Le mouvement français prend une ampleur internationale

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Alors que les mouvements de protestation contre le CPE se poursuivent en France, des étudiants et des jeunes travailleurs du monde entier ont commencé à faire preuve de leur soutien aux manifestants français et à organiser eux-mêmes des actions semblables.
libcom.org/blog a jusqu'ici reçu des compte-rendus de Suède, du Danemark, du Japon, du Brésil, des Etats-Unis, de Nouvelle-Zélande, d'Irelande, de Turquie et de Grèce, témoignant d'actions qui s'étendent des grèves d'étudiants et des occupations d'universités à des manifestations pacifiques ou violentes contre des entreprises et consulats français.

- Allemagne
_ Du 1er février au 2 mars

Le 1er février, des étudiants ont occupé le rectorat de l'université de Bielefeld, en protestation contre l'introduction de frais d'université. A partir du 15 février, des étudiants de l'université de Padeborn ont occupé le rectorat des lycées environnants.
_ Tous ces étudiants ont été expulsés par la force le 2 mars.
_ http://de.indymedia.org/2006/02/139330.shtml

- University of Sussex, Royaume-Uni
_ 8 mars

Des étudiants ont occupé la bibliothèque de l'université du Sussex, pour protester contre les licenciements et les réductions de personnel.
_ Certains d'entre eux se sont déclarés solidaires des étudiants français.
_ http://libcom.org/news/article.php?story=sussex-students-occupation-090306[4]


- Italie
_ 15 mars

Des compte-rendus indiquent que des étudiants italiens se sont déplacés jusqu'en France pour apporter leur soutien aux manifestants.

- Athènes, Grèce
_ 18 mars

Une organisation du nom de 'Cellules de Solidarité Révolutionnaires' a revendiqué les incendies de cinq concessionaires Renault et Citroên, et de la voiture d'un attaché de l'Ambassade de France. Les explosions ont été déclenchées de façon quasi-simultanée dans les banlieues et dans le centre d'Athènes. L'organisation a fait part de sa solidarité avec le groupe Action
Directe auprès de la chaîne de télévision Mega, en prévenant d'attaques supplémentaires. Les explosions ont eu lieu le jour où la Sorbonne a été expulsée.

- Fukukoa, Japon
_ 19 mars

Le 19 mars, lors d'une manifestation contre la guerre, des jeunes travailleurs de Fukukoa portaient des pancartes contre le CPE et contre les nouvelles lois PSE, qui prendront effet au Japon dans un futur proche.

- Auckland, Nouvelle-Zélande
_ 21 mars

Plus de 1000 lycéens ont quitté les cours pour manifester contre les rémunérations appliquées aux jeunes, en associant leur manifestation aux évènements se déroulant en France. Quelques violences s'en sont suivies, et à l'issue de la manifestation des étudiants ont bloqué un des carrefours centraux de la ville.
_ http://libcom.org/blog/over-1000-students-walk-out-in-auckland-nz/03/21/2006[5]


- Dublin, Irelande
_ 23 mars

L'organisation irlandaise de la Jeunesse Anarchiste a distribué des tracts devant l'Alliance Française de Dublin, à Kildare Street, informant sur le CPE et les manifestations en France.

- Gothenburg, Suède
_ 25 mars

A Gothenburg, en Suède, plusieurs fenêtres des bureaux du Centerpartiet ont été cassées par des travailleurs manifestant contre de nouvelles lois de travail proposées par Maud Olofsson, présidente du Centerpartiet, le parti libéral suédois. Maud Olofsson a admis publiquement s'être directement inspirée du CPE du Premier Ministre Dominique de Villepin.

Des fenêtres du consulat français ont également été cassées, en soutien avec la lutte menée en France. Dans la soirée, près de 500 personnes, jeunes et travailleurs, se sont réunis sur la Place Centrale de Stockholm pour manifester contre l'attaque du Centerpartiet contre les droits des travailleurs, ainsi qu'en solidarité avec la révolte des jeunes en France.
Le cortège s'est dirigé vers l'Ambassade Française, porté par les slogans des manifestants qui scandaient que le mouvement ne faisait que commencer, en France comme en Suède. Quand la manifestation a atteint l'Ambassade, la police montée a formé un cordon pour bloquer l'accés aux manifestants, mais a du rapidement battre en retraite sous les jets d'oeufs pourris et de boules de neige provenant du cortège, qui se défendait.
La manifestation a ensuite fait demi-tour et s'est dirigée vers la vieille ville et le quartier général du Centerpartiet. Sur le chemin, des fenêtres de banques et de bâtiments gouvernementaux ont été cassées.
_ http://libcom.org/blog/youth-worker-protests-spread-to-sweden/03/29/2006[6]

