ne tient qu’à toi de déserter, afin de prendre place au sein de nos redoutables festins !

Jack Attalist & le ZAD think tank

P.-S. : La truelle est à retirer sur place.

Commentaire(s)

> aller un peu de xénophobie avant la fin de l'année histoire de cloturer en beauté...française!

quel sens de la répartie que de proposer à une personne d'origine étrangère (espagne) que de prendre une truelle pour un travail manuel et de découvrir la campagne française...! merci encore de participer à la xénophobie ambiante! et oui l'immigration espagnole comme le reste du sud de l'europe n'a convenu à la france que par la force de la truelle! et si ça avait été une femme vous l'auriez invité à venir faire des cantines et faire le ménage ou peut-être garder les gosses, non? c'est assez affligeant comme message, et chauvin... pas de travail intellectuel évidemment! c'est comme d'inviter dans un endroit trop bucolique contrairement à ta campagne pauvre de ta pauvre espagne toute aride et pourrie ! sans oublier la fougue de ces indomptables latins toujours chaud-chaud!
ça donne envie de mettre des taloches...

> Juste un truc

Truelle = maçon latino ?
Y'a pas un malentendu là ?

> c'est une blague le commentaire de pfff, non?

t'as raison, pfff, on a qu'à arrêter de faire le ménage en solidarité avec les femmes opprimées, faire des autodafés de truelles en soutiens aux immigrés venus relancer l'economie française à coup de chantiers...

sans dec, j'avais même oublié d'où venait Juan Tango (ouhouh, racisme!) avant de lire ton commentaire pourri...

> à pffffff!

y'a vraiment de plus en plus de malades qui trainent dans les com' d'indymedia...heu sérieux pour aller chercher aussi loin c'est fort, met ton intellect au service de la lutte franchement, ça ira fort avec toi!
on t'attend,
bisous.

> ......

assez étonnant les réactions au commentaire, comme quoi dénoncer les problèmes de nos milieux comme la xénophobie ordinaire est vu comme une agression (toujours ce reflex d'inverser les rôles plutôt que de se remettre en question...)! c'est hyper blasant... et on peut pas dire que se soit une anecdote en plus! y'aurait vraiment de quoi développer! navrant!!!

> huum

Perso, j'avais totalement oublié les origines étrangères du premier ministre.. C'est dire si ça a de l'importance à mes yeux!

Une enflure reste une enflure, peu importe de quel côté de la frontière elle est née.

M'enfin, pour en revenir au texte, (dont les auteur.es ont sûrement eux aussi oublié que le Valls est "différent". Honte à eux ;) je ne suis pas sûr qu'un débat par commentaires interposés nous mène bien loin.

On se voit dans la rue, ou dans les champs!

(et il nous a bien fait marré votre texte)
Bises