Avis de tempêtes #27

Mot-clefs: Guerre Médias Répression contrôle social actions directes
Lieux: toupart
Avisdetempetes27

Avis de tempêtes - bulletin anarchiste pour la guerre sociale n°27 (mars 2020) vient de sortir.

Pour lire, imprimer et diffuser ce petit bulletin autour de soi (il est en format A5, et celui-ci fait 20 pages), on pourra retrouver chaque nouveau numéro tous les 15 du mois, ainsi que les précédents, sur le blog :

https://avisdetempetes.noblogs.org


"Du côté du pouvoir, la plupart des plans de crise mis en œuvre dans différents pays (en Italie et en Espagne, mais l'Allemagne ou la France encore bloquée par les municipales y viennent) font jusqu'à présent émerger quelques constantes qu'il serait également dommage d'ignorer.
C'est par exemple l'occasion pour le capitalisme de pousser à une accélération de ce que certains nomment depuis un moment la quatrième révolution industrielle (après celle de la vapeur, de l'électricité et de l'informatique), à savoir le numérique et l'interconnexion totale dans tous les domaines de la vie (de la physique à la biologie ou à l'économie). Qu'on en juge : des centaines de millions d'élèves du primaire à l'université qui basculent soudain dans plusieurs pays sur des cours permanents à distance suite à la fermeture de tous les lieux physiques d'enseignement ; autant de travailleurs qui pour leur part sont mis en télétravail (de 20 à 30% en moyenne), qu'ils en aient ou pas eu l'habitude ; la multiplication à une échelle de masse des consultations par écran interposé suite à la saturation des cabinets médicaux ; l'explosion des paiements par carte bancaire de peur d'être contaminés via la manipulation de pièces et billets. Et si on rajoute à tout cela que les populations confinées s'adonnent volontiers à tout ce qui les empêche de penser ou de rêver, en se jetant sur les achats en ligne, les séries télévisées, les jeux en streaming ou à la communication virtuelle entre humains, il devient clair que les antennes des réseaux de téléphonie mobile, les câbles de fibre et autres nœud de raccordement optique (NRO) ou tout simplement les réseaux d'énergie qui alimentent tout cela ont pris une importance encore démultipliée. Non seulement pour la production ou les loisirs, mais tout simplement comme principal cordon ombilical entre les lazarets individuels et le monde vivant, plus que jamais déréalisé, pour le coup.
Alors, quand on sait qu'une belle antenne, qu'un même transformateur ou pylône électrique, qu'un même câble de fibre devient plus que jamais déterminant à la fois pour passer le temps d'auto-enfermement, pour le travail et l'éducation à distance de masse, mais aussi pour la transmission des consignes du pouvoir en blouse blanche et le suivi technologique du contrôle (et pas qu'en Chine ou en Corée du Sud), cela n'ouvre-t-il pas des pistes intéressantes pour briser cette nouvelle normalité où le pouvoir s'en donne à cœur joie ? Sans parler des possibles effets boule de neige, vu l'augmentation plus que conséquente du trafic internet et de téléphonie comme de moindre disponibilité des techniciens pour cause de maladie..."


Download this zine as PDF | Retour vers la liste des zines

Commentaire(s)

> mythos et faussaires

à page 13 est indiqué que le texte "Le pire des virus... l’autorité" est un tract distribué à Paris dans la manifestation des Gilets Jaunes, 14 mars 2020.
Mais ils l'ont choppé sur Indy: https://nantes.indymedia.org/articles/49241

> Retour à l'envoyeur

si tu étais moins imbus de préjugés et avais mieux préparé tes dossiers, cher petit procureur, tu aurais comparé les deux versions mot à mot (celle sur indy du 13/3 et celle diffée à la manif le 14/3 puis reproduite dans Avis de tempêtes) afin de voir si le contenu était exactement identique.

Evidemment tu ne l'as pas fait en préférant balancer vite fait mal fait un petit commentaire trollesque sur indy pour soulager ton ego aigri. Et pourtant si, pas de bol pour toi, le texte a été changé (un mot, une phrase, un paragraphe... on te laisse trouver seul, mais ça touche au fond et pas à une virgule, si tu veux une piste) : ce n'est donc pas la même version que sur indy comme tu l'affirmes. Il a été modifié et ne pouvait donc être sourcé ainsi, point barre.

De plus, même si cela n'avait pas été le cas, lorsqu'un tract est publié successivement dans le virtuel (la veille) puis dans le réel (le jour j à la manif), il semble plus qu'évident de mettre comme source où et quand il a été distribué dans la rue. On parle ici d'un tract, écrit spécifiquement et maquetté pour circuler dans cet espace-là, pas d'un énième bla bla d'internaute. Ce qui fut fait.

Lâche donc l'affaire, et concentres-toi plutôt sur comment tu vas pouvoir continuer à en distribuer d'autres en cette funeste période, si ça t'intéresse. A moins qu'elle t'arrange bien pour troller un max vu que tu viens d'en tirer pour au moins des semaines d'auto-enfermement.