Bulletin Palestine, 3 octobre 2012

Mot-clefs: Resistances
Lieux:

L’Estelle, un trois-mâts de 53 mètres, est en ce moment en route pour Naples dans son voyage à destination de Gaza. Parti d’Umea (Suède) début août, il a fait escale à Douarnenez (le 22 aout), à Donosti, Berméo, Santa Pola, Alicante (le 11 septembre), Barcelone, Ajaccio (le 23) et La Spezia (le 27), recevant partout un accueil enthousiaste. Comme pour les flottilles précédentes, Israël fait pression sur les Etats pour faire interdire les escales et promet de stopper le navire…
Suivez l’Estelle sur Gazaark (http://www.gazaark.org/category/follow-the-estelle/), sur Facebook et à @GazaArk

Du 9 au 17 octobre : « Les Bédouins du Néguev, des Israéliens sans droits »

Exposition photographique à l’Espace des diversités et de la laïcité
38 rue d’Aubuisson, 31000 Toulouse

Moins connus que les Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, les Bédouins vivant dans le désert du Néguev subissent également sans cesse des sanctions politiques et économiques de l’’Etat juif’ depuis sa création en 1948.

110 000 Bédouins peuplaient le Néguev/ Naqab avant 1948. Ceux qui ne furent pas expulsés par la Nakba furent forcés de se regrouper dans une « réserve » appelée « Siyag ». Maintenant au nombre de 150.000, la moitié d’entre eux habitent dans des villes de concentration, l’autre dans des villages « non reconnus », inexistants aux yeux de l’Etat israélien et menacés de destruction pour laisser la place à des forêts d’eucalyptus et à des ranchs privés.

L’exposition montre la destruction répétée du village d’al-Araqib et la résistance de sa population. Elle a déjà été montrée dans une vingtaine de villes.

Vernissage lundi 8 à 19h
Suivi à 20 h 30 d’une rencontre-débat avec Irène Steinert, membre du bureau national de l’Union juive française pour la paix, et Jean-Pierre Bouché de la CCIPPP et de Stop apartheid Toulouse

Appel à une interdiction des importations des colonies israéliennes

Irlande : un comité Oireachtas va écrire au Vice-premier ministre et Ministre des affaires étrangères, Eamonn Gilmore, pour appeler à une interdiction des importations des colonies illégales israéliennes.
Tous les membres du Comité conjoint des Affaires étrangères et du Commerce ont soutenu un rapport soumis aujourd’hui par le Programme d’accompagnement œcuménique en Palestine et Israël (EAPPI), une organisation observatrice des droits humains, appelant à une telle interdiction.

Lire sur le site de la CCIPPP l’article de Kitty Holland (Irish Times), suivi d’une note d’Omar Barghouti, comité national palestinien du BDS, note dans laquelle il qualifie de "geste symbolique" le seul boycott des produits des colonies et appelle au boycott des entreprises et de tous les produits israéliens).

Carton rouge pour Israël !

Israël ne respectant pas les droits fondamentaux des Palestiniens, ni le développement du sport en Palestine, la Campagne BDS France a lancé une pétition demandant à l'UEFA et à son président Michel Platini que l'Euro 2013 des moins de 21 ans ne se tienne pas en Israël.
Le 13 octobre sera une journée nationale d’action pour donner un carton rouge pour Israël.

Toulouse, rendez-vous entre FNAC et UGC à 15 heures pour faire signer la pétition à Michel Platini !

Et signez directement à http://chn.ge/LhZo3t

Conférence-Débat « La Palestine d’hier et d’aujourd’hui »

« Il y a 30 ans, Sabra et Chatila, un crime sans châtiment. Aujourd’hui, Gaza et les révolutions arabes.

Vendredi 5 octobre à 20h30 au Centre culturel Alban Minville (métro Bellefontaine)

Avec la participation de :

Jacques-Marie Bourget, grand reporter, a travaillé pour les plus grands titres de la presse française. En 2000, pendant la seconde Intifada, il a été très grièvement blessé à Ramallah par une balle israélienne. Il a été présent lors des massacres des camps de Sabra et Chatila au Liban en septembre 1982. Il est l’auteur du livre « Sabra et Chatila, au coeur du massacre » qui vient de paraître.

Christophe Oberlin, chirurgien et professeur, spécialiste de la chirurgie de la main et de microchirurgie. Depuis de nombreuses années, il dirige régulièrement des missions chirurgicales et universitaires à Gaza. Il a publié notamment « Chroniques de Gaza » (2011) et « Bienvenue en Palestine – Destination interdite » (2012).

« Tant qu’il y aura un blocus » à Utopia Tournefeuille http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index.php?id=175...=film

Tant qu’il y aura un blocus retrace l’histoire d’un pari fou : traverser la méditerranée pour briser le blocus de Gaza, une action politique et humanitaire internationale portée par la force de la mobilisation citoyenne. Un an seulement après l’abordage meurtrier de la Flottille de la Liberté par l’armée israélienne, les sociétés civiles du monde entier se sont mobilisées pour rassembler une nouvelle flottille, plus importante et tout aussi déterminée que la précédente.

Dimanche 21 Octobre à 10h à Tournefeuille, petit déjeuner en compagnie du Collectif Solidarité Palestine 31, collectif inter-associatif de soutien à la cause de la justice pour les Palestiniens, qui s'est pleinement engagé dans le soutien à la deuxième flottille 2010-2011 : projection unique suivie d'un débat animé par Nicolas Dupuis, co-réalisateur.

