[Nantes] Projection/débat "Remue ménage dans la sous-traitance"

Mot-clefs: Retraites2010
Lieux: Nantes

le dimanche 12 décembre 2010 à 00:00

Samedi 11 décembre, 15h à B17 : http://bellamy17.free.fr/trouverB17.htm

Projection/débat autour du film "remue ménage dans la sous-traitance"

A l'initiative de l'AGIP 44.

A Nantes, en parallèle de l'intersyndical, s'est constitué pendant le mouvement contre les retraites, l’Assemblée générale interprofessionnelle (AGIP) qui se réunit pour s’organiser à la base, collectivement, et coordonner des actions.
Elle regroupe des salariés (avec ou sans emploi, syndiqués et non syndiqués, du privé comme du public), des étudiants, des lycéens, des précaires, des retraités, etc. Diverses actions, à l’initiative de l’AG interprofessionnelle ou de l’intersyndicale ont permis notamment :

● des blocages économiques (MIN, aéroport de Nantes, péage d'autoroute, centre de tri postal d’Orvault, dépôts Tan, PointP, Chronopost…)
● le débrayage des travailleurs de la SOPITRA (transporteur privé à Thouaré). Depuis le mois de mars, le patron ne leur payait plus leurs heures supplémentaires.
● la réembauche immédiate d’un intérimaire licencié pour fait de grève sur le chantier de la cité sanitaire de Saint Nazaire.
● le maintien sur la ville d’un cadre transversal et unitaire d’organisation de la lutte.

Remuemenage-medium
Pas de titre pour 10231

À Paris en mars 2002, des femmes de chambre employées par la société Arcade pour travailler dans les hôtels Accor, se mettent en grève. Leurs revendications principales : la baisse des cadences de travail et le paiement de toutes les heures travaillées. La plupart des grévistes sont des mères de famille d’origine africaine qui vont pour la première fois lutter pour leurs droits.
Après un an de lutte, elles sortent victorieuses...

Mais en mai 2004, la déléguée syndicale qui avait joué un rôle prépondérant dans la grève, est licenciée. La lutte reprend autour d’elle.

Tourné sur une période de plus de quatre ans, ce film brosse un tableau de luttes où avec peu de moyens mais une volonté tenace, des individus organisés collectivement bousculent la loi de la soumission qui règne dans le monde du travail et en particulier dans la sous-traitance.



Link_go Lien relatif