[Nantes, Angers, Paris...] MOBILISATION pour la culture

Mot-clefs: Art/culture
Lieux: Angers Nantes

Lundi 29 mars, une journée nationale est organisée pour défendre l’art et la culture dans notre pays.

Vous trouverez en pièce jointe l’appel à la mobilisation avec les rendez-vous à Angers et à Nantes pour celles et ceux qui ne pourront pas monter à Paris.

20100329_rassemblement-medium
Affiche appel 29 mars 2010

Lundi 29 mars, une journée nationale est organisée pour défendre l’art et la culture.

Vous trouverez en pièces jointes l’appel à la mobilisation avec les rendez-vous à Angers et à Nantes pour celles et ceux qui ne pourront pas monter à Paris ainsi qu'un tract à diffuser

La Fédération du Spectacle et ses syndicats, dont le SFA, appellent à une journée nationale d'actions le lundi 29 mars, pour combattre la régression prévue par le gouvernement en matière culturelle. Des manifestations et d'autres initiatives pourront avoir lieu, à travers le territoire. A Paris, un appel à manifester est d'ores et déjà lancé à tous les professionnels du spectacle. La manifestation partira de la Place du Palais Royal à 14h30 pour atteindre le Sénat, où les législateurs doivent débattre de la réforme des collectivités territoriales, qui assurent près de 70% du financement public de la culture. L'Etat frappe à la caisse d’ores et déjà par des transferts de charge sans les compensations financières équivalentes et il veut supprimer la taxe professionnelle, source principale de leur budget. Ces mesures préconisées ont déjà des effets sensibles sur le financement par les collectivités du spectacle vivant, du cinéma, de l’audiovisuel et de l’animation culturelle.

En région, pour celles et ceux qui ne peuvent pas se rendre à Paris :

Rendez-vous au Quai à Angers à 14h pour un rassemblement qui doit pouvoir réunir tous les acteurs de la culture de la région angevine!

Puis rendez-vous à Nantes à 17h place Graslin.

Venez nombreuses et nombreux !

Pièces jointes

Report Tract appel 29 mars

Link_go Lien relatif

Commentaire(s)

> Le mot "culture" dérive de « colere »

La crise actuelle de la culture s’est ouverte en 2003 avec la contre-réforme des annexes 8 et 10 de l’Unedic. Il s’agissait pour ses initiateurs de casser un dispositif supposé pernicieux de solidarité mutualiste, qui se trouvait être aussi un modèle d’évitement de la subordination salariale classique, créateur d’autonomie artistique à l’égard des institutions. Dans le droit-fil de Mai 1968, l’intermittence avait permis l’éclosion de pratiques de production artistiques, et plus largement de modes de vie, jusqu’alors réservés à une élite.

la suite :

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4990