[Acte XIV - 16/02/2019] [Bilan évolutif]

Mis a jour : le lundi 18 février 2019 à 14:38

Mot-clefs: Répression actions directes gilets_jaunes
Lieux: Nantes

Le rendez-vous était fixé a 13h, la manifestation partira de Commerce a 14h15. Un premier tour s’entame en suivant un parcours de manifestation habituel (place du cirque, préfecture, monument aux morts, cours st pierre duchesse Anne, place du Bouffay, commerce) arrivé a la moitié du parcours toujours du premier tour la manifestation se fait réprimé lors d’une première initiative de prendre une direction différente par le Pont de la Rotonde du parcours imposé par la disposition du dispositif policier mit en place. La tentative se fait réprimer dans un gazage intensif ou 18 salves de lacrymogène et 4 grenades dont 2 desencerclantes confirmé seront tiré en environ 15 minutes. La manifestation continue donc son chemin en direction de Commerce en passant devant la Place Du Bouffay.

52849496_2685677628125542_1757217403084734464_n-medium

52578947_2685677414792230_119910766735261696_n-medium

52803720_2685677598125545_3823472056897372160_n-medium

52577883_2685677561458882_5409716071877836800_n-medium

52596020_2685677371458901_1786866434207383552_n-medium

52141253_2685677338125571_52976188213166080_n-medium

52812920_2685677308125574_7898172169870376960_n-medium

52460303_2685677301458908_946670517853618176_n-medium

52528721_2685677268125578_6253670217759588352_n-medium

52156573_2685677221458916_2883468483633348608_n-medium

52706422_2685677201458918_823684962556313600_n-medium

52415991_2685677181458920_6513119949341327360_n-medium

Aux alentours de 15h30 s’entame un deuxième tour a partir de Commerce. La manifestants sont toujours aussi nombreux que lors du 1er tour. Nous reprenons donc le même chemin emprunté lors du 1er tour. Au niveau de la Place du cirque une 2eme initiative de prendre une direction différente se fait réprimé dans la Rue Beaurepaire par 7 salves lacrymogène. Le cortège repart en direction de la Préfecture et se fait séparer en deux par la BAC ou 2 tirs de LBD et 2 salves lacrymogène seront tiré. Arrivé a Préfecture le cortège traverse alors le rond point de la Préfecture timidement due aux 3 barrages policiers (Rue de Strasbourg, Rue Paul Bellamy, Quai de Versailles) mais également au refus des forces de l’ordre de nous laissé passer une deuxième fois durant les manifestations précédente lorsque des deuxièmes tour on lieu. A Duchesse Anne une 3eme tentative de prendre une direction différente par le Pont de la Rotonde se fait réprimé. A partir du Château des Ducs de Bretagne la BAC se montre très intimidante allant même suivre le cortège a 2 mètres de distance durant une cinquantaine de mètres avant de se ranger dans la Rue des Petites Ecuries et entamer une charge jusqu'à l’air de jeux Kinya Maruyama abboutissant a une chasse a l’homme dans les rues autour du CHU de Nantes ou un street médic sera tabassé par la BAC (lèvre supérieur ouverte, hématomes + bleus aux cotes et genoux) et évacué aux urgences.

Immédiatement après la charge de la BAC un cordon de CRS se forme sur toute la longueur de la Cours Franklin Roosevelt / Allée de la Tremperie en poussant le cortège alors positionné au niveau de la Place du Bouffay vers Commerce. Les dispositifs policiers s’empresserons d’évacuer de Commerce les manifestants en direction de Médiathèque sous d’intensif nuage de gaz. Alors que le cortège est évacuer des étudiant-e-s curieux de la situation par méconnaissance s’avance vers un cordon de gendarme bloquant la Rue de La Paix au niveau de L’Allée Flesselles - Allée de la Tremperie se font sévèrement et injustement réprimé par plusieurs salves de lacrymogène mettant plusieurs personnes en situation de panique total.

Les manifestants se retrouverons de nouveau a Commerce qui sera quadriller coté Cours des 50 Otages / Allée Flesselles - Cours Franklin Roosevelt / Cours Olivier de Clisson ne laissant la possibilité que d’une direction vers Médiathèque. Le cortège se refait évacuer une seconde fois en direction de Médiathèque sous d’intense nuage de gaze. Au niveau du Chat Noir la BAC lancera en 7 secondes 5 grenades dont pas mal de débris rentrerons dans le bar (débris de composant, galet de desencerclement, gaz lacrymogène) occasionnant une panique général des personnes présente dans le bar.

Aux alentours des 20h une buvette mobile s’installera Place du Bouffay proposant des rafraîchissements a prix libre dans le but de créer un moment de convivialité qui sera également sévèrement réprimé par un gazage intensif.

Nous saluons la mini poche de résistance resté a Commerce et ses alentours faisant résonner la corne a fanfare jusque tard dans la soirée afin de montrer le mécontentement généralisé qui règne depuis Novembre 2018.

Nous saluons également les médics d’angers venu sur Nantes lors de l’acte XIV pour cette coordination qui c’est faite de facon naturel et en toute simplicité durant la manifestation.

*Bilan des blessés mis en commun avec les médics d’angers.