Le troupeau citoyen m'insulte

Mis a jour : le jeudi 16 juillet 2020 à 18:41

Mot-clefs: police manifestation citoyens préfecture insultes
Lieux:

Ce ou cet(te) article a été refusé d'après la charte. Un commentaire explique les raisons de ce refus.

faute de pouvoir insulter le flic ou le patron

https://www.monde-libertaire.fr/?article=Lettre_ouverte_a_un_connard

Un bon rapport, daté, détaillé, digne de .. vous savez qui fait des bons rapports. Mais dans ce genre de rapport, quand ça vous concerne en général vous vous rendez compte qu'il manque quelques petits détails ou qu'il contient des petites inexactitudes. Déjà mes très chers camarades, ce jour-là je suis tombé sur vous par hasard, je sais plus pourquoi je passais par là exactement et ça a pas tellement d'importance. Alors comme ça vous avez profité d'une manifestation déclarée à la préfecture de police et composée principalement de syndicalistes, oui des gauchistes on peut le dire, pour faire votre première sortie officielle. Je pourrais m'arrêter là, ça suffit à vous discréditer. Mais je vais continuer à bien enfoncer le clou jusqu'au bout. Effectivement c'était une sortie officielle car là où vous vous trouviez, vous êtiez sous la surveillance de deux flics motards d'un côté et d'une caméra de surveillance de la mairie de l'autre. Les flics avaient pas l'air trop affolés par vous et réciproquement. La bonne entente flics/anarchistes habituelle. En ce qui me concerne comme je l'ai déjà dit je ne faisais que passer, j'étais même pas au courant qu'il y avait une manif. Donc je vois un groupe compact brandir des drapeaux noirs avec un (A) sérigraphié dessus, des beaux drapeaux officiels chatoyants (car c'est trop dur à faire à la main et sinon ça fait trop sale). Là je me doute d'un truc. Or j'ai entendu l'annonce de l'interdiction de cette émission que j'écoutais et qui a disparu. En cherchant un peu j'ai trouvé l'annonce officielle signée officiellement par le groupe libertaire officiel de Toulouse, en utilisant ma grande connaissance des réseaux. Je sais pas ce que veut dire "presque rien" car cette annonce était bien signée par vous. En vous voyant je me suis dit, ça serait con de pas aller leur toucher un mot de ce qui me chagrine. C'est la seule émission de RL que j'écoutais. J'en ai essayé d'autres, mais à chaque fois je me suis senti happé par une énorme torpeur bien pensante.

Maintenant je vais essayer d'expliquer cette idée, à mon avis ça peut servir à comprendre ce qui se passe dans vos organisations, qui sont à jamais des arnaques légalistes. Mais bon... Le Monde Libertaire est un journal de kiosque, avec son code-barre, comme le reste de la presse citoyenne. Comment imaginer qu'il soit anarchiste ? Êtes-vous cons à ce point-là ? parce que parfois quand je vous lis j'ai l'impression que vous arrivez à vous tromper vous-mêmes. Vous savez bien que la liberté peut pas sortir de vos salons de thé libertaires et de vos promenades avec la police.

Pour la bien pensance, le processus ressemble à ça : je suis plus vertueux que toi, je me surveille mieux et je te saute dessus publiquement quand tu fais un faux pas. Ainsi je deviens l'exemple, l'autorité morale. Je pense que les champions dans ce domaine c'est les protestants. Pas que je préfère les catholiques mais c'est grâce à ça qu'ils leur volent des parts de marché. Le côté propre sur soi ça séduit la jeune génération des demi-cerveaux imbibés de valeurs wasp véhiculées par les séries télé. Je condamne les mauvais penchants et je cache les miens, qui ont rapport à la soumission, au respect de la loi, respect qui facilite énormément l'existence. Je vous laisse réfléchir là-dessus.

Quand j'écoute une émission, je sais que ce processus a déjà eu lieu. Que j'écoute RL ou une émission politique gauchisante, je retrouve pratiquement les mêmes idées avec lesquelles toute la "gauche libertaire" (aucun sens) peut s'accorder sans trop de problème. Non que je préfère la droite mais c'est ce qui se passe dans vos organisations.

Je reviens à ce rapport. Le type se lâche bien puisque grâce à lui je deviens un petit-bourgeois, un connard, un fasciste et un antisémite. Pas mal. Le copain a droit d'insulter. J'ai déjà entendu plein de mots de toutes les couleurs mais les deux derniers étaient nouveaux. Avant ça pouvait me faire chier, maintenant et sachant qui les prononcent j'ai plutôt envie de les collectionner. Est-ce que le Monde Libertaire a jugé utile de faire des vérifications pour laisser insulter cet inconnu si facilement ? Recoupement des sources ou ce genre de trucs de fachos ? ... non c'est le copain qui l'a dit, ça fera un bon article. Je veux bien qu'il ait aucune répartie, c'est possible, moi-même je me sens pas très doué à ce niveau. De là à cacher si bien son malaise pour aller après m'insulter dans les médias ....

