Maison des Familles : solidarité à la nantaise !

Mis a jour : le mardi 6 octobre 2020 à 18:14

Mot-clefs: logement
Lieux:

Depuis 2mois et demi, 52 personnes sont passées par la Maison des familles, leur permettant d'être à l'abri jusqu'à une prise en charge par le 115, en CADA ou HUDA.

A la rue, les femmes ont un risque accru d'être exposées aux agressions physiques et sexuelles

La Maison des Familles est un lieu refuge en attendant une prise en charge de l'Etat, évitant la rue mais aussi le manque d'accès à l'hygiène, à l'aide alimentaire, administrative et juridique.

120759084_725384724717336_5500274958134971332_n-medium

22 enfants ont été hébergés à la maison des familles, plusieurs ont dormi à la rue pendant des semaines. Le manque de stabilité, le stress, l'incertitude, le froid, la peur, le manque d'environnement sécurisant .... peuvent être très néfastes pour les enfants.

Une Maison des Familles c'est à la fois beaucoup et très peu : nous savons que beaucoup d'autres familles et femmes seules sont à la rue et auraient besoin d'un hébergement.

Nous tentons de faire un lieu avec des conditions dignes et refusons la surpopulation pour permettre à chacun et chacune de s'y sentir bien.

Par cette réquisition, nous voulons montrer que des situations dramatiques de la rue peuvent être évitées et que des lieux vides, il y en a ! Il ne reste qu'aux pouvoirs publics de les réquisitionner et de faire confiance aux associations de terrain pour mettre en place un projet d'hospitalité dans la solidarité et la dignité !