Tournée AutonomiZation - Communiqué No4 - Prêt pour le choc

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Grâce aux rituels magiques que nous avons pratiqué tout l'été avec Matt Lechien, le choc pétrolier secouera la planète juste au début de la tournée autonomiZation, nous offrant ainsi les conditions favorables au développement des énergies alternatives.

Autonomization_oliv_ok-2-medium
Pas de titre pour 3969

Automatization02_ico-2-medium
Pas de titre pour 3967



Non, je rigole! :)
Mais avouez que la coincidence est belle! Du coup, pas un jour ne passe sans qu'on puisse lire ou entendre dans les médias des choses à propos des alternatives au pétrole. Vous qui avez sans doute déjà lu les divers communiqués d'autonomiZation et êtes un peu plus informés que la moyenne, vous avez pu constater l'ampleur de la désinformation et les minables réformes de facade qu'essaient d'entreprendre le lobby pétrolier et leurs copains, les politiciens, pour sauver la face... comme par exemple le parlement européen, qui a décidé que d'ici 2013, 5% d'huile végétale brute devra être mélangée au carburant vendu par les maffias pétrolières. L'Europe attend sans doute que le Gulf Stream s'arrête définitivement et qu'elle soit plongée dans un chaos climatique pour monter la barre à 10%...

En tout cas, le climat (politique et social) actuel est tellement favorable à la tournée autonomiZation qu'elle s'annonce déjà comme un beau succès, tant les contributions sont nombreuses. Nous pensions faire une petite tournée dans une demi-indifférence et voilà qu'elle prend déjà l'allure d'un gros événement pour la rentrée. Nous aurons donc besoin de tout votre soutien pour réaliser ce périple dans de bonnes conditions. Venez avec votre bon esprit! Et participez, selon vos moyens, à la tournée qui fera changer l'histoire! (si seulement...:)

Pour avoir les dernières mises à jour du programme (il ne manque plus que la date du 14-15 septembre, initialement prévue à Rennes, annulée à la dernière minute...), les animations de chaque soirée (une cinquantaine de groupes non-inscrit à la SACEM se produiront sous notre chapiteau) et les dernières infos sur la tournée, aller sur http://autonomization.org.

Pour trouver le lieu exact le soir même du passage de la tournée dans votre région, nous avons ouvert une infoline: 08 92 35 00 33 code 22 44 66

Pour connaitre nos besoins en matériel, prendre connaissance des diverses méthodes d'autonomisation énergétique utilisables aujourd'hui, visitez le site http://diogene.ch/fuckshowbiz et choisissez la catégorie autonomiZation. Vous y trouverez de nombreuses contributions de Matt Lechien qui dévoile les dessous des lobbys énergétiques et les solutions pour les zapper de nos vies. Beaucoup d'infos passionantes!

Pour entrer directement dans le bricolage pratique, lisez les fiches techniques sur http://surrealiste.org et participez au développement concret des alternatives énergétiques.

Pour ce dernier communiqué avant la tournée, nous allons rendre hommage au monde du logiciel libre, qui fut le pionnier en matière de copyleft et de licence libre, en donnant la parole à l'un de ses représentants, Philipp, qui nous explique en quelques mots l'histoire des logiciels libres. Philipp s'occupera du cybercafé libre durant toute la tournée et pourra ainsi directement vous montrer les divers logiciels libres pratiques et fonctionnels aujourd'hui.



Tournée AutonomiZation - Venez aussi découvrir et contribuer aux logiciels libres sur notre cyber-stand! (Linux, BSD, etc.)
--------------------------------------

Les logiciels libres (ou open source) offrent la liberté pour les utilisateurs d'exécuter, de copier, de distribuer, d'étudier, de modifier et d'améliorer le logiciel. Ceci grâce à leurs licences respectives, souvent GPL ou BSD.

Introduction
------------
Le logiciel libre (ou open-source) le plus connu et médiatisé est Linux. C'est un système d'exploitation UNIX libre. Son histoire est typique de l'évolution de n'importe quel logiciel libre. D'abord un volontaire (dans ce cas Linus Torvalds), désireux de faire marcher quelque chose pour lui même, et de le développer pour le plaisir, ou du moins avec plaisir, démarre un projet.
Puis des collaborateurs arrivent, grâce à l'internet, contribuent au logiciel, testent, corrigent des bugs, adaptent le logiciel à leurs besoins et ainsi y ajoutent des fonctionalités. Bref, une conception et production libre, complètement autogérée.

