résistance "notre dame de carquefou"

Mis a jour : le mercredi 24 avril 2019 à 20:47

Mot-clefs: / squat logement gilets_jaunes
Lieux: Carquefou Nantes

HABITAT SAUVAGE / VENIR à CARQUEFOU LIEU DIT "LA SIONNIERE"

La conseillière départementale et Maire de CARQUEFOU fait de la résistance pour que L'habitat "sans contrainte" existe sur la bordure de la RN 23 aprés le chemin Nantais et avant la cote de la seilleraye ;

pour voir la vie en jaune

 

La SIONNIERE: un peu d'histoire

Cette friche agricole ayant appartenu à un riche industriel qui acheta les terres du chateau de la SEILLERAYE

pendant la guerre en sous mains et en 24 heures à quelqu'un qui était pressé de partir ... puis accueilla les allemands.

Après guerre les héritiers laissèrent pourrir la ferme et les champs sont en jachere depuis plus de 40 ANs

c'est cette zone de non droit que Madame Véronique DUBETTIER-GRENIER protège au péril de la PSIG SABRE :

on peut y habiter sans contraintes, sans assainissement réberbatif et si on a des ennuies on peut appeler la

gendarmerie : elle fait partir les tziganes en cas de surpopulations ;

Madame la maire est une fière résistante car elle a en ce moment une plainte pour manquement au devoir de probité faisant échec à l'exécution de la loi et une requette au tribunal administratif car c'est soit disant son directeur de l'urbanisme qui fait mal son boulot ;

signé : Comité de soutien aux bourgeois qui construisent en zone agricole sans permis de construire

Commentaire(s)

> rien compris

quelqu'un-e peut expliquer ce texte?

> moi non plus

çà mérite une "contextualisation" comme disent les modos. Je vois pas trop ce que çà vient foutre là

> corruption et trafic d'influence

bonjour,

l'impunité et les privilèges ont été abolis en 1789 ,
sauf a CARQUEFOU ou par corruption et par trafic d'influences ont échappe à la loi en toute impunité et avec la protection de la gendarmerie ;

A notre dame des landes ont a viré pour "force à la loi"
avec notre dame de Carquefou ont habite pour "magouille à la loi" est ce démocratique ou totalitaire ?