Anti-CPE, solidariete par les etudiantes italiens

Mot-clefs: Archives
Lieux:

SOLIDARIETÈ PAR LES ETUDIANTS ITALIENS

L'Interfacoltà (Coordination des collectifs universitaires de Naples - Italie) exprime solidarieté militante aux occupants de la Sorbonne. Il est prioritaire résister à la répression et continuer dans la bataille contre les politiques du capitalisme.



Les batailles que les étudiants français portent en avant contre les réformes d'école et université, contre CPE, contre l'exploitation, ne sont pas divergées de celles que les étudiants italiens ont organisé dans ces ans. De fait, le procès d'intégration européenne promeut « réformes » dans tous les pays européens, de l'école et de l'université au marché du travail, de la privatisation du système sanitaire à la destruction du système de retraite. Il est nécessaire donc de développer des synergies de bataille communes pour créer une répondue unique, forte et militante contre les attaques qui le naissant pole impérialiste européen portent en avant à son intérieur (des privatisations et des politiques antiprolétariennes) et à sa extérieur (présence exerce européen en Bosnie, Macedonia, Sudan, Gaza, Afghanistan, Iraq). La bataille des étudiants italiens, des étudiants français et de tous les étudiants européens répondent aux mêmes attaques du Capital européen. Solidarieté aux étudiants français qui luttent contre CPE, la précarité, l'exploitation et à la répression.

pour info et contact : INTERFACOLTANAPOLI@LIBERO.IT

Email Email de contact: ano_AT_numo.us

Commentaire(s)

> > Anti-CPE, solidariete par les etudiantes italiens

Merci au mouvement italien de nous témoigner sa solidarité.

Ce mouvement est déjà européen. Il pourrait devenir mondial.

Puissent banquiers et actionnaires découvrir la honte pour l'horreur sociale qu'ils répandent depuis plusieurs années.

> Solidarietà tutta italiana!

En tant que étudiant Italien j'ajoute ma voix à celle des camarades de Naples.

Contro tutte le destre ed ogni forma di liberismo.

> > Solidarité d´Alemagne!

Hier des étudiants de la fac de Freiburg étaient à la manif et l´AG de Strasbourg... Il faut internationaliser cette contestation, on aura pas encore trente-six occases comme celle la!

A demain - sur les barricades!