[Gymnase St Herblain] URGENT : début de l'expulsion du gymnase

Mis a jour : le mardi 8 octobre 2019 à 12:16

Mot-clefs: logement
Lieux:

Hier soir avait lieu une marche en hommage à Oumar, mort jeudi dernier dans une cabane atenante au gymnase Jeanne Bernard à Saint-Herblain. La préfecture n'ayant honte de rien a envoyé vers 6h30 ce matin ses flics, l'OFII (office français de l'immigration et de l'intégration), et France horizon (qui s'est déjà illustrée à Bréat).

Octobre_2019_operation_tri_gymnase_st_herblain-medium

- 41 personnes (d'après la presse), a priori des femmes et des enfants, sont emmenées en car vers des hébergements temporaires où, dixit la préfecture, leur situation sera étudiée. Traduction : les personnes vont être "triées" entre celles qui sont en "situation régulière" et les "autres". Risque d'enfermement en centre de rétention dans les jours et les semaines qui viennent et d'expulsion hors de france pour les personnes qui sont considérées comme en "situation irrégulière"

- les autres personnes sont en train d'être "triées". Pareil, celleux qui n'ont pas de récépissé ou de titre de séjour vont être emmenées en CRA. Au moins 2 cars ont été affrétés pour ça selon la Cimade.

- les personnes qui ont un titre de séjour ou un récépissé vont recevoir un bagde pour pouvoir continuer à dormir au gymnase

- les entrées du gymnase seront désormais filtrées

- la "gestion" du gymnase est donnée à une association (peut-être France Horizon ?)

 

Commentaire(s)

> Communication dégeulasse de la préfecture

https://twitter.com/Prefet44

> Suivi

Pour le moment il y auraient eu 7 personnes arrêtées par les flics au gymnase. Toujours besoin de soutien sur place

> Suivi

Les camions bennes arrivent au gymnase. Ça veut dire que les affaires des exilé·e·s, notamment couvertures et tentes, vont encore une fois être confisquées

> soutien

! Nouvel appel à soutien !

7 personnes auraient été emmenées par la PAF ( police de l'air et des frontieres) au commissariat pour vérifications de leur situation.
Un rassemblement devant waldeck est donc important, soit pour les attendre, soit pour voir si ils sont emmenés en direction de rennes.

Rendez vous à motte rouge au commissariat central, pour celles et ceux qui ne sont pas au gymnase.

> La prefecture touche le fond

Pendant que des personnes sont enfermées au commissariat et risquent le centre de rétention et l'expulsion, pendant que d'autres sont en train d'être triées au gymnase pour voir qui aura le droit d'y rester dormir ou pas, à la préfecture on débat sur l'immigration

source https://twitter.com/valerie_oppelt/status/1181535297429020672

RAPPEL : les exilé·e·s du gymnase DEMANDENT DES LOGEMENTS. Pas des centres de tris, ni de centres de rétention, ni de cellule au commissariat, ni de rester au gymnase. NON, DES LOGEMENTS

> Appel à soutien

Ce matin a eu lieu un recensement au Gymnase Jeanne Bernard, l'association France Horizon, mandatée par la préfecture et travaillant avec l'office français de l'immigration et de l'intégration, a procédé à l'enregistrement de la situation administrative des personnes. À priori, les femmes et les enfants ont été hébergé.e.s (où, quoi, comment ?) temporairement en attendant l'évaluation de leur situation administrative. L'acces est désormais contrôlé ainsi les personnes qui ont pu se faire enregistrer auprès de l'association peuvent rentrer et sortir sous présentation d'une carte délivrée par France Horizon. Celleux n'ayant pu se faire enregistrer (pourquoi ?) ne peuvent rentrer. Combien y a t-il de personnes concernées par cette situation ?
Et combien sont les personnes emmenées de force en Centre de Rétention Administrative ? 7 personnes auraient été embarquées, combien d'autres encore et à venir ? 2 personnes, au moins, seront enfermées en CRA (centre de rétention administrative ) ce soir, et probablement d'autres à venir dans les heures qui suivent.

Plusieurs formes de soutiens sont nécessaires sur place pour les personnes encore présentes et celles qui pourraient arriver plus tard devant les portes fermées :

-matériel : type tentes, sac de couchage, bouteilles d'eau, nourriture, hygiène etc...
-hébergement : si certain.e.s ont de la place afin d'héberger des personnes

Le rendez-vous est donné devant le gymnase ce soir à 19h pour le matériel et les hébergements, pour l'instant nous avons connaissance de 30 personnes sans solutions ce soir.