Les points 1, 2, 3 du rapport sont vrais. Par contre, j'ai pas dit que vous ne compreniez rien à l'humour. Ça il l'a inventé, il ment, comme quand il dit que je suis un petit-bourgeois ou que j'aurais des affinités avec ce misérable Dieudonné. J'ai dit que ça me dérangeait pas que ça dérape parfois, que je suis contre la bien pensance. J'ai dit aussi qu'en tant qu'anarchistes on est contre les juifs puisqu'on est contre toutes les religions (ces mots-là). Je peux signer si vous voulez. Je sais que pour vous la signature ça a un côté officiel très rassurant. À la pente du carmel, ils avaient une mascotte pour chaque religion. D'ailleurs si tu veux mon avis, ils étaient (sont) aussi gravement islamophobes. Ils aiment aucune religion, ces ptits fachos. Du derapage en série, un manque total de respect pour le sacré, de la chienlit a... Des fachos.

Pour ce qui est du point 4, je ne dis jamais "anarchiste individualiste". Cette expression ridicule n'est utilisée que par les crypto-socialistes comme vous. C'est aussi intelligent que la "mouvance anarcho-libertaire" des flics. Parce que tous les anarchistes sont individualistes, il vaut mieux le savoir quand on se met à brandir des drapeaux noirs.

Pendant notre courte rencontre, votre camarade n'a rien dit de son indignation, vif comme le caillou derrière sa moustache. Au lieu de ça, il a préféré aller pleurer dans les jupes de la maitresse et crier son indignation au monde entier en déformant les faits comme un minable, ce qui encore une fois est loin, loin, loin de faire de lui un anarchiste. J'insiste là-dessus car c'est ce qui sépare les anarchistes de la masse, quel que soit le nom que les gens se donnent. Le rapport à l'officiel, à l'autorité même si elle n'est que morale, apparemment. Après, son recours à la mémoire familiale, avec la photo d'un mirador au cas où quelqu'un serait pas au courant... qu'est-ce qu'il pense nous apprendre ? Un citoyen bien pensant aurait pu y participer en "faisant que son travail". Moi non c'est pas possible, réfractaire pour tout je me laisse jamais embrigader.

J'ai pas répondu plus tôt parce que j'ai pas internet (le genre de bourgeois). Je suis tombé dessus y'a pas longtemps. Je vais pas demander un droit de réponse dans votre organe officiel parce que j'en ai rien à branler de la Pravda et que j'en ai rien à foutre des "lettres ouvertes".

Pour finir, dans l'extrait cité, le carmélite pentu souhaite la mort d'un rabbin intégriste. Jusque là... comme il est pédé, il sait tout le bien que le rabbin lui veut, à base de "soins" et de "conversion". Après ça dérape, ça va trop loin ! C'est à ce moment qu'il faut lui sauter à la gorge et crier son indignation, dans la Pravda si possible. Je devrais ? Personnellement je trouve pas ça très marrant mais je fais pas la police de la pensée. S'il y a de l'antisémitisme dans l'émission, il est superficiel car ils s'attaquent à toutes les religions en même temps. Pour moi c'est surtout de la provocation de mauvais garçons comme sid viciousse avec sa croix gammée et un mauvais garçon c'est toujours moins dégoûtant qu'un bon citoyen. Je remarque que c'est souvent lui qui faisait ce genre de blagues. Mais lui a pu continuer à animer l'autre émission du lundi soir alors que les autres s'étaient faits jeter comme des malpropres. Comme quoi ça marche surtout au copinage et à l'hypocrisie chez vous, derrière les beaux principes et les indignations officielles.

Pense-bête :
Vous êtes des bons petits citoyens, c'est ce que vous êtes. La police ne fait pas que vous surveiller, elle vous protège aussi. C'est votre petit secret :)

 

Commentaire(s)

> Police de la pensée?

