Belleville si t’est black fais gaffe a toi

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Belleville si t’est black fais gaffe a toi

témoignage de copains parisiens

BELLEVILLE:SI T’EST BLACK FAIS GAFFE A TOI


Lundi 23 août 2010, vers 21H15, à hauteur du 47 boulevard de La Villette, à Paris, sur le terre-plein central, une dame Black, en compagnie de sa petite fille dans sa poussette, recherche parmi les affaires laissées au sol par les divers marchands des lieux ( Puces Libres de Belleville ou vendeurs de gâteaux du Ramadan ) quelques affaires de récupération ; ce que tous ont l’habitude de faire dans le quartier ; jusque là tout va bien... sauf que des policiers et une policière viennent lui dire de ramasser ses affaires et de partir, l’assimilant ainsi à une vendeuse des Puces Libres ; elle dit que les affaires ne lui appartiennent pas ; qu’elle ramassait juste quelques affaires ; elle n’est pas crue ; pourtant personne autour ne l’a vue vendre, ni maintenant ni jamais ; un contrôle poussé va s’en suivre ; elle est seule avec sa fille au milieu d’au moins sept policiers dont un avec son Flash-Ball en mains ; le contrôle sera long ; l’enfant va bientôt pleurer pour ne plus cesser ; les versions s’opposent : un passant dit qu’elle n’a jamais rien vendu, un policier dit que si...

Son sac est fouillé par les policiers... ils rédigent un papier, lui rendent sa carte de séjour et les papiers de sa fille : elle sera convoquée ultérieurement au tribunal... pour n’avoir pas signaler son changement d’adresse !!! On était parti de quelques affaires ramassées par terre, et on se retrouve au Tribunal... " C’est du racisme !!! " s’indigne un homme black ; "

C’est la définition même du racisme !!! " ajoute-t-il ; " Elle avait du mal à s’exprimer... ils l’ont écrasée " disent des femmes Blacks également présentes. Qui a parlé récemment de la politique raciste de Sarkozy ? ... L’ONU... et d’autres aussi ; et même avant que l’ONU le fasse ... mais trop peu sans doute, pas assez fort, pas assez souvent...