- Etats-Unis
_ Depuis le 25 mars

Plusieurs centaines de milliers de personnes se sont mobilisées pour des grèves et des manifestations à travers le pays, en protestation contre le projet de loi anti-immigration HR 4437. Dans les jours qui ont suivi la marche, des dizaines de milliers de lycéens ont quitté les cours et ont organisé des manifestations spontanées, bloquant la circulation et formant
des piquets de grève devant les mairies.

A Tucson et Phoenix, dans l'Arizona,

plusieurs milliers d'étudiants ont pris part à des grèves, parfois forcés de s'échapper de leurs écoles pour rejoindre les manifestants, qui ont notamment bloqué la circulation, et dans un cas également jeté des pierres sur le quartier général de la police des frontières américaine.

Le lundi 26 mars, une grève dans le comté de Los Angeles a regroupé environ 36 000 étudiants.

Le 29 mars à San Diego, entre 30 et 40 étudiants qui manifestaient ont été arrêtés pour absentéisme, et des compte-rendus indiquent que 80 officiers de police et 250 étudiants se sont affrontés avec des blocs de béton en une bataille rangée, devant le lycée Oceanside.
Des manifestations et d'autres arrestations ont également été rapportées en provenance de Houston, El Paso et Los Angeles.

- Copenhague, Danemark
_ 28 mars

200 personnes ont manifesté devant l'Ambassade de France, en solidarité avec la jeunesse française.

-Izmir, Turquie
_ 28 mars

Des militants du MKLP (Parti Communiste Marxiste-Léniniste) ont fait exploser une bombe dans une branche de la compagnie d'assurance AXA OYAK, en solidarité avec les étudiants et les travailleurs français qui s'opposent au CPE.
_ D'aprés un e-mail envoyé par les miltants du MKLP, le moment de l'explosion dans la branche d'AXA à Bornova, Izmir, a été choisi en coïncidence avec la journée de grève générale en France.
_ Dans le journal local 'Haber Express', un article titrant sur l'explosion à Bornova et la panique qui s'en est suivie indiquait : 'A 1 heure du matin, à
l'intersection de la 228ème et de la 259ème rue à Özkanlar, une explosion a provoqué une panique générale. Le souffle de l'explosion a fait éclater les fenêtres des bureaux d'une compagnie d'assurance. Les équipes de police ont indiqué que la cause probable de l'explosion était une bombe, et qu'une enquête de fond avait déja commencé.'

- New-York, Etats-Unis
_ 28 mars

Des jeunes gens de l'organisation Etudiants pour une Société Démocratique (SDS) ont manifesté jusqu'au consulat français, à Manhattan, avec des banderoles appelant au retrait du CPE.

Les Etudiants pour une Société Démocratique étaient une des principales organisations impliquées dans les occupations d'universités et les assemblées générales à la fin des années 60 aux Etats-Unis. Elle renaît
depuis 2006, avec maintenant 30 sections dans tout le pays.

- Rio de Janeiro, Brésil
_ 29 mars

Un certain nombre de manifestants, dont deux de nationalité française, ont distribué des tracts devant le consulat français, puis ont essayé de pénétrer dans les bâtiments. Une bagarre a éclaté après que la sécurité les en ai empêché.

- Espagne
_ 31 mars

Vendredi 31 mars à 19 heures, un groupe d'une soixantaine de personnes s'est réuni devant le consulat français de Barcelone, en solidarité avec la lutte des français contre 'le CPE, la précarité, l'exploitation par le travail, l'esclavagisme du travail...'. Un cordon de vingt mossos d'esquadra (policiers catalans) a bloqué l'entrée du consulat.
_ En novembre, deux arrestations avaient eu lieu au consulat lors d'une manifestation organisée en
solidarité avec l'insurrection dans les banlieues.

Pour Plus de Photos Cliquez ici

_______________________________________________
I A L A
_ Informations-débats (pour les) Anti-autoritaires de Lyon et Alentours
_ IALA@rezo.net - _ http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/iala

Email Email de contact: ano_AT_numo.us

Commentaire(s)

> > Le mouvement français prend une ampleur internationale

comme c'est beau tout ça bravo les jeunes,

amicalement