Nous apprenons à l'instant qu une dizaine de camions de gendarmes mobiles viennent d'arriver devant le gymnase.

> sur ouest france

603 occupants

« 603 occupants »

« 541 ayant le statut de demandeur d’asile et 49 personnes correspondant à des familles (23 femmes, 10 hommes et 16 enfants), qui ont été mises à l’abri »

« Deux personnes ont été prises en charge et admises au CHU. Et 11 sont en situation irrégulière : placées en rétention, elles seront reconduites à la frontière. »

> GYMNASE JEANNE BERNARD - LE NOUVEAU BUNKER "Made in D'Harcourt/Boulanger"

[publié hier sur la page facebook de l'Autre Cantine]

Depuis 6h ce matin, des grosses opérations sont en cours au gymnase désaffecté Jeanne-Bernard, à Saint Herblain. D'abord la Police pour pousser tout le monde vers les guichets de recensement, tenus par les agents de la Police des Airs et des Frontières. Grâce à cette nasse géante, au moins 7 personnes ont été arrêtées parce qu'ils n'avaient pas les "bons papiers", puis probablement envoyées au Commissariat Waldeck-Rousseau, à Nantes. Un appel à venir les soutenir a été lancé, voir pour cela la page des @GiletsNoirsNantes.

Les habitant.e.s du gymnase se sont vus remettre une carte infalsifiable pour être autorisés à pénétrer dans le gymnase à nouveau ce soir. Les lieux seront désormais gérés par France Horizon, entreprise qui s'était déjà illustrée lors de l'occupation de l'ancien EPHAD Bréa à Nantes en envoyant plusieurs personnes en centre de rétention à l'époque. Les femmes, les enfants et les personnes vulnérables (selon quels critères ?) ont été conduites en bus vers une destination inconnue pour l'heure. Nous continuerons de suivre les personnes avec lesquelles nous sommes en contact avec la plus grande attention.

Pour mémoire malgré l’affirmation du secrétaire général de la préfecture de « respecter les décisions du tribunal administratif », nous rappelons que le Gymnase a pourtant fait l’objet d’un arrêté de péril et a été déclaré insalubre par le juge administratif. Nous ne sommes pas à une contradiction à ce sujet !

L'association France Horizon précise que des repas seront servis quotidiennement au nouveau Bunker Jeanne-Bernard. Espérons que la prestation consiste en davantage qu'un Club sandwich au thon et une compote...

Comme à chaque coup de filet de la Préfecture, une partie des personnes sont exclues du dispositif, car absentes ce jour-là (RDV Préfecture, OFPRA, une nuitée au 115, RDV médical...). Ainsi, au dernier décompte, une quarantaine de personnes se retrouvent SANS AUCUNE SOLUTION pour ce soir, alors même qu'elles avaient auparavant un maigre abri au gymnase. La Préfecture et France Horizon disent clairement que rien ne leur sera proposé, et que plus personne ne rentrera au gymnase hormis les enregistrés de ce matin.

La Préfecture commet encore l'erreur de laisser des exilé.e.s sur le carreau après une expulsion, créant encore les conditions de la mise en place d'un "Bréa-bis" ou d'un "Daviais-bis".

Aujourd'hui, les associations sont claires : si ces personnes ne sont pas relogées dans la journée, ou au moins autorisées à regagner le gymnase, un autre bâtiment sera ouvert. Cette stratégie de la Préfecture consistant à sans cesse laisser perdurer des situations de précarité visible pour agiter le chiffon de "l'appel d'air", cette vieille rengaine populiste, est inacceptable.

Nous distribuerons les repas ce soir, au plus près du gymnase, selon les possibilités laissées par le dispositif policier. N'hésitez pas à venir vous joindre à nous, vers 20h00 aux alentours du gymnase. Nous comptons sur vous toutes et tous

> En soutien aux habitants du Gymnase

Demain, sandwich et vienoiseries prix libre à partir de 10h campus tertre.

En soutien aux habitants du Gymnase Jeanne Bernard, récolte de fonds à la fac pour les aider, viens croquer.

> En audio

De nouveaux podcasts sont disponibles sur https://radiocayenne.noblogs.org/ à propos de ces derniers évènements.

> 2 personnes libérées

Nous venons d'apprendre que 2 des personnes placées en centre de rétention suite à l'évacuation partielle du gymnase Jeanne Bernard ont été libérées par décisions de justice !

Le combat continue pour celles et ceux qui n'ont pas eu cette chance !