[Nantes] Pour les libertés et contre l’extrême droite

Mot-clefs: antifascisme
Lieux: Nantes

le samedi 12 juin 2021 à 11:00

– Samedi 12 juin, manifestation à 11H Place du Cirque –

195696678_4071277969575012_9045344827436900497_n-medium

« Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons toutes et tous que le climat politique et social en France, comme partout en Europe et dans le monde est de plus en plus imprégné par l’extrême droite et ses idées. Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous appelons à une réaction forte, unitaire et rassembleuse, pour réaffirmer notre combat commun contre l’extrême droite, ses idées, et toutes celles et ceux qui participent à sa propagation. De Bolsonaro à Trump en passant par Orban et Salvini, nous assistons à une offensive raciste et réactionnaire particulièrement inquiétante pour l’avenir de la planète. En France, cette offensive raciste a pour corollaire la multiplication des politiques sécuritaires, liberticides et anti-sociales. Ce climat ne doit rien au hasard.

Le gouvernement, et ses quatre vigies Darmanin, Vidal, Blanquer et Schiappa, se chargent de l’alimenter depuis des mois. De la loi sécurité? globale à la loi sur le séparatisme en passant par la chasse à l’islamo-gauchisme et la suppression de l’Observatoire de la laïcité, ce quinquennat accumule les gages à destination de l’extrême droite, en reprenant ses éléments de langage mais aussi certaines de ses propositions. (…) Après l’envahissement du Conseil régional d’Occitanie par l’Action Française, le saccage d’une librairie anarchiste et l’attaque de la marche lesbienne à Lyon par des identitaires, les polémiques sur le prétendu islamo-gauchisme et le prétexte de groupes de parole entre personnes discriminées pour attaquer l’UNEF (...) un cap supplémentaire vient d’être franchi. En moins de 72h un néo-nazi voulant mener un attentat contre la mosquée du Mans a été arrêté, la mosquée de Nantes a été, elle, incendiée, et le centre culturel islamique de Rennes a été recouvert de tags islamophobes. Un appel de militaires factieux, s’appuyant sur la chasse aux sorcières lancée par des membres du gouvernement, est diffusé par l’hebdo d’extrême droite Valeurs Actuelles et est soutenu par Marine Le Pen sans réaction d’Emmanuel Macron ni que gouvernement ne porte plainte devant la justice. Nous ne pouvons accepter que celles et ceux qui subissent haine, discrimination, et injustice soient aujourd’hui accusés de racisme et jetés en pâture par l’extrême droite. Nous n’acceptons plus que la lutte contre les actes terroristes, que nous condamnons fermement, s’accompagne d’amalgames honteux Nous ne pouvons accepter que nous militantes et militants politiques, syndicaux, associatifs soyons montrés du doigt alors que chaque jour ce gouvernement déroule un tapis rouge à l’extrême droite avec ses Lois réactionnaires et liberticides. Nous ne pouvons plus accepter les menaces directes qui nous sont maintenant faites. (…) »

https://www.appelpourleslibertes.com/

Face à la montée de l’extrême-droite, antifascisme populaire !

Link_go https://www.facebook.com/Nantes.Revoltee/photos/a.336512019718311/4071277962908346/

Commentaires

> Pour nos libertés et contre l'extrême droite, construisons les luttes sociales

Pour nos libertés et contre l'extrême droite, construisons les luttes sociales !

Dans le cadre de l'appel unitaire à une journée de manifestation pour les libertés et contre l'extrême droite, dont l'UCL est signataire sur le plan national, une manif aura lieu à Nantes, samedi 12 juin, à 11h, Place du cirque.

L'UCL Nantes appelle bien évidemment à se joindre à cette manifestation, mais s'est refusée de signer l'appel unitaire local aux côtés du Parti socialiste.

Le fait que nos projets politiques n'aient pas grand chose en commun n'en n'est pas la raison. Il y a parmi les signataires d'autres organisations politiques avec lesquelles nous avons des divergences profondes. Mais l'unité suppose justement de savoir en certains cas de dépasser les divergences pour faire front et mobiliser largement, dans l'intérêt de notre camp social.

La présence du Parti socialiste est porteuse d'une symbolique particulière, à l'opposé de l'antifascisme social et populaire que nous défendons.

Nous n'avons de cesse de répéter que l'extrême droite et ses idées trouvent dans la misère sociale, la précarité et le recul de nos droits un terreau fertile. Or, quelle à été la politique du Parti socialiste lorsqu'il était au pouvoir il y a encore cinq ans ?

Nous n'oublions pas la loi travail qui a dramatiquement accentué la précarité des travailleurs et travailleuses, servant les vœux du patronat. Nous n'oublions pas le 49,3 de Valls, méprisant les mobilisations populaires et massives. Nous n’oublions pas “la colonisation à l’envers” que le secrétaire du PS actuel a choisi pour décrire sa représentation des quartiers populaires. Le Parti socialiste a participé et participe à l’idéologie que le gouvernement actuel prolonge : une politique au service du patronat, des lois sécuritaires, et des discours pointant du doigt les opprimé.es.

La présence du PS nous semble aussi révélatrice d'une convergence polluée par les rendez-vous électoraux. Nous appelons plutôt à renforcer les associations, collectifs et syndicats du mouvement social : construisons notre riposte antifasciste par la base, syndicale, radicale, dans la rue, sur nos lieux de travail, de vie et d’étude pour que cette lutte se poursuive et s’intensifie une fois les échéances électorales passées.

Des plans de licenciements aux expulsions de personnes sans-papiers, en passant par les luttes contre les lois sécuritaires et les actes de violences sexistes et racistes, construisons dans l’unité des réponses concrètes où la solidarité entre opprimé·es ne laisse pas d’espace aux discours de haine et de division. Nous devons également nous organiser pour une auto-défense populaire face aux agressions fascistes.

Nous appelons à se joindre massivement à la manifestation de ce samedi 12 juin 2021, à 11h place du cirque, pour marcher pour nos libertés, contre l'extrême droite et les politiques anti-sociales qui nourrissent son terreau.

Union communiste libertaire Nantes,
10 juin 2021