3 aout Iran les combats contre les miliciens Bassij's continuent

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Dernières nouvelles d’Iran

Les affrontements avec les milices armées des régimes ont de nouveau éclatées dans la capitale et les grandes villes de province, d’autres également dans de plus petites villes De nombreuses manifestations sont prévues dans les jours a venir en Iran et par solidarité dans de nombreuses villes du monde

A paris depuis le 25 juillet le mouvement des femmes iraniennes et Afghanes du 8 mars appellent a des rassemblements de solidarité hebdomadaires tout les Samedi depuis le a 15 heures fontaine des innocents aux halles (métro chatelet)

Recapitulatif des dernières nouvelles/ traductions et sources d’après le site revolutionary road et le site du parti communise ouvrier d’Iran

Protestations pour le jour de l’investiture d’Ahmadinejad

Aujourd’hui, jour de l’investiture officielle d’Ahmadinejad comme président, le site Rowzane indique des manifestations dans différents quartiers de Téhéran, et ce malgré une très forte présence de la police anti-émeute motocycliste et d’autres forces répressives (bassij’s en civil et en uniforme anti émeutes, milices diverses, miliciens des pasdarans en civil). Ainsi, place Vanak par exemple, 2.000 personnes se sont rassemblées vers 17 heures, chiffre qui est monté à 5.000 vers 19 heures. Des affrontements violents ont opposé les manifestants aux forces de répression, et les témoignages font état de tirs de gaz lacrymogène, de balles en caoutchouc alors que les manifestants se sont défendus en incendiant des poubelles. D’autres affrontements ont eu lieu au croisement de la rue Vali Asr et de la rue Hafez ou sur la voie rapide Haghani.

Nouvelles d’Iran, 3 août Quelques informations publiées le 3 août par Revolutionary Road :

Transfert de 103 prisonniers suite aux récentes protestations à la prison Evin jeudi 103 prisonniers ont été transférés jeudi à la prison Evin de Téhéran. Cependant, les autorités ont annoncé que seulement 50 personnes avaient été arrêtées lors des manifestations de jeudi. Selon les informations reçues vendredi 31 juillet (9 Mordad), 103 citoyens arrêtés lors des protestations ont été transférés à la prison evin depuis différentes prisons de Téhéran. La majorité de ces prisonniers ont été transférés au bloc de quarantaine 7 et dans les sections 240 ey 241 de la prison Evin, et quelques uns d’entre eux à la section 209. Il est essentiel de connaître la liste de ces détenus, et elle n’a pour le moment pas été annoncée.

Déclaration de militants ouvriers arrêtés dans la ville de Bookan

Nous sommes tous conscients que la classe ouvrière est privée de ses droits fondamentaux en Iran : “Notre seul crime en tant que militants de la classe ouvrière est de réclamer et de défendre nos droits. Ils mettent en cause notre vie en nous convoquant aux bureaux de la sécurité et devant les tribunaux chaque jour, alors que nous devons travailler 30 jours par mois pour pouvoir assurer les revenus de nos familles. Nous avons été transférés à la prison de Sanandaj, où nous étions sous énormément de pressions physiques et mentales et soumis à la torture. Pendant cette période, nos familles n’avaient aucune idée d’où ils nous avaient enfermés. Finalement, ils nous ont libérés après un long procès et des pressions mentales et sous caution de 5 millions de Tomans (5.000 $)”.

95 caricaturistes iraniens refusent de participer au 9ème festival international des caricaturistes qui aura lieu à Téhéran.

95 caricaturistes d’Iran ont publié une déclaration où ils parlent des récents évènements et de l’agitation en Iran suite à la dixième élection présidentielle de la République Islamique. Dans ce communiqué, ils adressent leurs condoléances au peuple d’Iran, et qu’ils ne participeront pas au 9ème festival des caricatures à Téhéran.

La deuxième partie du procès des prisonniers détenus a été annoncée.

Selon certaines déclarations de la 15ème branche du tribunal islamique d’Iran à Téhéran, la deuxième partie du procès des prisonniers accusés suite aux récentes protestations aura lieu le jeudi 5 août 2009 (15/05/1388). Dans une partie intéressante de cette annonce, ils ont menacé ceux qui auraient des connaissances juridiques et qui tenteraient d’agiter la population avec des doutes quant à la légalité du procès. Le communiqué déclare : ce genre d’actes est illégal et ceux qui les commettraient en subiront les conséquences. Comme exemple, certains journalistes de différents médias et journaux avaient dit que les procès étaient illégaux et que les confessions ne pouvaient être des preuves de leurs crimes.

Behzar Mohajer et Mostafa Kia Rostami deux activistes du mouvement étudiant figurent dans la liste des personnes tuées

Dans les révélations continues de l’identité des personnes tuées après l’élection présidentielle en Iran, les nouvelles indiquent que Behzad Mohajer et Mostafa Kia Rostami ont perdu leurs vies lors des protestations. Mahvash Mohajer, soeur de Behzad Mohajer, a déclaré sur Radio Farda qu’après plusieurs jours sans nouvelles de son frère, la famille a identifié dimanche son corps à la morgue.

Firoozabadi, chef des forces armées, a dit :

“Lorsque nous revoyons les événements récents, nous en arrivons à cette conclusion que toute cette injustice et cette oppression faites au peuple, au bassidj et à la police vient qu’une partie de notre jeunesse est malhonnête et déloyale vis-à-vis de son pays”.

Ahmadinejad a déclaré devant un groupe de bassidji : “Les universités doivent être contrôlées avec les idées et la culture des bassidji, et le drapeau de la culture du bassidj comme symbole de fierté, de liberté et de joie doit être levé”.

Moussavi : “Nous ne soutenons que les slogans qui ne remettent pas en cause la constitution”.

Moussavi a indiqué : “le slogan clef du mouvement vert choisi par le peuple est la République Islamique, rien de moins et rien de plus.” Dans une interview avec Galam News à propos des slogans utilisés dans les protestations, il a dit : “le mouvement de velours de millions de personne ne soutiendra que les slogans qui ne remettent pas en cause la constitution de la République Islamique d’Iran.”

Des Reporters Freelance on lancée un communiqué partout sur le net ou ils di

sent : nous dénonçons la caricature de procès contre les protestataires et les journalistes.

Les journalistes freelance ont annoncé leurs inquiétudes à propos du “jugement” de protestataires et de participants des dernières “agitations”. “Nous avons vu plusieurs journalistes parmi les “délinquants” qui ont été arrêtés le 22 Khordad lors des protestations contre l’élection frauduleuse de Mahmoud Ahmadinejad. La vie de certains d’entre eux peut être mise en danger s’ils sont accusés de “Moharebe” (crime contre Dieu)”.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PARIS LE MOUVEMENT DES FEMMES IRANNIENES ET AFGHANES DU 8 MARS APPELLE A LA SOLIDARITE INTERNATIONALE CONTRE LA REPRESSION DE L’INSURECTION DU PEUPLE IRANIEN

Paris le mouvement des femmes iraniennes et Afghanes du 8 mars appelle a la solidarité internationale

Le mouvement du 8 mars appelle a rassemblements de solidarité hebdomadaires Ces rassemblements auront lieu tout les Samedi à Paris à 15 heures fontaine des innocents aux halles (métro Chatelet)

CONTACT

http://www.8mars.com/language/index.htm

Commentaire(s)