Quelques précisions à propos de ces pauvres victimes de censure:
Si on a pu relever pendant des mois des propos tels que:
"Pour faire un far breton, prenez un four, un four allemand, c'est les meilleurs, et réglez sur thermostat juif"
"Chez les youp... euh, chez les Juifs" "Pour ces gens là, du zyklon"
"Dufour crématoire"
etc. etc. etc. etc.
On n'a jamais pu relever dans cette émission de charge contre les racistes et antisémites.
Je ne vois pas en quoi s'en prendre "aussi" aux cathos pourrait excuser cet humour gestapiste.
Quant à se référer à Sid Vicious et ses croix gammées "pour rigoler", je rappelle que l'auteur de l'article du Monde libertaire a eu une partie de sa famille tuée par du zyklon B. On peut comprendre que cet "humour" ne l'ait pas trop fait rigoler.
Et puis rien n'empêche les carmélistes pentus d'aller s'exprimer sur Radio courtoisie, où ils seront d'autant mieux accueillis qu'ils ont transmis ce genre de questionnement, uniquement anti religieux bien sûr!:

"Aujourd'hui des associations alertent sur ces quartiers où les femmes deviennent indésirables dans l'espace public. A Sevrans ou Rieu-la-pape, se promener en jupe ou boire un café en terrasse peut alors devenir un vrai défi pour elles. Evidemment, on ne peut empêcher le virus de progresser chaque jour un pas de plus vers Allah le prophète.

Chaque jour ne suffit même pas sa peine. Plus tu répéteras, plus tu prieras, plus tu n'auras qu'à vite quitter la Terre, bon débarras, avec ou sans couches-culottes chargées de dynamite. L'écologie, pas la bombe. La bombe c'est la fête et c'est l'axe du mal. A bientôt le suicide collectif pour s'excuser d'avoir deux bras deux jambes et d'être de toute façon juste bon à rejoindre directement le paradis avant même d'un début de respiration et sans passer par l'avenue henri martin.

Car en tout état de cause, tout est suspect, tout est répréhensible, tout est halouf. Et y a plus qu'à niquer ta reum, crachat par terre au ras de tes pompes pour te montrer ta haine, fils de pute, sale batard d'enculé de français de mes couilles, sur la tête d'allah, je vais te niquer ta race, tu vas voir qui c'est les patrons, darla dawa dada.

Il n'y a plus de place sur cette planète pour les mécréants, c'est-à-dire tout le monde ou presque. Et ce pour faire simple. Il suffit donc de tuer, de banaliser le crime, la violence et l'étroitesse du cervelet pour en finir une bonne foi pour toutes, les mêmes. Quand y aura plus personne, ben ça sera mieux, tout propre quoi, comme un drap blanc nuptial musulman pas encore présenté à la famille et aux amis ensanglanté pour donner des preuves de virginité perdue de l'épouse de la barbe à poux. Et ça se passe à deux doigts, pardon, de chez toi. Ça s'immisce, ça progresse, ça s'insinue, ça rampe, ça grimpe, ça chatouille, ça gratouille. Les meufs sont proscrites dans certaines rues et toi tu ricanes. Tu laisserais donc la tienne s'exhiber au risque qu'on te la viole pour honorer Mahomet ? T'as pas de couilles ou quoi ? (...)

La blondasse recevra les suffrages des mécontents qui pensent qu'elle va nettoyer tout ça avec un karcher équipé d'un lance-flammes, mais laissons-les y croire et le dire en attendant que mon beauf me culpabilise sur le fait que je gueule mais que je ne fais rien et qu'il n'y a plus qu'un moyen d'action, pas de parlotte ni de gribouillis.

Oui lâcheté. J'ai du mal à me dire qu'il faudra ou qu'il faut prendre les armes et combattre pour sauver la patrie. Une patrie faite de quoi au fait ? Le saucisson et le jambon, bon j'adhère. Quant à cautionner l'Etat (de merde) tout ça implique des saloperies et abus à l'encontre des petites gens. (...)

On est là à se gratter l'occiput pendant que ces putes de l'occis (non pas les femmes qui se promènent librement dans la rue mais plutôt leurs poilus) nous cherchent pour s'expliquer entre hommes. Faut-il encore se référer à l'Etat, celui qui nous donne des routes, des écoles (pour le moment) et nous pique une grosse partie de nos revenus de cochons profiteurs sans parler des avantages sociaux qui existent encore. Et faire avancer le débat en votant un budget sur la dotation à une armée puissante de moyens permettant le nettoyage de la voirie et de toutes ces zones de non droit, de prolifération de torchons et de sacs poubelle, de lois islamiques autoproclamées faisant jurisprudence, d'implantations de babaorums à prières mais sans rhum, etc. En attendant, puisqu'on en rit encore, l'info c'est ça : ce sont des atteintes à tout ce que nous sommes, ou étions, par accident : des pervertis, des infidèles, des dépravés.

Faut-il adhérer au parti des accrocs de l'accordéon d'Yvette Horner et le fusil de chasse de tonton pour retrouver nos vraies valeurs ?(....)"

> Article refusé.

Les propos étaient bien antisémites et un prétendu humour ne les excuse pas. Non plus que d'être contre les juifs parce qu'on est contre les religions, encore un truc antisémite sans doute du à une trop grande confusion (les croyant.e.s ne sont pas les religions). Bref on ne peut que refuser cet article.

Les commentaires ne sont pas autorisés pour article.