Les protestations en Cisjordanie dénoncent Oslo en tant que pilier de l’occupation

Dix-neuf ans après que les accords d’Oslo ont été officiellement signés le 13 septembre 1993, il est plus manifeste que jamais que ces accords ont bloqué les droits palestiniens à la liberté, au retour et à l’autodétermination. Les protestations actuelles mettent particulièrement en évidence ce fardeau désastreux pour les Palestiniens. Abir Kopti passe en revue les graves conséquences des accords d’Oslo et de son corollaire, les accords de Paris. Sa conclusion : « Quant à la solution à deux États, l’un des piliers des accords d’Oslo, le monde finira par comprendre qu’elle sera morte dès que les dirigeants palestiniens cesseront de s’y cramponner. Et, alors, le monde sera forcé au moins de prêter l’oreille au peuple palestinien ». A lire ici : http://www.protection-palestine.org/spip.php?article12019 Abir Kopti est une militante palestinienne analyste des media. Elle a été membre du Conseil municipal de Nazareth et porte-parole de Mossawa, the Advocacy Center for Palestinian-Arab Citizens in Israel. Ses travaux sont sur son site et sur Twitter à @abirkopty

Après « L’invention du peuple juif »
Comment la terre d’Israël fut inventée

Dans la guerre israélo-palestinienne, il y a un aspect qu’il ne faut jamais mésestimer. Le sionisme a opéré une gigantesque manipulation de l’histoire, de la mémoire et des identités juives. C’est cette manipulation qui permet l’adhésion majoritaire des Juifs (aussi bien en Israël que dans le reste du monde) à un projet colonialiste et militariste qui détruit chaque jour un peu plus la Palestine et généralise l’apartheid.

Dans un ouvrage précédent (Comment le peuple juif fut inventé, chez Fayard), Shlomo Sand avait réduit à peu de choses deux mythes fondamentaux du sionisme : l’exil et le retour. (…) L’idée sioniste qu’après des siècles d’exil, ils auraient fait leur retour sur la terre de leurs ancêtres est une fiction.
Cette fois-ci, Shlomo Sand s’attaque à un autre mythe meurtrier. Pour les membres du courant national-religieux, « Dieu a donné cette terre au peuple juif » (…). Mais les sionistes « laïques » partagent cette même conception. Ils ont fait de la Bible un livre de conquête coloniale en affirmant que les Juifs ont toujours eu un attachement indéfectible à « la terre d’Israël », ce qui leur donne un droit de propriété exclusif. C’est ce mythe de la terre qu’il passe à la moulinette avec un style agréable et de très nombreuses références historiques et bibliographiques. Bref, c’est un livre absolument indispensable.

Ainsi commence la présentation du nouveau livre de Shlomo Sand par Pierre Stambul, présentation à lire en entier sur le site de Mille Babords : http://www.millebabords.org/spip.php?article21566 Mais si vous en avez le moyen, achetez le livre.

Conférence-débat : Que faire en Syrie ? Avec Alain Gresh

« La crise syrienne s'éternise. Pour l'instant, en tout cas, ni les discours du pouvoir annonçant qu'il va écraser l'opposition, ni les espoirs des Occidentaux que le régime s'effondre ne se sont réalisés. Et le pays paie un prix élevé pour cette impasse, coût qu'il est difficile de chiffrer – des dizaines de milliers de morts, un nombre incalculable de blessés, bientôt 200 000 réfugiés à l'étranger.
Cette descente dans l'abîme érode la fabrique même de la société, dressant les communautés les unes contre les autres, les villageois contre leurs voisins. »

L’Université Populaire de Toulouse -contact@universitepopulaire.fr
organise le Mercredi 17 octobre au Bijou, 123 avenue de Muret, Toulouse, à 20H30, un débat avec Alain Gresh.

Alain Gresh tient depuis le 23 juillet 2006 un blog consacré au Proche-Orient, région dont il est spécialiste au Monde diplomatique. Le Blog, « Nouvelles d’Orient », (http://blog.mondediplo.net/-Nouvelles-d-Orient-) ainsi qu'il l'écrit dans l'un des premiers articles se fixe deux objectifs :

- Essayer de faire passer une information qui fait de plus en plus défaut dans les médias, où dominent le zapping et l'absence de mémoire. Replacer les faits dans leur contexte, dans la durée, permet de mieux saisir les évolutions et les changements ;
- Rompre avec la vision dominante des médias, adopter une « manière de voir » qui ne soit pas seulement « occidentale », mais qui tente aussi de comprendre le point de vue de l'autre, le point de vue des « Orientaux ».

BREVES

BDS-France 31 a créé un groupe de contact à l’intention des personnes souhaitant être informées de ses activités et des actions projetées. Pour en savoir plus, envoyez un mèl à boycottisaelmp@gmail.com

VIDEOS

Ca suffit, on rentre !

En juin 2012, Chris Den Hond et Mireille Court ont rencontré au Liban les Palestiniens des camps de Chatila, Borj Al Barajneh, Marelias, Nahr Al Bared, Badawi, Ain El Hilweh et Rachidiya. Partout la même pauvreté, la même surpopulation, les étroites ruelles, les fils électriques branchés les uns sur les autres, les ateliers pour les petits boulots… mais partout aussi la même volonté inébranlable de retourner dans leur pays, la Palestine.

Le résumé en 3 min. : http://youtu.be/YOVmvJ73ZlI

Le film en 27 min.: http://youtu.be/Y-MJSzwz0I0

Campagnes civiles pour la protection du peuple palestinien http://www.protection-palestine.org/

Pour s’inscrire : bulletin-palestine-abonnement@yahoogroupes.fr

Pour tout contact Jean-Pierre Bouché – Bulletin-Palestine-proprietaire@yahoogroupes.fr

Commentaire(s)