Leipzig, Allemagne: Attaques des infrastructures ferroviaires de la Deutsche Bahn

Mis a jour : le mercredi 6 février 2019 à 19:33

Mot-clefs: Répression actions directes antifascisme
Lieux: leipzig

Dans la nuit de lundi à mardi 29 janvier, des conduites de câbles de la Deutsche Bahn ont brûlé à deux endroits distincts. Les flics et la presse locale ont rapidement supposé qu'il était possible qu'il s'agisse d'un acte de vengeance pour l'expulsion du squat Black Triangle au sud de Leipzig.

 

 

Cela nous réjouit lorsque des actions directes n'ont pas à être expliquée davantage.

Notre rage contre ladite expulsion a été une des raisons d'attaquer la Deutsche Bahn et de mettre le feu aux conduites de câbles. Sans en dire davantage, nous aimerions ici-même faire référence à un article intitulé « Chaque expulsion a son prix – Un million pour le Black Triangle » qui parle clairement de notre motivation.

A cette occasion, nous aimerions reprendre et appuyer la courte phrase qui suit:

« Les patrouilles de flics ont des lacunes, trouvons-les ! »

Car c'est vrai, la présence des flics à Leipzig a fortement augmenté depuis l'expulsion du Triangle et nous estimons qu'il est important d'être très prudent.e.s lors des actions futures contre la Deutsche Bahn. Si les flics évoquent dans la presse qu'ils auraient trois hélicoptères à leur disposition pour épier les voies ferrées de Leipzig et de ses environs, nous voyons ceci comme un réel danger mais aussi comme une intimidation ciblée. Nous continuerons à nous opposer à cette tentative d'intimidation avec notre rage, notre détermination et notre bonne préparation. Car il est toujours possible de trouver des lacunes.

Par ailleurs, nous voyons dans les attaques de cette nuit notre contribution aux journées d'actions pour le Rojava. Car ce n'est pas un hasard si des tronçons du trafic du FRET ont été ciblés cette nuit-là. L'appel à des journées d'actions, « riseup4rojava » parle d'une volonté de visibiliser ceux qui tirent profit de la production et de l'exportation des armes et plus généralement de la guerre. En tant que transporteur notoire d'armes de guerre, DB Schenker a été la cible de notre action. A cette occasion également, nous nous épargnons d'en dire plus et nous nous référons à l'appel évoqué aux journées d'actions.

"We will be here and defend the revolution with everything that we have.
And all who are our comrades and friends we call to rise up for this cause!
The threats against the Rojava Revolution must not remain unnoticed
- YPG International"

En solidarité avec les compagnon-ne-s qui combattent au Rojava.

Des groupes autonomes.

Traduction de l'allemand : https://de.indymedia.org/node/28751