Les SDF se ramassent à la pelle !!!

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Avec l'arrivée de la vague de froid venue de l'Europe de l'Est un SDF est décédé dans le Val de Marne cette nuit.
La mise en place du plan grand froid, la multiplication de solutions précaires ne résolvent rien, et constituent une véritable atteinte à la Dignité Humaine (si toutefois ce terme a encore un sens au "pays des droits de l'homme")

Ces solutions "bidon" permettent tout juste à des hommes des femmes et de enfants de ne pas mourir de froid et de donner bonne conscience aux politiques de tous bords.
Au risque de choquer je dirais que les animaux errants sont mieux traités à la SPA. Ils ne sont que deux ou trois par cage, ne souffrent pas du froid et ne sont pas expulsés au petit matin, contraints à galérer pour retrouver un gite le soir!

Entassés dans des gymnases où ils sont livrés à la promiscuité, ballotés de foyers d'urgence en foyers d'urgence ces personnes n'en peuvent plus et "préfèrent" encoremourir dans la rue!

Un designer humaniste avait trouvé cette solution "géniale" il a quelques années: Offrir des cartons en guise de logement provisoire aux sans abri pour les protéger du froid... Une partie de l'humanité serait elle considérée comme une simple ordure ménagère?
Le tollé qui a suivi a conduit à mettre ce projet à la place qu'il méritait c'est à dire à la poubelle!

Aujourdh'ui la ville de Paris offre des tentes aux SDF qui refusent de regagner les foyers dépotoirs et se félicite de son geste.

L'association" Médecins du Monde" s'est insurgée à juste titre contre ce "cache-misère" supplémentaire qui sert à donner bonne conscience encore une fois à une société barbare.

Oui monsieur , oui madame, on crêve aussi de froid sous une tente, mais pas sous le nez des passants, ça ferait désordre!

Je n' évoquerai de pas la nécessité d"appliquer la loi de réquisition, car, comme l'Abbé qui se fait vieux, on ne fait que radoter depuis l'hiver 1954, et rien n'a changé!

Sophie.L