[ZAD] AG des usages

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Notre-Dame-des-Landes ZAD

le mercredi 2 mai 2018 à 20:30

bellevue, sous le hangar de l’avenir

la prochaine assemblée des usages aura lieu ce mercredi 2 mai à bellevue, sous le hangar de l’avenir à 20h30

Link_go https://zad.nadir.org/spip.php?article5758

Commentaires

> Pour garder la vocation constructive des Assemblées des Usages

Les dernières semaines ont particulièrement mis à l'épreuve les relations et les modes de fonctionnement entre et dans nos diverses composantes.
Les déclarations ou actions, individuelles ou concertées, de certains d'entre nous ont mis à mal une cohésion fragile, et ont surtout révélé les grandes différences de motivation dans la participation à la construction d'un avenir vivable sur les terres de la zad de NDDL.
La stratégie de division du mouvement développée par l'état depuis l'abandon et surtout la violence et la confusion de l'intervention policière depuis le 9 avril, ont déstabilisé nombre d'entre nous.
La grande fatigue combinée à une forme d'amertume, doivent nous inciter à être attentif à la lassitude de beaucoup de soutiens.
Pour la plupart, nous sommes là pour soutenir un projet alternatif qui nous semble aller dans le sens de ce que nous défendons, au long courts dans nos structures et nos vies. Nous ne sommes pas là pour mettre à bas toute forme d'état ou pour s'attaquer à tout ce qui peut le représenter. Pour beaucoup, si nous sommes encore là, c'est pour ne pas lâcher les copains, et faire que les quelques habitants et paysans historiques qui ont tenus jusqu'à maintenant aient envie de rester vivre dans ce bocage qu'ils ont su préserver, en bonne entente avec leurs nouveaux voisins.
Cà passe par la libre circulation sur toute les routes et chemins pour tous et c'est de notre reponsabilité à tous d'expliquer à nos soutiens, venus nombreux ces dernières semaines, que tout n'est pas possible (ex: D281).

Ces dernières années, au fil des réflexions pour l'établissement des bases de la construction d'un avenir commun désirable sur ce territoire, nous avons tous pris des engagements, par exemple dans le cadre du texte des six points, en s'accommodant des opinions divergentes au sein de nos composantes, préssentant que certains seraient difficiles à tenir. Mais il fallait avancer.
Depuis le 17 janvier chacune de nos composantes a géré comme elle a pu ses positionnements, la mobilisation de ses membres, les réactions vives et les incompréhensions face aux postures et modes d'action des autres compsantes, s'accomodant comme elle pouvait des engagements antérieurs.
Nous sommes nombreux à penser que ce n'est pas le temps de régler les comptes entre nous, mais bien de consacrer l'énergie qui nous reste à défendre collectivement le projet d'avenir que l'état ne veux pas entendre, surtout vu la temporalité très serrée qu'il impose.

L'Assemblée des Usages doit garder la vocation que nous lui avons donné ensemble: être l'espace de débat et de décision entre les personnes et les composantes qui sont concernées et investies au long cours pour l'avenir de ce territoire, dans une démarche constructive, en se dotant des outils nécessaires à leur mise en oeuvre. Il s'agit donc d'un avenir qui puisse convenir aux nouveaux habitants, mais aussi aux habitants et paysans historiques, aux habitants et paysans voisins et donc indirectement aux communes concernées.

Pour les dernières Assemblées des Usages, nous n'avons pas été capables de tenir ce cadre, et ce n'est que grace à la pertinence de la modération que nous avons pu maintenir, malgré tout, les mandats de la délagation.
Beaucoup de membres des diverses composantes ont quitté ces assemblées et nombres d'entre nous sont repartis dépités, voire découragés.

Nous proposons donc que dès la prochaine Assemblée des Usages , mercredi 2 mai, nous retrouvions son fonctionnement initial, ce qui implique que:
l'assemblée se tienne en un lieu qui puisse assurer la sérénité des débats et décisions
que les personnes ou composantes qui y prennent la parole sont impliquées directement dans la construction de l'avenir du territoire
que les expressions se fassent dans le respect des personnes et des composantes
que si d'autre personnes devaient y être présentes, on leur demande de bien vouloir ne pas prendre la parole
que les orientations et décisions déjà prises lors des assemblées précédentes ne puissent pas être remises en questions
que le travail en commissions, préalable aux assemblées, puisse être remis en oeuvre
que les ordres du jour soit tenus et que tout sujet qui n'entre pas dans la mission de cette assemblée soit déplacé dans le cadre d'autres assemblées du mouvement

La plupart de nos composantes qui y sont présentes ont fait le pari que cette assemblée informelle puisse être notre organe de décision, bien que ce soit très loin de nos cultures respectives.
Il est souvent difficile de l'expliquer à nos adhérents alors démontrons que l'on ne s'est pas trompé.
Un énorme travail a déjà été effectué collectivement.
Face à un gouvernement rigide, nous devons continuer à étre efficaces et réactifs, ce sera la seule façon de le faire fléchir et de préserver un avenir à ce qui se construit à NDDL.

Des membres de diverses composantes pour l'avenir de la zad - le 30 avril 2018