La fresque pour Steve totalement saccagée par l'extrême droite

Mis a jour : le mardi 18 février 2020 à 15:12

Mot-clefs: antifascisme
Lieux:

- Appel à soutien pour restaurer la peinture -

L'été dernier, une grande fresque en hommage à Steve, mort noyé dans la Loire lors d'une charge de la police, était réalisée au bord du fleuve sur l’île de Nantes. Depuis, ce mur était devenu un espace de recueillement pour les proches du jeune homme comme pour une partie des nantais et des nantaises.

86738684_2765056146863874_2687278122763550720_o-medium

La semaine dernière, des tags obscènes souillant la mémoire du défunt étaient réalisés sur cette fresque. Des tags de l'extrême droite, se réjouissant du drame. Ces dégradations étaient immédiatement recouvertes par les artistes, qui ont restauré la peinture en un temps record à la demande d'amis de Steve.

La nuit dernière, la fresque a été totalement saccagée par des néo-nazis. Cette fois ci, les dégâts sont très importants : une croix celtique – symbole fasciste – de plusieurs mètres de haut à la peinture noire recouvre le portrait du jeune homme tués. Des tags racistes et néo-nazis sont présents sur les côtés. La quasi totalité de cette grande peinture est endommagée.

Ce nouvel acte fasciste intervient dans un contexte troublant. La semaine dernière, une banderole antisémite avait été déployée à l'université. La même soirée, des tags injurieux et confus contre « Nantes Révoltée » étaient tagués sur le campus. Ambiance délétère.

La réalisation de cette fresque présente un coût : du temps, de l'argent. Les peintres vont la restaurer dans les plus brefs délais, mais ils auront besoin de soutien pour acquérir de la peinture, et éventuellement de quoi protéger la fresque d'autres attaques fascistes.

Une cagnotte est mise en ligne : www.lepotsolidaire.fr/pot/x56nez2h

Merci d'avance.

Commentaire(s)

> What

Mais d'où vous choisissez de publier un tel communiqué confusionniste qui associe volontairement et mensongèrement des faits n'ayant rien à voir les uns avec les autres.
Ça passe dans la charte de indymedia nantes, ça ?
En tout cas c'est une salissure de plus contre la mémoire d'un môme qui se tenait bien loin de tous ces calculs politicards.

> appelos hors de nos luttes

comment osez-vous mettre sur un même plan le saccage de la fresque par des fafs ET des tags contre votre orga ? les tags en question sont signés d'un symbole anarkafem. venant d'un groupe qui a des casseroles en terme de violences sexistes et/ou sexuelles, le parallèle est plutôt mal venu. c'est vous qui êtes responsables de cette ambiance délétère. Mascus hors de nos luttes ! Appelos hors de nos luttes !

> l'hopital qui se fout de la charité

balancer à la gueule l'insulte de "fasciste" est la caractéristique d'un certain milieu militant dès qu'il fait face à ce qui le dérange.
Concernant Nantes révoltée, on s'en souvient dans cette histoire: https://nantes.indymedia.org/articles/45829

Nantes révoltée voue un culte à la résistance stalino-gaulliste et se voit comme son héritière, elle est donc prédisposée à balancer à quiconque se met en travers de son chemin, une telle insulte.
NR est très mal placée pour dénoncer le confusionnisme quand on a vu l'ovation qu'elle a faite au chef mafieux et sympathisant de Lepen, Marcel Campion.
Un autre gang mafieux qui s'assume comme tel, celui des appelos (cf. l'appel, proposition v) et le patron des éditions La fabrique, Eric Hazan qui déclare tranquillement: "«les ennemis de mes ennemis ne sont pas vraiment mes amis, mais un peu quand même» (ce qui a réjouit des sites comme français de souche et Egalité et réconciliation) […]en font aussi leur bizness de toute cette confusion. Et ces gens là sont vos amis.
Alors s'il vous plait, NR, balayez devant votre porte!

> Je passe par là

Salut, j'ai pas tout suivi mais quel est le lien entre NR et Campion ?
Si c'est rapport à Lundi AM je vois à peu près où veut en venir l'auteur des lignes au dessus, même si je trouverai ça assez bête de sa part.
Sinon ça m’intéresse.

PS : c'est une vraie question pas un troll

Bisou

> 1984

ceci s'est déroulé sous les caméras de vidéo-flicage de Nantes métropole ...

Y a t il des complicités silencieuses des fachos au centre de surveillance vidéo ?

> @ Josselin

Mes seules sources sont d'avoir été présent aux manifs de l'époque et comme que je ne filme pas, je ne pourrai pas te présenter les preuves. Et comme tu l'as dit, l'article de lundi matin a pu nous mettre la puce à l'oreille.

> -

Mais non, mais non !

Les appelos ne sont pas des néo-stals et des néo-maos (ou pas des mêmes boutiques / chapelles )

> @1984

Que le centre de surveillance vidéo soit tenu par des fachos ou des antifas ne change pas grand chose à l'affaire. Ils nous surveillent et sont des ennemis!

> Meu nan

Ils sont syndiqué à SUD ces agents de surveillance, pas possible que ce soit des complices de fachos. Enfin quoi qu'avec ce taf...

Misère du syndicalisme...

> .

Le centre de flicage vidéo est déjà au courant (il y a une caméra qui donne sur le parking de la grue grise directement sur ce mur)

Les "porosités" de N.R avec certaines personnes du ps-pc-verts-sud-npa-lrem ont déjà du leur donner les auteur-e-s ... propagande médiatique que ceci

> La lente descente aux enfers

Associer des tags féministes à des tags fascistes, vraiment NR va loin.

