[ANGERS] Les grenouilles au bénitier Les femmes en liberté !!!

Mot-clefs: Genre/sexualités
Lieux: Angers

A Angers, le 14 novembre, SOS-Tout-Petits (organisation catholique d'extrême-droite), dans son délire religieux de soumission des femmes à la Maternité, aux hommes et à Dieu, manifeste en priant contre l'avortement. Ce rassemblement nous rappelle que le combat pour défendre l'IVG est toujours d'actualité. Venez nous rejoindre à 14H devant le palais de Justice, ce sera l'occasion de nous rencontrer, de faire avorter leur messe et de porter nos revendications...

Pour clore la journée, venez voir « Regarde elle a les yeux grands ouverts », un film de Yann Le Masson
Les grenouilles au bénitier
Les femmes en liberté !!!

A Angers, le 14 novembre, SOS-Tout-Petits (organisation catholique d'extrême-droite), dans son délire religieux de soumission des femmes à la Maternité, aux hommes et à Dieu, manifeste en priant contre l'avortement. Ce rassemblement nous rappelle que le combat pour défendre l'IVG est toujours d'actualité. Venez nous rejoindre à 14H devant le palais de Justice, ce sera l'occasion de nous rencontrer, de faire avorter leur messe et de porter nos revendications...

Pour clore la journée, venez voir « Regarde elle a les yeux grands ouverts », un film de Yann Le Masson . Ce film relate l'expérience vécue par des femmes du MLAC (association féministe fondée en 1973 et luttant pour le droit à l'avortement et la contraception) d'Aix en Provence, inculpées et jugées pour avoir pratiqué elles-mêmes des avortements (procès du 10 mars 1977). Leur lutte consistait non seulement à pratiquer des avortements, mais aussi des accouchements à domicile.
Le film sera suivi d'une discussion.

A l'Etincelle à 20H30 (26 rue Maillé) Angers

En France comme ailleurs, les Eglises et les Etats s'attaquent au droit à l'avortement, notamment en démentelant les centres d'IVG autonomes (considérés comme non rentables), et en réduisant les subventions aux centres de plannification. A ces attaques structurelles s'ajoutent des manifestations religieuses, des pressions de certains médecins, des pharmacies qui refusent de délivrer la pilule du lendemain, etc...

Ces attaques ont des conséquences dangereuses pour les femmes: certaines doivent avorter à l'étranger (5000 françaises par an), ou clandestinement (une femme meurt toutes les 7 minutes dans le monde à cause d'un avortement clandestin), ces restrictions entraînent aussi des refus de prise en charge des mineures et des étrangères sans-papiers, etc.
Nous refusons ces attaques contre notre droit à disposer librement de notre corps!

Ce que nous voulons:

Accès libre et gratuit à l'IVG quels que soient l'âge et le terme de la grossesse.

Gratuité des contraceptifs et avancée de la recherche pour la contraception masculine.

Mise à disposition nécessaire à l'application réelle du droit à l'IVG (Budget, locaux, lits réservés, formation du personnel hospitalier et bénévoles, etc...).

Réelle éducation sexuelle et approche non culpabilisante de l'IVG.

COLLECTIF EMANCIPATION ANGERS
collectifemancipation@yahoo.fr
http://collectifemancipation.blogspot.com