Avancement des logiciels libres
-------------------------------
Les logiciels libres marquent déjà une victoire impressionante sur les logiciels propriétaires. Par exemple, le web tourne majoritairement avec du libre. En août 2005, 70% des serveurs web sont des 'Apache', logiciel libre. Et il n'y a pas qu'Apache comme serveur web libre... Les serveurs de courrier
en production aussi sont aussi majoritairement libres (Sendmail, Postfix, Exim).

Victoire même, au parlemant européen, puisque 648 voix contre 14 (et seulement 18 absentions) se sont prononcées contre l'adoption des brevêts logiciels, que les lobby du propriétaire tentent constamment de faire passer. Il faut remarquer que si les parlementaires ont voté contre les brevets logiciels, donc en faveur des logiciels libres, c'est aussi et surtout parce qu'ils ont conscience que c'est l'autonomie informatique de l'europe vis-à-vis des Etats-Unis qui est en jeu.
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=39093&id_mot=40

Futur
-----
Le point faible des logiciels libres, c'est que puisqu'ils sont développés de façon autonome, par les <> développeurs, programmeurs eux même, sans instance directive, sans ergonomes, sans véritable charte graphique à respecter; parce qu'ils développent le logiciel pour eux même et non pour le vendre, ces logiciels sont souvent complexes à utiliser, nécessitant une expérience d'informaticien. Même si UNIX est système d'exploitation délicieux à apprendre puis à maîtriser, il n'en reste pas moins que les gens sont généralement rebutés. Alors il y a des interfaces graphiques existentes, des
<> pour rendre le libre appréciable par les novices.
Mais rien n'y fait. quelqu'un qui désire faire quelque chose de précis, d'un peu plus poussé que du simple traitement de texte, navigation sur le web et courrier électronique, devra <>. De plus les logiciels propriétaires ont tissé leur toile. Les applications propriétaires sont simples à utiliser, s'installent sur un Windows en quelque clics et fonctionnent naturellement avec la souris.

En bref, les logiciels libres sont souvent des applications faites par des acharnés pour les acharnés. Et les tentatives pour proposer une plateforme complètement libre et facile d'accès sont difficiles, et parfois malheureusement commerciales.

Vous pouvez néanmoins déjà installer des logiciels libres faciles d'utilisation pour windows. Une fois installé ca reste et ca marche. C'est pas du shareware ou dit freeware naze. Ca ne va pas demander de payer au bout de 30 jours, etc. C'est gratuit et libre (open-source, on sait ce qu'il y a dedans).

http://www.mozilla.org/
Firefox (navigation sur le web) et Thunderbird (email) (remplace parfaitement M... explorer)

http://www.openoffice.org/
Traitement de texte, tableur, etc... (remplace parfaitement M... Word)

http://gimp-win.sourceforge.net/stable.html
Retouche d'image, dessins



Notes sur les licences
----------------------
La GPL (General Public Licence) est assez longue, écrite par l'avocat de Richard Stallman (fondateur du projet GNU et de la Free Software Fondation). Elle oblige les entreprises de laisser 'libre' ou 'open-source' les logiciels qu'elle souhaite utiliser commercialement. C'est à dire que si elle a le droit d'en tirer des bénéfices, elle doit cependant garder ouvertes les modifications effectués sur le logiciel et mettre à disposition gratuitement son code source.

Par ailleurs les licences de type BSD sont plus radicales. Très courtes, quelques lignes, elle explique que vous avez le droit d'en faire ce que vous voulez. Tout simplement. Ainsi des entreprise telles que Apple (Mac OS X contient du code de FreeBSD), Microsoft (l'implémentation TCP/IP dès Windows 2000 utilisé est celle de BSD), contient originellement du logiciel libre en son sein.

Si la GPL offre l'avantage de militer, tel "un vers" (dixit Microsoft), pour le libre, les licences de type BSD constituent pour certains une vision plus radicalement libre, puisque n'essayant pas de légiférer la liberté, de stigmatiser le libre en l'assimilant à GNU et à la Free Software Fondation.

Philipp


Il ne me reste plus qu'à conclure, en vous invitant à passer nous voir, puis à passer à l'action, en vous autonomisant du système esclavagiste marchand. Les vertus de la liberté et de l'autonomie n'ont pas fini de vous étonner!

Email Email de contact: misshelium_AT_diogene.ch