rencontre sans pap - négrier... une douve entre deux classes

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux:

jeudi 17 juillet une quinzaine d'angevin-e-s proche du cssp 49 se sont covoituré-e-s vers le parc maupassant (près de Saumur). L'objectif était de retrouver et soutenir des sans papiers de Nanterre en gréve. Un bus et plusieurs voitures faisait le déplacement de la région parisienne.

4-medium
Pas de titre pour 8090

3-medium
Pas de titre pour 8089

2-medium
Pas de titre pour 8088

1-medium
Pas de titre pour 8087

Vers 11H30-12H nous sommes donc Arrivé-e-s sur place. La porte de ce parc de 25 hectare à la française était grande ouverte aux touristes hupées venus des quatres coin des paradis fiscaux pour se retrouver dans ce cadre de verdure, de fontaine et de luxe afin de se divertir en faisant de la voiturette (marcher c'est un truc de prolo) ou boire un petit verre vin au frais sur l'île.

Nous sommes tombé-e-s sur la "chatelaine", puis sur son mari qui voulait se la jouer ouvert, forcément vu que nous étions cerner par des journalistes meanstream (france 3, ouest torchon et rue 89). Le bonhomme, monsieur Buisson, c'est le patron de l'entreprise BMS, il s'engraisse sur les chantiers de démolition qu'il a en charge. Ou plutôt avait en charge car sentant le vent tourné ce cher monsieur buisson a déposé le bilan. Ce n'est donc pas lui qui paiera les derniers mois de salaires non versé... Par contre c'est lui qui ,ne suportant pas la gréve de ces ouvriers, a coupé l'eau et l'électricité pour que le blocage du dépot cesse.... Mais les ouvriers résistent, et les premières régularisations n'ont pas divisées le mouvement qui continuera jusqu'à la régularisation des 46 salariés sans papiers. Ce 17 juillet ils sont donc venu voir le bilan de leur patron d'un peu plus près. Après deux mois d'occupation de leur usine (voir vidéo un peu plus bas), ça a du leur fair bizarre de débouler dans ce parc.

Une fois sur place, les drapeaux CGT distribués, et les autocollants d'orgas collé sur les T-shirt on a eut droit à un petit show médiatique... Prise de parole, tout d'abord des cégétistes, puis rapidement d'un sans papiers. Peu de mise en avant des sans papiers, la cheffe de la cgt voulait montré ces autocollants d'orga et bien nous polluer l'oreille d'un discours bien pourris allant même jusqu'à dire "c'est pas parcequ'ils sont d'une autre race qu'ils doivent être traiter de telle sorte monsieur Buisson !". De quelle race tu parles Francine Blanche de celle des sans pap', ou de noirs ????? Les races n'existent pas, c'est la base même des théses racistes.

Bon allez zou moi je me calme et je vais regarder un peu ce jolie parc maupassant... je ne vais pas loin... en effet la discussion terminé et les interviews distillé (voir les réactions sur le lien en bas de l'article) le monsieur et la madame vont à la buvette sur une petite île entouré de douve... et gardé par une belle porte grillagé et fermé au cadenas. Moi les portes fermées j'ai envie de les ouvrir alors je m'entéte... et les touristes qui ont payés leur entrées aimerait bien aussi avoir accés à cet havre de paix... mais non le chatelain et la chatelaine sont à l'ombre sirotant un petit verre de vin et rassuré de la cessure semble profité de leur jardin.

Nous nous sommes là on mange nos sandwichs et fruits et ont fait des blagues qui sont bien pourries (les blagues pas les fruits). L'objectifs de l'action n'est semble t'il pas de faire trop de vagues dans les douves et fontaines du parc maupassant juste un coup médiatique. Du coup on occupera le temps en interpellant juste quelques touristes venus visités et on les informes des pratiques des propriétaires du lieu.
Certaines iront voir les personnes entretenant le parc qui avait reçu des consignes mais qui nous ont dis avoir été mis au courant de cette histoire par la presse et avaient été choqué.
Et puis on discutera avec les parigots, au fur et à mesure des discussions on apprend un peu des pratiques de la boîtes :
---- contrat de travail anti-daté
---- salaires non versés
---- convention collectives non respecté
---- conditions sanitaire, et de sécurité pas respecter. extrait d'un dialogue
"monsieur de Buisson vous les laisser dans de l'amiante sans aucun protection !
- non c'est faux
- Ben écoute on a les analyses de l'inspection du travail
- c'est pas de l'amiante c'est du fibreciment
- oui mais le fibreciment c'est fait d'amiante
- euh..... .... euh.... ... certes.... euh oui mais si c'est pas cassé c'est pas dangereux" exact sauf que dans un dépot de recyclage de matières issus de la destruction de batiments les matériaux sont généralement cassés (voir vidéo dans les liens en bas de page)

Bref voila l'image est saisissante entre des petits bourgeois négrier sur un petit ilôt de verdure sirotant leur verre de vin servis par de petites gens... et puis là sur les gravillons de l'entrées du parc les sans papiers et soutiens... Ce n'est pas seulement deux métres d'eau qui séparent ces deux mondes... La guerre a bien lieu de Nanterre au parc maupassant.

des liens :

voici le chateau de monsieurs et madame Buisson : http://www.parcmaupassant.com/
articles sur la gréve, présentation vidéo de bms, et et interview : http://www.rue89.com/2008/07/19/sans-papiers-la-revolte...elain
vidéo sur les conditions de travail : http://www.dailymotion.com/video/x5kxur_46-travailleurs...-gre_

Commentaire(s)

> oubli

j'ai oublié de dire que ce qui a été obtenu c'est l'engagement du patron à accompagner ces salariés à la préfecture pour la régularisation.

> rectification oubli

oui mais seulement 9 sur 46.

pas tous ses salariés.