Pitoyable...

Allez, restez sur facebook, et revenez dans la rue quand vous aurez régler vos histoires d'agressions.

> rassemblement vend 21 fev

Suite a ce qui c'est passer ces dernière 24h, ( Fresque en hommage a Steve souillé pour la 2ème fois en moins de 8 jours ) il était important de réagir.

-----------------

Un rassemblement va avoir lieu ce VENDREDI 21 FÉVRIER 2020 en l’honneur de STEVE

Le lieu de rendez-vous sera à 18h à la grue jaune. ( Titan )
18h30 prise de parole

Annonce de programme par la suite.
Un dépôt de roses aura lieu, pensez à ramener si vous le souhaitez des roses, des bougies.
Des chansons seront partagées qui ont été créées et faites pour Steve en sa mémoire.
Nous irons par la suite à la fresque en hommage à Steve, nous vous inviterons à nous suivre pour s’y rendre.

8 mois après, la douleur ne s’est pas effacée et pourtant les fleurs ont fané, il est de notre devoir de refleurir son âme. ????

Ni oubli, ni pardon

> Quant aux agressions dans nos espaces d'organisation

[Quant aux agressions dans nos espaces d'organisation]

Lors d'une assemblée générale de convergence qui s'est tenue jeudi 13 février dans l’amphithéâtre 2 du bâtiment Censive, nous avons assisté à l'agression d'un camarade par d'autres « camarades » appartenant à un média très influent sur les réseaux sociaux.

Contexte, alors que la lutte étudiante recevait des invité.e.s pour discuter des mobilisations en cours : grève pour la défense de la retraite, lutte contre la précarité étudiante, loi LPPR sur la recherche universitaire. Nous avons démarré l'AG dans un climat de tension après une altercation affinitaire entre divers.es participant.e.s. La position collective des étudiant.e.s et des personnes présentes fut claire : nos espaces politiques ne sont pas des lieux adaptés pour les règlements de comptes.

Nous avons donc demandé le calme ou le départ des personnes hostiles, ce qui fut accepté. Pourtant en cours d'AG, l'un des deux camps présents est sorti de la salle pour agresser en groupe, armé, un camarade isolé. Des personnes présentes extérieures au conflit (étudiant.e.s et autres) tentant de mettre fin aux violences ont fait l'objet de coups et ont été touché.e.s par une gazeuse à main. Nous dénonçons et condamnons ces actes inacceptables.

Notre position est désormais ferme : aucun des agresseur.euses présents ne pourra revenir s'organiser dans nos espaces politiques. Il en va de même pour celles et ceux qui défendent de telles méthodes. Plus largement, les groupes « politiques » qui se cachent pour pratiquer des actes de harcèlement, de diffamation et de pourrissement des réseaux de luttes, n'auront plus la possibilité sur notre Fac de tenir leurs discours démagogiques et manipulateurs.

À celles et ceux qui fantasment sur leurs « exploits » politiques qui consistent à saborder les uns après les autres les espaces d'organisation Nantais, qui cachent le vide stratégique de leur discours par un élitisme en carton, nous ne sommes pas dupes, cessez vos provocations infantiles. Vos agissements ne font que vous isolez et vous définir comme ennemis politiques. Au vu du contexte, nous avons tou.te.s une responsabilité Historique dans l'affrontement en cours avec le Pouvoir, il serait temps de s'y tenir.

Bisous,

L'AG du 18/02/2020

> confusion

Est-ce que les commentaires de (((i))) sont des commentaires de l'équipe de modération du site indymedia nantes ? C'est nouveau cette pratique de signer avec un sigle collectif des commentaires qui semblent pourtant très perso. A moins que ce soit une personne qui est là pour rajouter de l'huile sur le feu ?

> oauis confusion volontaire

c'est pas une personne de l'équipe de modération qui signe (((i)))

> ?

par contre le commentaire de l'Université de Nantes qui vient de la récup sur des tags fascistes (sans nommer tous les faits il me semble) ça passe ça, vous pouvez pas vous créer un article pour en parler ? a la base ici ça parle de Steve, donc oui, ça a été posté par Nantes Révoltée à qui vous reprochez des trucs (comme pas mal de monde visiblement) mais faire un copier coller qui est déjà un article ça me semble pas hyper pertinent, ça invisibilise les gens qui font des appels/des réflexions nouvelles et intéressantes

> Heu...

Au départ c'est quand même NR qui utilise un communiqué à propos de la fresque pour Steve pour mettre dans le même panier féministes et fascistes, ce qui est dégueulasse et n'a rien à faire dans cette histoire. Alors si y'a un soucis, peut-être adresse toi d'abord à NR.

> Rectification

Je voulais juste dire que visiblement dans l'article de base sur fb, NR a supprimé le passage concernant la fac.
Il semblerait qu'ils n'avaient pas eu vent avant des explications sur la banderole – qui est juste hallucinante tout de même ! Et qu'ayant lu l'article de Racine la concernant et ayant été informé de tags sur la fac (dans un historique où la fac a aussi été recouverte de croix celtiques), ils aient d'abord fait le lien avec les actions des fafs à Nantes.
Mais bon, évidemment, l'article sur indy lui, n'a pas été modifié et ça permet aux gens de se lâcher... Comme c'est dommage.