Blocage de la TAN ce vendredi matin.

Mis a jour : le samedi 11 janvier 2020 à 01:28

Mot-clefs: réforme_retraites_2019
Lieux:

Publié par le groupe: GroupAutoMedias44

Ce vendredi matin, 10 décembre, le blocage des 5 dépots de la TAN est prévu.

 

- 4h45 Blocage des dépôts TAN

  • Dépôt 1 : St Herblain – 2 avenue des lions à St Herblain
  • Dépôt 2 : Hôpital Bélier – 3 rue Bélier à Nantes
  • Dépôt 3 : Le Bêle – 74bis rue Le Bêle à Nantes (nord est)
  • Dépôt 4 : Trentemoult – 11 rue Ordronneau à Rezé
  • Dépôt 5 : Trocardière – 120 rue de la Trocardière à Rezé

Blocage-medium
(Photo non contracuelle)

On va essayer de poster les infos au fur et à mesure. Combien de monde il y a à chaque dépot présence ou non des flics, ambiance générale.

Commentaire(s)

> x

bjour alors y a t'il du monde ? quelles sont les lignes qui sont bloquées ?

> Blocage

Pas de blocage dépôt en cours

> Infos

Il y'a 80 personnes a hôpital bellier. Le dépôt est bloqué. Il manque du monde a st herblain. Les autres dépôts ne sont pas bloqués.

> Rectificatif

En fait, la trocardiere est bloquée aussi pa
r 25 personnes.

> Infotrafic

La tan annonce :

Infotrafic Dépôt bus et tramways bloqués

#Tan1 coupée Bd Doulon/Manufacture
#Tan2 circule uniquement entre Espace Diderot(prolongée)/Beauséjour
#Tan3 circule uniquement entre Hôtel Dieu et Beauséjour
#TanC2 #TanC3 #TanC20 #Tan12 #Tan50 #Tan54 #Tan86 ne circulent pas

bravo aux bloqueureuses !

> Blocages dans d'autres villes

Des dépots sont aussi bloqué dans d'autres villes :
- Niort
- Narbonne
- Vitry sur Seine (RATP)
- Le Havre
- Marseille (+ blocage à la gare SNCF)

A Antibes il semble y avoir une greve des transports, aucun bus ne circule de la journée

> Le port aussi

Les dockers du port de Nantes font un barrage filtrant à Cheviré et empêche l'entrée ou la sortie de marchandise. Iels font ça jusqu'en début d'aprem puis une AG. Une autre AG aura lieu samedi.

Un peu d'infos là : https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/grand-port-maritime-nantes-saint-nazaire-arret-total-plusieurs-jours-1772223.html

> Appel à renfort

Les gens bloquent depuis 5h ce matin, un peu de renfort serait le bienvenue. Notamment au blocage à trocardiere où iels n'ont pas l'air beaucoup.

> Manif sauvage

Départ d'un cortège en manif de la gare vers le centre suite à l'AG des cheminot.e.s, où d'autres professions étaient venues en soutien.

> croisée des trams

Blocage des trams à la croisée commerce/50 otages.

> Oui, et ?…

Et vous êtes satisfaits de l'efficacité de ce genre d'action ? Le gouvernement a reculé ?

Il va falloir se poser quelques questions, les gars…

> Brûle ton dépôt

C'est sûr que l'on préférerait foutre le feu au dépôt, ce qui serait beaucoup plus efficace sur le long terme il me semble.

> un claquement de doigts peut-être ?

bien sûr qu'il ne suffit pas d'une action, d'un jour, pour arriver à nos fins. Il faut tenir sur le long terme et multiplier les actions. C'est plus facile de faire des commentaires, sans doute...

> Les gars ? Sérieux ?

Ne vous en déplaise, les mecs, nous les femmes on est là aussi !

> Ça c'est sûr, une action dans ce genre ne suffit pas !

« bien sûr qu'il ne suffit pas d'une action, d'un jour, pour arriver à nos fins. Il faut tenir sur le long terme et multiplier les actions »

Ben non, ça ne fonctionne pas, ni sur la durée, ni sur les « actions » typiquement syndicales pour défouler les grévistes constatant que ça n'avance pas ! Aux dernières nouvelles, et je juge ça historiquement, plus une grève dure, moins il y a de chances qu'elle l'emporte !

C'est justement parce que ça dure, et parce que les syndicats essaient de nous entraîner dans ce genre d'« action » parfaitement stérile que le mouvement s'enlise.

Ce qu'il faut, c'est justement l'unité et l'auto-organisation EN-DEHORS DES SYNDICATS, pour déterminer ce que nous devons faire nous-mêmes, et arrêter de mener ce genre d'action stérile qui ne fait qu'em…er les autres prolos qui vont au boulot.

Mettre les gens en grève malgré eux n'a jamais rien donné. C'est même très destructeur de la solidarité entre exploités. Ce qu'il faut, c'est nous organiser nous-mêmes, sans les syndicats, justement pour aller chercher la solidarité des autres secteurs, notamment ceux du secteur privé. Et ça n'est pas en empêchant tout le monde d'aller travailler qu'on y arrivera !